Rejoignez-nous

Hockey

National League : pas de champion cette saison

Publié

,

le

(©KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Après l'annulation des play-offs, les clubs ont décidé de ne pas attribuer le titre de champion de Suisse ; il n'y aura pas de promotion, ni de relégation non plus. Genève-Servette jouera la Ligue des Champions la saison prochaine en principe. Mais une période d'incertitude s'ouvre pour les clubs quant au futur.

Les clubs de National et Swiss League ont tranché: pas de champion national, aucune équipe ne sera promue, ni reléguée. Réunis en Assemblée Générale Extraordinaire à Ittigen près de Berne, les dirigeants présents se sont prononcés à une majorité claire. Le classement de la saison régulière n'a donc pas été pris en compte. C'est la deuxième fois dans l'Histoire du hockey sur glace helvétique après 1940 qu'un tel événement se produit, selon le site de la Ligue Suisse de Hockey sur Glace (sihf.ch).

Les Aigles en Champions' League !

Si aucun titre n'a été attribué, cinq équipes helvétiques, les mieux classés du championnat à la fin de la saison régulière, joueront la Ligue des Champions la saison prochaine et Genève-Servette en fait partie. Les Aigles accompagneront les Lions de Zurich, Zoug, le HC Davos et le HC Bienne, la formation qu'ils auraient dû affronter en quarts de finale des play-offs.

 

Pertes financières et avenir en question

Cette perspective serait réjouissante pour le club grenat si ce n’était les conséquences du coronavirus. Car une saison sans séries finales entraîne nécessairement des pertes très importantes pour les clubs, même si le budget est établi en fonction de la saison regulière.

Me Laurent StrawsonPrésident du Genève-Servette HC

 

Quant au futur, le président servettien se montre confiant. Mais les incertitudes sont nombreuses, rien ne permettant de prédire l'ampleur, ni la durée de la crise engendrée par la pandémie.

Me Laurent StrawsonPrésident du Genève-Servette HC

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Davos bat Rapperswil

Publié

le

Matej Stransky, buteur patenté (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Et trois points de plus pour Davos en National League. Les Grisons ont pris le meilleur sur Rapperswil 2-1 dans leurs montagnes.

La troupe de Christian Wohlwend a fait la différence au cours du tiers médian. Menés 1-0 après une réussite de Wetter (13e), les Davosiens ont tout d'abord égalisé à la 29e en infériorité numérique. Knak et Prassl ont parfaitement géré cette situation face à la défense des Lakers.

Puis sur un 5 contre 3 en fin de période, c'est l'inévitable Matej Stransky, servi par l'habituel Enzo Corvi, qui a finalement inscrit ce qui sera le but de la victoire.

Toujours privés de Cervenka, les Saint-Gallois ont eu de la peine à se montrer aussi dangereux que lorsque le Tchèque dirige le jeu.

Grâce à ce succès, les Grisons (7es) reviennent à une longueur des Saint-Gallois (4es) au classement.

A noter ce soir encore (20h) le remake de la finale du championnat avec le duel entre Zurich et Zoug.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Fribourg dompte Lausanne, Genève se reprend

Publié

le

Christoph Bertschy et Nathan Marchon ont le sourire à Malley (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Fribourg-Gottéron a signé le week-end parfait en prenant la mesure de Lausanne 4-3 à Malley. Les Dragons ont pu compter sur des buts de leurs étrangers Desharnais et Rask.

Pour son troisième match de la semaine, Christian Dubé avait décidé de reposer son gardien Connor Hughes et de titulariser le jeune Jeffrey Meier, 24 ans. Un choix payant car le portier prêté par Zurich a signé plusieurs parades importantes, notamment en remportant un face à face contre le Lausannois Cody Almond.

Si le gardien de Gottéron a assuré, c'est également le cas de Mottet, Desharnais, Rask et de De la Rose. Les quatre hommes ont fait trembler les filets vaudois pour permettre à Fribourg de signer une quatrième victoire de suite.

Du côté du LHC, les efforts consentis la veille contre Ajoie ont pesé dans la balance. Malgré des buts de Panik, Kovacs et Sekac, la troupe de Geoff Ward n'arrive pas à lancer une série de succès.

Genève-Servette s'est fait peur

Battu vendredi pour la deuxième fois seulement dans le temps réglementaire cette saison, le leader Genève voulait profiter de son déplacement à Kloten pour se relancer. Mission accomplie avec un succès 3-1, mais rien n'a été simple pour les Grenat.

Les Aigles ont déjà perdu leur topscorer Valtteri Filppula, expulsé pour un coup de crosse après 12 minutes de jeu. La troupe de Jan Cadieux a ensuite dû attendre la 26e et une réussite de Daniel Winnik pour prendre l'avantage.

Preuve que rien n'a été facile pour lui, le GSHC a été cueilli à froid par les Aviateurs après moins de deux minutes dans l'ultime période. Loin de s'affoler, les Aigles ont fait la différence par l'homme en forme du moment Vincent Praplan (52e) pour effacer la défaite de la veille. Jooris a finalement inscrit le 3-1 en fin de match.

Ajoie continue de tomber

Les soirs se suivent et se ressemblent pour le HC Ajoie. Dans une Tissot Arena à guichets fermés, les Jurassiens ont subi la loi de Bienne 4-0 et concèdent une huitième défaite de suite.

Comme la veille face à Ambri, les Seelandais ont pu compter sur des réussites de Jesper Olofsonn et Damien Brunner pour prendre le large. C'est ensuite Jere Sallinen (38e) et Fabio Hofer (50e), en power-play, qui ont donné au score des allures de correction.

Puissance offensive reconnue en Suisse, le HCB s'est découvert également une certaine solidité défensive depuis peu. La troupe d'Antti Törmänen n'a plus encaissé de buts depuis 135'35.

Rapperswil-Jona Lakers s'est incliné contre le champion en titre Zoug 2-1 tandis que les Zurich Lions ont facilement imposé leur loi à Ambri-Piotta 4-2. Enfin, Davos s'est défait de Berne 3-2 après les tirs au but.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette s'impose 3-1, sans briller, sur la glace de Kloten

Publié

le

[Keystone]

Rebondir après la défaite de vendredi face à Berne. Sur la glace du néo-promu Kloten, Genève-Servette eut de la peine mais s'imposa sur le score de 3-1, mettant fin à une série de 7 succès consécutifs des Zurichois devant leur public.

Vendredi soir aux Vernets, Genève-Servette a fait pâle figure et a concédé une défaite 3-1 sans appel. Samedi, les Genevois avaient l'occasion de se remettre sur les bons rails en affrontant Kloten, une équipe néo-promue qui semble avoir trouvé son rythme en National League (7 victoires en 10 matchs). Les Aviateurs sont toutefois en verve devant leur public avec 5 défaites mais surtout 7 victoires consécutives avant la rencontre de ce soir.

Pour ne rien arranger à une entame de match poussive, les Genevois ont perdu leur top-scorer Valtteri Filppula après un peu plus de 10 minutes, renvoyé aux vestiaires après un coup de canne (apparemment involontaire) entre les jambes du jeune défenseur de Kloten David Reinbacher. Une pénalité majeure qui n'eut pas grande influence sur le déroulé de la première période conclue 0-0.

Winnik en buteur

Le début de deuxième période fut en faveur des Genevois. Après 16 secondes, le gardien de Kloten Juah Metsola dut s'employer face à une belle accélération genevoise. Il s'agissait là du premier tir genevois depuis la moitié du premier tiers. La domination fut récompensée après 5 minutes de jeu. Sur un tir de Marc-Antoine Pouliot, Daniel Winnik put pousser le puck au fond d'un but défendu par un Mestola, pour le coup, peu à son affaire.

La suite de la deuxième période fut en gestion de la part du GSHC. Pas de grosses occasions en attaque mais pas de situations périlleuses en défense non plus. Un tiers qui n'enflamma pas la foule mais qui eut au moins le mérite de sourire au GSHC au tableau d'affichage.

Praplan en sauveur

Un avantage qui s'évapora après un peu plus de 1 min 30 dans la troisième période, un tir sur lequel le gardien genevois Robert Mayer n'est pas paru à son avantage. Mais du coté genevois, un homme vit un week-end particulier. Vendredi, Vincent Praplan inscrivait un but face à Berne, son ancienne équipe. Samedi, c'est lui qui libéra les Genevois en powerplay. Vincent Praplan dont les débuts dans l'élite furent avec le maillot de Kloten. A nouveau, le match ne s'emballa pas pour autant et malgré plusieurs tentatives, Genève-Servette inscrivit le 3-1 dans la cage vide.

Genève-Servette devait s'imposer. Réagir après la défaite face à Berne. Les Grenat l'ont fait et repartent avec les 3 points de Kloten, sans toutefois avoir briller mais en étant privé de Valtteri Filppula pendant plus de 50 minutes. A voir avec quelle énergie et quelle mentalité les Servettiens aborderont la rencontre de mardi face à Rapperswil (à suivre sur Radio Lac dès 19h30).

Continuer la lecture

Hockey

Lausanne renverse Ajoie, Berne gâche la fête de Bezina

Publié

le

Le LHC s'est imposé en prolongation à Ajoie (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Lausanne a signé sa troisième victoire sous l'ère Geoff Ward vendredi en National League.

A Porrentruy, les Vaudois ont renversé Ajoie 6-5 après prolongation au terme d'un match palpitant. Genève-Servette a pour sa part été battu 3-1 par Berne aux Vernets.

Pourtant, l'affaire était mal embarquée pour le LHC qui était mené 2-0 après 11 minutes de jeu après des réussites de T.J. Brennan et Kevin Bozon. Malgré un sursaut d'orgueil, les Lions ont terminé cette première période menés 3-2 et sans le défenseur Martin Gernat, renvoyé au vestiaire pour une charge à la tête.

En supériorité numérique pendant cinq minutes, Ajoie s'est emmêlé les pinceaux et a laissé Lukas Frick et ses coéquipiers reprendre confiance. Cela s'est matérialisé avec deux réussites lausannoises signées Almond et Sekac en un peu plus de deux minutes.

L'ultime période a été à l'image de la rencontre, intense et disputée. Malgré un ultime baroud d'honneur avec notamment l'égalisation de Brennan à 47 secondes de la fin du temps réglementaire, le HCA a plié sur une ultime réussite de Tim Bozon (dans une cage vide!) et concède une septième défaite de rang.

Berne a gâché la fête

Soirée spéciale aux Vernets où Genève-Servette a retiré le maillot de son capitaine iconique, Goran Bezina. Le numéro 57 genevois, qui a disputé 738 matches avec la tunique grenat, avait la voix qui tremblait au moment de remercier les fans et le club servettiens.

Sur la glace, c'est son ancien coéquipier Romain Loeffel qui a fait retomber l'ambiance d'un maître tir à la ligne bleue (26e). Le 2-0 est l'oeuvre de Colton Sceviour six minutes plus tard.

Mené 3-0 après 45 minutes à la suite d'un but de Colin Gerber, les Aigles, leaders du championnat, ont tenté de rallumer la mèche de l'espoir par l'intermédiaire de Vincent Praplan (54e). Sans succès.

Bienne se reprend

Toujours privé de son capitaine Gaëtan Haas, blessé, le HC Bienne a mis fin à sa série de quatre défaites consécutives en dominant Ambri-Piotta 2-0 au Tessin. Avec des gardiens de la trempe de Harri Säteri et Janne Juvonen, difficile pour les fines gâchettes des deux équipes de briller.

Dans ces conditions, c'est Jesper Olofsonn qui a été le premier à faire trembler les filets d'un tir surpuissant peu après la demi-heure. Ambri a ensuite poussé pour revenir mais a été puni par Damien Brunner qui a inscrit le 2-0 à la 51e minute.

Fribourg a digéré

Fribourg-Gottéron s'est bien remis de son élimination européenne de mercredi. Chez eux, les Dragons ont dominé Lugano 2-1 grâce à des réussites de Nathan Marchon (27e) et de Janne Kuokkanen à un peu moins de neuf minutes du terme de la rencontre. L'égalisation des Tessinois a été l'oeuvre de Marco Müller (47e).

Enfin, Langnau a surpris Kloten 2-1 pour retrouver le chemin de la victoire.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Le CP Berne gâche la fête de Goran Bezina, Genève perd 3-1

Publié

le

[Keystone]

Sous le numéro 57 de Goran Bezina retiré vendredi soir par le GSHC, Genève-Servette a fait pâle figure contre le CP Berne. Les Grenat s'inclinent 3-1 sans jamais avoir été dangereux devant les buts bernois.

L'émotion était forte avant le coup de l'envoi de la rencontre entre Genève et Berne. Le club avait acté ce match du 25 novembre comme celui où Goran Bezina, ex-capitaine et joueur emblématique du GSHC deviendrait éternel avec son numéro 57 accroché au plafond des Vernets. L'adversaire n'est pas choisi par hasard, "Gogo" a disputé son dernier match en grenat contre l'équipe de la capitale en 2019 et le but le plus marquant de celui qui fut durant 10 ans le capitaine fut inscrit en 2010, lors de l'acte 5 de la finale contre Berne.

Ce retrait fut peut-être le moment le plus marquant du début de période. Dans un premier tiers malgré tout plaisant à suivre, Genevois et Bernois se neutralisèrent pour revenir à 0-0.

Berne meilleur en deuxième période

Le deuxième tiers vit l'ouverture du score des Bernois dans un tiers où le jeu proposé par le GSHC fut l'un des plus mauvais de saison. Erreurs individuelles, trop d'espaces laissés aux joueurs de la capitale, trop de tirs manqués, en somme beaucoup de petites fautes que les Servettiens n'avaient plus commises depuis longtemps. Il faut également donner du crédit au CP Berne qui neutralisa parfaitement les quelques occasions genevoises.

En face, Berne n'eut besoin que de quelques actions pour prendre deux buts d'avance. Le score aurait même être plus salé après 40 minutes si Tristan Scherwey n'avait pas trouvé la latte de Gauthier Descloux au milieu de la deuxième période.

Fin d'une belle série

Le troisième tiers fut dans la lignée de la période médiane. Toujours aussi stériles offensivement, les Genevois n'ont jamais réussi à amener le danger devant les buts de Daniel Manzato, aligné entre les poteaux bernois. Pire, ce sont les joueurs de la capitale sur une nouvelle erreur défensive qui purent creuser l'écart à 3-0. Mais cette saison, Genève est la meilleure équipe au 3e tiers et la réduction du score tombée par Vincent Praplan à 6 minutes 25 de la fin du temps reglémentaire ramena l'espoir devant les 7'135 spectateurs des Vernets (2e guichets fermés de la saison).

Cette défaite met fin à la série de 20 matchs consécutifs avec au moins un point réalisée par le GSHC jusqu'à présent (record depuis 2008). Les Grenat n'avaient plus perdus dans le temps règlementaire aux Vernets depuis octobre 2021 et une défaite contre Lausanne.

Continuer la lecture