Rejoignez-nous

Suisse Romande

A Lausanne, la grande roue de Bô Noël illumine la Cité

Publié

,

le

Pour la première fois, la grande roue de Bô Noël est installée sur la place du Château, en plein coeur de la Cité historique. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Bô Noël, le marché lausannois des fêtes de fin d'année, a ouvert ses portes jeudi. Son attraction phare, une grande roue, surplombe les toits de la Cité, le coeur historique de la ville.

Pour la première fois, Bô Noël investit la Cité, avec, en plus de la grande roue, des bars, une boutique des créateurs, des animaux de la ferme et l'Igloo du terroir. D'autres espaces de fête sont répartis sur diverses places de la ville: celle de l'Europe accueille le marché des papilles et celle de St-François les habituels chalets.

La parade d'ouverture se tiendra samedi. Elle démarrera à 18h00 de l'Esplanade de la Cathédrale et cheminera jusqu'à la place de l'Europe, avec les sonneurs de cloches et claqueurs de fouet des Greiflet de Schwytz, suivi des tambours des jeunesses campagnardes et des tracassets du vignoble vaudois, sans oublier le Père Noël.

Des calèches fondue ou apéro sillonneront les ruelles de la ville. Les festivités se termineront le 31 décembre avec la traditionnelle Silent Party de Nouvel An. Crise énergétique oblige, Bô Noël compte réduire de 20% sa consommation énergétique, notamment en éteignant l'éclairage le soir dès 23h30.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Lausanne: la 9e édition de Ciné au Palais prévue les 4 et 5 février

Publié

le

Pour la 9e fois, le Palais de Rumine accueille un petit festival de films documentaires, Ciné au Palais, gratuit et pour tous les âges (archives). (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Palais de Rumine à Lausanne accueille le week-end du 4 et 5 février une série de films documentaires. La 9e édition de Ciné au Palais propose 16 projections gratuites pour tous les âges, sur le thème des animaux avec lesquels la cohabitation n'est pas toujours facile, qui fascinent et font peur. Chaque film s'accompagne d'une rencontre avec le réalisateur ou un spécialiste.

Le public pourra découvrir "Eliott et les loups", racontant une rencontre avec ce prédateur à travers les yeux d'un enfant ou "Lynx", film récent sur ce félin réintroduit depuis les années 1970 en Suisse, présentent les organisateurs dans un communiqué. "Alerte Glaciers" tente de saisir les enjeux climatiques et géologiques du réchauffement.

Les femmes seront aussi à l'honneur avec "Sages-femmes, voir le jour" sur le miracle de la naissance ou, plus sombre, "A mort la sorcière", film sur une persécution de masse qui a mené des milliers de personnes au bûcher.

L'édition 2023 invite aussi au voyage, dans le temps et l'espace, avec des documentaires sur les dinosaures, sur le site de Carnac et ses menhirs ou encore sur l'histoire d'un arbre amérindien qui survit depuis 200 millions d'années.

Organisé par les musées cantonaux de botanique, de géologie, de zoologie, d'archéologie ainsi que par la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne, Ciné au Palais se veut être accessible pour tous. Il proposera plus de la moitié des films aux personnes malentendantes.

www.cineaupalais.ch

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

Nyon: six candidats se disputent le siège vacant d'Elise Buckle

Publié

le

L'élection complémentaire de dimanche prochain à la Municipalité de Nyon semble a priori assez ouverte avec six candidats en course, cinq hommes et une femme (archives). (© Keystone/NOEMI CINELLI)

L'élection complémentaire de dimanche prochain à la Municipalité de Nyon va-t-elle définitivement enterrer la crise politique qui secoue la ville depuis plus d'une année? Six candidats - cinq hommes et une femme - se disputent le siège laissé vacant par la Verte Elise Buckle pour tenter au moins de ramener calme et sérénité au sein de l'exécutif et son administration. Un probable second tour est prévu le 26 février.

Le scrutin semble a priori assez ouvert et le suspense reste entier. Une écologiste remplacera-t-elle une écologiste? Présidente sortante du Conseil communal, Valérie Mausner est la représentante des Verts et du Parti socialiste. Elle est la candidate naturelle à la succession de Mme Buckle et part en position de légère favorite. Lors des dernières élections communales au printemps 2021, elle avait échoué lors de primaires écologistes face à... Elise Buckle.

Le président de la section locale du PLR, Olivier Riesen, fait, lui aussi, figure de sérieux prétendant pour cette complémentaire. Il est l'une des voix de droite qui compte au Conseil communal.

Une surprise sportive?

Candidat pour la troisième fois à l'exécutif, Sacha Soldini compte bien remporter enfin la mise. Stratégie nouvelle, il ne se présente pas cette fois-ci sous la bannière de son parti l'UDC, mais sur une liste indépendante. Il est toutefois soutenu par sa formation.

Fondateur et ancien président du festival des Hivernales, Jay Reuter part, lui, sur la liste de Nyon POPulaire. Le candidat de la gauche radicale peut sans conteste se targuer d'être un solide outsider.

Sorti du bois à la dernière minute, l'ancien journaliste sportif Pierre-Alain Dupuis a décidé de se lancer dans cette course serrée. L'ex-commentateur RTS de l'équipe suisse de football, spécialiste aussi de tennis, se présente sous l'étiquette de Noviodunum (le nom de Nyon à l'époque romaine). Il pourrait créer la surprise.

Enfin, Salem Fedal, du Mouvement Citoyen Nyonnais, liste indépendante, tente sa chance pour la deuxième fois après sa candidature discrète en 2016. Ses chances sont minimes.

Un an de bisbilles

Ce scrutin complémentaire fait suite au litige qui a opposé Elise Buckle à la Municipalité de Nyon et qui a défrayé la chronique pendant plus d'un an. Les six autres membres de l'exécutif reprochaient à leur collègue d'avoir fait fuiter des informations confidentielles.

L'élue verte, qui avait débuté son mandat en juillet 2021, avait été suspendue de ses fonctions en février 2022, peu après l'ouverture d'une instruction par le Ministère public. Après de nombreux rebondissements, les deux parties ont annoncé à mi-novembre être arrivées à un arrangement.

Le Conseil d'Etat vaudois a alors levé la suspension de l'écologiste, après le classement de la procédure pénale la visant. Le mandat d'Elise Buckle s'est officiellement achevé le 31 décembre.

Actuellement, la Municipalité de Nyon est composée du syndic Daniel Rossellat (hors parti), Roxane Faraut (PLR), Pierre Wahlen (Vert), Claude Uldry (parti indépendant nyonnais), Stéphanie Schmutz et Alexandre Démétriadès (tous deux PS).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Thabo Sefolosha: "Je suis content d'avoir pu aider mon équipe"

Publié

le

Thabo Sefolosha sous le feu des projecteurs à Clarens (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Thabo Sefolosha a joué et Thabo Sefolosha a dominé. Le Vaudois a terminé la partie avec 14 points, 10 rebonds, 6 assists, 4 interceptions et un contre en 33 minutes de jeu.

Grâce à sa star, Vevey s'est imposé 75-60 en demi-finale de la Coupe de la Ligue face à Union Neuchâtel. Interview avec celui qui a chaussé ses Air Jordan 45 Welcome Back, comme un symbole.

-Alors Thabo, comment vous sentez-vous après ce premier match et plus de 33 minutes de jeu?

"Ce n'est pas exactement ce qu'on avait discuté avec le coach (il rit). Et là il y a la finale demain donc un petit back to back pour reprendre. Non, c'est allé et je suis content d'avoir pu aider mon équipe. Il y avait de bonnes choses et de moins bonnes choses. Je suis fatigué et je sais qu'il y a des erreurs commises par manque de rythme."

-Quel sentiment avez-vous après avoir vu ce public qui n'avait d'yeux que pour vous?

"C'était incroyable de voir les fans et de voir les bannières dans les gradins. Qui l'aurait cru? C'est magnifique de pouvoir vivre ça avec des joueurs de la région. Comme je l'ai dit l'autre jour en conférence de presse, c'est un beau moyen de boucler la boucle."

-Avez-vous senti le public libéré après votre premier panier?

"Pas spécialement. Mais j'étais content de marquer pour bien entrer dans le match. Seulement je savais qu'il restait encore plus de 35 minutes de jeu."

-Comment jugez-vous votre performance?

"J'ai fait beaucoup d'erreurs sur des jeux. Je me suis mal placé. A l'entraînement je maîtrisais 60% des jeux, là c'est redescendu à 40. J'avais un peu peur de mes jambes sur les déplacements latéraux et j'ai été battu trop de fois. Mais j'ai pu aider au rebond."

-Une finale ça ne se joue pas, ça se gagne, non?

"Exactement! On va préparer ce match comme on peut vu le court laps de temps sans regarder derrière."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Thabo Sefolosha et Vevey en finale contre Massagno

Publié

le

Thabo Sefolosha a été omniprésent pour son retour sur les parquets helvétiques (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

La finale de la Coupe de la Ligue opposera dimanche Vevey à Massagno. Dans une salle du Pierrier à Clarens remplie comme un oeuf, les Vaudois ont battu Union Neuchâtel 75-60.

On peut dire que l'effet Thabo Sefolosha a marché à plein régime. Mais la présence du premier Suisse en NBA a semblé crisper tout le monde sur le terrain, en tous les cas en début de partie. Le premier panier de Vevey, forcément inscrit par Sefolosha, a provoqué une hystérie parmi les supporters vaudois. Il faut dire que le numéro 18 s'est offert un "spin move" avant de prendre un tampon de la part d'un défenseur neuchâtelois.

Dans cette partie aux forts accents défensifs, c'est bien le VRB qui s'en est le mieux sorti. Le VRB ou plutôt le SRB pour Sefolosha Riviera Basket, puisque tous les regards étaient logiquement tournés vers lui.

Porté par leur star, les Veveysans ont gentiment repris leurs esprits. Et comme Massagno, c'est dans le dernier quart que la différence s'est faite. Même sans Thabo, les joueurs de Niksa Bavcevic ont appliqué leurs préceptes qui font d'eux le deuxième du championnat à l'heure actuelle.

La ligne de statistiques de l'ancien joueur des Houston Rockets, qui n'avait plus joué depuis près de trois ans, rappelle que le Vaudois fut l'un des meilleurs défenseurs du monde. Sefolosha a terminé la partie avec 14 points, 10 rebonds, 6 assists, 4 interceptions et un contre en 33 minutes de jeu.

La finale réunira finalement logiquement les deux premiers du championnat. Et la bataille tactique entre Bavcevic et Gubitosa promet beaucoup. Le coach tessinois n'a d'ailleurs pas caché son admiration pour celui qui prendra sa retraite au terme de la saison après plus de 45 ans sur les bancs de Suisse et d'Europe. "C'est le meilleur coach du pays et j'ai toujours eu de la peine face à ses équipes", a expliqué le coach de Massagno.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Anne-Catherine Lyon pas retenue par le PS vaudois pour le National

Publié

le

La candidature de l'ancienne conseillère d'Etat vaudoise pour figurer sur la liste de l'élection au Conseil national n'a pas été retenue par le Parti socialiste vaudois. (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

L'ancienne conseillère d'Etat Anne-Catherine Lyon ne figurera pas sur la liste du Parti socialiste vaudois (PSV) pour l'élection au Conseil national d'octobre prochain. Sa candidature a été écartée lors du Congrès extraordinaire qui s'est tenu samedi à Assens.

Les 400 membres du PSV qui se sont réunis dans le Gros-de-Vaud devaient désigner 18 candidates et candidats parmi 22 personnes en lice. Ils ont retenu 10 femmes et 8 hommes, a communiqué le parti. Auxquels s'ajoute le conseiller national Pierre-Yves Maillard, automatiquement tête de liste en tant que candidat au Conseil des Etats.

Les conseillers nationaux sortants Brigitte Crottaz, Samuel Bendahan et Roger Nordmann ont sans surprise passé la rampe. On trouve aussi, parmi les candidatures validées, l'ex-présidente du PSV Jessica Jaccoud, les municipales Brenda Tuosto (Yverdon-les-Bains), Laurie Willommet (Vevey) et Laure Jaton (Morges) ainsi que le président du groupe socialiste au Grand Conseil vaudois, Jean Tschopp. Le reste de la liste est composé de députés et de conseillers communaux.

"Le PSV est fier de la liste présentée", indique le communiqué. "L'âge moyen est plus bas que la moyenne parlementaire actuelle. La liste est équilibrée, tant au niveau de l'expérience politique que des horizons professionnels." Le parti à la rose se dit aussi "heureux" que la liste compte plus de femmes que d'hommes.

Recherche "d'équilibre"

Questionné par Keystone-ATS sur le rejet de la candidature d'Anne-Catherine Lyon, le président du PSV Romain Pilloud a dit croire que le Congrès avait cherché un "équilibre entre de grandes personnalités et un renouvellement". Il a souligné qu'il y avait beaucoup de candidatures "très fortes" chez les femmes.

A ses yeux, il ne s'agit pas d'un vote "sanction" à l'encontre de l'ex-cheffe du Département de la formation (2002-2017), mais d'un vote "pour autre chose".

La socialiste de 59 ans échoue donc à faire son retour sur la scène politique. Lorsqu'elle avait annoncé être candidate à la candidature au National, en octobre dernier, elle avait confié qu'on était venu la chercher au sein du parti, "mettant en avant mon expérience, ma solidité et ma fiabilité, ce qui m'a beaucoup touchée". Elle avait ajouté avoir mûrement réfléchi avant d'accepter.

Keystone-ATS n'était pas parvenu, samedi soir, à la joindre pour une réaction.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture