Rejoignez-nous

Sport

Lutte passionnante pour les places 6 à 8 en National League

Publié

,

le

Le Biennois Yannick Rathgeb, à gauche, et le Lausannois Michael Raffl se retrouvent dès ce soir pour le sprint final de la qualification de National League. (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Entre six (Lugano, Langnau) et dix matches (Ajoie) sont encore au programme des quatorze équipes jusqu'à la fin de la qualification de la National League.

Le sprint final est lancé ce mardi pour la course aux play-off, play-in et au play-out.

Pour mémoire: les six premières équipes sont directement qualifiées pour les quarts de finale des play-off, les équipes classées entre les 7e et 10e rangs se battent pour les deux dernières places en play-off, le onzième et le douzième peuvent partir en vacances, et le treizième et le quatorzième veulent se sauver à la faveur d'une victoire dans le play-out.

Ce qui attend les quatorze clubs de National League dans les trois prochaines semaines:

1. Zurich Lions (45 matches/96 points)

Calendrier: Berne (d), Rapperswil-Jona (e), Ajoie (e), Lausanne (d), Zoug (e), Davos (e), Langnau Tigers (d).

Les Zurich Lions ont assuré depuis longtemps leur place en play-off. Seul la 1re place au terme de la qualification les intéresse. Avec quatre points d'avance sur Fribourg-Gottéron et un cadre de luxe, cela devrait suffire.

2. Fribourg-Gottéron (45/92)

Calendrier: Zoug (e), Langnau Tigers (d), Bienne (e), Ajoie (d), Lugano (e), Ambri-Piotta (e), Berne (d).

Après la grande déception de la saison dernière avec une élimination en pré-play-off, les Fribourgeois ont livré une grande saison et sont toujours en lutte pour remporter la qualification. Avec huit points d'avance - mais un match de plus - la deuxième place leur semble toutefois assurée.

3. Zoug (44/84)

Calendrier: Davos (e), Fribourg (d), Lugano (d), Berne (d), Langnau Tigers (e), Zurich Lions (d), Genève-Servette (d), Lausanne (e).

Pour le CP Zoug, il s'agit simplement de trouver la forme pour les play-off. Certes, la qualification directe pour les play-off n'est pas encore assurée mathématiquement. Mais les Zougois possèdent une belle marge sur leurs poursuivants.

4. Lausanne (44/73)

Calendrier: Bienne (d), Kloten (e), Davos (e), Ambri-Piotta (d), Zurich Lions (e), Genève-Servette (d), Berne (e), Zoug (d).

Avec huit points d'avance sur le septième Davos, qui compte un match de moins, le pécule semble très favorable aux Lausannois. Mais les Vaudois restent sur trois revers avant la pause de l'équipe nationale. A corriger dès mardi contre Bienne.

5. Berne (45/73)

Calendrier: Zurich Lions (e), Ambri-Piotta (d), Zoug (e), Genève-Servette (d), Ajoie (e), Lausanne (d), Fribourg (e).

Le CP Berne dispute avec son nouvel entraîneur Jussi Tapola sa meilleure qualification depuis longtemps. Sa réserve de points sur Davos est également conséquente (8 points avec 2 matches en plus), mais la fin du programme s'annonce ardue. A éviter de se retrouver obligé de chercher sa qualification lors de la dernière journée dans un derby des Zähringen de tous les dangers.

6. Lugano (46/71)

Calendrier: Zoug (e), Langnau Tigers (d), Kloten (e), Fribourg (d), Bienne (e), Rapperswil-Jona (d).

Lugano occupe la 6e place et se trouve sur le siège éjectable. Certes, les Tessinois comptent six points d'avance sur les Davosiens, mais avec trois matches de plus ! Avec Langnau, Kloten et Rapperswil-Jona, Lugano possède un calendrier assez favorable.

7. Davos (43/65)

Calendrier: Zoug (d), Genève-Servette (e), Lausanne (d), Kloten (d), Ambri-Piotta (e), Ajoie (d), Bienne (e), Zurich Lions (d), Ajoie (e).

Le vainqueur de la Coupe Spengler demeure un aspirant pour les play-off avec ses neuf matches à disputer jusqu'au 4 mars. Les Grisons retrouveront deux fois Ajoie dans leur programme, mais ils n'ont encore pris aucun point contre leur ancien coach Christian Wohlwend.

8. Genève-Servette (44/65)

Calendrier: Ajoie (e), Davos (d), Berne (e), Rapperswil-Jona (d), Lausanne (e), Ambri-Piotta (d), Zoug (e), Bienne (d).

La situation de Genève-Servette est perfide. D'un oeil, on peut regarder vers le haut et la 6e place, mais on doit aussi être attentif à ne pas manquer le 8e rang significatif d'un avantage à domicile dans le play-in. A cela s'ajoute, le focus sur la finale de la Ligue des champions le 20 février contre Skelleftea.

9. Bienne (44/64)

Calendrier: Lausanne (e), Kloten (d), Ajoie (e), Fribourg (d), Rapperswil-Jona (e), Davos (d), Lugano (d), Genève-Servette (e).

Après un début de saison misérable, les Seelandais atteindront au minimum le play-in. Si toutes les planètes s'alignent pour Rathgeb et ses coéquipiers, ils peuvent encore rêver aux play-off. A noter le Genève-Servette - Bienne de la dernière journée...

10. Ambri-Piotta (44/62)

Calendrier: Rapperswil-Jona (d), Berne (e), Ajoie (d), Lausanne (e), Davos (d), Genève-Servette (e), Fribourg (d), Kloten (e).

Ambri-Piotta devrait sceller sa participation au play-in. Deux victoires contre les derniers de classe Kloten et Ajoie devraient suffire.

11. Langnau Tigers (46/60)

Calendrier: Ajoie (d), Fribourg (e), Lugano (e), Zoug (d), Kloten (d), Zurich Lions (e).

Deux points de moins mais deux matches de plus au programme qu'Ambri-Piotta, la tâche des Emmentalois s'annonce très difficile pour accrocher le play-in. La saison de Langnau devrait se terminer le 4 mars.

12. Rapperswil-Jona Lakers (45/50)

Calendrier: Ambri-Piotta (e), Zurich Lions (d), Bienne (d), Genève-Servette (e), Kloten (e), Ajoie (d), Lugano (e).

Pour les Lakers, après une saison décevante, il n'y a plus qu'un objectif: éviter le play-out et goûter aux vacances dans la peau d'une équipe de National League. Les Saint-Gallois ne possèdent que trois points d'avance sur l'avant-dernier Kloten. Le duel direct du 29 février devrait apporter une réponse.

13. Kloten (45/47)

Calendrier: Bienne (e), Lausanne (d), Davos (e), Lugano (d), Rapperswil-Jona (d), Langnau Tigers (e), Ambri-Piotta (d).

Avec Stefan Mair comme troisième coach de la saison, Kloten va tenter d'échapper au play-out.

14. Ajoie (42/31)

Calendrier: Genève-Servette (d), Langnau Tigers (e), Bienne (d), Ambri-Piotta (e), Zurich Lions (d), Fribourg (e), Davos (e), Berne (d), Rapperswil-Jona (e), Davos (d).

Pour sa troisième saison après la promotion, Ajoie va terminer pour la troisième fois dernier. L'avantage: les Jurassiens ont pu pleinement se concentrer sur le play-out. Ils peuvent toujours espérer qu'il soit purement et simplement annulé si ni Olten ni Viège ne remporte le titre de Swiss League.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Le FC Lugano en ballottage défavorable

Publié

le

Ousmane Doumbia (au sol) marque un temps de retard sur Dusan Tadic. L'image du match... (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

L’automne du FC Lugano ne se déclinera très certainement pas en mode Ligue des Champions. Battus 4-3 à Thoune par le Fenerbahçe de Jose Mourinho, les Tessinois sont en ballotage défavorable.

Malgré l’ouverture du score d’Ayman El Wafi de la tête à la 4e minute, les Luganais ont été logiquement dominés par un adversaire au bénéfice à la fois d’un collectif affirmé et d’individualités marquantes. Auteur d’un triplé, l’éternel Edin Dzeko fut, ainsi, le bourreau d’un Lugano bien trop léger en défense.

La faute inutile de Yanis Cimignani qui a provoqué le penalty du 1-1 et la relance trop courte de Lars Mai sur le 3-2 alors que Lugano venait de revenir à la hauteur des Turcs grâce à Uran Bislimi ont sans doute fait sourire Jose Mourinho. L’entraîneur portugais ne pensait pas recevoir de tels cadeaux pour sa première sortie officielle à la tête de son nouveau club. Seulement, le but de Milton Valenzuela au bout du temps additionnel a dû lui rester en travers de la gorge. Il maintient le FC Lugano en vie avant le match retour mardi à Istanbul.

Les Tessinois devront toutefois signer un authentique exploit en Turquie pour se qualifier. Le souvenir de la victoire obtenue l'an passé à Istanbul face au Besiktas peut leur faire croire que l'impossible sera possible dans le stade qui fut à l'automne 2005 le théâtre du barrage Turquie - Suisse resté dans toutes les mémoires.

En cas d'élimination, Lugano sera reversé dans le tour préliminaire de la Ligue Europa avec une double confrontation contre le Partizan Belgrade selon toute vraisemblance. Les Tessinois doivent impérativement remporter une confrontation dans ces tours préliminaires pour disputer une phase de poules. Ils bénéficient de trois chances pour y parvenir. La première est déjà bien hypothéquée.

undefined

undefined

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette défie les Young Boys lors de son 1er match à domicile

Publié

le

Victorieux à Lucerne, 2-1, lors de la reprise, les Genevois Dereck Kutesa, à gauche, Alexis Antunes, n° 10, et Jeremy Guillemenot, à droite, veulent confirmer face aux Young Boys mercredi soir à la Praille (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

Servette défie les Young Boys à l'occasion du premier match officiel du onze grenat cette saison : un choc entre les vainqueurs de la Coupe et les champions de Suisse. Par ailleurs, le SFC et le FC Lucerne ont fermement condamné le message à caractère raciste dont a victime Dereck Kutesa après le match opposant les deux équipes à l'occasion de la reprise.

Servette est bien parti dans le présent championnat avec une victoire à Lucerne (2-1) le dimanche précédent. Signe que le changement d’entraîneur – le deuxième en un an – s’est fait naturellement. A entendre Bojan Dimic qui a déjà été successivement l'assistant de Meho Kodro, d'Alain Geiger, et de René Weiler avant de devenir celui de Thomas Haeberli, la transition se passe sans le moindre accroc.

Bojan DimicEntraîneur-assistant du Servette FC

 

Les Servettiens entament donc leur saison par une semaine anglaise. Trois jours à peine après leur victoire en Suisse centrale, ils reçoivent les Young Boys mercredi soir (20h30) devant leur public.
Trois matches en une semaine, est-ce idéal pour se mettre dans le bain ou plutôt problème au niveau de la récupération?

Bojan DimicEntraîneur-assistant du Servette FC

 

Bojan Dimic, en gris, a été l'assistant de trois entraîneurs différents en à peine plus d'un an à la Praille: Alain Geiger, en noir, René Weiler et Thomas Haeberli (© KEYSTONE/Peter Klaunzer).

 

Ce premier match à domicile pour Servette est déjà un grand choc. Celui entre les vainqueurs de la Coupe de Suisse, et les champions en titre. Reste à savoir à quel point les «jaunes et noirs» de la capitale fédérale ont changé par rapport à la saison dernière.

Bojan DimicEntraîneur-assistant du Servette FC

 

Racisme: tolérance zéro!

 

Auteur de l'ouverture du score le dimanche précédent à Lucerne, Dereck Kutesa, de face, a ensuite été victime d'un message raciste de la part d'un spectateur lucernois, acte unanimement condamné par les deux clubs (© KEYSTONE/Urs Flüeler).

 

En marge du match Lucerne - Servette, un Genevois a été victime de racisme: Dereck Kutesa. Un supporter du FC Lucerne lui a envoyé une photo de bananes sur les réseaux sociaux avec le message suivant "Your Favorite Food", ta nourriture préférée" en français. Tout ça, peu après le match ayant opposé les deux équipes. Tant le FC Lucerne que le Servette FC ont fermement condamné cet acte. Les deux clubs ont réaffirmé leur politique de tolérance zéro face à ce type de comportement. Le SFC dit soutenir son joueur alors que le club de la Swissporarena a indiqué tout vouloir mettre en œuvre pour démasquer l'individu et lui signifier une interdiction de stade.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

International

Six drones interceptés par jour près des sites des JO, dit Attal

Publié

le

Las capitale française sera sous très haute surveillance durant les prochaines semaines (Photo prétexte). (© KEYSTONE/AP/David Goldman)

Les forces de l'ordre interceptent environ six drones par jour en moyenne depuis une dizaine de jours près des sites des Jeux olympiques, a indiqué mardi Gabriel Attal, soulignant que la lutte anti-drone était un élément crucial de la sécurité des JO.

"Ça peut être des individus, des touristes qui veulent capter des images. C'est important pour ces raisons-là, de rappeler les règles. C'est l'interdiction de faire voler des drones", a souligné le premier ministre qui a visité le centre opérationnel de lutte anti-drones installé sur la base aérienne militaire de Villacoublay, près de Paris.

"Les systèmes qui sont mis en place nous permettent de les intercepter très rapidement et d'interpeller les télépilotes. (...) Rien ne doit pouvoir nous échapper", a ajouté le chef du gouvernement, qui est directement chargé de la sécurité de l'espace aérien. Des moyens de défense sol-air sont aussi déployés près des sites des JO.

Ce dimanche, "plusieurs interceptions de drones" ont eu lieu "à proximité immédiate du Village olympique", a-t-il ainsi souligné.

Fermeture historique

L'un des télépilotes appréhendés était le chef de la communication de la délégation brésilienne, selon l'entourage de M. Attal, confirmant une information du JDD.

