Rejoignez-nous

6 minutes avec Pierre Nicollier, député PLR

Publié

le

La nouvelle loi sur l'accueil préscolaire prévoit d'assouplir les conditions salariales mise en place en 2022, dans les crèches. Elle est combattue par référendum, le 9 juin prochain. Le député PLR et membre de la commission de l'éducation, Pierre Nicollier, était invité de Béatrice Rul, à 7h30, sur Radio Lac. 

Votre parti a porté cette loi sur l’accueil préscolaire au Grand Conseil. Elle prévoit d’assouplir les conditions salariales, mise en place en 2022. Et in fine de moins payer les personnes qui travaillent dans les crèches privées. De 29 francs, une auxiliaire passe à 24 francs, le salaire minimum. C’est ce qu’on appelle cracher à la figure d'une profession?

"Absolument pas. La question de fond est de savoir si nous souhaitons ou pas, que le modèle de crèche soit différent du modèle municipalisé. Jusqu'en 2022, les crèches privées pouvaient s'organiser comme elles le souhaitaient. Depuis 2022, il leur est demandé de s'aligner sur les usages, donc sur les conditions de la Ville de Genève. Jusqu'en 2022, les crèches privées n'avaient pas de problème de recrutement. Veut-on une uniformisation de la prise en charge?"

"Ce système est énormément réglementé et empêche de trouver des solutions alternatives"

Nous n’avons qu’à municipaliser davantage de crèches, comme cela se fait à Lancy ou encore en Ville de Genève ou accorder des subventions publiques pour les communes les plus pauvres. Toutes les communes ont eu des comptes exceptionnels cette année…

"Il manque 3'200 places de crèches à Genève. Est-ce que l'Etat veut tout faire? On n'y arrive pas. Donnons plus de flexibilité au système pour avoir plus de places. Le taux d'encadrement et la formation du personnel est fixé par l'Etat. Ce système est énormément réglementé et empêche de trouver des solutions alternatives".

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces vidéos peuvent vous intéresser