Rejoignez-nous

L'invité

«Il faut protéger davantage les élèves du harcèlement»

Publié

,

le

Le rapport d’enquête sur les abus commis à l’école publique genevoise fait encore des remous. Le comité contre le harcèlement sexuel point du doigt les conclusions des experts indépendants nommés par le Conseil d’Etat. Ils déplorent que l’enquête n’ait abouti sur aucune réelle sanction à l’encontre des enseignants.
Membre du comité, l’avocate Laïla Batou appelle également à protéger davantage les enfants en milieu scolaire. Elle était l’invitée d’Olivier Francey ce matin.

Laïla Batou

Que reproche le comité contre le harcèlement à l’encontre de l’enquête commandée par le DIP? 

Des manquements mais aucun dysfonctionnement constatés au sein du Département de l’instruction publique : c’est ce que dit l’enquête sur les affaires de harcèlement sexuel, notamment au collège de Saussure. Une conclusion qui fait réagir le comité contre le harcèlement sexuel.

Les experts ont enquêté sur l’affaire Ramadan mais aussi sur des cas plus récents. En 2017, des jeunes filles se plaignaient de harcèlement sexuel de la part de leurs professeurs. Propos déplacés, vidéo suggestive ou encore chantage aux notes. Suite à ces plaintes, le DIP avait commandé une enquête indépendante. Le comité féministe regrette qu’elle n’ait abouti qu’à des blâmes ou à des sanctions pécuniaires. Pour lui, des dispositions du code pénal s’appliquaient et les collaborateurs du Département auraient dû dénoncer les faits au Ministère public.

Il déplore qu’aucune responsabilité n’ait été retenue à l’encontre du DIP, en l’absence de directives claires. Avec cette question: l’Etat n’aurait-il pas dû en édicter justement? Enfin, le comité féministe regrette que le rapport ne s’intéresse pas aux conséquences du harcèlement sur la vie des jeunes filles et sur leur parcours scolaire, passablement perturbé depuis.

Le comité contre le harcèlement exige des règles claires pour régir les rapports entre professeurs et élèves.

@JudithMonfrini @OlivierFrancey

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'invité

Serge Dal Busco, Conseiller d’Etat chargé des transports

Publié

le

Un vendredi sous le signe de la manifestation, ce vendredi, à Genève. Pas moins de deux, dont une qui s’attaque aux bandes cyclables, qui viennent d’être prolongées de trois mois, par le Conseil d’Etat. Serge Dal Busco, le magistrat en charge des transports, était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Christina Kitsos, conseillère administrative Ville de Genève, chargée de la Cohésion Sociale

Publié

le

La rentrée des classes sera un peu particulière à Champel. La hausse des effectifs a entraîné un transfert d’élèves de Le Corbusier aux Crêts de Champel, avec des fratries qui ont même dues être séparées. La Conseillère administrative, Christina Kitsos, réfute un manque d’anticipation et souligne la lenteur des réalisations, en Ville. Elle était l’invitée de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

 

Continuer la lecture

L'invité

Malcolm M’Baye, porte parole de la pétition pour des transports publics gratuits

Publié

le

Les transports gratuits à Genève. C’est ce que demandent les Jeunes POP. Ils déposent, mercredi, une pétition en ce sens. Une mesure qui serait financée par une hausse des impôts des entreprises et sur le capital. Malcolm M’Baye, le porte-parole de la campagne, était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

 

Continuer la lecture

L'invité

Thierry Daviaud, membre du comité d’Avenir Syndical

Publié

le

La création d’un nouveau syndicat, issu du SSP, n’est pas lié à l’affaire de harcèlement qui touche un syndicaliste. C’est ce qu’a assuré Thierry Daviaud, membre du comité d’Avenir Syndical. Selon lui, il fallait une formation plus proche du terrain, pour répondre au mieux aux attentes des travailleurs. Thierry Daviaud était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Martin Beniston, climatologue

Publié

le

La Suisse connaît actuellement son premier épisode de chaleur. Une hausse des températures attendue mais qui concerne aussi, de manière plus surprenante, d’autres région, comme la Sibérie où 38C ont été enregistrés le week-end dernier. De quoi inquiéter le climatologue, Martin Beniston, qui était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture