Rejoignez-nous

Handball

Mondiaux : l’Equipe de Suisse subit la loi du Portugal

Publié

,

le

Le capitaine portugais Fabio Magalhães se heurte à la défense helvétique représentée par Rubin, à gauche, Röthlisberger et Nowak (© Keystone/EPA/Anne-Christine Poujoulat/POOL).

Après leur victoire sur l’Islande, les « Rouges » de Michael Suter s’est inclinés (29-33) face aux Lusitaniens.  La sélection helvétique ne participera pas aux quarts de finale.

Deux jours après son excellent succès sur l’Islande (20-18), les Helvètes sont à nouveau à créditer d’une nouvelle belle performance, certes, sans exploit à la clé. Ils ont été battus de quatre points par le Portugal au terme d’un match disputé de bout en bout. Ils ont ainsi subi leur troisième défaite du tournoi, après celles concédées dans le tour préliminaire face à la Norvège et la France.

Moins de réussite sur les côtés

Contre les Islandais, les Suisses avaient brillé en défense. Contre le Portugal, ils n’ont pas connu la même réussite surtout sur les côtés. Déjà en première mi-temps (15-17), ils avaient encaissé presque autant de buts que lors de la totalité du match contre l’Islande.

 

Malgré les vingt-neuf buts marqués, les attaquants « rouges », à l’image de Rubin, en haut, et Röthlisberger, en bas, n’ont pas eu la partie facile face aux Lusitaniens du capitaine Magalhães, de l’ailier Areia et du pivot Borges, tout à gauche (© Keystone/EPA/Anne-Christine Poujoulat/POOL)

 

Onze buts pour Andy Schmid

Malgré les onze buts de sa star Andy Schmid, l’Equipe de Suisse n’a jamais mené contre les Lusitaniens. Pourtant à cinq minute de la fin, les « Rouges » n’accusaient plus qu’un but de retard (29-30). Tous les espoirs étaient permis d’autant que les Portugais ont manqué la transformation d’un penalty sur l’action suivante. Mais ils n’ont jamais pu arracher l’égalisation et ont finalement concédé une défaite de quatre buts.

Après ce revers, la sélection helvétique n’est plus en course pour les quarts de finale : elle ne peut plus rattraper les Lusitaniens, alors que Français et Norvégiens semblent hors de portée. Elle jouera son dernier match dans le tour principal dimanche face à l’Algérie.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Handball

Chênois confirme ses progrès en battant Bienne

Publié

le

Après un passage à Montpellier, Marius May est revenu prêter main-forte à son club formateur.

Vainqueurs de Bienne (27-25) dans le match de la peur de LNB dimanche soir, les handballeurs de Chêne poursuivent avec succès leur « opération : maintien ».

Actuellement douzième sur quatorze, les banlieusards genevois ont remporté un succès capital pour leur maintien en Ligue Nationale B au terme d’un match engagé et disputé de bout en bout: un point d’écart à la mi-temps, deux à la fin du match! Un excellent début de seconde mi-temps leur a permis de prendre quatre buts d’avance, malgré l’expulsion du pilier de leur défense, l’Ukrainien Maxym Strelnikov à quelques vingt minutes de la fin. Le meneur de jeu chênois Marius May nous explique ce qui a fait la différence.

Marius May
Demi centre du CS Chênois
Marius MayDemi centre du CS Chênois

 

Strelnikov, l’atout-maître

La présence du défenseur Maxym Strelnikov permet non seulement de stabiliser la défense, mais aussi l’ensemble de l’équipe.

Marius May
Demi centre du CS Chênois
Marius MayDemi centre du CS Chênois

 

Les gardiens ont aussi joué un rôle capital dimanche. Au moment où les visiteurs sont revenus à un point, Jean-Baptiste Nicot a fait entrer le portier moldave Eugeniu Andreev pour les dernières minutes en lieu et place d’Anthony Panchaud, quelque peu essoufflé, comme le reste de sa défense.

Marius May
Demi centre du CS Chênois
Marius MayDemi centre du CS Chênois

 

Sixième victoire de suite à domicile

Les joueurs de Baptiste Nicot creusent l’écart sur les Biennois, avant-derniers. Ces trois points d’avance (en handball, la victoire rapporte toujours deux points, le match nul un, la défaite aucun) leur ouvrent des perspectives, ce d’autant plus qu’ils ont remporté dimanche leur sixième victoire consécutive à domicile.

Marius May
Demi centre du CS Chênois
Marius MayDemi centre du CS Chênois

 

Même si tout n’est pas parfait, Chênois semble bel et bien être sur une pente ascendante.

Marius May
Demi centre du CS Chênois
Marius MayDemi centre du CS Chênois

 

En attendant, Chênois se concentre sur son prochain déplacement de samedi à Stans, avant de recevoir Steffisbourg le dimanche 22 mars (18h) au Centre Sportif de Sous-Moulin…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture