Rejoignez-nous

Hockey sur glace

Avec 4 matchs en 5 jours, Genève-Servette va "privilégier le repos"

Publié

,

le

Les joueurs grenat devront rapidement évacuer l'effort d'un match pour se préparer pour les suivants [KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi]

En hockey sur glace, Genève-Servette s'attaque dès mardi soir à une folle semaine de 4 matchs en 5 jours. Une séquence qui ne ralentit pas jusqu'en fin de saison puisque d'ici au lundi 5 avril, date officielle de la fin de la saison de National League, les Grenat disputeront au total 8 matchs en 14 jours. Rencontre avec Gaëtan Brouillard, préparateur physique du GSHC.

Entre quarantaines et semaines intensives, ce n'est pas le travail qui a manqué pour Gaëtan Brouillard. Cette fin de saison n'épargne personne, les organismes seront mis à rude épreuve avec une séquence inédite et presque jamais vue (même en playoff où les matchs se jouent 1 jour sur 2).

Gaëtan BrouillardPréparateur physique GSHC

 

Parmi les nombreux défis qui attendent les Grenat, celui de la récupération sera l'un des plus durs à relever sur le plan physique. Avec deux déplacements (mercredi soir à Zoug et samedi à Bienne), récupérer au mieux sera un vrai challenge mais les joueurs genevois savent à quoi s'attendre

Gaëtan BrouillardPréparateur physique GSHC

 

Une certitude toutefois, ce n'est pas cet enchaînement de match qui va perturber les rituels et/ou échauffements d'avant-match des joueurs.

Gaëtan BrouillardPréparateur physique GSHC

 

Entre le début de cette série de match mardi et la dernière rencontre du GSHC (victoire 4-3 après prolongations à Langnau samedi 20 mars), 3 jours se seront écoulés. Des jours durant lesquels les joueurs n'avaient pas de consignes particulières.

Gaëtan BrouillardPréparateur physique GSHC

(Interview réalisé lundi 22 mars, "ce matin" égal donc lundi matin)

 

Capable de suivre les performances physiques des joueurs durant les rencontres, Gaëtan Brouillard continuera de le faire mais avec peut-être un peu plus de vigilance durant les rencontres, sans toutefois avoir de recette miracle.

Gaëtan BrouillardPréparateur physique GSHC

 

Les matchs du GSHC à suivre en direct et en intégralité sur Radio Lac, prise d'antenne 15 minutes avant le coup d'envoi. 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey sur glace

Les mesures Covid font taire les supporters du GSHC

Publié

le

Il faudra attendre la fin des mesures Covid pour revivre une ambiance comme celle du 14 septembre dernier. [KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi]

Dès ce vendredi et la réception de Rapperswil, les Vernets ne résonneront plus comme lors des 12 premiers matchs à domicile de la saison. En effet, en réaction aux mesures prises pour lutter contre le Covid-19, les Irréductibles Grenat 2002 n'animeront plus le parterre nord de la patinoire genevoise. Une décision expliquée aux joueurs jeudi après l'entraînement du GSHC, a-t-on appris. 

Le groupe de supporter le fait savoir dans un communiqué: « il est inconcevable de supporter notre équipe tout en portant un masque. L’ambiance et la passion en tribune se vivent sans être cachées ». Ce sont principalement l'obligation de porter un masque et l'obligation de consommer en étant assis qui ont amené les IG02 à prendre cette décision. Fini donc les drapeaux, les bâches et les chants tant que les mesures resteront en place.

Une décision qui a été expliquée aux joueurs, dont le capitaine Noah Rod, par des membres des Irréductibles Grenat jeudi matin au terme de l’entraînement. Ceux-ci se sont montrés compréhensifs au terme d'un échange cordial. La tribune ne sera pas vide pour autant, il ne s’agit pas d’un boycott mais aucune animation ne sera faite.

Le communiqué: 

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Jan Cadieux: "c'était une très bonne première semaine"

Publié

le

En poste depuis mercredi 10 novembre, Jan Cadieux a du attendre le retour des joueurs internationaux pour avoir l'équipe au complet. [KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)]

Cela fait maintenant une semaine que Jan Cadieux a repris la place d'entraîneur en chef du Genève-Servette HC. S'il n'avait à disposition que les joueurs ne disputant pas une compétition internationale, le nouvel homme fort des Vernets a pu compter ce mardi sur l'effectif au complet. L'occasion de faire le point avec lui.

En 3 minutes, Jan Cadieux revient sur cette première semaine, le message transmis aux joueurs et l'intensité aux entraînements.

Jan CadieuxEntraîneur du GSHC

(L'interview a été réalisée mardi 16 novembre, à la sortie de son premier entraînement avec l'équipe)

 

A noter que, selon nos informations, un entraîneur-assistant devrait être engagé ces prochains jours (peut-être même aujourd'hui) par le GSHC.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Noah Rod sera grenat jusqu'en 2027: "mon but était de rester à Genève"

Publié

le

Noah Rod a déjà inscrit 77 buts sous le maillot grenat saison régulière et playoffs compris. [KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi]

Il était encore lié au Genève-Servette Hockey Club jusqu'en 2024, il le sera désormais jusqu'en 2027. Le capitaine du GSHC Noah Rod a prolongé son entente de 3 ans avec le club grenat, a annoncé jeudi le GSHC via un communiqué. Pour notre podcast 1905, le podcast 100% GSHC, Noah Rod est revenu sur cette prolongation. 

Agé de 25 ans, Noah Rod évolue avec l'équipe première du GSHC depuis 2013.  C'est la 3e fois que son contrat est prolongé. Et si son contrat actuel (signé en 2018) courrait encore jusqu'en 2024, il prolonge maintenant pour une raison claire:

Noah RodCapitaine du GSHC

 

Ce contrat ne signifie toutefois pas l'abandon d'une éventuelle carrière en Amérique du nord. Drafté en 2014 par les San Jose Sharks, Noah Rod n'a jamais réussi à s'imposer dans la franchise californienne. Et si son nouveau contrat comprend bien une clause pour la NHL, il ne partira pas si facilement.

Noah RodCapitaine du GSHC

 

Pour l'interview au complet (plus de 20 minutes), vous pouvez écouter notre podcast 1905, le podcast 100% GSHC, sur votre plateforme de streaming préférée ou juste ici:

1905, le podcast 100% GSHCS02E02, Noah Rod prolonge, interview

 

Les statistiques de Noah Rod en carrière:

Continuer la lecture

Genève

Eliot Berthon: "il y a une bonne ambiance et heureusement"

Publié

le

Eliot Berthon et le Genève-Servette HC espèrent bien se relancer ce week-end face à Davos puis Langnau [KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi]

Le Genève-Servette Hockey Club ne traverse par la meilleure passe avec 2 succès en 12 matches. Mais depuis le succès face à Rapperswil samedi dernier, l'équipe semble être sur le chemin de la guérison. Le point avec Eliot Berthon interviewé juste avant le départ du car pour Davos. 

Car le GSHC affronte vendredi des Davosiens en pleine bourre (5 succès consécutifs) et recoit aux Vernets Langnau pour un match qui n'est jamais une partie de plaisir. Mais sur la glace, l'équipe semble unie avec un bon état d'esprit. C'est ce que confirme l'attaquant Eliot Berthon.

Eliot BerthonAttaquant du GSHC

 

De manière générale, la situation ne semble pas alarmé le club. Si certaines rumeurs ont émergés notamment à propos du coaching staff, le club ne semble pas céder à la panique et ce n'est pas qu'une impression extérieure.

Eliot BerthonAttaquant du GSHC

 

Le succès face à Rapperswil a fait du bien ainsi que les 5 buts marqués face à Zurich (malgré la défaite 7-5). Alors que l'équipe semble retrouver sa verve sur la glace, ce déplacement un jour plus tôt à Davos va aussi permettre de resserrer les liens.

Eliot BerthonAttaquant du GSHC

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette perd, malgré sa force de caractère

Publié

le

Les Servettiens, à l'image de Stéphane Patry, au centre, et de Michael Voellmin, à droite, ont réussi une belle remontée face à Lino Martschini, à gauche, et à Zoug avant de s'incliner après prolongation (© KEYSTONE/Philipp Schmidli).

Genève-Servette a fait preuve d'une sacrée force de caractère face à Zoug. Auteurs de deux buts après avoir sorti le gardien, les Aigles se sont finalement inclinés après prolongation (4-5).

A Zoug, les spectateurs avaient droit à un remake de la finale de la saison passée avec la venue de Genève-Servette. L'issue a été similaire à ce que l'on a vu ce printemps avec la victoire des hommes de Dan Tangnes, mais le GSHC a vendu chèrement sa peau.

Car alors que l'on pensait l'affaire classée et le succès zougois entériné avec deux buts d'avance à une minute de la fin du troisième tiers, les Aigles ont frappé à deux reprises. Tout d'abord à 47 secondes de la sirène par un Vermin opportuniste et qui a pour le coup ôté son habit de fantôme, puis par l'inépuisable Winnik à 9 secondes de la fin.

On le voit, Genève a eu le mérite de s'accrocher dans cette partie. Les joueurs de Pat Emond ont aussi eu ce petit coup de pouce du destin lorsque Dario Simion a manqué le triplé et la cage vide à la 26e pour le 4-1, et que Jooris a pu réduire la marque à 3-2 40 secondes plus tard. Nouvel arrivé en défense, Sami Vatanen a fait ce que l'on attendait de lui en jouant passablement en power-play et en n'hésitant pas à tenter sa chance. Avec près de 25 minutes de jeu et l'assist sur le 4-4, le Finlandais n'a pas manqué son entrée.

Alors au final Zoug s'est imposé grâce à Djoos (63e), mais les qualités montrées par le GSHC en fin de match démontrent que les Aigles ont des ressources.

Lausanne perd le duel des Lions

Lausanne voulait enchaîner à domicile après son succès mardi contre Berne, mais Lausanne est tombé sur des Zurich Lions qui étaient dans un bon soir (victoire 2-3). Cela signifie que quand l'armada mise à disposition de Rikard Grönborg tourne bien, les adversaires ont intérêt à s'accrocher aux branches.

Le LHC a vécu deux tiers de turbulences en arrivant pourtant à maintenir le score à égalité (2-2). Et alors qu'ils jouaient mieux, les Vaudois ont vu leur ancienne étoile Denis Malgin les crucifier à la 50e. Un rien cruel pour les Lions lausannois, mais une confirmation que l'ancien attaquant des Florida Panthers manque à Malley.

4e victoire de suite pour Gotteron

Fribourg a de son côté poursuivi sur sa lancée en signant un quatrième succès consécutif. Même sans Reto Berra, les Dragons sont allés chercher une précieuse victoire 3-1 à Langnau. Déjà auteur du 3-2 décisif contre Lugano, Samuel Walser a cette fois égalisé avant de servir Marchon pour le 2-1 de la 49e. Signe que Fribourg va bien, les buts sont cette fois venus des joueurs de soutien.

Les joueurs de Christian Dubé ont été récompensés en allant dans le slot et en acceptant de prendre des coups.

Pour le premier derby tessinois dans la nouvelle patinoire des Biancoblu, Lugano restera dans les livres d'histoire comme le club gagnant. Les Bianconeri l'ont emporté 4-3 tab après avoir pourtant mené 3-1. Mais les Léventins n'avaient pas du tout envie de se laisser battre sans lutter face à leur meilleur ennemi.

Dans le dernier match de la soirée, Berne s'est offert le scalp de Rapperswil. Une victoire 4-1 à domicile qui permet aux Ours de mettre fin à une série négative de trois revers et la sensation que les Bernois ressemblent à la formation de la saison passée.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture