Rejoignez-nous

Actualité

Procès Semhar: les débats se poursuivent

Publié

,

le

Reprise ce mardi à Genève du procès en appel du chauffeur de taxi accusé d’avoir violé puis assassiné à Carouge en 2012, la petite Semhar, 12 ans. La demande de la défense de dessaisir les juges du dossier est refusée par la Chambre pénale d'appel et de révision.

Pour rappel, en première instance, le chauffeur de taxi a été condamné à 20 ans de prison par le Tribunal criminel, une peine accompagnée d’un internement. En janvier, la Chambre pénale d’appel et de révision (CPAR) a dû interrompre le procès. Motif : une des sept juges s’est endormie lors de la plaidoirie de la défense. La Magistrate défaillante a ensuite démissionné et une nouvelle juge a pris sa place. Ce matin la défense a demandé à tous les juges de se dessaisir. Une demande refusée par la CPAR. Le détail de la matinée:

Ce sont les grands principes du droit qui se sont invités au procès du meurtre de la petite Semhar. La défense a plaidé l’inégalité des armes. Elle a estimé que 6 juges sur 7 avaient déjà entendu le réquisitoire du procureur en janvier. Le droit de l’accusé à avoir un procès équitable au sens de la Convention européenne des droits de l’homme est donc violé. La défense a rappelé la situation inédite, où pour la première fois de l’histoire de la justice genevoise, une juge s’est endormie. «Les 6 juges restants ont en mémoire ce qui a été dit en janvier, a plaidé Maître Yaël Hayat, et cette mémoire ne peut être retranchée». Le procès doit être suspendu et d’autres juges doivent être nommés, selon la défense. Un avis que ne partage pas le procureur pour qui l’inégalité doit être patente, elle doit montrer un net désavantage. Et de rappeler que la défense a aussi entendu son réquisitoire en janvier et qu’elle a eu deux mois pour affuter ses armes.

En début d'après-midi, après la délibération, la Cour a rejeté la requête de la défense. Elle a estimé que, s'il s'agissait d'une demande de récusation des 6 juges, elle était tardive. La Chambre pénale d'appel et de révision a également jugé sur le fond. Même si les six juges ont connu les faits et écouté le réquisitoire du Procureur, cela n'entachait pas leur capacité à se remettre en question comme ils le feraient lorsque le Tribunal fédéral casse leur décision et qu'il renvoie la cause pour un nouveau jugement. Les avocats de la défense vont porter l'affaire au Tribunal fédéral qui va également se prononcer sur l'effet suspensif.

Le procès s’est poursuivi ensuite avec le témoignage de l’accusé qui s’est refusé à parler. Puis de la mère de Semhar qui a dit, la voix pleine d’émotions, la douleur depuis 6 ans que dure cette procédure. Le traumatisme subi par ses autres enfants. «Je suis fatiguée» s’est-elle écriée en pleurs. Le procureur a livré ensuite son réquisitoire. Il a détaillé les faits longuement : la cruauté du prévenu avec ses compagnes, les viols, les séquestrations. Puis le meurtre de la petite Semhar, ses mensonges, l’ADN retrouvé, l’invitation au restaurant de la mère de la petite et des autres enfants pour retarder la découverte du corps. Pour le procureur, la faute de l’accusé est très grave. Il a requis la prison à vie et non 20 ans de prison comme avait décidé la première instance. Assortie d’un internement.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Un camion militaire chute sur 220 mètres au Susten: deux morts

Publié

le

Vue sur la route qui mène au Susten (archives). (© KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI)

Un camion militaire a fait une chute de 220 mètres samedi après-midi sur la route du Susten dans le canton d'Uri. Les deux occupants ont été éjectés du véhicule et sont décédés sur le lieu de l'accident.

L'accident s'est produit à 15h20 sur la route en direction de Wassen, a indiqué dimanche la police cantonale uranaise. Dans le secteur de "Rässegg", le véhicule a heurté une barrière en aluminium avant de dégringoler sur un terrain en pente raide. Les deux occupants, âgés de 51 et 57 ans, ont succombé peu après à leurs graves blessures.

Le camion était conduit "dans le cadre d'une activité hors service" et plus précisément par une association militaire qui déplaçait les véhicules militaires dans le cadre de ses activités associatives, a indiqué un porte-parole de la police interrogé par Keystone-ATS.

Les occupants pas en service militaire

Selon ce dernier, le camion était un véhicule militaire immatriculé, encore en service et entretenu. Les occupants n'étaient toutefois pas en service militaire. C'est pourquoi c'est le ministère public et non la justice militaire qui est responsable de l'enquête. Le camion n'était pas non plus chargé.

Les deux hommes faisaient partie de la Fédération suisse des sociétés de troupes motorisées (FSSTM), a précisé le porte-parole de l'armée Daniel Reist. Celle-ci est composée d'environ 5500 motocyclistes actifs ou anciens motocyclistes formés de l'armée. L'association organise des entraînements de conduite hors du service et décharge l'armée lors de trajets logistiques, a ajouté le porte-parole.

Enquête en cours

L'accident s'est produit lors d'une telle course d'instruction. Les circonstances de l'accident ne sont pas encore connues et font l'objet d'une enquête de la police cantonale et du ministère public.

La Rega, un Care Team, les pompiers de Wassen, le service de lutte contre les accidents chimiques d'Uri et des collaborateurs de différents offices cantonaux sont également intervenus lors des opérations de sauvetage.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

A Lausanne, un stage d'été pour repérer les jeunes talents

Publié

le

Septante jeunes danseurs avaient participé en début d'année au Prix de Lausanne 2022 (archives). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Le Prix de Lausanne organise du 4 au 9 juillet un stage d'été pour jeunes talents. Les candidats suivront une semaine de cours de danse classique et contemporaine. Quatre d'entre eux pourraient être sélectionnés pour le prochain Prix, qui aura lieu du 29 janvier au 5 février 2023.

Quarante-neuf danseurs, provenant de 13 pays européens, participeront à ce stage, qui est organisé pour la troisième fois. Ils bénéficieront de cours et coaching avec des professeurs de renommée internationale, comme Nicolas Le Riche et Clairemarie Osta, anciens danseurs étoiles du Ballet de l'Opéra national de Paris.

Le jury du Prix a sélectionné les candidats en mai dernier, sur vidéo. Il a retenu 57 jeunes gens, dont 49 ont validé leur participation, explique un communiqué.

Les danseurs seront répartis en deux catégories, selon leur niveau: 25 concourront dans la catégorie "Présélection européenne", et pourront peut-être décrocher une place pour le prochain concours. Les autres suivront un stage d'été "intense" durant lequel ils recevront un entraînement et des conseils de professionnels leur permettant de se familiariser avec les exigences du Prix de Lausanne.

Le concours international a vu le jour en 1973. Il est destiné aux danseurs âgés de 15 à 18 ans. Après une année délocalisée à Montreux en raison de travaux, le Prix retrouvera le Palais de Beaulieu en 2023 et y fêtera ses 50 ans.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Plus de 1600 personnes trinquent simultanément à Lucerne

Publié

le

Les participants ont formé une chaîne humaine de 700 mètres de long. (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Plus de 1600 personnes présentes à la fête de la ville de Lucerne ont établi samedi un nouveau record mondial en trinquant tous ensemble. Leur lever de coudes synchronisé leur a permis de battre le record détenu par Bangkok.

Au total, 1616 personnes se sont retrouvées pour trinquer, a indiqué la brasserie qui a organisé la fête. Un nombre de 1301 participants auraient suffi pour battre le record du monde établi en 2019 dans la capitale thaïlandaise. Les participants ont commencé à trinquer à 14h30 et ont formé une chaîne humaine de 700 mètres de long.

Le record du monde sera inscrit dans la prochaine édition du Livre des records.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Pas de nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Lors du prochain tirage mercredi prochain, 3 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto samedi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher le 2, 8, 14, 28, 33 et 42. Le numéro chance était le 3, le rePLAY le 9 et le Joker le 141337.

Lors du prochain tirage mercredi prochain, 3 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le FC Lucerne engage le meilleur buteur de la Challenge League

Publié

le

Joaquin Ardaiz: un renfort de choix pour le FC Lucerne. (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Le FC Lucerne a réussi un joli coup sur le marché des transferts. Il annonce l'engagement du meilleur buteur de la Challenge League, l'Urugayen Joaquin Ardaiz.

Agé de 23 ans, le joueur du FC Schaffhouse s'est engagé pour trois saisons au FC Lucerne. Il retrouve ainsi la Super League après une première expérience bien mitigée à Lugano.

Joaquin Ardaiz a inscrit 20 buts lors de l'exercice 2021/2022 pour permettre au FC Schaffhouse de disputer le barrage de promotion/relégation contre le... FC Lucerne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture