Rejoignez-nous

Genève

Genève refuse d'accorder le droit de vote à 16 ans

Publié

,

le

A Genève, le Grand Conseil a refusé jeudi d'accorder le droit de vote à 16 ans. La majorité de droite ne veut pas dissocier les droits civiques (illustration). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

A Genève, le Grand Conseil a refusé jeudi d'accorder le droit de vote à 16 ans. La majorité de droite ne veut pas dissocier les droits civiques. Selon elle, il faut s'en tenir à l'âge de la majorité civile.

"A 18 ans, les jeunes peuvent assumer les responsabilités de leurs actes", a déclaré la rapporteuse de majorité, la députée PLR Joëlle Fiss. De plus, le timing est mauvais: "Le Conseil national discute de ces questions. Il faut attendre le dénouement à Berne avant de décider", a-t-elle plaidé. Pour Joëlle Fiss, ce refus est  un soulagement. Elle répond à Judith Monfrini.

Joëlle FissDéputé PLR au Grand Conseil

En vain, la gauche a bataillé pour l'abaissement de l'âge de vote. Pierre Vanek, d'Ensemble à Gauche, a critiqué "la position rétrograde de la majorité", tirant un parallèle avec le droit de vote des femmes. "Genève n'a pas attendu passivement. Il a été un des premiers cantons à avoir introduit le suffrage féminin."

"Pas de risque"

De son côté, le Vert Yves de Matteis, a rappelé que de nombreux pays accordent le droit de vote à 16 ans, dont l'Autriche. Selon lui, la Commission fédérale de la jeunesse est en faveur d'un abaissement, et Pro Juventute y voit une opportunité de renforcer le contrat intergénérationnel. "Notre canton doit donner un coup de pouce en faveur d'un abaissement dans toute la Suisse", a-t-il estimé.

Quant au socialiste Romain de Sainte Marie, il a relevé l'intérêt de la jeunesse pour l'écologie, l'emploi. "Quel est le risque d'un abaissement pour notre démocratie? Je n'en vois pas", a-t-il déclaré. Ecoutez sa réaction.

Romain de Sainte MarieDéputé socialiste au Grand Conseil

Accorder le droit de vote à 16 ans est un sujet qui est régulièrement débattu en Suisse. Seul le canton de Glaris l'a fait. Celui de Zurich l'a refusé en mai dernier, tandis que Berne votera dimanche.

ATS avec Judith Monfrini

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Une majorité du dividende de SGS versé en actions

Publié

le

Le géant de l'inspection et de la certification SGS versera 64,9% du dividende pour l'exercice 2023 sous forme de nouvelles actions. Quelque 35,1% sera payé en numéraire (illustration). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le géant de l'inspection et de la certification SGS a annoncé lundi que 64,9% du dividende pour l'exercice 2023 sera versé sous forme de nouvelles actions. Quelque 35,1% sera payé en numéraire.

Le groupe genevois émettra 4,96 millions de nouveaux titres destinés à ce dividende scriptural à un prix de référence de 82 francs par nominative, a-t-il précisé dans un communiqué. Un montant total de 207,3 millions de francs sera versé pour la partie en liquide.

Fin mars, les actionnaires de SGS réunis en assemblée générale avaient notamment accepté de recevoir leur dividende soit en numéraire, soit sous forme d'actions. Les actions choisies comme dividende seront attribuées avec un escompte de 6% par rapport au prix de marché.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Le Salon des inventions de Genève attire plus de 24'000 personnes

Publié

le

Salon des Inventions- Photo Manon Voland
La 49e édition du Salon international des inventions de Genève, qui s'est tenue de mercredi à dimanche à Palexpo, a attiré plus de 24'000 personnes. Elles ont pu découvrir 1035 inventions issues de 45 pays.

Dans un communiqué diffusé dimanche, les organisateurs tirent un bilan positif. "Le niveau s'améliore d'année en année. Toutes ces inventions ont comme point commun d'avoir un impact", souligne le président du jury David Taji, cité dans le communiqué.

Et de mentionner comme exemple une invention pour dégrader les microplastiques, qui a reçu le Grand Prix, ou encore une technologie de récupération du phospore dans les eaux usées.

La prochaine édition, qui célèbrera le demi-siècle de l'événement, se tiendra au printemps 2025.

Continuer la lecture

Genève

Plus de 25 événements à Evaux en fêtes

Publié

le

Plus de 25 événements figurent au programme de la 3e édition d'Evaux en fêtes, de mai à octobre. Découvertes de la nature, spectacles et courses pédestres prendront place dans le parc genevois de 50 hectares (illustration). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Plus de 25 événements figurent au programme de la 3e édition d'Evaux en fêtes, de mai à octobre. Découvertes de la nature, spectacles et courses pédestres prendront place dans le parc de 50 hectares, à cheval sur les communes genevoises d'Onex, de Confignon et de Bernex.

La programmation propose aux enfants - dès 2 ans, selon l'événement - de participer à des jeux de piste en nature, de découvrir les habitants de l'étang ou encore de visiter le potager. Le volet environnemental offre aussi la possibilité de faire analyser le sol de son jardin.

De son côté, le volet culturel comprend un concert à l'étang dans le cadre du festival Les Nuits baroques d'Onex et un spectacle de cirque contemporain programmé par La Bâtie-Festival de Genève. Pour ce qui est du sport, plusieurs courses à pied sont à l'affiche d'Evaux en fêtes, ainsi que des cours sur la méthode Feldenkrais.

www.evaux.ch

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Le site militaire et civil d'Epeisses ouvre ses portes samedi

Publié

le

Le site de formation et d'instruction militaires et civils dans le domaine du sauvetage d'Epeisses ouvre ses portes samedi. La population pourra observer des opérations de cette place d'exercices, où s'entraînent notamment les chiens de recherche et de sauvetage (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le site de formation et d'instruction militaires et civils dans le domaine du sauvetage d'Epeisses ouvre ses portes samedi. La population pourra observer quasiment la totalité des opérations et des prestations de cette place d'exercices.

Inaugurée en 2023, la caserne accueille le centre d'instruction des troupes de sauvetage (CITS 76), qui est le pôle de compétences pour des opérations militaires d'envergure lors de sinistres graves ou de catastrophes. Elle abrite aussi le centre d'instruction feu et protection civile. L'utilisation commune des infrastructures par des formations militaires et civiles est unique en Suisse.

Située sur une ancienne gravière entre les villages de Chancy et Avully, la place d'Epeisses se déploie sur 17 hectares. Ses installations modulaires s'adaptent aux exigences des exercices, avec un village constitué de décombres réalistes. Un simulateur pour les grands feux permet différents scénarios de lutte contre les feux urbains et industriels.

Samedi, entre 09h00 et 17h00, l'armée, la police cantonale, les sapeurs-pompiers, l'office cantonal de la protection de la population et des affaires militaires ou encore l'association de chiens de recherche et de sauvetage REDOG tiendront des stands. Des animations et démonstrations expliqueront leurs interventions en cas de catastrophe.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Des films sur l'au-delà au festival "il est une foi"

Publié

le

Le festival "Il est une foi", qui aura lieu à Genève de 1er au 5 mai propose une sélection de films sur l'au-delà (image d'illustration). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La 9e édition du festival "Il est une foi", qui aura lieu à Genève du 1er au 5 mai, s'intéressera à la thématique de l'au-delà. Au programme de ce rendez-vous cinéma de l'Eglise catholique romaine (ECR) ouvert à tous: 22 films et dix débats.

Où allons-nous quand nous mourons? Y a-t-il une vie après la mort? Et si c'est le cas, à quoi ressemble-t-elle? Ces quelques questions fondamentales sous-tendent la programmation du festival. Les films et les conférences vont explorer les dimensions multiples de l'invisible en variant les visions de l'au-delà au cinéma.

La question des revenants et des fantômes occupera une place importante dans la sélection, avec des films comme "The Others" d'Alejandro Amenabar. La réincarnation trouvera aussi un large écho avec notamment "Oncle Boonmee" d'Apichatpong Weerasethakul.

Les expériences de mort imminente, intrigantes et mystérieuses, ont été largement exploitées au cinéma. Le festival propose de redécouvrir "Au-delà" de Clint Eastwood et "Et Après" de Gilles Bourdos avec Romain Duris et John Malkovich.

Parmi les intervenants qui s'exprimeront après les projections, le psychiatre Jacques Besson, l'anthropologe Aurélie Netz ou encore le Père Patrice Gourrier qui a vécu une expérience de mort imminente qui a influencé en profondeur sa vocation. Le festival, qui se veut un lieu de rencontre ouvert à tous, catholiques ou pas, croyants ou non-croyants, investira les cinémas du Grütli.

Accueil

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture