Rejoignez-nous

Sport

Natation: Jeremy Desplanches bat un record important aux Vernets

Publié

,

le

Champion d’Europe sur 200 m quatre nages, Jeremy Desplanches a réalisé une première samedi à la Piscine des Vernets: battre un record, et pas des moindres, celui de László Cseh, lors du Challenge International de Genève…

19.01.19, une date mémorable pour Jeremy Desplanches? En tous cas, le fait d’avoir réalisé un temps record (1:58.98) sur sa distance de prédilection en améliorant de plus d’une seconde celui établi trois ans plus tôt (23.01.16) par le nageur hongrois – au cours d’une période d’entraînement particulièrement chargée qui plus est – constitue une immense satisfaction, et ce, à plus d’un titre.

Jeremy Desplanches
Champion d'Europe 200m 4 nages
Jeremy DesplanchesChampion d'Europe 200m 4 nages

 

A signaler également lors du deuxième jour du 52e Challenge International de Genève, le doublé genevois sur 200 m dos. Jeremy Desplanches l’a emporté devant Roman Mityukov. A chaque fois en nageant de trois à quatre secondes plus vite l’après-midi que le matin.

Jeremy Desplanches
Champion d’Europe sur 200m 4 nages
Jeremy DesplanchesChampion d’Europe sur 200m 4 nages

 

Tout ça au cours d’une période d’entraînement très chargée et ces charges ne sont pas près de diminuer.

Jeremy Desplanches
Champion d’Europe sur 200m 4 nages
Jeremy DesplanchesChampion d’Europe sur 200m 4 nages

 

Des objectifs chronométriques 

Un seul objectif majeur cette année pour le nageur genevois : les championnats du Monde. Mais ces Mondiaux ne se déroulent que dans six mois en Corée du Sud. Il s’est donc fixé des objectifs intermédiaires durant ce semestre : des objectifs chronométriques avant tout.

Jeremy Desplanches
Champion d’Europe sur 200m 4 nages
Jeremy DesplanchesChampion d’Europe sur 200m 4 nages

 

Pour y parvenir, il va prendre part à différents meetings.

Jeremy Desplanches
Champion d’Europe sur 200m 4 nages
Jeremy DesplanchesChampion d’Europe sur 200m 4 nages

 

Une progression régulière 

Reste que les Mondiaux vont être d’un niveau bien plus élevé que les championnats d’Europe. Avec la présence des Chinois, des Américains et des Australiens, réussir un résultat de premier va donc être beaucoup plus difficile. Ancien entraîneur national de l’Equipe de Suisse, Tony Ulrich est aujourd’hui l’un des principaux organisateurs du Challenge International de Genève. Il se montre très optimiste quant aux chances de Jeremy Desplanches (25 ans le 7 août prochain) la progression de celui-ci ayant été constante ces dernières années.

Tony Ulrich
Meeting manager du Challenge International de Genève
Tony UlrichMeeting manager du Challenge International de Genève

 

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Les courses en Suisse avec l’équipe nationale

Publié

le

Comme en 2019, Simon Pellaud prendra part au Tour de Romandie et au Tour de Suisse avec le maillot national (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Petit succès diplomatique pour Swiss Cycling. Comme en 2019, l'équipe nationale sera sur le pont lors des 2 étapes helvétiques: le Tour de Romandie la semaine prochaine et le Tour de Suisse en juin.

Le Conseil du Cyclisme Professionnel de l'UCI, qui est responsable des admissions, est revenu sur sa décision initiale et a approuvé la demande de réexamen de la fédération suisse.

Cette décision positive avait presque été anticipée par les organisateurs du Tour de Romandie (27 avril au 2 mai), puisqu'ils avaient laissé une wild card pour l'équipe de Suisse.

L'entraîneur national Michael Albasini doit maintenant rapidement composer une équipe de sept hommes pour la boucle romande. Il a déjà fretenu quatre hommes: le grimpeur Simon Pellaud, qui a brillé sur le TdR 2019 en terminant meilleur grimpeur avec le maillot à croix blanche, le coureur sur piste Claudio Imhof, le vététiste Mathias Flückiger et le talentueux Joab Schneiter.

Swiss Cycling avait proposé cette solution pour que les Suisses soient prêts pour les Mondiaux 2020 en Valais (annulés) et 2024 à Zurich. Les coureurs ne faisant pas partie des meilleures formations du World Tour auront ainsi l'occasion de se mesurer aux meilleurs professionnels du monde.

Ce qui s'est passé en 2019 a été un succès total. Les jeunes Suisses s'étaient présentés sous leur meilleur jour. Pellaud et Fabian Lienhard, entre autres, avaient ensuite reçu des contrats professionnels au sein d'équipes étrangères.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Genève égalise, Lausanne sèchement battu

Publié

le

Genève est revenu à 1-1 dans sa série de quarts de finale contre Fribourg (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Genève a égalisé à 1-1 dans sa série de quarts de finale contre Fribourg. Les Aigles se sont imposés 3-1 aux Vernets, alors que toutes les séries en sont à 1-1.

Le hockey n'aime pas mettre en avant les individualités. On préfère largement chérir le jeu d'équipe. Mais force est de constater que le retour de Noah Rod a redonné de l'énergie aux Genevois. Le capitaine grenat n'a pas marqué, mais il a amené cet impact qui avait cruellement manqué lors de l'acte initial mardi.

Deniss Smirnovs a ouvert le score à la 4e, mais le numéro 96 n'était pas loin. Et à la 52e, sur le but décisif de Tömmernes, c'est à nouveau le capitaine servettien qui a masqué Reto Berra. Le 3-1 est tombé de la crosse de Vermin à la 60e dans la cage vide.

Selon les statistiques de la Ligue, les Genevois ont fait un gros effort en bloquant 28 lancers. Mais les joueurs de Patrick Emond peuvent s'estimer heureux de quitter la glace avec ce point dans la poche. Lors du tiers médian, les Fribourgeois auraient sans doute dû prendre l'avantage. En laissant les Genevois dans le match, la troupe de Christian Dubé ne peut s'en prendre qu'à elle-même. Les deux équipes se retrouveront samedi à Fribourg pour le troisième acte.

Soirée de surprises sur les deux patinoires alémaniques de Berne et Rapperswil. Dans la capitale, les Ours ont réussi un match plein face à Zoug. Le score final de 6-2 a de quoi surprendre, mais les Bernois ont su trouver la faille, notamment sur le power-play. A noter les 27 minutes de punition pour le Zougois Justin Abdelkader.

Dans le canton de St-Gall, Lugano a peut-être cru que les Lakers seraient bons à prendre après le 6-2 du premier match. Mais les joueurs de Jeff Tomlinson ont parfaitement réagi en infligeant un sec 4-1 aux Tessinois. Et dire que les Bianconeri ont mené 42-17 (!) au chapitre des tirs.

Dans le dernier match de la soirée, Zurich a confirmé la supériorité des équipes à domicile avec un 4/4 et un succès 5-0 pour égaliser dans la série. Si la fin de rencontre fut détestable avec des mauvais gestes et une kyrielle de pénalités, tout s'est joué bien avant. Le tournant eut lieu à la 35e. Checké par Christian Marti, le top scorer lausannois Denis Malgin a dû rentrer prématurément au vestiaire avec une suspection de commotion. Sauf que dans l'enchaînement de l'action et pendant que le Vaudois était au sol, les Zurichois ont pu inscrire le 2-0 décisif grâce à...Christian Marti venu soutenir l'attaque.

Les Lions lausannois ont perdu pied et Zurich s'est engouffré dans la brèche. Le LHC va devoir faire un reset et oublier cette partie. Tout en espérant pouvoir compter sur Denis Malgin.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Quatre prolongations de contrat à Ambri-Piotta

Publié

le

Benjamin Conz restera encore au moins deux saisons en Léventine. (© KEYSTONE/Ti-Press/SAMUEL GOLAY)

Ambrì-Piotta, qui évoluera la saison prochaine en National League dans sa nouvelle patinoire, a prolongé les contrats de Benjamin Conz, Michael Fora, Elias Bianchi et Diego Kostner.

Le portier jurassien des Léventins, Benjamin Conz (29 ans) a signé un nouveau bail de deux saisons avec une option pour une année supplémentaire. Il est à Ambri depuis la saison 2017-2018.

Le pilier de la défense, Michael Fora (25 ans) a a apporté un avenant à son contrat qui allait jusqu'au terme de la saison 2022-2023. Il y a ajouté une clause de départ pour la saison 2022-2023 valable jusqu'au 31 janvier 2022. Il vient de boucler sa septième saison sous les couleurs léventines.

Les attaquants Elias Bianchi et Diego Kostner ont prolongé leur engagement à Ambri-Piotta pour une et respectivement deux saisons.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Sélection pour Tokyo pour Gmelin, Delarze et Röösli

Publié

le

Le Vaudois Barnabé Delarze et le Lucernois Roman Röösli sont sélectionnés pour les JO en deux de couple. (© KEYSTONE/ALEXANDRA WEY)

Jeannine Gmelin (skiff), Barnabé Delarze et Roman Röösli (deux de couple) ont reçu leur sélection définitive pour les Jeux olympiques de Tokyo. Ils participeront à leurs deuxièmes JO.

Le week-end dernier, Jeannine Gmelin a remporté le bronze en skiff à Varèse, sa quatrième médaille aux Championnats d'Europe. La rameuse de 30 ans, championne du monde 2017 et championne d'Europe 2018 en skiff, participera donc à ses deuxièmes JO. En 2016 à Rio de Janeiro, Gmelin avait atteint le 5e rang.

Outre Jeannine Gmelin, la commission de sélection a également retenu Barnabé Delarze et Roman Rössli (deux de couple hommes) pour Tokyo 2020, à la demande de la fédération suisse d'aviron, Swiss Rowing. Delarze et Röösli, comme Jeannine Gmelin, avaient aussi participé aux Jeux de Rio 2016. Avec Augustin Maillefer et Nico Stahlberg, ils avaient terminé septièmes en quatre de couple. En 2018, le Vaudois et le Lucernois ont été vice-champions du monde en deux de couple. Ils ont en outre remporté la médaille d'argent des Championnats d'Europe en deux de couple, en 2019 et 2020. Plus récemment, à Varèse, le duo a manqué de peu une médaille avec une 4e place.

La délégation suisse pour les Jeux olympiques d'été de Tokyo compte maintenant onze athlètes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Volleyball

Chênois à nouveau champion neuf ans après

Publié

le

Pour le capitaine Rui Botas Dos Santos - au premier plan en jaune - qui effectuait sa dernière saison à Chêne, c'est une fin de carrière en apothéose. "Ruca" brandit le trophée en compagnie du nouveau coach Ratko Pavlicević, en noir à droite (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI).

Vainqueur d'Amriswil (3-0) mercredi soir dans le quatrième match de la finale des play-offs de Ligue Nationale A, Chênois redevient champion de Suisse neuf ans après son dernier titre national.

Chênois est à nouveau champion de Suisse !
Vainqueurs d’Amriswil (3-0) jeudi soir au centre sportif de Sous-Moulin, les banlieusards genevois remportent le titre national 9 ans après leur dernier sacre.
Pour Jovan Djokić l’enfant du club sportif chênois, c’est un rêve qui se réalise.
De retour à Chêne après plusieurs années au Lausanne Université Club, puis à d’Amriswil, il a même réussi à entraîner avec lui le coach à succès Ratko Pavlicević.

Jovan Djokić
Ailier de Chênois Volley
Jovan DjokićAilier de Chênois Volley

 

L'aspect mental décisif

Pour remporter ce quatrième match décisif, ils ont fait valoir leur sang-froid et leurs qualités mentales face à des Thurgoviens certes présentés comme favoris, mais qui se sont désunis au fil de la série.
Même lorsque les décisions arbitrales leur étaient défavorables, les joueurs de Ratko Pavlicević en ont su faire front pour marquer plusieurs points de suite.

Stepan Abramov
Team Manager de Chênois Volley
Stepan AbramovTeam Manager de Chênois Volley

 

Chênois remporte ainsi cette finale des play-offs de Ligue Nationale A trois victoires à une face à Amriswil.

Continuer la lecture