Rejoignez-nous

Emissions

Travail.Suisse réclame 2% de hausses de salaires

Publié

,

le

En cette année de grève féministe, les syndicats appellent à "déclencher une offensive salariale" dans les professions employant une proportion particulièrement élevée de femmes (image d'illustration). (©Keystone/MARTIAL TREZZINI)

Les salaires doivent augmenter d'au moins 2% lors des négociations salariales de cet automne, a affirmé Travail.Suisse mardi à Berne. Les travailleurs ont subi des pertes de salaires réels ces deux dernières années en raison du renchérissement.

Cela faisait longtemps que l'évolution économique des dernières années n'avait pas été aussi bonne, rappelle l'organisation dans un communiqué. Ces deux dernières années, l'économie a augmenté de 4,2% et les prévisions indiquent une croissance stable de 1,2% pour cette année et de 1,7% pour 2020.

Les travailleurs n'ont toutefois pas vu la couleur de cette reprise économique. Les augmentations salariales sont restées extrêmement modestes et le renchérissement les a complètement absorbées, explique Gabriel Fischer, responsable de la politique économique chez Travail.Suisse. Sans compter la hausse des primes d'assurance maladie.

Dans ce contexte, Travail.Suisse et les fédérations affiliées Syna, transfair et Hotel & Gastro Union demandent "des augmentations de salaire substantielles au début de l'an prochain". Les négociations ne doivent pas se contenter de compenser le renchérissement et les pertes de salaires réelles mais surtout permettre aux travailleurs de participer à la croissance économique.

Pour Syna, la hausse d'au moins 2% doit concerner "tous les travailleurs", alors que transfair exige "des augmentations de salaires adéquates".

Offensive pour les femmes

En cette année marquée par la grève des femmes, il faut notamment "déclencher une offensive salariale" dans les professions employant une proportion particulièrement élevée de femmes, comme le commerce de détail, la restauration, les salons de coiffure ou le secteur de la santé, insiste la vice-présidente de Syna, Irene Darwich.

"On ne peut plus accepter que le salaire d'une femme soit en moyenne inférieur de plus de 1500 francs à celui d'un homme", ajoute-t-elle. Dans ce contexte, Syna attend que les entreprises, indépendamment de leur taille, examinent tous les deux ans leurs salaires pour débusquer les discriminations et qu'elles compensent immédiatement les différences de salaire inexplicables.

La révision de la Loi sur l'égalité impose désormais aux entreprises de plus de cent employés d'effectuer une analyse de l'égalité salariale chaque quatre ans, sans toutefois prévoir de sanction.

Hausses générales

Les syndicats demandent également des hausses des salaires minimaux. Les travailleurs aux revenus les plus bas ont été particulièrement touchés ces dernières années par la stagnation salariale, explique Travail.Suisse.

Le syndicat demande par ailleurs des hausses "régulières" de salaires - en lieu et place de bonus - et un retour à davantage d'augmentations de salaires générales - plutôt que des mesures individuelles.

Car, si seul un tiers des augmentations de salaires étaient accordées individuellement il y a dix ans, la proportion s'est complètement inversée. "Actuellement, deux tiers des augmentations salariales sont donc réparties de manière individuelle et souvent selon des critères obscurs", dénonce ainsi Mme Darwich.

Echec dans l'hôtellerie

En revanche, les négociations salariales ont d'ores et déjà "échoué" dans le secteur de l'hôtellerie-restauration, a annoncé Hotel & Gastro Union. Comme le prévoit la Convention collective nationale de travail (CCNT), un tribunal arbitral va maintenant devoir se prononcer.

Cette procédure devrait durer plusieurs semaines. Les salaires 2019 resteront en vigueur jusqu'à sa décision. Sur la base du jugement de 2018, le tribunal devrait accorder au moins la compensation du renchérissement et une légère augmentation des salaires réels, estime le syndicat.

Source: ATP

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Emissions

Le spécialiste Radio Lac : Parlons déménagement avec Harsch

Publié

le

De

Spécialiste Harsch Radio Lac
© Harsch

Harsch, spécialiste du transport d’œuvres d’art, du déménagement et de la gestion d’archive

Depuis plus de 65 ans, la société Harsch accompagne bon nombre de clients, à la fois privés et professionnels, dans leurs processus de déménagement, d’entreposage et d’archivage. En effet, changer de lieu de vie ou de travail pour les entreprises n’est pas toujours aisé et c’est un processus qui peut impliquer de gérer beaucoup de matériel et d’éléments logistiques…

Pour cela, vous pouvez compter les yeux fermés sur la maison Harsch qui, grâce à ses acquisitions stratégiques, ses capacités de stockage et son savoir-faire transmis au fil des 3 générations de la famille Harsch, sait toujours répondre de manière spécifique et qualitative aux besoins de sa clientèle.

Harsch, le spécialiste sur Radio Lac

La semaine prochaine, nous accueillons Monsieur Olivier Petit, responsable déménagement privé et d'entreprise chez Harsch, pour répondre en direct sur Radio Lac à toutes vos interrogations concernant la thématique du déménagement privé et professionnel.

Olivier Petit Harsch

  • Quels sont les éléments à prendre en compte pour bien préparer son déménagement ?
  • Comment s'assurer un déménagement réussi ?
  • Quels sont les enjeux liés au déménagement d'entreprise ?
  • Quels sont les services supplémentaires qui vous assureront un déménagement serein ?
  • Comment l'économie circulaire rentre-elle en considération lors des déménagements ?

Vous l'aurez compris, nous parlerons, entre autres, des préparatifs d'un déménagement et des enjeux pour une entreprise, mais ce sera également l'occasion pour vous d'obtenir de nombreux conseils pratiques ! Grâce au spécialiste Olivier Petit de la maison Harsch, vous saurez tout sur le déménagement, et plus encore !

Harsch

 

Vous souhaitez en connaître davantage sur le déménagement privé et d'entreprise ? Posez dès maintenant votre/vos question(s) à notre spécialiste via le formulaire suivant :

Le spécialiste : Déménagement privé et professionnel

Olivier Petit, responsable déménagement privé et d'entreprise chez Harsch

Continuer la lecture

L'avis de quartier

Impôt sur les véhicules, Cé qu'è lainô et 13e rente AVS

Publié

le

Au programme de ce premier épisode de L'avis de quartier, en vue des votations du 3 mars 2024:

  • Mobilité: projet cantonal de réduction de l'impôt sur les véhicules
  • Constitution: doit-on inscrire l'hymne cantonal, le Cé qu'è lainô, dans la Constitution? (dès 18'21'')
  • Retraite: mieux vivre à la retraite avec une 13ème rente AVS (dès 30'23'')

En raison de la durée excessive de l'enregistrement, nous n'avons pas pu diffuser l'intégralité de celui-ci.
Aussi, par souci de transparence et suite à vos nombreuses demandes, voici la version intégrale.
Enregistrement du 20 février 2024:

Continuer la lecture

Festivals

Jain, MC Solaar, Imagination, Gossip et d'autres à Penthaz cet été (Interview)

Publié

le

Image d'illustration

Le Venoge Festival, qui se tiendra du 14 au 17 août, a révélé une programmation qui fait déjà vibrer les mélomanes. Des légendes de la musique telles que Earth, Wind & Fire, Imagination, Jain, Gilbert Montagné, MC Solaar, Gossip et bien d'autres sont attendues pour quatre soirées qui s'annoncent mémorables. Greg Fischer, le "taulier" du festival, était mon invité.

 

Comment faire venir tout ce beau monde dans le coeur du canton de Vaud? "C'est toujours la grande question chaque année" confie Greg Fischer, visiblement satisfait des premiers retours. "C'est du travail, tout simplement. On a de bons contacts avec beaucoup d'agents, et au fil des ans, on a su les convaincre d'amener leurs artistes dans notre petit coin de Pentaz."

La soirée du jeudi 15 août, en particulier, promet un revival des plus entraînants avec une programmation qui comprend ce que les années 90 ont fait de mieux et la présence de groupes cultes tels qu'Imagination ou Earth, Wind & Fire Experience by Al McKay "C'est un des guitaristes d'origine du groupe Earth, Wind & Fire qui tourne avec des musiciens pour nous faire revivre les belles années 80," explique Fischer.

Quant à la soirée du samedi, elle sera marquée par la présence de Jain, désormais bien ancrée dans le paysage musical francophone. "Je l'ai découverte au Chat Noir à Genève à ses débuts et c'est la première fois qu'elle peut venir sur la scène du Venoge" se souvient Greg Fischer. Le retour de Gossip, dont le nouvel album prévu en mars fait frémir d'impatience les aficionados du rock. "Avoir Gossip en exclusivité Suisse Romande, c'est vraiment un groupe indie-rock, et c'est un joli exemple de ce que le rock peut faire."

Mais le Venoge Festival, c'est aussi une attention particulière à la scène suisse, avec des artistes locaux comme Aliose, qui ouvriront la grande scène le samedi. "Ils font de la super musique et sont juste adorables," se réjouit Greg Fischer.

Le festival n'oublie pas non plus les icônes du hip-hop français avec la présence annoncée de MC Solaar. "C'est vraiment un plaisir. Il représente tellement, musicalement parlant, pour tellement de monde," confesse Fischer, avouant être un fan de la première heure du rappeur.

Cependant, le programmateur insiste sur le fait que les choix musicaux ne sont pas dictés par ses goûts personnels. "On ne fait clairement pas une programmation en fonction des groupes qu'on aime," précise-t-il. "On a à la base une programmation pour le public. C'est le plus important."

Les organisateurs promettent encore quelques surprises, mais une chose est sûre, le Venoge Festival 2024 s'annonce comme un événement incontournable pour tous les amateurs de musique. "Ce sera le méga dancefloor revival de l'été," conclut Greg Fischer, promettant des soirées où "tout le monde s'amuse".

Avec IA

Continuer la lecture

Le meilleur des réveils

Avec "Kagami", le Paris Taiko Ensemble va faire résonner Genève

Publié

le

LJFB - La journée finit bien

 

Dans l'enceinte de l'Auditorium de l'École Internationale de Genève, un événement musical unique se prépare à captiver les amoureux de la culture japonaise et des percussions puissantes. Le Paris Taiko Ensemble présente "Kagami". À quelques jours de cette représentation, Toulga Yashilalteï, membre fondateur de l'ensemble, nous plonge dans l'univers du taïko, cet art traditionnel japonais qui transcende les simples percussions.

Le taïko, explique Toulga, n'est pas qu'un instrument de musique; "c'est une discipline complète qui intègre le corps et l'esprit, une forme d'expression où la présence scénique et la synchronisation jouent un rôle primordial." Contrairement à la batterie qui accompagne souvent d'autres instruments, le taïko est une entité à part entière, capable de variations sonores subtiles malgré son apparence de simplicité.

Cette pratique millénaire, issue des temples shintoïstes et bouddhistes, est ancrée dans la tradition japonaise mais a su évoluer pour embrasser des éléments contemporains. C'est dans les années 50 que le taïko a quitté l'enceinte sacrée des temples pour se réinventer en groupes musicaux, tout en conservant ses racines traditionnelles. Aujourd'hui, ces groupes, dont fait partie le Paris Taiko Ensemble, font vibrer les scènes du monde entier.

Toulga Yashilalteï a découvert sa passion pour le taïko à Paris lors d'un concert. Cette révélation a été le début d'un engagement total: achat d'un taïko personnel, pratique assidue de huit heures par jour et un apprentissage rigoureux auprès d'un maître à Tokyo. De cette dévotion est né le Paris Taiko Ensemble, qui est également devenu une école.

Le public genevois peut s'attendre à un spectacle où concentration et synchronisation se rencontrent pour créer une poésie en prose rythmique, défiant les mesures conventionnelles. "On joue comme on chante", affirme Toulga, suggérant que la performance du Paris Taiko Ensemble transcende la musique pour toucher quelque chose de plus profond chez l'auditeur.

Le rendez-vous est pris pour mardi prochain à 19h30. Ceux qui cherchent à s'immerger dans une expérience culturelle hors du commun sont invités à découvrir "Kagami" et à se laisser porter par la puissance et la beauté du taïko.

Continuer la lecture

L'avis de quartier

Votations 2024: votre avis nous intéresse !

Publié

le

Elles sont au nombre de quatre et planifiées des années à l'avance. Les journées de votations en Suisse rythment l'actualité politique et sociétale depuis des siècles. Mais quels impacts ont ces suffrages sur votre quotidien?

C'est ce qui nous intéresse dans L'avis de quartier, le nouveau rendez-vous de Radio Lac.

Subventionné par la Ville de Genève, ce programme a pour but de vous donner la parole à vous, habitantes et habitants de Genève, pour comprendre quels sont les enjeux des différents sujets soumis à la population.

Au programme de ce premier épisode:

  • Retraite: mieux vivre à la retraite avec une 13ème rente AVS
  • Mobilité: projet cantonal de réduction de l'impôt sur les véhicules
  • Constitution: doit-on inscrire l'hymne cantonal, le Cé qu'è lainô, dans la Constitution?

 

Continuer la lecture