Rejoignez-nous

Suisse

Lausanne: fermeture prolongée de la piscine de Mon-Repos

Publié

,

le

Encore une année d'attente pour les nageurs de Mon-Repos (photo d'illustration). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

La piscine de Mon-Repos à Lausanne restera fermée encore une année. Une corrosion de la structure a été découverte lors des travaux de rénovation lancés le printemps dernier.

Cette "corrosion avancée des armatures" était restée invisible jusqu'ici, cachée sous les faux-plafonds et derrière une isolation thermique collée au béton, annonce lundi la Ville de Lausanne. Elle s'est développée au fil des ans, "à la faveur d'un environnement fortement humide et chargé de chlore".

Alors que la piscine devait rouvrir début 2024, de nouveaux travaux sont nécessaires et repoussent la réouverture à septembre 2024. Ils visent à "assainir et étanchéifier les armatures des plafonds, la dalle des vestiaires, ainsi que le pourtour des bassins. Les suspentes du plafond acoustique présentant des faiblesses seront intégralement remplacées", poursuit le communiqué.

Le coût de ces nouveaux travaux est estimé à 1,65 million de francs. Un crédit complémentaire auprès du Conseil communal sera demandé.

En attendant la réouverture, les nageurs de Mon-Repos pourront continuer à se rendre "sans surcoût" à la Vaudoise aréna. Les titulaires d'un abonnement AquaPass Regio (piscines lausannoises et région, sans la Vaudoise aréna) pourront le prolonger aux mêmes conditions qu'au moment de la fermeture de Mon-Repos.

Inaugurée en 1972, la piscine de Mon-Repos est l'une des installations sportives lausannoises les plus appréciées de la population et la plus fréquentée avec une moyenne de 200'000 entrées par année, rappelle la capitale vaudoise.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

La Suisse active dans une task force internationale anti-Hamas

Publié

le

Les conseillers fédéraux Ignazio Cassis et Elisabeth Baume-Schneider ont annoncé la semaine dernière leur volonté d'interdire le Hamas via une loi ad hoc (archives). (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

La Suisse est membre d'une task force internationale visant à lutter contre le financement du Hamas. La Counter Terrorist Financing Taskforce - Israel (CTFTI), à laquelle Israël prend aussi part, a été créée après l'attaque de l'organisation islamiste du 7 octobre.

La Suisse est mentionnée comme membre de la task force dans un communiqué du département américain du Trésor publié lundi. Israël, les Etats-Unis, l'Australie, le Canada, l'Estonie, la France, l'Allemagne, le Liechtenstein, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande et la Grande-Bretagne sont également membres.

L'un des buts principaux de la CTFTI est de regrouper et renforcer les efforts pour lutter contre les flux financiers internationaux en faveur du Hamas, indique le département américain. Les autorités de lutte contre le blanchiment d'argent de chaque pays membre sont actives dans la taskforce.

En Suisse, il s'agit du Bureau de communication en matière de blanchiment d'argent (MROS), géré par l'Office fédéral de la police (fedpol). La participation de la Suisse à la task force internationale ne figurait nulle part sur le site internet du MROS mercredi matin.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

L'hiver au chaud pour les Young Boys

Publié

le

Lewin Blum tout à sa joie après le 2-0. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Les Young Boys passeront l’hiver au chaud ! Victorieux 2-0 de l’Etoile Rouge Belgrade au Wankdorf, ils poursuivront leur parcours européen l’an prochain.

Ce succès leur assure, en effet, un repêchage en seizième de finale de l’Europa League. Les Bernois termineront à la troisième place de leur poule derrière les intouchables Manchester City et Leipzig. Ce rang colle pleinement aux ambitions d’un club qui a, pour l’instant, gagné plus de... 24 millions de francs dans cette campagne européenne.

Une équipe qui n'aura rien lâché

Acquis avant la demi-heure, ce succès récompense une équipe qui n’aura rien lâché durant 90 minutes et qui aura su exploiter pleinement ses temps forts. Portée par son formidable public, elle a, comme lors du barrage face au Maccabi Haifa, su être à la hauteur de l’événement. A l’heure où l’équipe nationale traverse bien des turbulences, la bravoure des Bernois redonne la foi à ceux qui veulent croire que le football suisse peut encore briller sur la scène internationale.

Deux buts sur leurs deux premières occasions et un gardien qui a réussi l’arrêt qu’il fallait réussir : le scénario de la première période ne fut pas loin d’être idéal pour les Young Boys. La formation de Raphaël Wicky a, ainsi, su pleinement exploiter les errances presque étonnantes à ce niveau de la compétition de la défense adverse sur les corners pour prendre le large.

A la 8e, Loris Benito, au second poteau, provoquait la déviation malheureuse dans ses propres filets de Kosta Nedeljkovic. A la 29e, Mohamed Camara récupérait un ballon dans la surface pour servir en retrait Lewin Blum dont la frappe abusait Omri Glaser. La responsabilité du gardien israélien est engagée sur ce 2-0 qui ouvrait une voie royale aux Young Boys.

La réponse de Racioppi

Après une frayeur sur son premier dégagement compensée heureusement par un arrêt de grande classe, Anthony Racioppi devait livrer parfaitement la marchandise. A la 23e, il gagnait son duel avec Osman Bukari qui s’était présenté seul devant lui. Cet arrêt entre les deux réussites bernoises s’apparentait bien au tournant de ce match.

A la reprise, Etoile Rouge n’avait pas d’autre alternative que de tenter le tout pour le tout. Au fil des minutes, l’emprise des Serbe était de plus en plus pesante avec ce tir sur le poteau d’Inbeom Hwang (57e). A la 63e, Racioppi devait une fois de plus opposer son veto, cette fois sur une tentative de Jean-Philippe Krasso. Cible de la presse de boulevard depuis trois jours après sa double erreur sur l’ouverture du score du FC Zurich, celui qui est désormais préféré à David von Ballmoos a su répondre présent lorsque les circonstances l’ont exigé.

La troisième parade décisive de la soirée du portier bernois a sonné le glas pour l'Etoile Rouge. On fut, ensuite, bien plus proche du 3-0 que du 2-1 avec les deux chances en or de Jean-Pierre Nsame (72e) et d'Ulisses Garcia (77e). Deux ultimes actions qui rappellent combien les Young Boys peuvent être également redoutables dans le jeu de rupture.

undefined

undefined

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Lausanne encore vainqueur, Genève piégé

Publié

le

Genève-Servette a trébuché en déplacement à Kloten. (© KEYSTONE/PostFinance/PATRICK B. KRAEMER)

Le LHC a signé mardi soir son cinquième succès consécutif en National League. Les Lions ont dominé Langnau 6-2. Genève-Servette a pour sa part souffert, battu 4-3 à Kloten.

Trois buts inscrits en deuxième moitié de première période ont permis à Lausanne de voir venir, face à des Langnau Tigers qui n'ont dans un premier temps pu que constater les dégâts.

Damien Riat a même enfoncé le clou peu après l'entame de l'ultime période, avec une réussite inscrite en infériorité numérique pour porter le score à 4-0.

Les Vaudois se sont toutefois mis en danger quelques minutes plus tard, en encaissant deux buts signés Vili Saarijärvi en l'espace de cinq minutes. Mais l'alerte n'a été que passagère, Théo Rochette marquant le but de la sécurité dans une cage désertée par Stéphane Charlin au profit d'un patineur supplémentaire.

Lausanne a même salé l'addition finale par Michael Hügli à 5 secondes du terme. Ce succès permet aux hommes de Geoff Ward de conserver leur 4e place au classement, dans le sillage des Zurich Lions, également vainqueurs 4-2 sur la glace du leader Zoug.

Les Aigles battus malgré une belle remontée

Les choses ont été beaucoup plus compliquées pour Genève-Servette, battu 4-3 en déplacement à Kloten. Les Aigles peuvent s'en vouloir d'avoir concédé la défaite face aux Aviateurs, pénultièmes du classement, après avoir refait un retard initial de trois buts.

La soirée avait mal démarré pour les visiteurs, cueillis à froid par des Zurichois opportunistes dès la 2e minute. Jonathan Ang a même doublé la mise à la 16e, juste avant qu'une réussite de Marc-Antoine Pouliot ne soit annulée à la suite d'un coache's challenge pour une obstruction sur le gardien Metsola. Pire encore pour les Genevois, Ang a donné des ailes aux joueurs de l'Unterland en marquant encore dès le début du tiers médian.

Pas du genre à baisser les bras, les champions en titre ont fini par trouver la faille à la 28e grâce à Vincent Praplan. L'attaquant valaisan a même fait coup double pour relancer le match moins de quatre minutes plus tard.

L'égalisation attendue est tombée comme un fruit mûr après seulement 57 secondes de jeu dans la dernière période, sur une action conclue par Tim Berni. Sur leur lancée, les Genevois ont ensuite laissé filer de deux occasions de s'offrir le match lorsque les Zurichois ont écopé de pénalités successives.

Un manque de réalisme dont n'a pas fait preuve Miro Aaltonen, venu crucifier Gauthier Descloux à moins de deux minutes de la sirène finale et offrir la victoire 4-3 à Kloten, ravi de pouvoir se relancer après son récent changement d'entraîneur.

Dans les autres rencontres de la soirée, Bienne a réussi une jolie opération en allant s'imposer 5-2 à Ambri, alors que Lugano a fait voler en éclats Rapperswil, battu 6-1 par les Tessinois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

La cagnotte de 80,32 millions est tombée à l’Euro Millions

Publié

le

Un jackpot exceptionnel de 190 millions de francs est mis en jeu vendredi prochain. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Une personne a trouvé la combinaison gagnante du tirage de l’Euro Millions de mardi. Elle remporte au total 80,32 millions de francs. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 12, 16, 27, 33 et 44 ainsi que les étoiles 7 et 8.

Lors du prochain tirage vendredi, 190 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande. S'il n'est pas remporté, il pourra grimper jusqu'à 240 millions d'euros, plafond fixé pour ce jeu, a-t-elle précisé.

https://jeux.loro.ch/games/euromillions

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Accident d'un avion militaire lors d'un atterrissage à Emmen (LU)

Publié

le

L'avion accidenté est un PC-21 du constructeur suisse Pilatus (© Crédit DDPS)

Un avion militaire a eu un accident mardi lors d'une manoeuvre d'atterrissage sur la base aérienne d'Emmen (LU). L'un des deux pilotes a été conduit à l'hôpital pour un contrôle, a indiqué l'armée suisse.

Le pilote et l'élève-pilote qui se trouvaient à bord ont pu quitter l'appareil à l'aide de leurs sièges éjectables et ont ensuite ouvert leurs parachutes, a précisé l'armée dans un communiqué.

L'incident a eu lieu lors d'un vol d'entraînement de l'armée de l'air. Après avoir touché terre, l'avion-école biplace de type PC-21 est sorti de la piste pour des raisons encore inconnues. Il s'est arrêté dans l'herbe, à côté de la piste.

Suite à cet incident, l'armée de l'air a décidé de suspendre provisoirement les vols avec les PC-21, en attendant d'en savoir plus sur les circonstances de l'accident. La justice militaire a ouvert une enquête.

Les avions biplace PC-21, du constructeur suisse Pilatus, sont en service dans l'armée depuis 2008. Au total, huit avions de ce type ont été acquis. L'appareil est utilisé pour l'instruction de base et avancée des pilotes de jets, ainsi que pour l'instruction au combat aérien, au vol sans visibilité et à la voltige aérienne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture