Rejoignez-nous

Coronavirus

La fièvre des réseaux sociaux: Les rassemblements se réinventent sur les réseaux sociaux!

Publié

,

le

Nous le savons, les événements et les grands rassemblements risquent d'être interdits pour un moment. Le retour à la normale va se faire encore attendre. Mais heureusement, sur les réseaux sociaux les initiatives se multiplient pour réinventer les rassemblements et continuer à partager !

La fièvre des réseaux sociauxLes rassemblements se réinventent sur les réseaux sociaux

Préserver le lien social grâce aux réseaux sociaux

L'être humain est avant tout un animal social, nous avons ce besoin de nous réunir, de communiquer, d'être ensemble. Et face à l'épidémie de Coronavirus et aux mesures de distanciation sociale, ce besoin est mis à rude épreuve.  C'est pourquoi, les initiatives de rassemblement grâce à internet, sur les réseaux sociaux et via les applications de visioconférence se multiplient.

Clubbing, concerts, festivals... Les événements se réinventent avec une nécessité d'innover, de trouver de nouveaux formats pour rassembler le public mais aussi de nouveaux modèles économiques. Tout cela avec toujours un même objectif, partager et rester positifs !

 

L'événement humanitaire : des stars se rassemblent pour la bonne cause

Premier format que l'on retrouve sur les réseaux sociaux : l'événement caritatif. Il y a quelques semaines, le concert virtuel organisé par Lady Gaga et l'association Global Citizen au profit de l'OMS et du personnel soignant, "One World : Together at home" a connu un immense succès.

Le show, diffusé sur la chaîne Youtube de l'ONG mais aussi plusieurs télévisions nationales à travers le monde, réunissait un parterre de super stars du monde entier telles que Céline Dion, Taylor Swift, Christine and The Queens, Angèle et bien d'autres encore. Le temps d'un concert qui avait des airs de skype-apéros entre amis, toutes ces stars ont chanté depuis chez elles pour le plus grands bonheur des spectateurs confinés.

Soulignons d'ailleurs la prestation des Rolling Stones, eux aussi au programme de ce show incroyable, qui ont joué en accord parfait "You Can't Always Get What You Want" tout en étant à distance.

Une prouesse d'organisation pour un événement virtuel très réussi qui a rassemblé pas moins de deux milliards de personnes dans le monde et dont les bénéfices s'élèvent à 127,9 millions de dollars, reversés intégralement à l'OMS pour la lutte contre l'épidémie de Covid-19.

 

Des concerts intimes, exclusifs et payants

Parmi les artistes ayant décidés de se réinventer en proposant des concerts en live sur les réseaux sociaux, il n'y a pas que les super stars qui font cela bénévolement.

Beaucoup d'artistes dépendent des revenus de leurs concerts pour vivre et dans le contexte actuel, ils doivent s'adapter et trouver de nouvelles sources de revenus. Plusieurs proposent donc à leurs fans des showcases intimistes voir privés en live dont la plupart sont payants.

 

Les Festivals aussi se réinventent

Les festivals font aussi partie des événements très impactés par la crise. Alors que la période phare de ces événements musicaux en plein air se situe entre juin et août et que les mesures de distanciation sociale prolongées rendent impossible leur tenue, les grands festivals ont pour beaucoup dû annuler leur édition 2020, ou du moins la repousser à l'année prochaine.

Il y a malgré tout une possibilité pour les festivals de se réinventer en mode virtuel. On l'a déjà vu avec le Swiss Sofa Festival qui s'est tenu sur Instagram du 25 et 27 mars dernier et qui rassemblait de nombreux artistes suisses comme Bastian Baker, Aliose ou encore Nick Melow. Mais de grands noms du monde des festivals ont également pris cette direction à l'instar du Printemps de Bourges en France par exemple.

Une bonne idée à récupérer pour nos festivals romands non ?

 

La fièvre du samedi soir s'invite dans votre salon 

Bars, boîtes de nuit et restaurants fermés, est-ce une raison pour renoncer à faire la fête ? La réponse est non ! De nombreux DJs proposent des sets en live sur Facebook ou Instagram pour vous permettre de continuer à profiter de vos samedis soirs mais depuis votre salon ou votre terrasse. Pas plus de 5 personnes à la fois et avec 2m de distance entre chaque s'il vous plait !

A Genève, une telle opération a été organisée samedi 25 avril. Geneva United Session a rassemblé cinq DJs pour six heures de sets retransmises en live sur Facebook. Le tout pour relayer un appel aux dons au profit de la Croix-Rouge Suisse. Comme quoi, on peut même conjuguer plusieurs de ces nouveaux formats.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

👹👹👹 @djtictactec

Une publication partagée par GENEVA UNITED SESSIONS (@genevaunitedsessions) le

A travers tous ces exemples, on constate que, malgré tout, nous recherchons toujours à créer du lien, à maintenir le contact et à continuer à nous rassembler même si pour un temps, ce sera virtuellement.

Et si aujourd'hui, ces réseaux sociaux dont on dit souvent tant de mal, constituait notre meilleur moyen de garder le contact et de continuer à tisser un lien social entre les individus ? Une réflexion intéressante lorsque l'on voit toutes les initiatives qui émergent pour lutter contre la solitude, l'ennui, la distance mais aussi pour s'entraider, se soutenir et rester positifs.

Alors, allons-y, réinventons les modèles de rassemblements, tirons le meilleur des réseaux sociaux et surtout, n’oublions pas de profiter et de partager virtuellement!

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coronavirus

L’OFSP annonce 21'194 nouveaux cas de coronavirus en sept jours

Publié

le

La Suisse compte en une semaine 21'194 nouveaux cas de coronavirus (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé mardi 21'194 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. On déplore 16 décès supplémentaires et 272 malades ont été hospitalisés.

Il y a sept jours, l'OFSP avait annoncé 20'779 cas sur le même laps de temps. Le même jour, il dénombrait 15 décès et 293 hospitalisations supplémentaires. En une semaine, le nombre de nouveaux cas a ainsi augmenté de 2%. Les hospitalisations ont dans le même temps baissé de 7,2%.

617 personnes se trouvent actuellement aux soins intensifs. Les patients Covid-19 occupent 5,40% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 75,60%.

69,7% de la population en Suisse a reçu au moins une dose de vaccin et 10,7% de la population s’est vue administrer une dose au cours des six derniers mois.

https://www.covid19.admin.ch/fr/overview

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

L’OFSP annonce un peu moins de 21'000 nouveaux cas en sept jours

Publié

le

Au total, 69,7% de la population en Suisse a reçu au moins une dose de vaccin (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé mardi 20'779 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. On déplore 15 décès supplémentaires et 293 malades ont été hospitalisés.

ll y a sept jours, l'OFSP avait annoncé 20'951 cas sur le même laps de temps. Le même jour, il dénombrait 17 décès et 288 hospitalisations supplémentaires. En une semaine, le nombre de nouveaux cas s'est ainsi affaissé de 0,8%. Les hospitalisations ont dans le même temps augmenté de 1,7%.

Les patients Covid-19 occupent 4,90% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 72,50%. Au total, 69,7% de la population en Suisse a reçu au moins une dose de vaccin et 9,9% de la population s’est vu administrer une dose au cours des six derniers mois.

https://www.covid19.admin.ch/fr/overview

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

La Suisse va participer au Fonds global contre la pandémie

Publié

le

Le conseiller fédéral Ueli Maurer a annoncé samedi la participation de la Suisse au Fonds global de lutte contre la pandémie. (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Le conseiller fédéral Ueli Maurer a salué par vidéoconférence la création d'un Fonds global de lutte contre la pandémie annoncée samedi par les pays du G20 réunis à Bali. La Suisse y contribuera financièrement, a indiqué le DFF sur Twitter.

Le fonds, souhaité par les ministres des finances et de la santé des 20 principales puissances économiques de la planète rassemblés sur l'île indonésienne, doit servir à renforcer les systèmes de santé et à combler les déficits budgétaires sur les cinq prochaines années.

Le Conseil fédéral avait déjà décidé début novembre de soutenir le fonds de la Banque mondiale pour la prévention des pandémies à hauteur de 2 millions de francs, sous réserve de l'approbation du Parlement, a précisé samedi le Département fédéral des finances (DFF), interrogé par l'agence Keystone-ATS.

Selon le gouvernement indonésien, 20 pays et trois organisations caritatives se sont engagés à verser 1,4 milliard de dollars américains. L'Allemagne participe à hauteur de 69 millions d'euros, selon des sources informées.

La Banque mondiale et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont toutefois identifié des déficits de financement de 10,5 milliards de dollars américains dans la lutte contre la pandémie au cours des cinq prochaines années.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

Le médecin cantonal en chef ne voit aucun signe de surcharge

Publié

le

Malgré un effet du Covid moins important que dans les périodes de forte crise sur le système de santé, Rudolf Hauri craint une augmentation de la charge dans les hôpitaux en raison du retour de la grippe (archives). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Le pic de la vague automnale de Covid n'est pas atteint, selon le président de l'Association des médecins cantonaux de Suisse, Rudolf Hauri. Pour l'heure, le système de santé reste sous contrôle. "Il n'y a actuellement aucun signe de surcharge", a-t-il déclaré.

Les unités de soins intensifs ne devraient plus être aussi sollicitées que par le passé pour les cas de coronavirus, a-t-il précisé mercredi dans une interview accordée au Blick.

"Ce qui m'inquiète plutôt c'est qu'en plus de l'augmentation des cas Covid, il faut s'attendre cette année à une vague de grippe plus forte", a ajouté le médecin cantonal de Zoug. La charge sur le système de santé, qui reste actuellement élevée en raison du manque de personnel, devrait donc malgré tout augmenter.

"La pandémie n'est certainement pas encore terminée", a ajouté M. Hauri. Ce n'est que dans deux semaines environ que l'on saura si la situation actuelle correspond à une véritable baisse des cas ou seulement à un plateau intermédiaire.

Beaucoup de cas non recensés

"Le taux de positivité toujours élevé est en outre le signe d'un nombre élevé de cas non recensés", a précisé le Zougois. Cinq à six fois plus de personnes pourraient en réalité être infectées, selon lui. Cela porterait le nombre de cas par jour à plus de 20'000.

Le virus va encore occuper les esprits pendant un certain temps, a encore déclaré le médecin cantonal, "mais je m'attends à ce qu'il perde massivement son importance dans la vie quotidienne au cours de l'année 2023".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

L’OFSP annonce 30'305 nouveaux cas de coronavirus en sept jours

Publié

le

La Suisse compte 30'305 nouveaux cas de coronavirus en sept jours (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé mardi 30'305 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. On déplore 24 décès supplémentaires et 463 malades ont été hospitalisés.

Il y a sept jours, l'OFSP avait annoncé 37'032 cas sur le même laps de temps. Le même jour, il dénombrait 21 décès et 543 hospitalisations supplémentaires. En une semaine, le nombre de nouveaux cas a ainsi reculé de 18,2%. Les hospitalisations ont dans le même temps baissé de 14,7%.

617 personnes se trouvent actuellement aux soins intensifs. Les patients Covid-19 occupent 9,30% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 75,50%.

69,7% de la population en Suisse a reçu au moins une dose de vaccin et 6,8% de la population s’est vue administrer une dose au cours des six derniers mois.

https://www.covid19.admin.ch/fr/overview

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture