Rejoignez-nous

Actualité

Les banques suisses sont plus solides qu’en 2008

Publié

,

le

Les banques sont plus solides qu’en 2008 pour faire face à la crise du coronavirus, affirme Jörg Gasser. Le président de l’Association suisse des banquiers estime également que la crise donnera « un coup d’accélérateur aux technologies numériques ».

La crise incitera notamment à améliorer les accès internet à distance, précise Jörg Gasser dans une interview avec le Matin Dimanche. Cette incitation viendra du fait qu' »on se rend compte que la moitié du pays travaille depuis chez soi et que nous sommes une économie de services ».

Interrogé sur le risque systémique posé par la pandémie pour les banques, M. Gasser note qu’il dépendra de la durée de la crise. Il relève toutefois que « les banques sont très bien capitalisées aujourd’hui et beaucoup plus solides que lors de la crise financière de 2008″. Les finances de la Confédération sont en outre saines, ce qui lui permet de soutenir l’économie.

M. Gasser rappelle également que l’Autorité de surveillance des marchés, la FINMA, vient d’indiquer que « les banques étaient opérationnellement et financièrement bien armées face à la crise », qui met surtout l’économie et en particulier les PME sous pression.

Raiffeisen mettra la main au porte-monnaie

Raiffeisen va participer au programme de garantie de 20 milliards de francs lancé par la Confédération et destiné aux entreprises en manque de liquidités. La banque coopérative annonce également le déblocage d’une somme de 100 millions supplémentaires au titre d' »aide d’urgence ».

Grâce au programme de garantie dévoilé vendredi par le gouvernement, des entreprises en difficultés en raison de la crise sanitaire provoquée par le coronavirus auront accès à des prêts-relais garantis, indique Raiffeisen dans un communiqué. L’établissement saint-gallois mettra la main au porte-monnaie, tout comme d’autres banques suisses. La contribution de Raiffeisen n’est pas détaillée.

Le fonctionnement de ce mécanisme doit encore faire l’objet d’une ordonnance urgente que le Conseil fédéral va publier ces prochains jours.

La banque coopérative, qui fait partie des cinq établissements systémiques en Suisse, a décidé d’apporter une contribution supplémentaire destinée aux PME, qui risquent d’être le plus rapidement à court de liquidités. Cette enveloppe est dotée de 100 millions de francs.

« Les PME constituent la colonne vertébrale de notre société. Raiffeisen assume sa responsabilité économique en cherchant des moyens et des solutions pragmatiques », indique Heinz Huber, directeur de Raiffeisen, cité dans le communiqué. Le dirigeant se réjouit de cette solution décidée par la place financière helvétique dans son ensemble.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Fribourg impeccable contre Genève

Publié

le

Herren a débloqué la situation dans le premier tiers (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Fribourg a commencé de la meilleure des manières son quart de finale de National League face à Genève. Les Dragons ont dominé les Aigles 2-1 à St-Léonard.

Préparés les Fribourgeois. Pour ce premier acte des séries éliminatoires, les hommes de Christian Dubé ont offert une performance complète et solide. Julien Sprunger et ses coéquipiers ont su prendre cette partie par le bon bout, malgré quelques sueurs froides en fin de rencontre.

L’ouverture du score signée Herren à la 19e a lancé les locaux en leur donnant un soupçon de confiance supplémentaire. Mieux, sur une lumineuse passe de DiDomenico, c’est le grand défenseur Dave Sutter qui a fait étalage de ses qualités techniques en déjouant Gauthier Descloux d’un superbe mouvement.

Dans les rangs genevois, on a mis du temps à trouver la bonne formule. On peut même dire que les Aigles ont pris leur temps. Ce n’est que lors du dernier tiers que les joueurs de Pat Emond ont mis de l’urgence dans leur jeu. Le coach québécois a d’ailleurs placé Vermin avec Omark et Winnik pour densifier sa première ligne. Cela a failli être payant en toute fin de match, mais les Grenat n’ont pu que réduire la marque. Fehr a eu une occasion d’égaliser dans les ultimes secondes mais Stalberg a subtilisé le puck au Canadien.

Mais Gottéron n’a remporté qu’une bataille. Et on a le sentiment que la série pourrait durer.

Leader au terme de la saison régulière, Zoug a commencé ses play-off avec un match difficile contre d’opinâtres Bernois. Mais les hommes de Dan Tangnes ont su s’adapter pour l’emporter 4-2. Des doublés de Simion et Klingberg ont fait la différence. A Zoug, on espère surtout que la blessure de Raphael Diaz ne sera pas trop grave et que le défenseur international ne manquera pas de matches.

Tombeur de Bienne lors des pré-play-off, Rapperswil n’a pas eu la même baraka contre Lugano. Les Tessinois ont fait honneur à leur deuxième rang lors de la saison régulière pour un succès 6-2. Mais attention, le score peut être trompeur puisqu’il y avait 3-2 à la 43e. Mais Bürgler a pu répondre au but de Profico 40 secondes plus tard et redonner de l’air aux Bianconeri qui ont définitivement validé leur victoire à la 53e et à la 56e grâce à Fazzini et Zangger.

A noter que les trois buts inscrits (3-1 à 4-2) en 49 secondes durant le troisième tiers sont un record en play-off lors des dix dernières années.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Coupe de Suisse: Lucerne s’impose à Lugano

Publié

le

Fabio Celestini: son équipe est en demi-finale de la Coupe (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Lucerne a rejoint Aarau dans le dernier carré de la Coupe de Suisse. L’équipe de Fabio Celestini a battu Lugano 2-1 ap au Cornaredo dans le seul quart de finale opposant deux clubs de l’élite.

Les Tessinois ont longtemps semblé pouvoir l’emporter après avoir ouvert le score par Lovric à la 20e. Mais ils ont commis l’erreur de trop vouloir spéculer sur leur mince avance. Lucerne en a profité pour égaliser par Schürpf avec l’aide du vent, son centre finissant dans le but d’Osigwe (79e).

Lors des prolongations, Ardaiz a touché le poteau lucernois à la 105e. Contre le cours du jeu, et encore avec un vent favorable, Ndiaye a donné l’avantage aux Lucernois à la 107e, sur un long dégagement du gardien Müller. Celui-ci s’est montré décisif dans les dernières minutes, sauvant sur une tête de Maric (117e) puis surtout en retenant un penalty tiré trop faiblement par le même Maric (122e).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

HiFlow organise des conférences sur la transition énergétique et l’innovation

Publié

le

L’association HiFlow basée à Plan-les-Ouates organise un cycle de quatre conférences sur le thème de la transition énergétique et de l’innovation appelé « Transitions ». La première a lieu ce jeudi 15 avril, Judith Monfrini

Et la conférence s’intitule : «So good et Changeons». Quatre personnalités inspirantes vont témoigner de leur transition personnelle et professionnelle. Les conférenciers seront dans les locaux de HiFlow et le public va pouvoir les suivre en Streaming. A Hiflow, on croit à la stimulation de l’économie et de l’innovation par l’art. Parallèlement aux conférences, se tient une exposition de l’artiste en résidence Joseph Marzolla…on l’écoute.

Joseph Marzolla
artiste
Joseph Marzolla artiste

L’association HiFlow a débuté ses activités dans la ZIPLO en mars 2020. Malgré la crise sanitaire, elle a réussi à attirer une vingtaine d’entreprises, cleantech, medtech et des sociétés actives dans l’intelligence artificielle.

Retrouvez toutes les infos des conférences sur le site de HiFlow

 

Continuer la lecture

Actualité

VIDEO – Les autotests anti-Covid, comment ça marche ?

Publié

le

Test rapide
Depuis le 7 avril, des autotests sont disponibles en pharmacie, avec une limite de 5 par personne. Malgré des problèmes d'approvisionnement, les Suisses sans symptômes sont incités à les utiliser afin de dissiper tout doute alors que la demande d'un retour à une forme de normalité se fait de plus en plus entendre.

Mais sont-ils simples à utiliser et quel bilan après le résultat? Benjamin Smadja et Laurie Selli ont testé les tests!

Les autotests ne doivent être utilisés que quand l'accès à un test antigénique n'est pas possible. Il n'est pas nécessaire de fournir plus de cinq autotests par mois, a indiqué Patrick Mathys, responsable de la section Gestion de crise et collaboration internationale à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Les tests antigéniques rapides sont plus fiables que les autotests à faire chez soi. Et une personne qui obtient un résultat positif avec un autotest doit le faire confirmer par un test PCR, a précisé M. Mathys. Un autotest dont le résultat est négatif n’est pas une carte blanche pour ne plus respecter les gestes barrières.

Confirmation par test PCR nécessaire

Pour le président de la Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé, Lukas Engelberger, ces autotests ont le potentiel de changer fondamentalement la situation. Si tout le monde peut régulièrement effectuer un autotest dans sa salle de bain le matin, la charge sur les pharmacies et les centres de tests s'en verrait allégée, a-t-il indiqué à la Sonntagszeitung.

Depuis la mi-mars, la Confédération prend en charge les coûts de tous les tests, même s'il n'y a pas de symptômes présents. Son but est que 40% de la population soit testée chaque semaine.

Grosses arrivées mercredi et jeudi

Après des demandes répétées au groupe bâlois, Roche lui a indiqué qu'une grande quantité devrait arriver mercredi et jeudi, selon Mme Ruggli. "Après, ça devrait aller mieux", a-t-elle ajouté.

Selon Pharmasuisse, les pharmacies ont reçu huit millions de tests. Roche écrit pour sa part en avoir fourni neuf millions à des grossistes et des pharmacies. Vendredi, plus d'un demi-million ont été distribués aux clients en Suisse. La demande a donc été "en grande partie" satisfaite, selon l'entreprise.

Benjamin Smadja avec ATS

Continuer la lecture

Genève

Des cas de Covid-19 à l’OSR et au Grand Théâtre de Genève

Publié

le

Un cluster de Covid-19 a touché les musiciens de l'Orchestre de la Suisse romande et son directeur musical et artistique Jonathan Nott lors de la dernière production du Grand Théâtre de Genève, "Parsifal", de Wagner. Des cas ont aussi été détectés au sein de la maison lyrique, sans liens (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Un cluster de Covid-19 a touché les musiciens de l'Orchestre de la Suisse romande (OSR) et son chef Jonathan Nott lors de la dernière production du Grand Théâtre de Genève. Des cas ont aussi été détectés au sein de la maison lyrique, sans liens.

Quatre artistes du choeur et un collaborateur administratif ont été testés positifs, a réagi mardi le Grand Théâtre à la suite d'un communiqué de l'OSR annonçant un cluster. "Ces cas sont bien isolés et n'ont pas été en contact direct avec les musiciens", écrit l'opéra, précisant que les mesures de protection en vigueur ont été respectées et qu'aucun cas n’a été déclaré au sein des équipes techniques.

La représentation en streaming le 2 avril dernier de l'opéra "Parsifal", de Wagner, avait été annulée le jour-même. Les répétitions de l'opéra se sont déroulées dans le respect du plan de protection validé par le service du médecin cantonal, assurent les deux institutions.

Afin de préserver la santé de ses employés, le conseil de la Fondation de l'OSR a toutefois décidé de suspendre les activités musicales jusqu'à fin juin. "Seules les activités ne présentant aucun risque pour le personnel seront maintenues", a-t-il annoncé lundi.

Conditions strictes

De son côté, le Grand Théâtre indique que les répétitions de "Didon et Enée" se déroulent sous conditions strictes, tandis que le spectacle de ballet "Le Sacre", autour du "Sacre du printemps", de Stravinski", sera probablement produit avec un enregistrement sonore. La faisabilité de l'opéra "La Traviata", à la mi-juin avec l'OSR, est, quant à elle, en cours d'évaluation.

"La réalisation de ces prochains spectacles est également sujette aux décisions fédérales prévues pour mercredi ainsi qu’à l’évolution générale de la situation", conclut le Grand Théâtre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture