Rejoignez-nous

Actualité

Samedi, le Grand Théâtre dévoile ses ors au grand public

Publié

,

le

Assistez à une répétition du ballet ou arpenter le grand foyer. Tel est le menu des portes ouvertes du Grand Théâtre, samedi. L’institution culturelle, située place de Neuve à Genève a rouvert en ce début d’année après deux ans et demi de travaux. Si les spectateurs du Ring de Wagner ont déjà pu admirer le résultat de cette rénovation, c’est maintenant au tour du grand public. Et pourquoi ne pas profiter de cette visite pour jouer un peu:

Le Grand théâtre, nouvelle version, c’est d’abord sa façade. Depuis que les échafaudages ont disparu, on a redécouvert les quatre statues qui encadrent les portes d’entrée. Saurez-vous retrouver Melpomène, la muse de la tragédie? Puis n’hésitez pas à lever la tête. A l’étage supérieur, Beethoven et Mozart sont représentés. Cherchez bien.

Il est temps d’entrer. Dans le hall, le faux plafond a été retiré pour laisser place aux moulures d’origine. La visite se poursuit avec les escaliers. Pendant que vous montez les marches, admirez les marbres. Saurez vous reconnaître les vrais marbres des faux?

A l'étage, le visiteur découvre l'avant-foyer et son magnifique parquet, autrefois recouvert de moquette. La pièce suivante c’est le grand foyer aux allures de Versailles. Cherchez l’angelot qui a perdu sa trompe.

Place au salon lyrique. Dans cette alcôve aux murs tapissés de rouge se cachent 28 lyres, l'instrument de la muse de la poésie, Erato.

A moins que vous ne préfériez compter les 1200 LED de l’oeuvre intitulée "la Voie lactée" qui orne le plafond de la grande salle. A vos marques, prêts, jouez!

Une fois ce quizz réalisé, n'hésitez pas à profiter des ateliers organisées pour les portes ouvertes. L'occasion de découvrir les coulisses du Grand Théâtre. Comme l'explique Alain Duchêne, responsable marketing du Grand Théâtre:

Alain DuchêneResponsable marketing du Grand Théâtre

Alain Duchêne dévoile les moments forts des portes ouvertes:

Alain DuchêneResponsable marketing du Grand Théâtre

Le responsable marketing du Grand Théâtre revient sur l'objectif de la journée de samedi:

Alain DuchêneResponsable marketing du Grand Théâtre

Enfin, pour clore cet événement, un mapping sera diffusé samedi à 21h45 et 22h15 et dimanche à 20h45 et 21h15. Petit avant goût avec Alain Duchêne:

Alain DuchêneResponsable marketing du Grand Théâtre

Début octobre, le chantier de rénovation touchait à sa fin. L'occasion de rappeler tout le travail de restauration effectué durant deux ans et demi.

@marie_prieur

International

Trump reporte une réunion de campagne en Caroline du Nord

Publié

le

Donald Trump a promis d'organiser un autre rassemblement, "plus grand", à Wilmington (archives). (© KEYSTONE/AP/Sarah Yenesel)

L'ex-président américain Donald Trump a reporté samedi une réunion de campagne en Caroline du Nord, en raison du mauvais temps. C'était son premier grand événement de la campagne présidentielle prévu depuis le début de son procès au pénal à New York.

Des milliers de ses partisans s'étaient rassemblés à l'aéroport de Wilmington, dans cet Etat qui sera âprement disputé par M. Trump et son rival démocrate, l'actuel président américain Joe Biden, le 5 novembre, avant que le candidat républicain annonce le report de la réunion.

"Nous voulons nous assurer que tout le monde est en sécurité avant tout et, donc, on nous a demandé d'appeler les gens à quitter les lieux et à se mettre à l'abri", a déclaré l'ancien président dans un appel téléphonique diffusé sur le site en ligne, selon des journalistes de l'AFP.

"Il semble qu'il y ait du tonnerre et des éclairs [...] Je pense que nous allons devoir remettre cela à une autre fois", a ajouté Donald Trump, en promettant d'organiser un autre rassemblement, "plus grand", au même endroit.

Biden remonte dans les sondages

Celui qui espère faire un retour triomphal à la Maison-Blanche est jugé dans une affaire de paiements dissimulés pour acheter le silence d'une ancienne vedette de films pornographiques, Stormy Daniels, à quelques jours du scrutin de 2016 qu'il avait remporté sur le fil face à la démocrate Hillary Clinton.

Dénonçant une "chasse aux sorcières", M. Trump a protesté à plusieurs reprises contre le fait que le procès ne lui laissait pas les coudées franches. "Je devrais être en ce moment même en Pennsylvanie et en Floride, dans beaucoup d'autres Etats, en Caroline du Nord, en Géorgie, en train de faire campagne", s'est-il indigné cette semaine.

Donald Trump s'en est encore pris samedi au juge de son procès new-yorkais. Le magistrat doit être "dessaisi", a-t-il lancé sur sa plateforme, Truth Social. "Je n'ai rien fait de mal!"

"Si l'immunité n'est pas accordée à un président, chaque président quittant ses fonctions sera immédiatement inculpé par le parti adverse", a-t-il encore dit.

Le procès coïncide avec une avancée de Joe Biden dans les sondages depuis son discours sur l'état de l'union en mars, les deux candidats étant désormais au coude-à-coude.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Sport

La lutte pour le titre sera-t-elle relancée ?

Publié

le

Silvère Ganvoula: frappera-t-il aussi à Winterthour ? (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Invaincu depuis 12 matches toutes compétitions confondues, le FC Winterthour fera-t-il tomber les Young Boys pour relancer le championnat ? Tel est le souhait du FC Lugano et du Servette FC.

Si les Zurichois s’imposent, les Bernois aborderont le sprint final de la Super League avec 3 points d’avance sur le FC Lugano et 5 sur le Servette FC. Autant dire que tout reviendra possible...

Victorieux 4-2 dimanche dernier au Wankdorf, les Bernois ont toutefois repris des couleurs. Buteur lors des trois derniers matches, Silvère Ganvoula, après des mois bien difficiles, donne enfin sa pleine mesure. Le transfuge de Bochum pourrait s’affirmer comme le facteur X de cette fin de saison.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Crash d'hélicoptères militaires japonais: un mort et sept disparus

Publié

le

Les hélicoptères étaient des Mitsubishi SH-60K de l'armée japonaise (archives). (© KEYSTONE/EPA/JAPAN'S MARITIME SELF-DEFENSE FORCE HANDOUT)

Deux hélicoptères des forces japonaises d'autodéfense (FJA) se sont écrasés en mer samedi tard dans la soirée, ont annoncé dimanche les autorités japonaises. Un membre d'équipage a été retrouvé mort et sept autres sont portés disparus.

Les appareils participaient à un "exercice nocturne de lutte anti-sous-marine", a précisé le ministre japonais de la défense Minoru Kihara. La cause de l'accident n'est pas encore connue. Des débris probables de ces appareils ont été repérés par les secours en mer, a ajouté le ministre.

Selon la chaîne de télévision publique japonaise NHK, les hélicoptères se sont écrasés au large des îles Izu, dans l'océan Pacifique. La communication avec l'un des appareils a été perdue à 22h38 locale (15h38 en Suisse).

Des Mitsubishi SH-60K

Vingt-cinq minutes plus tard, les autorités ont réalisé que la communication avec le second hélicoptère avait également été perdue, selon la NHK.ont réalisé que la communication avec le second hélicoptère avait également été perdue, selon la NHK.

Les deux appareils incriminés sont des Mitsubishi SH-60K, des hélicoptères patrouilleurs de fabrication nippone. Ils appartenaient à la force maritime d'autodéfense, la branche navale des FJA.

Le Japon, proche allié des Etats-Unis d'Amérique, augmente considérablement son budget de la défense pour s'adapter aux tensions grandissantes en Asie-Pacifique, entre les revendications territoriales de plus en plus affirmées de la Chine et les menaces répétées de la Corée du Nord dans la région

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

La popularité du premier ministre français en baisse, Macron stable

Publié

le

Gabriel Attal (à gauche sur le cliché), en baisse dans les sondages, reste plus populaire auprès des Français qu'Emmanuel Macron (à droite) (archives). (© KEYSTONE/EPA AFP POOL/LUDOVIC MARIN / POOL)

La popularité du premier ministre français Gabriel Attal accuse une forte baisse en avril, selon des sondages Ipsos et Ifop. Celle du président français Emmanuel Macron est stable, mais avec une cote inférieure à celle du chef du gouvernement.

Selon Ipsos, M. Attal perd 4 points par rapport à mars, à 34% de jugements favorables sur son action. L'Ifop enregistre de son côté un recul de 5 points, avec 40% des sondés se disant satisfaits. Parallèlement, les deux instituts notent une hausse de 5 points chez les mécontents.

La cote du chef de l'Etat ne bouge pas, avec 29% de satisfaits chez Ipsos, 28% à l'Ifop. Tous deux relèvent toutefois une dégradation de l'image de M. Macron chez les sympathisants Les Républicains.

Quant au ministre français de l'économie, Bruno Le Maire, il rétrograde parmi les membres du gouvernement les plus appréciés, dans un contexte de dégradation des finances publiques, cédant la première place au ministre de l'intérieur Gérald Darmanin, selon Ipsos.

Edouard Philippe chute

En vue de la présidentielle de 2027, les Français interrogés par ce même institut se diraient davantage satisfaits si Marine Le Pen (33%) ou le patron du Rassemblement national Jordan Bardella (32%) accédaient au pouvoir, qu'Edouard Philippe (28%), qui cède 8 points.

Et parmi les préoccupations des Français, le pouvoir d'achat tient toujours la tête du classement (43%), mais en net recul par rapport à mars. Inversement, le niveau de la délinquance inquiète 35% des sondés, soit 7 points de plus qu'en mars.

Le sondage Ipsos a été réalisé en ligne du 17 au 18 avril selon la méthode des quotas auprès d'un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La marge d'erreur est comprise entre 0,6 et 3,4 points.

Le sondage Ifop a également été réalisé en ligne, du 10 au 18 avril selon la méthode des quotas auprès d'un échantillon de 1986 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La marge d'erreur est comprise entre 1 et 2,2 points.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Hockey

Encore bien des regrets pour le Lausanne HC

Publié

le

Justin Sigrist (à gauche) célèbre le but du 4-2 qui assure à ses couleurs le gain de cet Acte III de la finale. (© KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER)

Lausanne s'est incliné lors du troisième match de la finale des play-off de National League. A Zurich, les Vaudois ont été battus 4-2 pour être menés 2-1 dans la série.

Le hockey peut être un sport cruel. Les Vaudois en ont fait l'amère expérience samedi soir à Zurich. Alors qu'ils menaient 2-1, ils ont connu un trou d'air sous la pression adverse pour voir le score passer de 1-2 à 3-2 en très peu de temps. Et même si derrière, le "Z" n'a pas franchement de quoi bomber le torse, le vainqueur de la saison régulière a mérité son succès en sachant frapper au bon moment.

Zurich marque rapidement

Le début de match fut conforme aux attentes avec des Zurichois vexés d'avoir été dominés lors des deux premiers actes et bien décidés à montrer leurs muscles. L'ouverture du score est logiquement tombée après 128 secondes en jeu de puissance de la canne de Juho Lammikko. Les Alémaniques ont ensuite poussé jusqu'à la 10e minute et auraient pu doubler la mise.

Seulement voilà, les joueurs de Marc Crawford ont eu tendance à chercher le jeu parfait et ne pas mettre autant d'intensité physique. Alors en face, les Lausannois ont sorti la tête de l'eau. Gentiment. Bien dans leur jeu, les Lions de Malley ont mis davantage de pression sur Simon Hrubec. Et à la 19e, c'est un tir assez anodin de Théo Rochette à la ligne bleue qui a pu être dévié par Antti Suomela pour une égalisation venant un peu de nulle part.

Une mi-match à oublier

Mieux pour les hommes de Geoff Ward, ces derniers ont pris l'avantage à la 22e grâce à Pilut d'un tir super précis. Les Vaudois ont même bénéficié d'une supériorité numérique dans la foulée, mais ils n'ont pas su faire douter davantage les Zurichois. Alors les locaux ont fait comme lors de l'acte inaugural, ils ont pressé autour de la mi-match et ont été récompensés par deux buts. Excellent depuis le début des play-off, Yannick Weber a tout d'abord égalisé à la 31e. Puis Denis Malgin a concrétisé une étouffante pression zurichoise 84 secondes plus tard pour permettre à son équipe de repasser en tête.

Ward a alors pris son temps-mort afin de remettre les choses en place et le LHC a retrouvé un peu de cohésion et de cohérence. Cela s'est poursuivi au cours de la troisième période avec toutefois ce sentiment que comme lors de l'acte I, les Lausannois ont laissé passer leur chance. Ils auraient pu niveler la marque à la 51e sur un essai de Fabian Heldner, mais Rudolfs Balcers a eu la bonne idée de mettre sa canne en opposition.

La décision est tombée à la 56e lorsque Justin Sigrist a pu profiter d'un engagement gagné dans sa zone et d'une mauvaise passe d'un défenseur lausannois pour aller inscrire le 4-2 final.

Le quatrième acte de cette finale se tiendra à Lausanne mardi soir et les Vaudois devront sortir la même performance que jeudi pour espérer refaire douter les Zurich Lions.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture