Rejoignez-nous

Techno

Un bracelet anti-agression

Publié

,

le

Le monde de demain : Un bracelet qui protège des agressions… 

On connaissait le bracelet électronique qui suit à la trace un agresseur présumé, voici le bracelet qui est porté par les victimes potentielles. Il s’appelle Eve, E.V.E, il se porte au poignet comme un bracelet classique, à la différence près qu’il est un peu plus imposant mais c’est en fait un dispositif d’alarme personnelle.

En cas d’agression, il enclenche une alarme de 110 décibels pendant 10 secondes et, simultanément, il passe un appel automatique à la police, il partage avec les agents un live audio de la scène, et la géolocalisation de la personne en danger.

Comment est-ce qu’il se déclenche ? 

Il y a 2 options pour éviter tout déclenchement de l’alerte par inadvertance. Pour le sortir de son mode veille, il suffit de le secouer 5 fois d’affilée puis de crier 3 mots-clefs qui ont été paramétrés au préalable pour déclencher les fonctions d’alertes.

Autre manière de procéder, plus discrète : il suffit de fermer la main sur une partie élastique du bracelet placée dans la paume afin de faire pression sur un détecteur. En ayant passé au préalable une partie amovible autour de son pouce… L’avantage c’est que la batterie n’est sollicitée que si l’appareil est activé, ce qui permet d’économiser son autonomie. Et donc son efficacité.

Sachez enfin que l’idée émane de 2 jeunes étudiants de l’Université Technologique de Compiègne en France. Et le concept séduit, tant la problématique est sérieuse, le projet vient d’être  nommé lauréat national pour la France et il concourra au James Dyson Award. Du nom de l’inviteur du célèbre aspirateur révolutionnaire.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Des exercices de rééducation en réalité virtuelle

Publié

le

Du nouveau pour la rééducation des patients handicapés à Genève.

Un jeune entrepreneur est en train de développer son concept nommé Exium: une solution complète de réadaptation, au travers d’exercices en réalité virtuelle. 

Présentation du concept avec Benoît Rouchaleau. 

Stephen Coutant
Créateur d'Exium
Stephen CoutantCréateur d'Exium

Et signe d’un engouement réel, Exium a récemment reçu le prix Genilem, l’association romande d’aide à la création d’entreprises innovantes.

 

Continuer la lecture

Actualité

UNIGE: des livres tactiles adaptés aux enfants aveugles

Publié

le

© UNIGE Dannyelle Valente

De nouvelles perspectives de lecture pour les enfants aveugles.

Des chercheurs de l’université de Genève et de Lyon ont mis au point des illustrations pour des livres tactiles, qui sont adaptées aux besoins des lecteurs non-voyants.

L’éclairage de Benoît Rouchaleau. 

Edouard Gentaz
Professeur de psychologie du développement à l’UNIGE
Edouard GentazProfesseur de psychologie du développement à l’UNIGE

Continuer la lecture

Actualité

Des consultations vétérinaires à distance

Publié

le

Crédit photo MyStétho

Les vétérinaires font eux aussi leur révolution technologique.

A Genève, un cabinet propose des consultations vétérinaires à distance, directement depuis son smartphone, via l'application MyStétho Veterinary.

Une idée qui peut être pratique en cette période de limitation des contacts et des déplacements.

Présentation du concept avec Benoît Rouchaleau. 

Daniel Pereira et Pierre Starkov
Co-fondateurs de MyStetho Veterinary
Daniel Pereira et Pierre StarkovCo-fondateurs de MyStetho Veterinary

Continuer la lecture

Economie

Une solution genevoise pour des investissements durables personnalisés

Publié

le

Photo Norsia

Ils veulent faire rimer investissements financiers et valeurs personnelles…

Deux genevois sont en train de créer la société “Norsia” qui vise à promouvoir une finance plus durable.

Présentation du projet avec Benoît Rouchaleau.

Patrick Schirmann
Co-fondateur Norsia
Patrick SchirmannCo-fondateur Norsia

Continuer la lecture

Actualité

Un stéthoscope intelligent qui reconnait le bruit de la Covid

Publié

le

Photo d'illustration KEYSTONE/Jean-Christophe Bott

C'est le "Shazam" des maladies pulmonaires

A Genève, les HUG sont en train de développer un stéthoscope électronique intelligent qui est capable de reconnaître le bruit de la Covid-19.

Benoît Rouchaleau nous présente le prototype développé avec l’HEPIA et l’EPFL.

Professeur Alain Gervaix
Médecin Chef du Service d'Accueil et d'Urgences Pédiatriques
Professeur Alain GervaixMédecin Chef du Service d'Accueil et d'Urgences Pédiatriques

 

Continuer la lecture