Rejoignez-nous
1 commentaire

1 commentaire

  1. Mireille Luiset

    3 février 2020 à 10 h 20 min

    Durant 80 ans, ma tante avait la même réaction, jusqu’au jour ou je suis venue avec mon chien, qui s’est doucement approché d’elle puis s’est couché à ses pieds – ensuite, lorsque je tentais de limiter l’originalité des gâteries que ma tante lui offrait, j’ai reçu une réponse sèche: « je fais ce que je veux avec MON chien… » – Le chien en question ne la quittait plus et s’érigeait en protecteur absolu,et moi, j’étais là pour l’intendance. Personne n’est à l’abri d’un coup de foudre 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces vidéos peuvent vous intéresser