Rejoignez-nous

Techno

Demain, les nouvelles seront moins anxiogènes

Publié

,

le

Le monde de demain : la BBC expérimente un journal des bonnes nouvelles…

Il y a déjà eu beaucoup d’initiatives dans le monde des médias pour positiver l’information, la rendre moins anxiogène, la BBC, le radiodiffuseur britannique, teste un outil expérimental qui pourrait permettre aux lecteurs de filtrer les nouvelles négatives sur leur site Web.

Il suffirait ainsi de lister une série de « mots clés » jugés sensibles ou inquiétants, comme « meurtre » ou « crime » et tout ce qui est en rapport dans les titres, les textes ou les images seraient alors brouillés sur la page d’accueil du site de la BBC. Et bien évidemment, il serait également possible de les réactiver à tout moment.

Notez que l’option de supprimer les articles purement et simplement n’a pas été retenue, l’idée étant de laisser le choix et le contrôle aux utilisateurs. Autre essai : ajouter un « filtre d’humeur » qui aiderait les lecteurs à trier les articles qui ne correspondent pas à leur humeur du jour.

Quel est le but de l’opération ?

C’est une manière de répondre à la fuite du lectorat : il apparaît qu’en Grande Bretagne, un tiers de l’audience se détourne de l’information et notamment quantité de jeunes parce que cela affecte leur santé mentale.

Les ingénieurs de la BBC expérimentent donc cette solution qui n’est pas encore disponible au public. Reste à vérifier sa réelle pertinence et à entrainer l’algorithme pour différencier un mot clé d’un nom de famille, d’un synonyme ou d’une similitude linguistique.

Mais rien ne dit toutefois que les 2 prototypes vont se concrétiser au-delà du test, sachant que du côté de la BBC on estime toutefois que cela ajoute à la compréhension de la relation entre les news et la perception qu’ont les gens des histoires.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Des exercices de rééducation en réalité virtuelle

Publié

le

Du nouveau pour la rééducation des patients handicapés à Genève.

Un jeune entrepreneur est en train de développer son concept nommé Exium: une solution complète de réadaptation, au travers d’exercices en réalité virtuelle. 

Présentation du concept avec Benoît Rouchaleau. 

Stephen Coutant
Créateur d'Exium
Stephen CoutantCréateur d'Exium

Et signe d’un engouement réel, Exium a récemment reçu le prix Genilem, l’association romande d’aide à la création d’entreprises innovantes.

 

Continuer la lecture

Actualité

UNIGE: des livres tactiles adaptés aux enfants aveugles

Publié

le

© UNIGE Dannyelle Valente

De nouvelles perspectives de lecture pour les enfants aveugles.

Des chercheurs de l’université de Genève et de Lyon ont mis au point des illustrations pour des livres tactiles, qui sont adaptées aux besoins des lecteurs non-voyants.

L’éclairage de Benoît Rouchaleau. 

Edouard Gentaz
Professeur de psychologie du développement à l’UNIGE
Edouard GentazProfesseur de psychologie du développement à l’UNIGE

Continuer la lecture

Actualité

Des consultations vétérinaires à distance

Publié

le

Crédit photo MyStétho

Les vétérinaires font eux aussi leur révolution technologique.

A Genève, un cabinet propose des consultations vétérinaires à distance, directement depuis son smartphone, via l'application MyStétho Veterinary.

Une idée qui peut être pratique en cette période de limitation des contacts et des déplacements.

Présentation du concept avec Benoît Rouchaleau. 

Daniel Pereira et Pierre Starkov
Co-fondateurs de MyStetho Veterinary
Daniel Pereira et Pierre StarkovCo-fondateurs de MyStetho Veterinary

Continuer la lecture

Economie

Une solution genevoise pour des investissements durables personnalisés

Publié

le

Photo Norsia

Ils veulent faire rimer investissements financiers et valeurs personnelles…

Deux genevois sont en train de créer la société “Norsia” qui vise à promouvoir une finance plus durable.

Présentation du projet avec Benoît Rouchaleau.

Patrick Schirmann
Co-fondateur Norsia
Patrick SchirmannCo-fondateur Norsia

Continuer la lecture

Actualité

Un stéthoscope intelligent qui reconnait le bruit de la Covid

Publié

le

Photo d'illustration KEYSTONE/Jean-Christophe Bott

C'est le "Shazam" des maladies pulmonaires

A Genève, les HUG sont en train de développer un stéthoscope électronique intelligent qui est capable de reconnaître le bruit de la Covid-19.

Benoît Rouchaleau nous présente le prototype développé avec l’HEPIA et l’EPFL.

Professeur Alain Gervaix
Médecin Chef du Service d'Accueil et d'Urgences Pédiatriques
Professeur Alain GervaixMédecin Chef du Service d'Accueil et d'Urgences Pédiatriques

 

Continuer la lecture