Rejoignez-nous

Sport

Basketball: les Lions de Genève prêts pour la reprise

Publié

,

le

Les Lions de Vedran Bosnić partent favoris pour leur premier match de championnat face à Lucerne, même si l’équipe lucernoise leur a causé des problèmes la saison dernière.

L'heure de la reprise a sonné au plus haut niveau helvétique! Pour leur premier match officiel de la saison, les Lions de Genève affrontent Swiss Central dimanche (16h) à Lucerne. Une équipe qui ne fait pas partie des favoris du championnat, même si elle leur a donné du fil à retordre lors de l'exercice écoulé. Les basketteurs du Grand-Saconnex auront donc les faveurs de la cote. Mais ceux-ci ne connaissent pas vraiment leurs adversaires dont le contingent a quelque peu changé depuis la saison dernière. Peu leur importe en fin de compte: ils sont surtout impatients de retrouver la compétition à l’image de leur ailier tessinois Marko Mladjan.

Marko Mladjan
Ailier des Lions de Genève
Marko MladjanAilier des Lions de Genève

 

Les Lions de Genève abordent cette nouvelle saison avec bon nombre de nouveaux visages. Parmi eux, un espoir de la sphère orange helvétique : Lucas Pythoud. Ancien joueur de Lausanne, le Fribourgeois découvre l’univers professionnel des Lions.

Lucas Pythoud
Meneur de jeu des Lions de Genève
Lucas PythoudMeneur de jeu des Lions de Genève

 

Marquis Addison: "Swiss Central nous a battus deux fois l'an dernier: ça ne doit plus arriver!"

Vedran Bosnić et son équipe bénéficient de l'apport de trois Américains très complémentaires, dans chacun dans un compartiment du jeu: le meneur de jeu Lester Medford (24 ans, 178 cm), Marquis Addison (26 ans, 193 cm), à la fois ailier et arrière-shooteur, et le pivot Dominique Eliott (26 ans, 203 cm). Tous trois arrivants de étranger, il était intéressant de connaître de l'avis de l'un d'entre eux sur le championnat de Suisse. Marquis Addison nous parle aussi de Swiss Central, premier adversaire des Lions.

Marquis Addison
Ailier et arrière shooteur des Lions de Genève.
Marquis AddisonAilier et arrière shooteur des Lions de Genève.

 

 

 

 

 

Photo: @ Gill Botelho-Ferguson (Swiss Basketball/archives).

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Le derby romain pour Sarri, la Juve va mieux

Publié

le

Lorenzo Insigne a marqué lors de la victoire 2-0 de Naples face à Cagliari. (© KEYSTONE/AP/Alessandro Garofalo)

Naples a défendu sa place de leader du classement de la Serie A grâce à un succès à domicile 2-0 contre l'avant-dernier Cagliari.

Les Sudistes restent la seule équipe qui n'a pas perdu un seul point au cours des six premiers matches de la saison.

José Mourinho fait vibrer Rome depuis son arrivée cet été mais, à l'Olimpico, c'est Maurizio Sarri qui a conquis les lauriers avec une belle victoire de sa Lazio sur l'AS Roma (3-2) au terme d'un derby bouillant et rythmé, dimanche lors de la 6e journée de Serie A.

La Juventus, victorieuse de la Sampdoria sur le même score, poursuit sa remontée au classement (9e), mais elle a perdu Paulo Dybala et Alvaro Morata, blessés et forfaits pour la venue de Chelsea en Ligue des champions mercredi.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Arsenal gagne, Xhaka blessé

Publié

le

Duel entre Gabriel Magalhaes (Arsenal/à droite) à la lutte avec Harry Kane (Tottenham). (© KEYSTONE/EPA/Facundo Arrizabalaga)

Retour aigre-doux pour Granit Xhaka après sa suspension de trois matches. Le Bâlois a, certes, gagné le derby du Nord de Londres contre le rival historique Tottenham Hotspurs 3-1.

Mais peu avant la fin de la rencontre, Xhaka a dû être remplacé suite à une blessure.

Après un duel avec l'attaquant brésilien de Tottenham, Lucas, Xhaka s'est blessé au genou. La gravité de la lésion n'était pas connue dimanche soir.

Avant de quitter la pelouse, le capitaine de l'équipe de Suisse s'était montré à son avantage après sa suspension et sa contamination au coronavirus. Il a orchestré le jeu d'Arsenal et a guidé l'équipe sur le chemin de son troisième succès de rang. Emile Smith Rowe, Pierre-Emerick Aubameyang et Bukayo Saka ont marqué au cours des 34 premières minutes. Les Londoniens se retrouvent à la 10e place.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Koeman et le Barça se rassurent contre Levante

Publié

le

Memphis Depay (à droite) et Barcelone semblent aller mieux. (© KEYSTONE/AP/Miguel Morenatti)

Ronald Koeman peut souffler: au bord de la crise avant ce week-end, le FC Barcelone s'est rassuré dimanche en surclassant Levante 3-0 au Camp Nou pour la 7e journée de Liga.

Les Catalans remontent à la 5e place d'un classement dominé par le Real Madrid.

Les Barcelonais peuvent remercier leurs recrues: le Barça a ouvert le score dès la 7e minute grâce à un penalty provoqué et transformé par Memphis Depay (7e), puis a doublé la mise à la 14e grâce à un but de Luuk de Jong, qui a ouvert son compteur sous le maillot blaugrana.

Et c'est le revenant Ansu Fati, de retour sur le terrain 322 jours et 4 opérations après sa fracture du ménisque du genou gauche contractée le 7 novembre 2020 face au Betis Séville, qui a marqué le but du 3-0 à la 90e+1, vêtu du no 10 hérité de Lionel Messi.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Hockey

Davos renverse Ambri-Piotta

Publié

le

Le Suédois de Davos, Mathias Brome exulte. Il a inscrit le 5-2 sur penalty. (© KEYSTONE/JUERGEN STAIGER)

A l'occasion du dernier match de National League du week-end, Davos s'est imposé 5-3 contre Ambri-Piotta. Menés 2-0, les Grisons ont retourné le score pour fêter leur deuxième succès de rang.

Les Léventins avaient pourtant pris à froid les Davosiens. En un peu plus de 6 minutes de jeu, ils menaient 2-0 grâce à des buts du Danois Peter Regin, son premier de la saison, et de Dario Bürgler. Les joueurs du coach Luca Cereda ne sont pourtant pas parvenus à bâtir une victoire sur cet avantage. Ils en avaient pourtant un besoin urgent puisqu'ils restaient sur trois défaites de suite.

La réaction des Grisons a été violente. Après 40 minutes, Andres Ambühl et Mathias Bromé avaient rétabli l'égalité. Une mauvaise intervention du portier Damiano Ciaccio, qui n'a pas bloqué un palet entre ses jambières, a permis à Dennis Rassmussen d'inscrire le 3-2. Enzo Corvi et Bromé sur penalty ont assuré le succès de Davos.

Classement: 1. Bienne 9/22 (35-20). 2. Zoug 9/18 (28-21). 3. Zurich Lions 7/14 (25-16). 4. Lugano 8/14 (26-22). 5. Fribourg-Gottéron 8/14 (21-22). 6. Davos 7/13 (23-22). 7. Rapperswil-Jona Lakers 8/12 (24-22). 8. Langnau Tigers 8/9 (25-33). 9. Ambri-Piotta 7/8 (15-20). 10. Genève-Servette 8/8 (19-28). 11. Berne 8/7 (26-23). 12. Ajoie 7/6 (15-27). 13. Lausanne 6/5 (13-19).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Alaphilippe garde son titre en Belgique

Publié

le

Julian Alaphilippe a attaqué à 17 km de l'arrivée. Il ne sera plus rejoint. (© KEYSTONE/AP/Olivier Matthys)

Il a douché l'enthousiasme du public belge ! Julian Alaphilippe a conservé son titre de champion du monde, dimanche, à Louvain, en terre flandrienne.

Le Français, 29 ans, s'est imposé en solitaire après une attaque décisive à 17 kilomètres de l'arrivée.

Il est le premier Français à conquérir deux titres depuis le premier championnat du monde en 1927.

Le Néerlandais Dylan van Baarle a pris la deuxième place, à une trentaine de secondes, devant le Danois Michael Valgren et le Belge Jasper Stuyven.

Devant une foule immense, présente tout au long du parcours de 268,3 kilomètres entre Anvers et Louvain, Alaphilippe a signé la dixième victoire française dans l'épreuve-phare des Mondiaux.

Vainqueur de la première étape et maillot jaune du Tour de France au début de l'été, Alaphilippe a enlevé sa quatrième victoire de la saison, un an après son premier triomphe mondial à Imola (Italie).

Il a infligé une défaite majeure à l'équipe belge qui a tout misé sur le grand favori, Wout van Aert, pour lequel Remco Evenepoel s'est transformé en équipier de luxe à l'opposé de son comportement aux JO de Tokyo.

La course, emballante, s'est enflammée à... 178 kilomètres de l'arrivée, sur une attaque des Français qui avaient déjà allumé quelques étincelles. Evenepoel a réagi à une attaque de Benoît Cosnefroy et a été rejoint par un groupe fort (avec Cort, Roglic, Tratnik, Asgreen, Démare) qui a contraint l'Italie à assumer seule la poursuite pendant près d'une heure.

Le Belge s'est mêlé ensuite à une autre échappée de 11 coureurs initiée par Valentin Madouas. Il a servi ainsi de point d'appui à van Aert quand Alaphilippe a dynamité le peloton à 58 kilomètres de l'arrivée et provoqué la sélection d'un groupe de favoris, sans le vainqueur du Tour de France (Pogacar).

Avec trois représentants pour la Belgique, la France et l'Italie mais un seul pour le Danemark (Valgren), la Slovénie (Mohoric) et la Grande-Bretagne (Pidcock), le groupe de 17 coureurs a condamné le peloton. Alaphilippe a attaqué par deux fois et a abordé le dernier tour de circuit (15 km) seul en tête quelques instants après avoir pris les devants.

Derrière le tenant du titre, un quatuor (Powless, Valgren, Stuyven, van Baarle) a lâché du lest alors que van Aert est resté aux côtés de ses grands rivaux, le Néerlandais Mathieu van der Poel et l'Italien Sonny Colbrelli, le récent champion d'Europe qui s'est classé finalement 10e.

Côté suisse, Stefan Küng fut le dernier à accompagner les meilleurs jusqu'à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée. Il s'est classé au 41e rang à plus de 6 minutes. Pour Marc Hirschi, la course s'est rapidement arrêté sur une chute. Le Bernois souffre de grandes égratignures aux genoux et aux coudes. La voiture technique de la Suisse ne l'a pas vu sur le bord de la route et il n'a pu repartir car son vélo était inutilisable.

Note:

1re version

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture