Rejoignez-nous

Football

Une excellente Equipe de Suisse tient en échec l'Allemagne!

Publié

,

le

Opposé au joueur du Paris-Saint-Germain Julian Draxler, en blanc, Silvan Widmer, à droite, a inscrit le but égalisateur après un magnifique travail préparatoire de Breel Embolo (© KEYSTONE/Peter Klaunzer)

En difficulté lors des vingt premières minutes, la sélection helvétique a progressivement refait surface pour prendre un point aux Allemands (1-1). La demi-volée de Silvan Widmer a débouché l’égalisation. Auteur de la passe décisive, Breel Embolo est sorti sur blessure.

La formation de Vladimir Petkovic a parfaitement répondu à l'attente de ses supporters ! Après les passages à vide et les approximations de Léopol (Lviv en français) face à l'Ukraine (1-2) jeudi soir, les Helvètes se sont cette fois montrés beaucoup plus constants. Face à l'Allemagne, seul leur début de match a été quelque peu laborieux. Mais leurs efforts ont fini par payer. Une bonne fin de première mi-temps et une seconde période digne d’éloges leur ont permis d'obtenir un point très encourageant et utile dans l'optique du maintien en Ligue A. La plupart des joueurs titularisés ont marqué des points à commencer par Breel Embolo qui a été le moteur de l’équipe nationale. Haris Seferovic, deux grosses occasions lors des quarante-cinq premières minutes, a aussi fait valoir ses qualités. Sur le plan collectif aussi, la sélection helvétique s'est convaincante avec une succession d'actions de classe.

Sans les joueurs de Bayern

Face à une équipe allemande privée de bons nombres d’éléments, notamment ceux de Bayern Munich (Neuer, Gnabry, Kimmich ou Goretzka entre autres), l'Equipe de Suisse a su élever son niveau de jeu. En montrant de telles dispositions, elle s'est relativement vite remise sur les rails après l'ouverture du score d'Ilkay Gündogan après treize minutes de jeu. L’égalisation venue du pied gauche de Silvan Widmer (une demi-volée qui a rebondi avant de surprendre le gardien adverse Bernd Leno) après une percée de Breel Embolo est tombée comme un fruit mûr ou presque. Granit Xhala et ses coéquipiers ont même terminé le match sur les chapeaux de roue, passant à ce moment-là plus près de la victoire que les quadruples champions du Monde. En résumé, il n'y avait que des enseignements positifs à tirer de cette soirée ou presque. Seule inquiétude, la blessure de Breel Embolo qui a dû sortir après l'intervention vigoureuse de Ginter...

A confirmer

Le mois prochain, il s'agira de confirmer cette excellente performance montrés lors de deux déplacements successifs, en Espagne d'abord, puis en Allemagne. Les retours espérés des Shaqiri, Mehmedi, Freuler ou Zakaria permettraient d'ameliorwer encore le fond de jeu de cette sélection helvétique.

Meilleur joueur de son équipe jusqu'à là, Breel Embolo, à droite, est sorti suite à un tacle appuyée de Mathias Ginter (© Keystone/EPA/PETER KLAUNZER).

 

Premier but pour Ansu Fati

Dans l'autre match du groupe 4, l'Espagne a nettement battu l'Ukraine à Madrid (4-0). Deux buts de Ramos et un but de Fati en première mi-temps ont réglé le cas des joueurs d'Andry Shevchenko. Plus que les deux réussites du capitaine "madridiste", c'est bien la réussite d'Ansu Fati qui restera dans l'Histoire. Le jeune attaquant international de Barcelone est devenu à 17 ans et 311 jours le plus jeune buteur de l'histoire de la "Roja", en marquant le but du 3-0 contre l'Ukraine pour la 2e journée de la Ligue des Nations. Né en Guinée-Bissa, il est arrivé sur le sol espagnol à l'âge de sept ans, Ansu Fati a obtenu la nationalité espagnole en septembre dernier. Puis, il a disputé trois matches avec l'équipe des moins de 21 ans espagnols. Il a inscrit huit buts en trente-trois matches toutes compétitions confondues cette saison à Barcelone, avant d'être convoqué pour la première fois avec l'équipe d'Espagne A le 20 août. Il a disputé son premier match avec la Roja jeudi à Stuttgart (1-1).

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Le gardien suisse souhaite rester au-delà de 2023

Publié

le

Yann Sommer est un pilier de son équipe. (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Yann Sommer est disposé à prolonger le contrat qui le lien déjà jusqu'à l'été 2023 avec Mönchengladbach.

"J'en suis à ma huitième saison dans ce club. J'y ai vécu beaucoup de choses et suis prêt à aller au-delà de 2023", a dit le portier de l'équipe de Suisse dans une interview publiée lundi par le Kicker.

"Le club a grandi, également sur le plan des infrastructures, il a surmonté des bouleversements. Ce n'est pas facile de rester titulaire aussi longtemps dans un club aussi ambitieux, et d'avoir le privilège de connaître le succès. Ce club est tout simplement super."

Le gardien âgé de 32 ans n'a pas engagé de discussions à ce jour avec la direction en vue d'une prolongation au-delà de 2023, mais il reste serein: "Je suis content d'être encore sous contrat pour un an et demi."

Mönchengladbach n'a pas encore trouvé sa vitesse de croisière cette saison, avec seulement trois victoires en neuf matches de Championnat. L'équipe s'apprête à affronter le Bayern Munich mercredi au 2e tour de la Coupe.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / dpa

Continuer la lecture

Football

Premier accroc pour Naples, freiné par la Roma

Publié

le

Le Napolitain Victor Osimhen, à gauche, plie sous la menace du Romain Roger Ibanez. (© KEYSTONE/AP/Andrew Medichini)

Naples a égaré ses premiers points de la saison en Serie A lors de la 9e journée, en faisant 0-0 sur la pelouse de l'AS Rome.

Les Napolitains restent leaders grâce à une meilleure différence de buts que celle de l'AC Milan.

Mis sous pression par les Milanais, qui avaient pris les rênes du en s'imposant 4-2 à Bologne samedi, les Napolitains sont restés muets au Stadio Olimpico.

Terne dans le jeu, ce match a cependant été tendu sur les bancs : José Mourinho a été exclu à dix minutes du terme et s'est fendu d'un pouce moqueur adressé à l'arbitre, imité sitôt le match fini par Luciano Spalletti pour avoir applaudi ironiquement l'arbitre de la rencontre.

L'Inter et la Juventus ont partagé l'enjeu (1-1). Edin Dzeko a ouvert la marque pour les Milanais à la 17e. Les Turinois ont égalisé à la faveur d'un penalty transformé par Paulo Dybala à la 89e minute. Une décision qui avait provoqué l'expulsion de Simone Inzaghi, l'entraîneur des Interistes, pour protestations répétées.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Marseille et Paris partagent l'enjeu dans un match décevant

Publié

le

Le Parisien Neymar s'éloigne du Marseillais Valentin Rongier. (© KEYSTONE/AP/Daniel Cole)

Le classico du Championnat de France a fait pschitt. Marseille et PSG se sont quittés sur un triste 0-0. Les Parisiens restent de solides leaders avec sept points d'avance sur Lens.

Annoncé comme l'un des plus palpitants Classico de ces dernières années, ce OM-PSG fut une grande déception. Entre des Marseillais sans imagination et très lents pour développer leurs actions dans le camps adverse et des Parisiens, dominateurs, mais peu dangereux, la partie fut souvent monotone. L'expulsion du Parisien Achraf Hakimi pour une faute de dernier recours (57e) a bien sûr fortement freiné les ambitions des joueurs de Mauricio Pochettino.

Neymar sur un tir dévié et Milik avaient cru chacun avoir marqué en première mi-temps, mais la VAR a finalement annulés les deux buts pour des hors-jeux.

Lyon craque

De son côté, Xherdan Shaqiri a suivi du banc la déroute de Lyon dimanche. L'OL s'est incliné 3-2 à Nice après avoir mené 2-0 jusqu'à la 80e.

L'Olympique Lyonnais a craqué après l'expulsion de son attaquant Tino Kadewere à la 85e, alors qu'il menait encore 2-1. Andy Delort a inscrit le 2-2 sur penalty à la 89e, l'ancien de Lausanne-Sport Evann Guessand offrant la victoire à l'OGC Nice à la 92e.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Alain Geiger : "on s'est compliqué la vie"

Publié

le

Le capitaine grenat Anthony Sauthier, n°2, et Kastriot Imëri n'ont pas trouvé la solution dimanche face au FC Sion d'Anto Grgic (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI).

"Beaucoup d'erreurs, peu d'efficacité": ainsi Alain Geiger, le coach servettien, résumait-il la prestation de son équipe, après la défaite face au FC Sion (1-2).

Avec seulement deux points lors de ses cinq derniers matches, Servette s'enfonce mais pas question, a répondu Geiger, de parler de crise. "Nous traversons une période difficile, avec des erreurs défensives récurrentes. Aujourd'hui, on s'est compliqué la vie nous-mêmes. Sion était plus serein. Nous étions excités, je ne sais pas trop pourquoi. L'équipe est généreuse, domine, mais manque de précision. Ils nous faut plus de stabilité", a ajouté le coach.

Le gardien et capitaine servettien Jeremy Frick n'avait pas la langue dans sa poche: "Nous n'avons quasiment pas pu nous entraîner sur cette pelouse depuis le match de Coupe d'Europe contre Molde, à fin juillet. Quand l'Equipe de Suisse vient à Genève, c'est Wembley, tout est fait pour elle. Mais quand c'est nous, c'est Cherpines", a dit le portier, en référence au centre sportif de Plan-les-Ouates.

 

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Premier League: Liverpool et Salah se régalent contre Man U

Publié

le

Mohamed Salah: trois buts de rêve contre Manchester United (© KEYSTONE/AP/Rui Vieira)

Incroyable scénario à Old Trafford dans le choc de la 9e journée de Premier League. Liverpool a donné une correction à Manchester United, battu 5-0 avec notamment un triplé de Salah.

L'Egyptien s'est illustré dès la 5e en servant un caviar à Keita pour l'ouverture du score. Jota a doublé la mise à la 13e avant que Salah n'ajoute trois autres superbes réussites (38e/45e/50e) face à une défense mancunienne aux abois.

Pogba expulsé

Les Red Devils ont fini à dix après l'expulsion de Pogba pour un tacle violent sur Keita, qui a dû sortir sur une civière (61e). Ronaldo était aussi passé tout près du carton rouge juste avant la pause pour un vilain geste sur Jones.

Liverpool a ainsi remporté le plus large succès de son histoire sur la pelouse de son grand rival du nord de l'Angleterre. Et Salah a établi un nouveau record en marquant pour un dixième match consécutif avec les Reds. Il est aussi le premier joueur de l'histoire de son équipe à marquer lors de trois rencontres consécutives à Old Trafford.

Solskjaer en danger

Cette déroute risque bien de fragiliser encore la position du manager Ole Gunnar Solskjaer. Beaucoup de fans de Man U ont quitté le stade bien avant la fin du match, et les autres n'ont pas caché leur colère face à la prestation de leurs favoris.

Au classement, Chelsea est leader avec un point d'avance sur Liverpool et deux sur Manchester City. Manchester United se retrouve déjà à huit longueurs.I

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture