Rejoignez-nous

Coronavirus

#cookingwithmika : Cuisinez en musique avec Mika !

Publié

,

le

Le chanteur Mika invite ses abonnés sur Instagram à partager avec lui une session cuisine en live !

Pour notre rendez-vous Réseaux Sociaux du jour, Roxane vous partage une initiative gourmande et musicale lancée par le chanteur Mika sur son compte Instagram @mikainstagram.

La fièvre des réseaux sociaux #cookingwithmika

Impacté lui aussi par les mesures de distanciation sociale et de confinement prises par les différents pays d’Europe, le chanteur de Relax a créé jeudi dernier, le 16 mars, un rendez-vous culinaire en live sur le réseau social Instagram pour ses fans confinés partout en Europe.

Dans un post du mercredi 15 mars, Mika explique que pour lui, rester à la maison a toujours été synonyme de deux activités : cuisiner et écouter de la musique. Cependant, ce sont aussi des activités qu’il aime partager avec les autres et en étant confiné, ce n’est pas si facile. C’est pour cette raison qu’il a décidé de proposer à ses followers un live depuis la cuisine de son appartement à Athènes en Grèce sous le #cookingwithmika. Au menu : une recette réalisée en direct, une playlist musicale choisie par le chanteur, des échanges avec les abonnés et surtout un beau moment de partage.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Staying home for me, has always been about cooking and listening to music. However both of those things are always best shared with others. SO! Join me tomorrow evening (7pm France/Italy time) live from my kitchen, where I will be listening to music, preparing dinner, talking about everything and nothing. We might not be able to hang out together in person but we can do so in other ways. See you tomorrow everyone! What will I be cooking for this first episode?? Obviously the one dish I can not live without, and that I’ve been making since I was 7 years old….. Tune in to find out! Restare a casa per me ha sempre significato cucinare e ascoltare musica. Però queste cose vengono meglio se le si condivide con gli altri. Quindi unitevi a me domani sera (alle 19.00 ore italiana), live dalla mia cucina, dove mi troverete mentre ascolto musica, preparo la cena, parlando di tutto e di niente. Non possiamo stare fisicamente insieme, ma possiamo rimediare in questo modo. Ci vediamo tutti domani! Cosa cucinerò per questo primo appuntamento? Ovviamente il piatto senza il quale non potrei vivere, e che cucino dall’età di 7 anni. Collegatevi per scoprirlo! Rester à la maison a toujours été pour moi synonyme de cuisine et d’écoute musicale. Cependant, les deux se sont toujours fait en compagnie d’autres personnes. Je vous propose donc de me retrouver demain soir (19:00 heure France/ Italie) pour un live depuis ma cuisine où j’écouterai de la musique en préparant le repas du soir et en discutant de tout et de rien. Nous n’avons pas la possibilité d’être ensemble physiquement, mais nous pouvons le faire autrement. Je vous dis donc à demain ! Que vais-je cuisiner pour ce premier live ? Bien évidement le plat que je préfère et que je prépare depuis mes 7 ans… connectez-vous pour le découvrir ! #mika #instagramlive #cookingwithmika

Une publication partagée par MIKA (@mikainstagram) le

Le premier rendez-vous a rencontré un réel succès sur la plateforme, si bien que le chanteur a décidé de réitérer avec un second live lundi dernier.

Si vous les avez ratés, pas de panique ! Un troisième rendez-vous a été annoncé hier sur le compte de Mika pour ce soir à 19h. Cette fois, la liste des ingrédients nécessaire a été partagée sur son post afin que chacun puisse suivre la recette avec lui.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

See you tomorrow eve (Thursday at 7pm France/Italy time 6pm UK time) for another session of #cookingwithmika This time however I am announcing the ingredients for one of the dishes we are going to make so that you can join in in real time at home. This dish is an homage to my Lebanese roots. Its super simple and has not tooo many ingredients. I just hope you have these ingredients at home or are able to go out and buy them although it is still recommended to stay home as much as possible. If you can’t find tahini during this tricky time, don’t worry. You can always watch and take note for when it will be possible to go out shopping. There will be a lot more music and talking than cooking anyway! I will be joined by a couple friends including the Michelin starred chef Viviana Varese in Milan. She inspired me to do this in the first place! @viviana_varese #iocucinoacasa #vivavivianavarese INGREDIENTS BELOW! 3 large aubergines 50 gr or 4 teaspoons of tahini 3 garlic cloves 1 lemon Extra virgin olive oil A few mint leaves To decorate – some sesame seeds, pomegranate seeds if you can find them and mint Ci vediamo domani sera, Giovedì alle 19.00 per un altro appuntamento di #cookingwithmika. Però questa volta vi dirò in anticipo gli ingredienti di uno dei piatti che cucineremo, così potete cucinare da casa anche voi. E’ una ricetta tributo alle mie radici libanesi. E’ super semplice e ha pochi ingredienti. I spero solo che li abbiate a casa o che possiate procurarveli, anche se resta sempre raccomandato di rimanere a casa il più possibile. e non trovate la tahini in questi tempi complicati, non preoccupatevi. Potete sempre prendere nota per quando sarà possibile uscire. Comunque ci saranno molta più musica e molte più chiacchiere che cucina! Si collegheranno anche un paio di miei amici, compresa la chef stellata Michelin Viviana Varese di Milano. MI ha dato lei l’idea di fare questo! ED ECCO GLI INGREDIENTI 3 grandi melanzane 50 gr o 4 cucchiaini di tahini 3 spicchi d’aglio 1 limone Olio extra vergine do oliva qualche foglia di menta Per decorare: semi di sesamo o melograno, se li trovate

Une publication partagée par MIKA (@mikainstagram) le

Une belle idée de Mika pour partager avec ses followers ses recettes coup de coeur, simples et savoureuses et leur permettre de varier les plaisirs en cuisine ! On aime voir le chanteur proposer ce type de contenu alliant cuisine et musique dans un moment de partage fun et naturel .

Coronavirus

Covid-19: sept décès dans un EMS à Siviriez

Publié

le

L'EMS de Siviriez dans le canton de Fribourg est touché de plein fouet par la pandémie de Covid-19, qui a déjà fait sept morts parmi ses résidents. (©Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Cinquante-trois personnes sont désormais infectées au Covid-19 dans la maison de retraite de Siviriez FR, où 37 pensionnaires avaient été testés positifs la semaine dernière. Sept personnes sont déjà décédées de cette contamination.

Trente-quatre personnes infectées sont des résidents et 19 des employés de la maison de retraite, a indiqué mercredi le canton de Fribourg. Comme environ un tiers du personnel de l’établissement est contaminé ou mis en quarantaine, le service médical cantonal de Fribourg a demandé que des résidents soient admis à l’hôpital.

Le groupe hospitalier de Fribourg a promis d’accepter neuf personnes. La Protection civile sera aussi engagée dès samedi pour venir en aide à cet EMS pour une durée de dix à quinze jours.

Six astreints recevront une formation spécifique vendredi. Ils seront quotidiennement engagés, dans les domaines des soins de base et de l’animation, de la logistique et de la cuisine.

Début septembre, 37 personnes avaient été testées positives au Covid-19 et deux d’entre elles avaient été conduites à l’hôpital. Le canton de Fribourg avait interdit les visites et opté pour une quarantaine collective fin août.

Une autre épidémie à Bulle

Une autre épidémie de Covid-19 est signalée dans un EMS à Bulle FR. Jusqu’à présent, 21 résidents et 13 employés y ont été testés positifs au Covid-19. Une personne est décédée.

Des cas isolés ont été découverts dans d’autres maisons de retraite du canton, principalement parmi les employés.

Continuer la lecture

Coronavirus

La crise sanitaire aura finalement eu raison de la Geneva Pride

Publié

le

Après un report, la Geneva Pride est finalement annulée!

La crise sanitaire aura eu raison de la tenue de la Geneva Pride. La manifestation était initialement prévue du 27 juin au 5 juillet puis reportée à septembre. Le Week-end des fiertés, qui devait avoir lieu du 10 au 13 septembre, n’a pas été autorisé par le canton.

« Bien que cette décision tombe comme un coup de massue, pour la deuxième fois en l’espace de trois mois, la Geneva Pride comprend la situation et veut honorer sa responsabilité sociale, en protégeant son public et l’ensemble de la population », écrit lundi l’association éponyme. La programmation aurait dû être communiquée ces prochains jours.

Malgré le cadre sanitaire actuel, Geneva Pride songe à renforcer sa visibilité dans l’espace public. Et de souligner que « 2020 est une année politique cruciale » pour la communauté LGBTIQ+, avec l’extension de la norme pénale antiraciste à l’homophobie, en vigueur depuis juillet, et les débats parlementaires sur le mariage égalitaire ainsi que sur la facilitation du changement de sexe à l’état civil.

Dans l’immédiat, l’association alerte le public et les autorités sur les risques sociaux que pose le Covid-19, au-delà des risques sanitaires, pour les personnes LGBTIQ+ comme pour d’autres groupes minorisés et discriminés. La distance sociale et l’impossibilité de se réunir constituent des facteurs aggravants d’invisibilisation, de violences, d’isolement, de dépression voire de suicides, écrit-elle.

La prochaine Pride romande doit se tenir à Genève l’an prochain, du 19 au 27 juin. Elle sera organisée par la Geneva Pride.

Avec ATS Keystone.

Continuer la lecture

Coronavirus

Rentrée scolaire: de nombreux défis pour la Ville de Genève

Publié

le

Ils sont près de 12’500 élèves à avoir fait leur rentrée en primaire ce matin en Ville de Genève. Un début d’école marqué par les mesures sanitaires et le Covid-19.

La Ville de Genève a présenté ce matin les grands enjeux de cette rentrée 2020. Deux défis de taille, la hausse des effectifs de 300 enfants au primaire pour un total de 12’430 élèves accueillis et les mesures sanitaires. Cette rentrée scolaire est marquée par le sceau du coronavirus, comme l’a rappelé ce matin la Conseillère administrative chargée de la cohésion sociale et de la solidarité, Christina Kitsos.

Christina Kitzos Conseillère administrative chargée de la cohésion sociale et de la solidarité

Tous les matins une armée de nettoyeurs vont s’activer de 6 h 30 à 10 h 30 pour nettoyer les 36 bâtiments scolaires de la Ville de Genève. Le corps enseignant doit porter le masque à chaque fois que la distance sociale de un mètre cinquante ne peut être respectée.

Du côté du parascolaire, les effectifs augmentent également. Ils sont 400 de plus à le fréquenter cette année, pour un total de 6850 inscrits. Une hausse qui suit l’évolution de la société. Christina Kitsos.

Christina Kitzos Conseillère administrative chargée de la cohésion sociale et de la solidarité

La hausse des effectifs scolaires découle du nombre de nouveaux logements. 4000 depuis 2010 en Ville de Genève. L’accueil à journée continue a été plébiscité par les parents. Et la Conseillère administrative y voit une manière de réduire les inégalités sociales. Durant les heures de parascolaire, il est nécessaire que les enfants puissent s’essayer au sport et se familiariser avec la culture.

Christina Kitzos Conseillère administrative chargée de la cohésion sociale et de la solidarité

Pour faire face à cette augmentation, la Ville a aménagé 300 places dans les restaurants scolaires de Contamines, des Allières, de l’Europe et des Pâquis. D’autres locaux parascolaires ont été aménagés aux Genêts et à Budé. Dans les prochaines années de nouveaux bâtiments scolaires vont devoir être construits. Le Conseil administratif va présenter prochainement une planification.

Navettes à Le Corbusier

Le département de la cohésion sociale avait fait face à une levée de bouclier des parents des enfants de l’école Le Corbusier. Des travaux d’installation de pavillons obligent une partie des élèves à rejoindre pour quatre mois l’école des Crêts-de-Champel. Plusieurs mesures ont été prises par la Ville en concertation avec les parents et le directeur de l’école. La Cheffe de service des écoles, Isabelle Widmer.

Isabelle Widmer Cheffe de service des écoles

A l’école Le Corbusier, 8 pavillons vont être ajoutés aux 4 existants.

Coup de pouce aux parents

L’allocation rentrée qui est de 130 francs au primaire et de 180 francs au cycle d’orientation peut être demandée par toute famille qui bénéficie des subsides pour ses assurances maladies. Les parents peuvent acquérir des fournitures scolaires dans une dizaine d’enseignes. Ils doivent être titulaires du permis B pour en bénéficier mais la Conseillère administrative souhaite assouplir cette exigence et l’étendre aux familles dans la précarité.

 

 

Continuer la lecture

Coronavirus

Du nouveau dans la propagation de la Covid-19

Publié

le

Le coronavirus causant le Covid-19 a été retrouvé depuis des mois sur de multiples objets dans des chambres d’hôtel ou d’hôpital, ainsi qu’en suspension dans l’air. Jusqu’à une étude prépubliée cette semaine, il n’avait jamais été démontré que les particules virales en aérosols étaient suffisamment intactes pour se répliquer et provoquer une infection.

Une équipe de l’université du Nebraska a pour la première fois réussi à faire se répliquer des particules de SARS-CoV-2 prélevées dans l’air de chambres de malades du Covid-19, dopant l’hypothèse selon laquelle le virus est transmissible non pas seulement par les postillons et les grosses gouttelettes émises par la toux et les éternuements, mais aussi par les microscopiques gouttelettes que nous rejetons lorsque nous respirons et parlons, et qui sont si légères qu’elles restent en suspension longtemps, en l’absence de ventilation.

Les résultats sont préliminaires et n’ont pas été examinés par le comité de lecture d’une revue scientifique, qui devra confirmer que la méthode employée par les scientifiques est valable. Ils ont été mis en ligne lundi sur le site medrxiv.org, où la communauté scientifique peut librement les commenter. Mais la même équipe avait prépublié en mars une étude montrant que le virus restait présent dans l’air de chambres d’hôpital de malades, et cet article-là va bientôt être publié par une revue scientifique, selon l’auteur principal.

Microgouttelettes de 1 à 5 microns

« Ce n’est pas facile », dit à l’AFP Joshua Santarpia, professeur au centre médical de l’université du Nebraska, à propos de la méthode pour collecter des particules virales dans l’air, à l’aide d’un appareil de la taille d’un téléphone portable. « Les concentrations sont faibles, on a généralement peu de chances de récupérer des échantillons utilisables ».

Les chercheurs ont prélevé l’air dans les chambres de cinq patients alités, 30 cm au-dessus de leurs pieds environ. Les patients parlaient, quelques-uns toussaient. Les scientifiques ont réussi à collecter des microgouttelettes de moins de cinq microns de diamètre contenant du virus, et même de moins d’un micron.

Ils ont ensuite isolé le virus et l’ont placé dans un milieu spécial pour le faire se répliquer. Ils n’ont réussi à se faire répliquer avec certitude que trois des 18 échantillons, venant de gouttelettes d’un micron. Mais Joshua Santarpia en est sûr: « il se réplique en culture cellulaire et est par conséquent infectieux ».

« Une composante de la transmission »

La voie aérienne de transmission était considérée comme improbable au début de la pandémie par les autorités sanitaires de plusieurs pays et l’Organisation mondiale de la santé, qui estiment que la contamination directe (par postillons et gouttelettes directement projetés sur le visage) reste la voie principale de contagion. Mais l’OMS, sous pression des scientifiques, a reconnu le 7 juillet que des preuves émergeaient sur la transmission par l’air.

« Le débat est devenu plus politique que scientifique, je crois que la plupart des infectiologues s’accordent à dire que la voie aérienne est une composante de la transmission, bien que nous débattions encore de son importance », dit Joshua Santarpia.

La professeure Linsey Marr, spécialiste de la transmission aérienne des virus, a commenté sur Twitter que l’étude présentait « des preuves solides », en ajoutant: « il y a du virus infectieux dans l’air. Reste à savoir quelle quantité il faut respirer pour être infecté ».

Continuer la lecture

Coronavirus

Plus de 100 nouveaux cas de Covid-19 et 3 décès en 24 heures en Suisse

Publié

le

La Suisse a enregistré 108 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures contre 43 la veille, a annoncé mardi l’Office fédéral de la santé publique. Trois décès ont été enregsitrés, portant le nombre à 1691.

Au total, 646 nouvelles infections ont été annoncées ces sept derniers jours, selon les chiffres de l’OFSP. La Suisse et la Principauté du Liechtenstein dénombrent 33’742 cas confirmés depuis le début de la pandémie.

On compte huit nouvelles hospitalisations depuis lundi. Il y en a eu treize les sept derniers jours. Au total, 4134 personnes ont été hospitalisées. Sur les 732’835 tests effectués depuis le début de la pandémie, 5,5% étaient positifs, un taux stable. Actuellement, 612 personnes se trouvent en isolement et 2632 en quarantaine.

Avec ATS/Keystone.

Continuer la lecture