Rejoignez-nous

« Aujourd’hui, on ne teste pas assez en Suisse ». La mise en garde du professeur Didier Pittet, chef du service de prévention des infections aux Hôpitaux Universitaires de Genève, ce mardi, sur Radio Lac, est clair. Les fêtes de fin d’année, elles, sont conditionnées à notre comportement actuel, avec un respect des gestes barrières, plus que jamais essentiel. Didier Pittet était l’invité de Béatrice Rul, à 7h35, dans Radio Lac Matin.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces vidéos peuvent vous intéresser