Rejoignez-nous

Football

Une excellente Equipe de Suisse tient en échec l'Allemagne!

Publié

,

le

Opposé au joueur du Paris-Saint-Germain Julian Draxler, en blanc, Silvan Widmer, à droite, a inscrit le but égalisateur après un magnifique travail préparatoire de Breel Embolo (© KEYSTONE/Peter Klaunzer)

En difficulté lors des vingt premières minutes, la sélection helvétique a progressivement refait surface pour prendre un point aux Allemands (1-1). La demi-volée de Silvan Widmer a débouché l’égalisation. Auteur de la passe décisive, Breel Embolo est sorti sur blessure.

La formation de Vladimir Petkovic a parfaitement répondu à l'attente de ses supporters ! Après les passages à vide et les approximations de Léopol (Lviv en français) face à l'Ukraine (1-2) jeudi soir, les Helvètes se sont cette fois montrés beaucoup plus constants. Face à l'Allemagne, seul leur début de match a été quelque peu laborieux. Mais leurs efforts ont fini par payer. Une bonne fin de première mi-temps et une seconde période digne d’éloges leur ont permis d'obtenir un point très encourageant et utile dans l'optique du maintien en Ligue A. La plupart des joueurs titularisés ont marqué des points à commencer par Breel Embolo qui a été le moteur de l’équipe nationale. Haris Seferovic, deux grosses occasions lors des quarante-cinq premières minutes, a aussi fait valoir ses qualités. Sur le plan collectif aussi, la sélection helvétique s'est convaincante avec une succession d'actions de classe.

Sans les joueurs de Bayern

Face à une équipe allemande privée de bons nombres d’éléments, notamment ceux de Bayern Munich (Neuer, Gnabry, Kimmich ou Goretzka entre autres), l'Equipe de Suisse a su élever son niveau de jeu. En montrant de telles dispositions, elle s'est relativement vite remise sur les rails après l'ouverture du score d'Ilkay Gündogan après treize minutes de jeu. L’égalisation venue du pied gauche de Silvan Widmer (une demi-volée qui a rebondi avant de surprendre le gardien adverse Bernd Leno) après une percée de Breel Embolo est tombée comme un fruit mûr ou presque. Granit Xhala et ses coéquipiers ont même terminé le match sur les chapeaux de roue, passant à ce moment-là plus près de la victoire que les quadruples champions du Monde. En résumé, il n'y avait que des enseignements positifs à tirer de cette soirée ou presque. Seule inquiétude, la blessure de Breel Embolo qui a dû sortir après l'intervention vigoureuse de Ginter...

A confirmer

Le mois prochain, il s'agira de confirmer cette excellente performance montrés lors de deux déplacements successifs, en Espagne d'abord, puis en Allemagne. Les retours espérés des Shaqiri, Mehmedi, Freuler ou Zakaria permettraient d'ameliorwer encore le fond de jeu de cette sélection helvétique.

Meilleur joueur de son équipe jusqu'à là, Breel Embolo, à droite, est sorti suite à un tacle appuyée de Mathias Ginter (© Keystone/EPA/PETER KLAUNZER).

 

Premier but pour Ansu Fati

Dans l'autre match du groupe 4, l'Espagne a nettement battu l'Ukraine à Madrid (4-0). Deux buts de Ramos et un but de Fati en première mi-temps ont réglé le cas des joueurs d'Andry Shevchenko. Plus que les deux réussites du capitaine "madridiste", c'est bien la réussite d'Ansu Fati qui restera dans l'Histoire. Le jeune attaquant international de Barcelone est devenu à 17 ans et 311 jours le plus jeune buteur de l'histoire de la "Roja", en marquant le but du 3-0 contre l'Ukraine pour la 2e journée de la Ligue des Nations. Né en Guinée-Bissa, il est arrivé sur le sol espagnol à l'âge de sept ans, Ansu Fati a obtenu la nationalité espagnole en septembre dernier. Puis, il a disputé trois matches avec l'équipe des moins de 21 ans espagnols. Il a inscrit huit buts en trente-trois matches toutes compétitions confondues cette saison à Barcelone, avant d'être convoqué pour la première fois avec l'équipe d'Espagne A le 20 août. Il a disputé son premier match avec la Roja jeudi à Stuttgart (1-1).

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Servette bat Saint-Gall et revient à 1 point des Young Boys

Publié

le

Les Servettiens Miroslav Stevanovic, en grenat, qui tente de déborder le défenseur st-gallois Chima Okoroji, en vert et blanc, ont remporté un match capital samedi à la Praille(KEYSTONE/Martial Trezzini)

Vainqueur de Saint-Gall (2-0), Servette, qui est toujours deuxième du classement, revient provisoirement à un point des Young Boys, en attendant le match que les leaders de Super League doivent jouer dimanche à Zurich (16h30).

Des buts de Cognat et de Guillemenot ont permis à Servette de s'approcher de la tête du classement. C'est une excellente opération pour le SFC: un seul point sépare désormais le onze grenat des jaunes et noirs bernois, actuels champions de Suisse en titre. Les joueurs de René Weiler ont globalement bien maîtrisé cette partie même les Brodeurs se sont créés bon nombre d'occasions de but.

 

Continuer la lecture

Football

Servette accueille St-Gall et veut mettre la pression sur YB

Publié

le

Le Servette FC de René Weiler pourrait se rapprocher un peu plus d'YB ce week-end (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Servette pourrait se rapprocher un peu plus du leader Young Boys au terme de la 26e journée de Super League.

Les Grenat accueillent St-Gall samedi à 18h, alors que les Bernois se déplaceront à Zurich dimanche.

Tombeur d'YB dimanche dernier en championnat, qualifié pour les demi-finales de la Coupe mercredi, Servette a le vent en poupe. Les hommes de René Weiler ont l'occasion de revenir à une longueur du champion en titre samedi soir, tout en repoussant St-Gall (3e du classement) à 10 longueurs.

Le SFC n'a concédé qu'une seule défaite face à St-Gall lors des six derniers duels livrés en Super League face aux Brodeurs. Une troisième victoire d'affilée en championnat permettrait aux Genevois d'aborder sereinement leur quart de finale aller de Conférence League, prévu jeudi prochain face au Viktoria Plzen.

Deux autres parties sont programmées samedi. La lanterne rouge Stade Lausanne-Ouchy accueille Grasshopper à 18h, avec une certitude: une troisième défaite consécutive en Super League condamnerait le SLO à la phase contre la relégation. Bâle recevra pour sa part Lausanne (20h30), qui reste sur deux victoires face au FCB en championnat.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Transferts: pas de dérogation pour Servette

Publié

le

Archives (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)
Servette ne pourra pas aligner ses recrues Bassirou N’diaye et Omar Rekik d'ici au terme de la saison. La Commission des transferts de la Swiss Football League n'a pas accordé de dérogation aux Grenat pour radier deux joueurs supplémentaires hors délai, a annoncé la SFL vendredi.

Le Servette FC avait déposé le 20 février une requête afin d'écarter Boubacar Fofana, Chris Bedia et Ronny Rodelin de son contingent, pour y ajouter Takuma Nishimura, Bassirou N’diaye et Omar Rekik. Les clubs avaient jusqu’au 15 février pour supprimer des joueurs sans justification particulière.

La notion de retard "excusable" avancée par le club n'a notamment pas convaincu la Commission des transferts. "Elle n’est ainsi et en aucun cas pertinente", explique dans son communiqué la Commission, ajoutant qu'un rappel à ce sujet avait justement été adressé aux clubs le 13 février.

Revenant sur le fait que Boubacar Fofana était inscrit sur deux listes de contingent, la Commission souligne que la situation "n'est que la conséquence du manquement du club concerné et non du règlement lui-même. (...) Cette double inscription est par ailleurs sans conséquence pour le joueur doublement inscrit, puisqu'il est qualifié avec son nouveau club", Winterthour.

Takuma Nishimura n'est en revanche pas concerné par cette décision, définitive pour les instances de la SFL. Il a pris dans le contingent la place laissée libre par Ronny Rodelin, lequel a été prêté à Perly-Certoux en 2e ligue interrégionale. Le Japonais n'a d'ailleurs pas tardé à s'illustrer, marquant le 2-0 mercredi à Delémont en quart de finale de la Coupe de Suisse.

Continuer la lecture

Football

Coupe de Suisse: Servette jouera à Winterthour

Publié

le

Steve Rouiller, maillot clair avec le brassard, et Matteo Di Giusto, en rouge, se sont affrontés à deux reprises cette saison sans pouvoir se départager (© KEYSTONE/MANUEL GEISSER/archives).

Servette jouera encore à l'extérieur en demi-finales de la Coupe de Suisse fin avril. Les joueurs de René Weiler se rendront à Winterthour. 

Pas de chance pour les supporters genevois: ils ne pourront pas voir leur équipe favorite à domicile en demi-finales de la Coupe de Suisse. Comme en quarts de finale, les Servettiens joueront à l'extérieur; ils se rendront à Winterthour le 27 ou le 28 avril. Ainsi en a décidé le tirage au sort effectué sur le plateau de SRF jeudi soir. Jusqu'ici, le SFC et les "Lions" zurichois se sont affrontés à deux reprises cette saison et se sont quittés sur un match nul à chaque fois (2-2 fin septembre à la Praille, 3-3 en janvier à la Schützenwiese). Tombeur des Young Boys (2-1) jeudi soir, le FC Sion recevra le FC Lugano, finaliste des deux dernières éditions. Une finale 100% romande reste donc possible. Pour mémoire, cette finale se jouera le dimanche 2 juin.

Continuer la lecture

Football

Le FC Sion fait tomber les Young Boys

Publié

le

La joie des joueurs du FC Sion après le 2-0 signé Sorgic (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Neuf mois après avoir touché le fond avec une relégation honteuse, le FC Sion retrouve un certain lustre.

Le club valaisan jouera à la fin avril les demi-finales de la Coupe de Suisse à la faveur de son succès face à Young Boys.

A Tourbillon devant 14'200 spectateurs, le leader de la Chalenge League a éliminé le leader de la Super League et détenteur du trophée dans un quart de finale qui a réservé une surprise de taille. C’est, en effet, le petit poucet qui a survolé les débats face à des Young Boys qui semblent mûrs pour basculer dans la crise.

Le FC Sion s’est imposé 2-1 sur des réussites d’Ilyas Chouaref (19e) et de Dejan Sorgic (64e) pour signer un succès qui ne souffre aucune discussion. Sur la lancée de leurs cinq victoires en championnat cette année, les Sédunois ont témoigné d’une rare maîtrise jeudi soir.

Le portier Timothy Fayulu fut, ainsi, le joueur du FC Sion sans doute le moins sollicité de la rencontre. Dirigée par l’éternel Reto Ziegler qui a retrouvé à 38 ans une seconde jeunesse, la défense sédunoise ne fut pratiquement pas inquiétée jusqu’à la réduction du score de Silvère Ganvoula à la 81e.

Wicky désemparé

Quatre jours après leur défaite contre le Servette FC au Wankdorf, les Young Boys ont confirmé à Tourbillon l'impression dégagée depuis le début de l'année. Le onze de Raphaël Wicky ne fait plus peur à personne. Il dévoile trop de lacunes dans le jeu, comme si les départs cet hiver d'Ulisses Garcia et de Jean-Pierre Nsame avaient brisé net la belle mécanique de ces derniers mois.

Sur son banc, Raphaël Wicky semble de plus en plus désemparé. Le Valaisan peut maintenant nourrir quelques craintes quant à son avenir immédiat. On le sait, son contrat qui court jusqu'au 30 juin ne sera pas reconduit. La question désormais, qui paraissait encore si folle il y a un mois, est de savoir s'il terminera la saison.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture