Rejoignez-nous

Hockey sur glace

Le GSHC s'incline 4 à 2 face à Zoug au terme d'un match plaisant

Publié

,

le

[KEYSTONE/Martial Trezzini]

Après la défaite de mardi (3-2 après prolongations) face à Rapperswil, les Grenat n'ont pas réussi à rebondir. Ils s'inclinent jeudi 4 à 2 face à Zoug aux Vernets au terme d'un match plaisant.

Des certitudes et de l'assurance, après 2 défaites consécutives à domicile, les Genevois se devaient de réagir devant leur public (peu nombreux jeudi soir - la journée ayant été avancée en raison du match de poules Suisse - Serbie de la Coupe du monde de football prévu vendredi à 20h ) des Vernets. Face à des Zougois en regain de forme après un début de saison raté, c'est un match de très bonne facture que se livrèrent les deux équipes. Mais comme mardi soir face à Rapperswil, les Grenat ne parvinrent pas à prendre l'avantage après la première période, conclue ce soir sur le score de 0-0.

L'intensité ne baissa en seconde période. Les Grenat ouvrirent même le score en powerplay grâce à Teemu Hartikainen, bien servi par Linus Omark. Muets depuis respectivement le 15 et le 5 novembre (soit 4 et 5 matchs), le duo vint délivrer des Genevois supérieurs offensivement. Et alors qu'on se dirigeait vers un score de 1-0 à la fin du tiers médian, Zoug égalisa à 4 secondes de la fin, profitant d'une mauvaise relance d'Henrik Tömmernes.

Un troisième tiers de feu

Un but à 4 secondes du terme peut totalement couper les jambes d'une équipe surtout si elle est peu en confiance. Une vérité qui s'est vue jeudi aux Vernets. Dominés de la tête et des épaules, les Genevois n'ont pu que constater le 2-1 marqué par l'équipe de Suisse centrale grâce à Simion laissé tout seul devant le but genevois.

Le troisième but zougois tomba une minute et cinq secondes plus tard grâce à Fabrice Herzog, à nouveau délaissé par la défense genevoise qui put aggraver le score. Et si Zoug retrouve peu à peu sa verve, son gardien Leonardo Genoni n'avait pas encore dégagé toute la confiance qui le caractérise. C'était jusqu'à la 46e minute et un arrêt somptueux sur un tir de Noah Rod tout seul face au portier zougois.

Le but de l'espoir tomba quelques instants plus tard à nouveau powerplay grâce l'abnégation de Hartikainen pour son deuxième but de la soirée (et son 15e de la saison). Las, c'est l'EV Zug qui put inscrire le 4-2 dans la cage vide à 13,3 secondes de la fin du terme qui ont largement dominés la fin du temps règlementaire mais en vain. La 600e victoire en National League depuis la remontée en 2002 attendra. Par la même occasion, Genève-Servette connait 2 défaites de suite pour la première de fois de la saison. A voir comment les Servettiens réagiront dimanche face au HC Ajoie.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey sur glace

Genève-Servette s'adjuge le choc au sommet 3-2 face à Rapperswil

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Dans ce match au sommet face à Rapperswil, Genève-Servette s'impose avec brio sur le score de 3-2. Avec ce succès, les Genevois sont désormais garanti de terminer dans le top 10 et donc de lutter pour le titre de champion.

Cette rencontre mettait aux prises les deux équipes les plus en forme du moment. D'un coté, Genève-Servette restait sur 5 succès consécutifs dont 3 face à des membres du top 3 (Bienne deux fois et Zurich). En face, Rapperswil enregistrait 6 succès de rang et comptait dans ses rangs un homme en feu: Roman Cervenka, auteur de 22 points en 8 matchs.

C'est toutefois un autre homme, plus discret offensivement cette saison, qui s'illustra après un peu plus de 5 minutes de joué: Henrik Tömmernes. Le défenseur suédois du GSHC prit ses responsabilités depuis sa ligne bleue et porta le danger à travers la défense saint-galloise. Après un tir repoussé par Melvin Nyffeler, le défenseur suédois put capter son propre rebond pour ouvrir le score.

56 secondes pour gagner

Le score n'évolua pas dans le premier tiers ni dans le second malgré les bonnes occasions des locaux. Mais dans le troisième tiers, Marco Miranda put doubler la mise après 1'18'' dans le tiers final. Un avantage qui tint moins de 10 minutes avec une réduction saint-galloise tombée sur une belle déviation pour relancer la rencontrer.

Les efforts genevois furent temporairement anéantis à 5 minutes de la fin du temps réglementaire avec l'égalisation saint-gallois tombée d'un superbe tir de la bleue alors que Robert Mayer semblé masqué. Mais 56 secondes plus tard, les Grenat eurent à nouveau le sourire avec le troisième goal inscrit de manière confuse par Arnaud Jacquemet.

Cette rencontre allait donner un bon aperçu de la capacité servettienne à s'adapter à des matchs compliqués face à une défense bien organisée et une attaque capable d'opérer en contre. In fine, ce succès est certes le 6e de rang mais peut-être l'un des mieux acquis par le GSHC depuis quelques rencontres.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette résiste face à Kloten et continue sa série de succès

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Engagé pour son deuxième match de la semaine après la victoire 4-3 aux tirs au but face à Ambri, Genève-Servette s'est imposé samedi face à Kloten aux Vernets samedi sur le score de 3-1. C'est le cinquième succès consécutif pour le GSHC qui garde 7 points d'avance sur son dauphin Bienne. 

Pour cette rencontre, les Genevois retrouvaient Daniel Winnik (malade mardi) et Valtteri Filppula (absent depuis 3 rencontres) mais déploraient les absences de Benjamin Antonietti, Gauthier Descloux (tous deux touchés au bas du corps, évalué au jour le jour) ainsi que de Simon Le Coultre qui a dû être opéré après le match contre Ambri-Piotta.

Face à des joueurs de la banlieue zurichoise déjà engagés vendredi soir face à leur rival des ZSC Lions, les Genevois ont démarré pied au plancher cette rencontre. Sur leurs deux premières supériorités numérique, les Grenat purent prendre le large grâce à Vincent Praplan puis Teemu Hartikainen. Maîtres de la rondelle, les Servettiens ont su garder les joueurs de Kloten loin de leur zone.

A 0.5 seconde près

Tout changea en deuxième période, brassés par leur coach lors de la pause, les néo-promus zurichois parvinrent à réduire le score, à 4 contre 3, après seulement 18 secondes dans le tiers médian. Mieux, Kloten, toujours en lutte pour une place dans le top 6  de National League, fut largement meilleur sur la deuxième période.  Une légère domination qu'on crut récompensée en toute fin de 2e tiers, mais les Zurichois furent coupable d'inscrire un goal mois d'une seconde après la sirène indiquant la fin de la période.

Le troisième tiers fut bien plus équilibré que les deux premiers. Presque soporifique sur les premières minutes, le troisième tiers prit une tournure presque folle avec notamment des Genevois frustrés à plusieurs reprises par Sandro Zurkirchen, le portier de Kloten.

Ce succès est le 5e consécutif d'un GSHC qui reste solide leader de National League. Après une fin 2022 compliquée, Genève-Servette retrouver sa verse et a prouvé sa capacité à résister aux assauts d'équipe en grand besoin de points comme c'était le cas samedi face à Kloten.

Le prochain match de Genève sera un bon moyen de jauger la forme retrouvée avec une rencontre face à Rapperswil, quatrième de National League et qui cherche à rester dans le top 3 de l'élite du hockey suisse.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette sombre mais gagne aux tirs au but contre Ambri

Publié

le

(KEYSTONE/Ti-Press/Alessandro Crinari)

Après avoir récolté 5 points en deux matchs face à Bienne, Genève-Servette se déplacait mardi à Ambri-Piotta. Face à une équipe presque condamnée à gagner pour décrocher une place en pré-playoffs, les Servettiens auront perdu un point. Menant 3-0, les Grenat ont vu les Tessinois revenir à 3-3 dans le temps règlementaire mais s'imposent aux tirs au but.

Pour cette rencontre outre-Gotthard, le GSHC se déplacait sans Daniel Winnik (malade) et Valtteri Filppula (toujours blessé, retour imminent). C'est donc Linus Omark qui s'alignait mardi avec le maillot de top scorer.

Mis en évidence avec le maillot et la casque à flamme, le Suédois offrit à Vincent Praplan l'ouverture du score en supériorité numérique. Seul devant le goal, le Valaisan marqua un goal à la "Hartikainen". Passeur sur le 1-0, Omark devint buteur sur le 2-0 grâce à une splendide déviation sur une passe de Henrik Tömmernes alors que Genève-Servette n'avait plus été dangereux depuis quelques minutes. Pas de quoi rassasier le top-scorer d'un soir auteur d'un doublé en deuxième période. A 4 contre 4, Linus Omark put pousser l'offrande de son compatriote Henrik Tömmernes.

Troisième tiers catastrophique

Mais à 3-0 après 40 minutes, le match ne fut pas plié pour autant. A 5 contre 4, les Léventins purent débuter leur révolte avec le 1-3 après 29 petites secondes de jeu dans le 3e tiers. Un but qui fit tomber les Servettiens dans une torpeur malheureusement trop vue cette saison. Le 3-2 marqué par Ambri à un peu moins de 13 minutes confirma son retour en forme. L'égalisation tomba donc presque de manière logique, tant les Grenat semblaient apathiques contre des Tessinois donnant tout sur la glace.

Le verdict tomba aux tirs au but avec notamment un très bon Gauthier Descloux. Quelques jours après avoir vécu presque la même situation contre Lugano - à la différence près que Genève menait 3-0 après 20 minutes et non 40 - la troupe de Jan Cadieux laisse filer des points alors que le match semblait plié. Une mauvaise habitude à rapidement oublier pour une échéance qui se rapproche: les playoffs.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette dispose du HC Bienne et consolide sa place de leader

Publié

le

(KEYSTONE/Martial Trezzini)

Moins de 24 heures après son succès sur la glace du HC Bienne, Genève-Servette retrouvait les Biennois sur la glace des Vernets. Un match remporté 4-1 par le GSHC et qui permet aux Genevois de prendre le large en tête de classement. 

Aucun changement n'était à signaler dans le clan grenat. Parmi les absents, Valtteri Filppula et Arnaud Jacquemet devraient retrouver le jeu mardi face à Ambri-Piotta alors que Sami Vatanen n'est pas attendu avant le mois de février.

Devant 7'135 spectateurs des Vernets, le premier but servettien était très attendu en cette soirée consacrée à l'Opération peluches, une patience récompensée après 14'53'' et l'ouverture du score inscrite par Linus Omark, déclenchant ainsi la traditionnelle pluie de peluches. Bien meilleurs que les Biennois, les Servettiens purent doubler la mise dans la deuxième moitié du tiers initial, également grâce à Linus Omark après un beau travail collectif.

La domination genevois ne fut pas moins forte en deuxième période sans que le score n'évolua en faveur des Grenat. A l'inverse, c'est Bienne à 1 minute et 10 secondes de la fin du tiers médian qui put réduire le score, faire trembler le public servettien et surtout se redonner l'espoir. Un but qui fit chuter le rythme de la rencontre en troisième période.

Et si les Seelandais purent mettre parfois la pression sur la défense genevoise qui tint bon notamment grâce à un bon Robert Mayer dans ses goals. A l'inverse, c'est Marco Miranda, à 8 minutes de la fin du troisième tiers qui put redonner de l'air au public genevois.

Un bol d'air complété par le but vide de Vincent Praplan sur une passe de Linus Omark. Au final, les Grenat remportent 5 points sur 6 possibles face au deuxième de National League. Une excellente opération au classement.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette s'impose 4-1 avec la manière face à Zurich

Publié

le

Les Genevois jubilent, ils viennent d'inscrire le 3-0. Les Zurichois, eux, perdent Ludovic Waeber (couché derrière les Genevois), sonné par un contact avec un coéquipier. (KEYSTONE/Ennio Leanza)

Contraints de réagir après leur défaite de vendredi face à Lugano, Genève-Servette devait montrer un tout autre visage samedi face aux ZSC Lions. Mission accomplie avec un probant succès 4-1 face à des Zurichois qui enregistrent une 4e défaite consécutive. 

Fessés 7-4 alors qu'ils menaient 3-0 face à Lugano, le GSHC ne s'est pourtant pas présenté dans la nouvelle Swiss Life Arena de Zurich avec des lignes entièrement remaniées. Seules les paires de défense ont connu un changement avec notamment Marco Maurer bien moins utilisé samedi qu'en ce début d'année 2023. Une défense qui a tout de même encaissé 12 buts en 2 matchs soit trop pour une équipe voulant jouer les premiers rôles cette saison.

Les 5 premières minutes furent largement en faveur des Zurichois jusqu'à qu'une longue interruption du jeu pendant plus de 10 minutes en raison d'un plexiglas cassé. Une coupure qui redonna des couleurs aux Genevois qui ouvrirent le score 7 minutes plus tard grâce à Pouliot. Une ouverture du score tombée suite à un superbe travail de Teemu Hartikainen avec son patin (voir la vidéo ci-dessous).

Après ses talents de passeur, Teemu Hartikainen proposa aux fans zurichois ses talents de buteur. Installé juste devant le but, un poste qui devient sur bureau, le Finlandais meilleur buteur du championnat fut parfaitement servi par son pote Linus Omark. Un schéma vu et revu cette saison mais qui continue de fonctionner à merveille.

Malgré une avance de 2-0 après 20 minutes, les Grenat n'ont pas relâché leur attention (pas comme la veille). Sans être brillants en défense, les Genevois ont au moins réussi à maintenir les tirs zurichois loin de la cage de Robert Mayer. Mieux, après une grosse séquence zurichoise, les hommes de Jan Cadieux réussirent à marquer le troisième grâce à Henrik Tömmernes. Une séquence sur laquelle le gardien des ZSC Lions, Ludovic Waeber, sorti sonné après un contact avec un coéquipier.

Fin de match sous tension

Solides en défense, les Genevois encaissèrent le 3-1 après une perte de puck en zone offensive. C'est Alexandre Texier qui put partir seul défier et parfaitement déjouer Robert Mayer. La troisième période fut aussi équilibrée que le reste du match. Contrairement aux précédents matchs, les Grenat ont parfaitement écarté les Zurichois, auteurs parfois d'erreurs techniques inhabituelles, de la zone dangereuse.

Mais les efforts grenat ont failli être réduit à néant à cause de Marc-Antoine Pouliot. Frustré suite à une charge, l'auteur du 1-0, fut renvoyé au vestiaire pour un piquage avec la canne laissant ses coéquipiers à 4 sur la glace pendant 5 minutes avec 4'58'' à jouer dans le temps règlementaire. Mais les Grenat résistèrent vaillamment et inscrivirent même le 4-1 dans la cage désertée par le portier zurichois.

Avec ce succès, Genève éloigne un peu plus les Zurichois des deux premières places puisque le GSHC compte désormais 13 points d'avance sur les Zurichois (qui comptent toutefois un match de moins) troisièmes. Les deux prochains matchs des Grenat pourraient donc être décisifs pour la première place puisque Genève affrontera 2 fois en deux jours le HC Bienne.

Continuer la lecture