Tout est fait aussi pour que les drones ne tombent pas et n'ajoutent pas de la confusion aux événements sportifs. Et "le doute bénéficie toujours au brouillage", a précisé le ministre de la Défense Sébastien Lecornu.

Quelque 18'000 militaires sont engagés en France pour les JO, dont 11'000 sur la seule région Ile-de-France.

L'espace aérien sera totalement fermé dans un rayon de 150 kilomètres autour de Paris, vendredi de 19h00 à minuit, pour la cérémonie d'ouverture, ce qui n'est jamais arrivé.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / blg / afp

Continuer la lecture

Sport

Cap sur le Musée olympique à Lausanne pour vivre les JO de Paris

Publié

le

Durant les JO, le Musée olympique se met à l'heure de Paris 2024. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le Musée olympique, à Lausanne, vivra dès vendredi à l'heure des JO de Paris 2024. Jusqu'au 11 août, il propose une série d'activités festives et sportives, incluant des ateliers, des démonstrations, des soirées musicales et la retransmission des moments forts de cette 33ème Olympiade d'été.

Vendredi, le musée investira les quais d'Ouchy pour la retransmission en direct de la cérémonie d'ouverture sur un écran géant installé près de la Fontaine olympique. Samedi et dimanche, les compétitions seront retransmises au même endroit.

En parallèle, le musée propose des animations de rugby, des démonstrations de VTT trial et des compétitions de skate pour les enfants dès 8 ans. Le 1er août, jour de Fête nationale, les amateurs de pétanque pourront participer à un tournoi dans le parc, encadré par des spécialistes. Une initiation est aussi proposée aux familles sur la terrasse du restaurant.

Escalade et tir à l'arc

Lors du deuxième week-end des JO, les 3 et 4 août, la grimpeuse suisse Sofya Yokoyama fera découvrir au public l'escalade sportive et défiera les plus téméraires, annonce le musée. Il sera aussi possible de tester sa précision au tir à l'arc et son équilibre grâce à une animation liée à la gymnastique.

Le dernier week-end, le parc olympique accueillera vendredi et samedi les Garden Parties lausannoise, qui proposent un mélange de concerts, spectacles, animations et balades. Au menu également des battles de breaking ouvertes à tous et du basketball acrobatique, puis la retransmission en direct de la cérémonie de clôture, le 11.

De Lausanne à Paris

Durant toute la période des JO, le duo de danseurs de la compagnie San.toor parcourra 520 km, symbolisant la distance entre Lausanne et Paris. Cette performance allie course, danse et dépassement de soi. Elle sera présentée dans le musée, où le public est invité à courir avec l'artiste sur un tapis de course.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

World Tour: Biniam Girmay prolonge son contrat chez Intermarché

Publié

le

Biniam Girmay a fait fort sur le Tour de France (© KEYSTONE/EPA/GUILLAUME HORCAJUELO)

L'Érythréen Biniam Girmay (24 ans) a prolongé son contrat avec Intermarché-Wanty jusqu'en 2028, a annoncé la formation belge. Il vient de remporter trois étapes lors du Tour de France.

Girmay est devenu dimanche le premier coureur africain à remporter un maillot distinctif sur un grand Tour, en l'occurrence le vert du classement par points. "Intermarché-Wanty est comme une famille pour moi, l'équipe parfaite pour atteindre mes objectifs. Prolonger l'aventure pour deux années supplémentaires est une évidence", a commenté le coureur sur le compte X de son équipe.

"Bini" a marqué cette édition de la Grande boucle, fier d'être "le premier coureur noir africain" à y lever les bras. Il s'est même imposé à trois reprises, à Turin dès la troisième étape, puis à Colombey-les-deux-Eglises et à Villeneuve-sur-Lot.

Dans la caste des grands sprinters

Fort de ces trois succès et grâce à une grande régularité dans les sprints, avec également deux deuxièmes places et de très bons résultats dans les sprints intermédiaires, Girmay a décroché dimanche le maillot vert de meilleur sprinter du Tour de France.

Avec cette tunique, il confirme son entrée dans la caste des grands sprinters, où il avait fait quelques apparitions par le passé. Il avait gagné une étape du Giro en 2022 et avait remporté Gand-Wevelgem la même année. Sa saison 2023 avait été plus délicate, avec seulement deux victoires d'étapes sur le Tour de Suisse et le Tour de la Communauté valencienne.

"En toutes circonstances, l'équipe m'a soutenu et m'a fait confiance, même dans les moments les plus difficiles", a-t-il souligné lundi. Girmay tentera de poursuivre son mois de juillet fantastique lors de la course en ligne des Jeux olympiques de Paris le 3 août où il sera le seul représentant de son pays.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture