Rejoignez-nous

Hockey sur glace

Le GSHC impose le protège-cou

Publié

,

le

© GSHC

Afin de renforcer la sécurité des joueurs, le Genève-Servette Hockey Club annonce l'obligation de porter un protège-cou pour tous ses joueurs, une première dans le monde du hockey sur glace suisse.

Cette mesure, effective immédiatement, survient dans le sillage des récents événement qui ont marqué la communauté internationale du hockey, notamment l'incident impliquant Teemu Hartikainen à Lausanne et le décès du joueur canadien Adam Johnson.

Le Conseil d'Administration et le staff sportif du GSHC ont pris cette décision conjointe, soulignant l'importance de la sécurité des joueurs. Depuis la fin de l'année 2023, le club avait déjà commencé à rassembler des protège-cous pour ses joueurs, et un tiers de l'équipe les avait adoptés à l'entraînement et en match. Dorénavant, tous les joueurs porteront cette protection vitale.

Le président Philippe Baechler précise: « La volonté du Conseil d’administration est de tout faire pour protéger les joueurs. Nous savons qu’il n’y a pas de “risque 0” mais il existe des solutions pour minimiser ces risques. Après les images fortes de l’accident d’Hartikainen, nous avons décidé d’accélérer cette procédure car nous sommes passés à quelques centimètres d’un drame. C’est de notre devoir de montrer l’exemple. »

Marc Gautschi, directeur sportif, ajoute: « Je suis content de voir que nos joueurs sont des exemples pour tous les jeunes hockeyeurs. Et j'espère aussi que d'autres clubs suivront le pas. »

Cette initiative du GSHC pourrait bien marquer un tournant dans la prévention des blessures dans le hockey professionnel. La sécurité des joueurs est plus que jamais au premier plan à Genève, et le monde du hockey observe.

Avec IA

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

La Suisse s'impose en prolongation

Publié

le

Valentin Nussbaumer arme son lancer face au gardien Sebastian Yloenen. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Second match de préparation contre la France et seconde victoire en moins de 24 heures pour l'équipe de Suisse. Les hommes de Patrick Fischer l'ont emporté 3-2 après prolongation.

A trois semaines du Mondial de Prague et d'Ostrava, les Helvètes n'ont pas confiné au génie, manquant, notamment, d'efficacité dans le dernier geste. Ils auront toutefois eu le mérite de retourner une situation mal emmanchée après le premier tiers (0-2).

Choisi pour défendre la cage helvétique, Sandro Aeschlimann a trébuché sur un dégagement, permettant à Ritz d'ouvrir le score à la 13e. Moins de 2'15'' plus tard, les Tricolores doublaient la mise sur un 2 contre 1 par Farnier, consécutif à une erreur du Genevois Simon Le Coultre.

Réaction au deuxième tiers

Piqués dans leur amour-propre, les Helvètes ont haussé le ton après la première pause. Calvin Thürkauf (24e) a été le premier à battre Sébastian Ylönen. Déjà buteur vendredi et en Slovaquie une semaine auparavant, Tyler Moy a, lui, égalisé, juste après la mi-match (31e), profitant, au passage, d'une seconde pénalité quasi consécutive contre la France.

Dominatrice sans parvenir à scorer dans la troisième période (15 tirs à 2), la Suisse a fini par l'emporter sur une rupture de Tobias Geisser, le Zougois marquant quelques secondes après un petit miracle d'Aeschlimann.

Le bilan de l'équipe de Suisse est désormais de deux victoires pour onze défaites depuis le début de la saison. Elle poursuivra sa préparation avec deux matches contre la Lettonie, le week-end prochain: vendredi à Lausanne et samedi à Kloten.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette: Hartikainen et Manninen rempilent

Publié

le

(KEYSTONE/Anthony Anex)
Le Genève-Servette HC annonce la reconduction du contrat pour la saison 2024/2025 de ses deux attaquants finlandais Teemu Hartikainen (33 ansI et Sakari Manninen (32 ans). 
Réuni à Genève l’an dernier, ce duo a pris sa part dans la conquête de la Ligue des Champions. Brillants sur la scène européenne, Teemu Hartikainen et Sakari Manninen ont livré une saison plus laborieuse en National League avec une élimination au premier tour des play-in face à Bienne qui a sanctionné un rendement offensif moindre.

Continuer la lecture

Genève

Premières réactions unanimes au projet de nouvelle patinoire

Publié

le

L'exposition a lieu à l'Event-Center de La Praille jusqu'au 28 mars. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Depuis mercredi matin et jusqu'au 28 mars, le public peut venir découvrir le projet "Nid des Aigles" lauréat du concours pour la nouvelle patinoire de Trèfle-Blanc ainsi que tous les autres projets participants. A l'ouverture de l'exposition, les réactions des premiers venus sont unanimes et tous espèrent pouvoir profiter d'un match dans l'enceinte dès 2028.

Micro-trottoirA l'exposition des projets pour la nouvelle patinoire

Après la fin de l'exposition à l'Event-Center de La Praille, une exposition aura lieu à Balexert. Tous les horaires sont à retrouver sur le site du canton de Genève.

 

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette engage Michael Špaček pour deux ans

Publié

le

L'aventure de Michael Špaček avec Ambri a pris fin le 13 mars dernier après l'élimination en play-in par le HC Bienne. (© POSTFINANCE/Ti-Press/Alessandro Crinari)

La nouvelle était dans l'air depuis quelques temps, c'est désormais officiel. Michael Špaček rejoint le GSHC. L'international tchèque de 26 ans rejoint les Vernets pour deux saisons, annonce mardi le club. 

Le droitier arrive en provenance d'Ambri-Piottà où il a disputé les deux dernières saisons, clôturant à chaque fois l'exercice avec le maillot de top-scorer. Il arrive aux Vernets avec un bilan de 100 points en 102 matchs dans l'élite du hockey suisse (31 buts - 69 passes décisives).

Formé à Pardubice en République Tchèque, Michael Špaček est ensuite passé par l'Amérique du Nord en WHL (une ligue juniore majeure) avant de jouer en AHL, l'antichambre de la NHL. Avant d'atterrir au Tessin, il a aussi joué en République Tchèque, en Suède et en Finlande.

Son contrat porte jusqu'à la fin de la saison 2025-2026.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette contraint au nul par Bienne et envoyé en vacances

Publié

le

(KEYSTONE/Peter Schneider)

Genève-Servette est vacances. Contraints au nul 2-2 face à Bienne samedi, les Genevois sont éliminés dès les play-in.

La donne est claire avant cette rencontre. Si Genève ne mène pas au tableau d'affichage à la fin du temps réglementaire, les Grenat sont éliminés. En cas de succès de succès dans les 60 minutes, le match va, qu'importe le score, en prolongations et la première équipe à marquer se qualifie pour la suite. Voilà le tableau de cette rencontre qui se joue donc avec une tension certaine.

Pour ce match, un seul changement est apporté dans l'alignement genevois: Robert Mayer est entre les poteaux alors que Gauthier Descloux est remplacant. Un choix qui étonne, Descloux reste sur deux bonnes prestations alors que Mayer n'a plus joué depuis le 16 février. Coté seelandais, aucun changement n'est à signaler comparé à la victoire 3-2 jeudi aux Vernets.

1-0 après 36 secondes

Le match débute sur les chapeaux de roue avec le premier but servettien marqué après seulement 36 secondes de jeu. En face, Robert Mayer fait les arrêts nécessaires, heureusement car les Biennois semblent piqués au vif par l'ouverture du score. Ce sont toutefois eux qui vont se retrouver en double infériorité numérique (5 contre 3) peu après la moitié du tiers. Une occasion saisie par le GSHC pour inscrire le 2-0. On aurait pu en rester là mais les Biennois vont revenir au score à 21 secondes du tiers. Un but qui relance tout

Le deuxième tiers est dominé par des Seelandais qui n'ont besoin que d'un but (et donc d'un match nul) pour se qualifier. Le but tombera à la 28e minute en powerplay. On est à égalité alors que les Grenat se sont crée les plus grosses occasions du tiers, à chaque fois presque en contre-attaque. C'est donc sur le score de 2-2 que les 40 minutes s'achèvent, de quoi promettre un troisième tiers chaud bouillant.

Les Genevois vont évidemment multiplier les tentatives sur les buts biennois mais sont frustrés par le gardien biennois ou par les montants seelandais.

Le 3-2 genevois ne tombera pas. Ce 2-2 qualifie Bienne. Genève, déchu, est en vacances.

Continuer la lecture