Rejoignez-nous

Hockey sur glace

Le GSHC leader de la hausse du prix des billets pour les playoffs

Publié

,

le

La patinoire des Vernets le 2 octobre 2020 (KEYSTONE/Martial Trezzini)

Si les pré-playoffs de National League sont au centre de l'actualité dans le monde du hockey, les équipes assurées de prendre part aux séries finales profitent de cette semaine pour lancer leur billetterie. Si les six clubs augmentent leurs tarifs, le Genève-Servette Hockey Club est celui qui connaît la plus forte hausse, comparativement aux autres équipes. 

La pratique n'est pas nouvelle et c’est un concept simple d'économie: l'offre reste la même alors que la demande augmente, les prix avec. Si Rapperswil a été la dernière équipe du top 6 a ouvrir sa billetterie mercredi, tous les prix ont été communiqués en amont, du moins pour les quarts de finale.

En comparaison avec les prix appliqués en saison régulière, Genève-Servette, avec 38,27% de hausse, est le club avec la plus forte augmentation moyenne alors que ce sont les Saint-gallois de Rapperswil, avec une hausse moyenne de 14,16%, qui gonflent le moins leurs prix.


Explications des données en pied de cet article

Plus d'offre famille

Suite à notre article, un malentendu a été décelé sur le site du club grenat. Une phrase indiquant l'offre famille valable "hors séries finales" a été retirée puisque celle-ci est toujours disponible via le formulaire de commande. Les tarifs ont donc été adaptés.

L'offre famille connaît également une hausse au GSHC. Une famille de 2 adultes et 2 enfants de moins de 16 ans déboursait 46 francs pour venir assister à un match en saison régulière (1 billet enfant moins de 16 ans offert pour 1 billet adulte acheté), elle devra débourser 72 francs francs pour les quarts de finale à venir.

Dans les deux autres patinoires qui proposent un tarif spécial, cette même famille débourserait 110 francs à Zurich pour assister au match (contre 90 francs en saison régulière) et 120 francs à Rapperswil (contre 100 francs en saison). C'est donc à nouveau Genève-Servette qui propose le tarif le plus elevé.

Hausse de 2019 à 2023

La hausse des prix proposée en 2023 par le GSHC se démarque également en comparaison directe avec les prix pratiqués en 2019, derniers playoffs joués à Genève avec du public et sans restrictions sanitaires. Tous les secteurs connaissent une hausse de prix d'au minimum 13,75% pour la plus faible et de 20% pour la hausse la plus forte.

Si en 2023 le prix des billet a augmenté de 38,27% en moyenne, l'augmentation moyenne entre la saison régulière et les quarts de finale en 2019 se chiffrait à 31,74%.

Plusieurs tarifs des quarts de finales 2023 atteignent ou dépassent même les tarifs pratiqués lors de la finale des playoffs 2010.

Pas d'augmentation en 10 ans

Contacté, le club a répondu par écrit via son président Philippe Baechler, qui justifie la hausse notamment par le fait que les prix des billets pour les quarts aient été les mêmes depuis 10 ans (soit depuis la saison 2012-2013).

"L’inflation, connue de tous, subie ces dernières années est également à prendre en compte, surtout après la longue période de Covid et, de plus, en pleine période de conflits entre la Russie et l’Ukraine. Nous devions nous ajuster, comme beaucoup d’acteurs sur le marché du sport ou autres, afin de ne pas mettre en péril l’équilibre financier du club", précise Philippe Baechler dans son mail.

"Il était prévu de faire une augmentation échelonnée sur plusieurs saisons mais nous n’avions plus participé aux playoffs avec du public depuis la saison 2018-2019.  Malgré cela, si l'on regarde factuellement les chiffres, nous restons compétitifs par rapport à ceux pratiqués par des équipes comme Zurich, Davos ou encore Zoug et, de plus, avec une qualité grandissante du spectacle proposé par le hockey helvétique aux Vernets", ajoute encore le président du conseil d'administration du club, précisant pour conclure qu'un alignement sur les prix du marché a aussi été effectué après une "étude approfondie".


Données pour comparaison

Pour la comparaison, ont été pris des billets plein tarif dans 5 catégories différentes. Si une patinoire propose 4 catégories de places assises, ces quatre catégories ont été choisies. Si une patinoire compte davantage de secteurs, ceux-ci ont été choisi en fonction de leur emplacement.

  • les places debout les moins chères (parterre nord/sud aux Vernets)
  • Assis 1: les places assises les plus chères, hors billets business et VIP (secteur platine aux Vernets);
  • Assis 2 et 3 : deux gammes de prix dans les places assises (secteurs or et argent aux Vernets);
  • Assis 4: les places assises les moins chères, hors secteur famille (secteur bronze bloc K aux Vernets) ;

Choix des secteurs (plan des patinoires en lien)

Assis 1: Zurich: Deluxe Gold / Zoug: Kategorie 1/ Bienne: catégorie 1 / Davos: sektor N3 - center / Rapperswil: catégorie 1

Assis 2: Zurich: Deluxe Bronze / Zoug: Kategorie 2 / Bienne: catégorie 2 / Davos: sektor N3 - side / Rapperswil: catégorie 2

Assis 3: Zurich: Sitzplatz Premium/ Zoug: Kategorie 3/ Bienne: catégorie 3 / Davos: sektor O8 / Rapperswil: catégorie 3

Assis 4: Zurich: Sizplatz Basic / Zoug: Kategorie 6 / Bienne: catégorie 4 / Davos: sektor O7 / Pas d'autres catégorie à Rapperswil

 

1 commentaire

1 commentaire

  1. Cynthia

    10 mars 2023 à 8 h 32 min

    Peut-être aurait il été juste de préciser que bien que le GSHC soit le club qui applique la plus forte hausse de prix en play offs, c'est aussi le GSHC qui pratique les prix les plus compétitifs en saison régulière en comparaison des autres adversaires sélectionnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

La Suisse s'impose en prolongation

Publié

le

Valentin Nussbaumer arme son lancer face au gardien Sebastian Yloenen. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Second match de préparation contre la France et seconde victoire en moins de 24 heures pour l'équipe de Suisse. Les hommes de Patrick Fischer l'ont emporté 3-2 après prolongation.

A trois semaines du Mondial de Prague et d'Ostrava, les Helvètes n'ont pas confiné au génie, manquant, notamment, d'efficacité dans le dernier geste. Ils auront toutefois eu le mérite de retourner une situation mal emmanchée après le premier tiers (0-2).

Choisi pour défendre la cage helvétique, Sandro Aeschlimann a trébuché sur un dégagement, permettant à Ritz d'ouvrir le score à la 13e. Moins de 2'15'' plus tard, les Tricolores doublaient la mise sur un 2 contre 1 par Farnier, consécutif à une erreur du Genevois Simon Le Coultre.

Réaction au deuxième tiers

Piqués dans leur amour-propre, les Helvètes ont haussé le ton après la première pause. Calvin Thürkauf (24e) a été le premier à battre Sébastian Ylönen. Déjà buteur vendredi et en Slovaquie une semaine auparavant, Tyler Moy a, lui, égalisé, juste après la mi-match (31e), profitant, au passage, d'une seconde pénalité quasi consécutive contre la France.

Dominatrice sans parvenir à scorer dans la troisième période (15 tirs à 2), la Suisse a fini par l'emporter sur une rupture de Tobias Geisser, le Zougois marquant quelques secondes après un petit miracle d'Aeschlimann.

Le bilan de l'équipe de Suisse est désormais de deux victoires pour onze défaites depuis le début de la saison. Elle poursuivra sa préparation avec deux matches contre la Lettonie, le week-end prochain: vendredi à Lausanne et samedi à Kloten.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette: Hartikainen et Manninen rempilent

Publié

le

(KEYSTONE/Anthony Anex)
Le Genève-Servette HC annonce la reconduction du contrat pour la saison 2024/2025 de ses deux attaquants finlandais Teemu Hartikainen (33 ansI et Sakari Manninen (32 ans). 
Réuni à Genève l’an dernier, ce duo a pris sa part dans la conquête de la Ligue des Champions. Brillants sur la scène européenne, Teemu Hartikainen et Sakari Manninen ont livré une saison plus laborieuse en National League avec une élimination au premier tour des play-in face à Bienne qui a sanctionné un rendement offensif moindre.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette engage Michael Špaček pour deux ans

Publié

le

L'aventure de Michael Špaček avec Ambri a pris fin le 13 mars dernier après l'élimination en play-in par le HC Bienne. (© POSTFINANCE/Ti-Press/Alessandro Crinari)

La nouvelle était dans l'air depuis quelques temps, c'est désormais officiel. Michael Špaček rejoint le GSHC. L'international tchèque de 26 ans rejoint les Vernets pour deux saisons, annonce mardi le club. 

Le droitier arrive en provenance d'Ambri-Piottà où il a disputé les deux dernières saisons, clôturant à chaque fois l'exercice avec le maillot de top-scorer. Il arrive aux Vernets avec un bilan de 100 points en 102 matchs dans l'élite du hockey suisse (31 buts - 69 passes décisives).

Formé à Pardubice en République Tchèque, Michael Špaček est ensuite passé par l'Amérique du Nord en WHL (une ligue juniore majeure) avant de jouer en AHL, l'antichambre de la NHL. Avant d'atterrir au Tessin, il a aussi joué en République Tchèque, en Suède et en Finlande.

Son contrat porte jusqu'à la fin de la saison 2025-2026.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette contraint au nul par Bienne et envoyé en vacances

Publié

le

(KEYSTONE/Peter Schneider)

Genève-Servette est vacances. Contraints au nul 2-2 face à Bienne samedi, les Genevois sont éliminés dès les play-in.

La donne est claire avant cette rencontre. Si Genève ne mène pas au tableau d'affichage à la fin du temps réglementaire, les Grenat sont éliminés. En cas de succès de succès dans les 60 minutes, le match va, qu'importe le score, en prolongations et la première équipe à marquer se qualifie pour la suite. Voilà le tableau de cette rencontre qui se joue donc avec une tension certaine.

Pour ce match, un seul changement est apporté dans l'alignement genevois: Robert Mayer est entre les poteaux alors que Gauthier Descloux est remplacant. Un choix qui étonne, Descloux reste sur deux bonnes prestations alors que Mayer n'a plus joué depuis le 16 février. Coté seelandais, aucun changement n'est à signaler comparé à la victoire 3-2 jeudi aux Vernets.

1-0 après 36 secondes

Le match débute sur les chapeaux de roue avec le premier but servettien marqué après seulement 36 secondes de jeu. En face, Robert Mayer fait les arrêts nécessaires, heureusement car les Biennois semblent piqués au vif par l'ouverture du score. Ce sont toutefois eux qui vont se retrouver en double infériorité numérique (5 contre 3) peu après la moitié du tiers. Une occasion saisie par le GSHC pour inscrire le 2-0. On aurait pu en rester là mais les Biennois vont revenir au score à 21 secondes du tiers. Un but qui relance tout

Le deuxième tiers est dominé par des Seelandais qui n'ont besoin que d'un but (et donc d'un match nul) pour se qualifier. Le but tombera à la 28e minute en powerplay. On est à égalité alors que les Grenat se sont crée les plus grosses occasions du tiers, à chaque fois presque en contre-attaque. C'est donc sur le score de 2-2 que les 40 minutes s'achèvent, de quoi promettre un troisième tiers chaud bouillant.

Les Genevois vont évidemment multiplier les tentatives sur les buts biennois mais sont frustrés par le gardien biennois ou par les montants seelandais.

Le 3-2 genevois ne tombera pas. Ce 2-2 qualifie Bienne. Genève, déchu, est en vacances.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette - Bienne, de destin lié à destin croisé

Publié

le

En avril 2023, Genève-Servette avait jubilé au détriment des Biennois. Quel sera le résultat de ces play-in ? Résultat samedi 9 mars. (KEYSTONE/Martial Trezzini)

L'affiche est connue depuis lundi soir, le Genève-Servette HC et le HC Bienne s'affronteront en Play-In de National League pour espérer accrocher une place en playoffs. Deux équipes qui depuis quelques saisons ont souvent eu leur destin croisé jusqu'à la saison dernière et leur première confrontation en séries finales dans l'élite du hockey.

Saison 2019-2020, première manquée

Grande première pour les deux équipes, elles doivent s'affronter en quart de finale des playoffs. Genève-Servette a terminé 4e avec 89 points (pour la première saison de Pat Emond à la bande) alors que Bienne termine à la 5e place avec 78 points.

Le Covid a toutefois raison des séries finales...

Saison 2020-2021, 5 buts en 1 minute 12

Il y a tout d'abord ce 26 mars 2021 où le match entre Bienne et le GSHC est annulé à la dernière minute. Il est 18h12, tout le monde est déjà présent à Bienne (dont les commentateurs de Radio Lac...) lorsque la quarantaine des Seelandais est annoncée, le report du match avec. Ce dernier sera finalement annulé.

Retrouvailles le 3 avril 2021, avant-dernière journée du championnat de National League fortement perturbé par la pandémie de Covid-19. Le GSHC et le HC Bienne sont au coude à coude pour la 6e place directement qualificative pour les playoffs. En ce début avril, le GSHC reçoit Bienne. Un succès validerait la place des Grenat. Ces derniers mènent 1-0 dès la fin du premier tiers et tiennent le score jusqu'à la 57e minute. Les Seelandais vont alors inscrire 5 buts en 112 secondes, s'imposer 5-1 et repasser devant le GSHC au classement (établi au point par match).

La dernière journée est déterminante, Genève-Servette reçoit Lugano, et porte un maillot noir avec le nom de ses abonnés, alors que Bienne se déplace à Zoug. Il faut 1 point de plus aux Genevois pour passer à la sixième place. Genève-Servette fait le job, mène 3-0 après 6 minutes et s'impose 5-2 alors que Bienne perd 3-1.

En pré-playoffs, les Biennois sont éliminés par Rapperswil. Le GSHC atteint la finale et perd contre Zoug.

Saison 2021-2022, avantage Bienne

Dans un classement toujours établi au point par match, il en faut peu pour que le GSHC termine devant Bienne. Les Grenat sont 8e et ont un point de plus que les Biennois qui terminent 6e mais ont joué 52 matchs contre 51 pour l'EHCB. Un quotient de point par match qui permet aux Seelandais de passer devant le LHC et le GSHC.

Cette saison 21-22 (débutée par un catastrophique 23 points en 23 matchs pour les Grenat), Genève a remporté 5 duels sur 6 face à Bienne. Le sec 6-0 infligé par les Biennois en début de saison s'est donc payé cash lors du décompte final.

En pré-playoff, Genève-Servette est éliminé par Lugano alors que Bienne s'incline contre Zurich en quart de finale.

Saison 2022-2023, l'apogée

Encore une fois, il faut attendre la dernière journée pour connaître la position des deux équipes en fin de saison. Auteurs d'une fin de saison tonitruante, les Biennois ont rattrapé le GSHC en tête du classement et sont repassés devant lors de l'avant-dernière journée après leur victoire 8-1 face à Lausanne tandis que le GSHC s'est incliné 6-1 face à Zoug.

Au soir du 4 mars 2023, il faut que Genève fasse 1 point de plus que Bienne pour terminer en tête. Genève bat Ajoie 3-2 alors que Bienne, pourtant mené 5-2 par Lugano à 8 minutes de la fin du temps réglementaire, s'impose aux tirs au but. Genève et Bienne ont le même nombre de points mais l'avantage va au GSHC, meilleur dans les confrontations directes.

Cette même saison, pour la première fois de l'élite du hockey, GSHC et EHCB s'affrontent en finale des playoffs. Le classement a un impact pour la finale. Les Grenat jouent l'acte 7 à domicile face à Bienne et s'imposent devant une foule en délire et des Vernets en fusion. Cette finale est le point culminant, et pourrait le rester longtemps, des affrontements face à Bienne.

Saison 2023-2024, en fond de classement

La dernière journée de championnat oppose Genève-Servette à Bienne. Genève est déjà qualifié pour les play-in alors que les Seelandais peuvent terminer 11e. Pour cela, Il faut que dans le match Zurich - Langnau, les Emmentalois fassent un point de plus que les Biennois face à Genève. Mais les Seelandais s'imposent finalement 2-1, terminent 9e et affronteront le GSHC, 10e, en play-in.

Match aller: jeudi 7 mars - 20h00 - GSHC - HC Bienne

Match retour: samedi 9 mars - 20h00 - HC Bienne - GSHC

 

Continuer la lecture