Rejoignez-nous

Hockey

Lausanne défait à Bienne, Sprunger sauve Fribourg

Publié

,

le

Julien Sprunger félicité pour son but décisif (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Lausanne a commencé sa saison de National League par une défaite. A Bienne, les Vaudois ont été battus 3-2, alors que Fribourg a cravaché pour écarter Rapperswil 3-1.

L'agitation en coulisses n'a pas aidé le club lausannois à retrouver la paix intérieure malgré une rencontre équilibrée. Mais une belle action du nouveau Finlandais Jere Sallinen au cours du troisième tiers a fait pencher la balance du côté seelandais.

Le match a démarré par une domination biennoise. Les joueurs d'Antti Törmänen ont réussi à prendre deux buts d'avance grâce à un missile de Rajala (11e) et un habile backend de Brunner (18e). Mais les Vaudois ont relevé la tête lors d'un tiers médian nettement mieux maîtrisé.

Les Lions ont tout d'abord profité d'une situation spéciale pour réduire la marque par le Slovaque Martin Gernat (22e), puis le Tchèque Jiri Sekac (33e) a joliment dévié une belle passe d'Emmerton à la suite d'une belle entrée de zone des hommes de John Fust. Puis Sallinen a surgi pour battre Stephan et les Biennois enchaînent une deuxième victoire après celle décrochée en Ajoie.

Langnau et Ambri gagnent

A Fribourg, on aime dire que la réponse à chaque question compliquée se nomme Julien Sprunger. Rejoint par Rapperswil en fin de partie (58e), Gottéron a pu compter sur son éternel capitaine pour reprendre l'avantage et finalement s'imposer 3-1 à domicile.

A St-Léonard, ce sont d'ailleurs les Fribourgeois de l'équipe (Marchon, Sprunger et Schmid) qui ont permis aux Dragons de l'emporter au terme d'une partie que les Fribourgeois n'ont pas toujours dominée. Rappi pouvant même se sentir lésé avant l'égalisation d'Eggenberger.

Vainqueur de Rapperswil (2-0) mercredi pour la première de Chris McSorley sur le banc tessinois en championnat, Lugano n'a pas connu la même réussite devant Langnau. Sur leur glace, les Bianconeri ont été surpris par d'opportunistes Emmentalois qui l'ont emporté 4-1 au Tessin. Un but du jeune Salzgeber (18e), puis une réussite d'Olofsson à la 22e ont mis Chiesa & Cie dans une situation inconfortable. Pesonen puis Olofsson ont prouvé que les étrangers de Langnau avaient un petit quelque chose.

Dans la capitale, Zoug a gâché la fête de Beat Gerber, désormais joueur le plus capé de National League avec ses 1168 parties. Parce que même avec le soutien de plus de 12'500 fans et deux buts de Conacher, les Ours ont dû se rendre compte de la puissance du champion. Lander, Simion, Senteler et Martschini ont inscrit les buts zougois pour un succès 4-3.

Dans le dernier match, Ambri est allé gratter deux points fort de son succès 2-1 ap au Hallenstadion. C'est le Canadien Brendan Kozun qui a marqué le but décisif.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Julien Sprunger encore décisif, Genève s'en sort

Publié

le

Julien Sprunger donne la victoire à Fribourg en prolongation (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Fribourg-Gottéron a remporté le match au sommet de National League en écartant Rapperswil 3-2 ap. Julien Sprunger a signé un doublé dont le but en prolongation.

Il a beau avoir 36 ans, Julien Sprunger demeure un joueur d'exception. Quand les Dragons ont besoin d'un sauveur, ils savent qu'ils peuvent allumer le "bat-signal". Sauf que ce n'est pas une chauve-souris qui apparaît dans le ciel, mais bien le numéro 86.

Mené au score dès la 13e sur une réussite d'Eggenberger, Fribourg avait renversé la vapeur en un peu plus de 30 secondes entre la 26 et la 27e grâce à Rossi et Sprunger. Mais les Lakers ont égalisé en tout début de troisième tiers par Mitchell et on a senti que les jambes étaient lourdes des deux côtés.

Si Gottéron a finalement pu faire la différence et conserver sa place de leader, c'est en négociant bien le power-play en prolongation. Il restait une seconde à Marco Lehmann sur le banc des pénalités quand Gunderson a armé un tir de la bleue que Sprunger a habilement dévié. Selon les statisticiens, il s'agit du 17e goal en prolongation pour le capitaine fribourgeois.

Genève par les poils

Genève-Servette connaît un tout petit peu plus de mal pour gagner ses matches dernièrement, mais les Aigles trouvent souvent la voie. Menés 2-1, les Grenat ont nivelé la marque à la der. Daniel Winnik aurait pu devenir le vilain petit canard en écopant d'une pénalité stupide à la 57e. Il a été célébré en héros en égalisant à la 60e.

Puis dans le temps supplémentaire, Jooris et Vatanen ont uni leurs forces pour donner un point de plus à leurs couleurs

Genève s'était manifesté en premier avec l'ouverture du score d'Arnaud Riat dans un angle très fermé. Le petit frère de Damien a expédié le puck au-dessus de l'épaule droite de Joren van Pottelberghe.

L'égalisation seelandaise est tombée durant la deuxième période (29e) sur un power-play très bien négocié. C'est Toni Rajala qui a envoyé un missile pour battre Dominic Nyffeler. Les Biennois ont ensuite pris les devants en toute fin de tiers médian à l'issue d'une action somptueuse conclue par Damien Brunner après une succession de passes précises qui ont su mettre l'arrière-garde servettienne sur les talons. Mais cela n'a pas suffi.

Au classement Genève repasse devant Lausanne et n'est plus qu'à quatre points de Davos, défait 3-2 à Ambri, ou à 0,1 point si l'on prend les tabelles au point par match.

Quadruplé de Hofmann

Revenu des Columbus Blue Jackets, Grégory Hofmann a marqué de son empreinte la rencontre de Zoug face à Langnau. Le Jurassien bernois s'est fait l'auteur d'un quadruplé dans la victoire 8-2 du champion face à l'avant-dernier.

Dans le dernier match de la soirée, Lugano a eu besoin des tirs au but pour dominer Berne 3-2. Cette défaite bernoise couplée à la victoire d'Ambri fait que les Léventins sont désormais 10es et donc qualifiés pour les pré-playoff.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette perd de justesse à Rapperswil

Publié

le

Les deux frères Nyffeler élus meilleur joueur de leur équipe (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Fin de série pour Genève-Servette qui s'incline d'extrême justesse à Rapperswil (1-2) après les tirs aux buts.

Le premier duel des frangins Nyffeler en National League a souri à Melvin. Au terme d'une partie qui s'est décidée aux tirs au but, Rapperswil a écarté Genève à l'issue de la séance des tirs aux buts (1-2).

Dans une interview accordée à "Blick", Melvin Nyffeler espérait une victoire serrée de son club et que son frère fasse un bon match. Il a été entendu. Les deux équipes ont inscrit leur but en première période, puis plus rien. A la 60e, Marco Lehmann a bien failli offrir la victoire à ses couleurs, mais Dominic Nyffeler s'est interposé avec brio.

Après une prolongation dominée par les Aigles, tout s'est donc joué aux penalties pour une belle histoire. Rapperswil l'a emporté et Genève glisse derrière Lausanne au classement à la 8e place pour 0,001 point...

Gottéron gagne à Berne

En National League, Fribourg s'est remis dans le bon sens en battant Berne (3-0) dans la capitale fédérale. Parfois une défaite peut amorcer une série négative. Pas pour ce Gottéron version 21/22. Battus par Genève mercredi soir, les hommes de Christian Dubé ont digéré leur revers au bout du Léman pour prendre une cinquième fois le meilleur sur les Ours lors du cinquième derby des Zähringen de la saison.

On l'a souvent souligné au cours de cet exercice, mais Fribourg possède une panoplie d'artificiers intéressante. Lorsqu'une ligne est moins en verve, c'est un autre trio qui prend les choses en mains. A Berne, c'est Nathan Marchon qui s'est mué en dompteur d'ours. Auteur d'un doublé, le Fribourgeois a donné le "la" à ses coéquipiers. Le 3-0 de Brodin à la 55e a eu raison des dernières velléités bernoises.

Lausanne chanceux

Même histoire pour Lausanne en somme. La défaite subie mardi aux Vernets, la première de 2022, a été vite effacée. Mais ce ne fut pas de tout repos pour les Vaudois face à des Grisons dans une passe compliquée et qui devait composer sans Andres Ambühl, suspendu ce week-end.

Les Davosiens ont pourtant bien réagi à l'ouverture du score de Jiri Sekac (4e) en inscrivant deux buts en supériorité numérique grâce à Stransky et Prassl. Malmené, le LHC a trouvé les ressources pour égaliser juste avant la première pause par Riat.

Le 4-2 refusé à Heinen dans le tiers médian après un coach's challenge et un hors-jeu des Grisons a permis aux Vaudois de rester dans la partie. Les hommes de John Fust ont profité pour virer en tête en moins d'une minute entre la 43e et la 44e. C'est tout d'abord Sekac, encore lui, qui a battu Aeschlimann. Puis c'est Lukas Frick, d'un joli lancer, qui a donné pour la première fois l'avantage aux Lions. Ce succès voit le LHC revenir virtuellement à trois longueurs du HCD, puisque les Lausannois comptent neuf points de retard mais deux matches en moins.

Zurich d'un souffle

Ajoie s'est lui logiquement incliné face au champion Zoug. Une défaite 6-3 qui a presque un côté encourageant dans la mesure où les Jurassiens ont réussi à inscrire trois goals à l'une des meilleures équipes du pays. Insuffisant toutefois pour envisager un septième succès cette saison.

Bienne et Zurich se sont livré un beau duel dans la cité seelandaise. C'est finalement Zurich qui s'est imposé 3-2 tab. Le "Z" est désormais 4e au classement, juste devant les Biennois. La machine de Rikard Grönborg semble définitivement lancée, mais celle d'Antti Törmänen a de solides arguments à faire valoir. Les duels au printemps risquent d'être somptueux.

Dans le dernier match de la soirée, Ambri continue de s'accrocher à l'espoir d'une 10e place après avoir dominé Langnau 4-0 à l'Ilfis. Le nouveau coach Yves Sarault connaît une mise en train délicate.

 

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Genève se paie le leader

Publié

le

Joël Vermin est en feu en ce moment (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Et une dixième victoire en onze matches pour Genève-Servette. Aux Vernets, les Aigles ont épinglé Fribourg, leader de National League, sur le score de 4-1.

En basket, on dirait que Genève a la main chaude. Faudrait-il donc parler de canne ou de patin chaud? Ce qui est sûr, c'est que Jan Cadieux a réussi à redonner une âme au club lémanique. Les Grenat se présentent chaque soir avec la ferme intention de gagner et cela se ressent.

Face à une équipe sortie de quarantaine il y a peu, Genève a pourtant eu de la peine à se mettre dans le bon sens. Dominés lors du tiers initial, les Genevois ont encaissé l'ouverture du score à la 24e via l'inévitable Julien Sprunger. Le capitaine des Dragons, auteur de son 11e but cette saison, a profité d'une mauvaise maîtrise du puck du portier Dominic Nyffeler.

Mais le GSHC a répondu à la 30e sur un power-play conclu par Marc-Antoine Pouliot. Et les Genevois ont piégé les Fribourgeois en début de troisième tiers par Joël Vermin qui a habilement dévié un lancer de Vatanen. Le futur Bernois, sélectionné pour les JO par Patrick Fischer, a inscrit le 2-1 et le 4-1 dans la cage vide. L'ancien joueur du LHC en est à sept buts sur ses quatre derniers matches.

Entre ces deux réussites de Vermin, c'est Winnik qui a donné ce petit matelas d'avance aux Aigles à la 53e.

Genève conforte sa septième place au classement et revient sur le 6e, Davos.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Sélection pour les JO: "un grand honneur" pour Joël Vermin

Publié

le

Joël Vermin patinera avec le maillot suisse lors des prochains jeux Olympiques [KEYSTONE]

Il y aura évidemment Team de Cruz en curling et Sarah Hoefflin en ski acrobatique en tant que sportifs et sportive d'origine genevois, mais parmi les représentants du canton lors des prochains jeux Olympiques se trouvera également Joël Vermin. Le Bernois d'origine de 29 ans est le seul joueur du GSHC a avoir été appelé dans la sélection olympique masculine de hockey sur glace.

Pour fêter cette séléction, le futur joueur du CP Berne (il a déjà signé pour 4 ans dès la saison prochain) s'est offert un doublé dans le succès 4.3 après prolongations face au Lausanne Hockey Club. Déjà appelé en 2018 pour les Jeux de Pyeongchang, Joël Vermin avait dû déclaré forfait touché au genou. Et s'il a retrouvé sa forme en 2022 (5 buts en 3 matchs), l'attaquant genevois ne s'attendait pas à être appelé le week-end dernier.

Joël VerminAttaquant du GSHC

 

Dans sa carrière, Joël Vermin a disputé deux Championnats du monde, a griffé la glace de la NHL à 24 reprises avec les Tampa Bay Lightning. Disputé des JO est donc le dernier grand rêve à cocher sur sa liste. Des joutes qui se disputeront encore une fois dans un contexte Covid, mais l'attaquant grenat ne craint pas d'être dérangé.

Joël VerminAttaquant sélectionné pour les JO

Continuer la lecture

Hockey

Julien Vauclair nouveau directeur sportif du HC Ajoie

Publié

le

Julien Vauclair de retour dans son Jura. (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Julien Vauclair est le nouveau directeur sportif du HC Ajoie. Agé de 43 ans, l'ancien défenseur international s'est engagé pour cinq ans avec le club jurassien.

Julien Vauclair a pu se libérer de sa fonction de directeur du scouting du HC Lugago pour se consacrer dès maintenant à sa nouvelle tâche. Il oeuvre de concert avec son prédécesseur Vincent Léchenne qui occupe toujours son rôle de coach assistant.

Vice-Champion du monde avec l'équipe de Suisse en 2013, Julien Vauclair revient dans le club qui a lancé sa magnifique carrière. Il a disputé trois tournois olympiques. Le défenseur s'est très vite imposé comme l'un des joueurs majeurs du HC Lugano. Il a disputé 932 matches avec le club de la Resega entre 1997 et 2020. Il a, également, tenté une expérience en Amérique du Nord avec notamment une rencontre de NHL disputée sous les couleurs d'Ottawa lors de la saison 2003/2004.

Par ailleurs, des discussions vont s'ouvrir avec Vincent Léchenne pour "lui confier d'autres tâches importantes au sein du club", communique le HC Ajoie. Le HC Ajoie précise que le double rôle de directeur technique et de coach assistant "n'est plus compatible avec la National League".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture