Rejoignez-nous

Mobilité

Pollution: la circulation différenciée entre en vigueur à Genève

Publié

,

le

Les voitures arborant un macaron 5 ne seront pas les bienvenues jeudi dans le périmètre genevois. (Photo: Keystone)

La pollution aux particules fines a atteint le niveau 1 à Genève. Le dispositif de circulation différenciée entre donc en vigueur ce jeudi dès 6h.

A Genève, le niveau d’activation du dispositif anti-smog est atteint. C’est ce qu’a indiqué ce mercredi après-midi le Service de l’air, du bruit et des rayonnements non ionisants. Il prévoit que les valeurs légales seront dépassées jeudi dans une des stations de mesures, ce qui justifie la mise en place du dispositif de niveau 1.

Deux mesures sont donc prévues jeudi : la vitesse de circulation sera limitée à 80km/h sur l’autoroute de contournement de Genève. Et surtout, la circulation différenciée entre en vigueur, de 6h à 22h. Seuls les véhicules qui arborent un macaron Stick’AIR jusqu’au numéro 4 pourront circuler dans le périmètre genevois. Les précisions de Paul Royo, chef de secteur au Service de l’air, du bruit et des rayonnements non ionisants.

Paul Royo  Chef de secteur au Service de l'air, du bruit et des rayonnements non ionisants

Les autorités comptent sur la bonne volonté des automobilistes car aucune amende ne pourra être infligée. Un recours du TCS suspend en effet la mise en oeuvre des sanctions. Mais un temps d’adaptation était dans tous les cas prévu jusqu’à fin mars. Paul Royo.

Paul Royo  Chef de secteur au Service de l'air, du bruit et des rayonnements non ionisants

Cette épisode de pollution devrait être de courte durée. Le Service de l’air, du bruit et des rayonnements non ionisants réévaluera la situation ce jeudi.

 

 

Leman Express

La situation du matériel roulant du Leman Express reste délicate

Publié

le

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Le Léman Express connaît des débuts compliqués. Déployé intégralement le 22 janvier, le réseau RER transfrontalier doit faire face à des perturbations et des annulations de train en cascade. La situation du matériel roulant reste délicate, ont fait savoir vendredi la société exploitante Lémanis, la SNCF et les CFF.

Deux types de trains circulent sur le réseau. Le suisse Flirt, du constructeur Stadler, rencontre des difficultés avec les logiciels de bord. Pour les trains français Régiolis, d’Alstom, des problèmes ont été signalés avec les pantographes et avec les marchepieds dans certaines gares.

Ces dysfonctionnements sont analysés en collaboration avec les constructeurs afin de normaliser progressivement la qualité ainsi que la fiabilité de l’offre, ces prochains mois, ont précisé Lémanis, la SNCF et les CFF. Une task force réunissant les équipes CFF et SNCF se réunit trois fois par semaine depuis le 27 janvier.

Des mesures ont déjà été prises dans le cadre de ce groupe de travail, notamment sur des processus opérationnels entre les CFF et la SNCF. La préparation des trains par les conducteurs a été modifiée et de nouveaux scénarios sont appliqués en cas de perturbation.

Tout a été aussi entrepris pour stabiliser la desserte entre Genève et Coppet (VD). Lémanis rappelle que le Léman Express est un réseau particulièrement complexe et « qu’une phase d’adaptation est nécessaire pour relever les défis techniques et technologiques ». Chaque jour, 240 trains circulent sur le réseau.

Source: Keystone-ATS

Continuer la lecture

Mobilité

Les verts savoyards et genevois opposés à l’autoroute du Chablais

Publié

le

KEYSTONE/Laurent Gillieron

Europe Ecologie les Verts (EELV) Pays de Savoie a promis vendredi à Annemasse de s’opposer par tous les moyens à la construction d’un tronçon autoroutier de 16 kilomètres dans le Chablais français. Ce combat est soutenu par les Verts genevois.

EELV va tout d’abord recourir au Conseil d’Etat français contre la décision du gouvernement d’Emmanuel Macron de déclarer d’utilité publique le projet autoroutier. La Ville de Genève a entrepris une démarche similaire auprès de la même autorité. Le conseiller administratif Rémy Pagani a déposé le recours vendredi à Paris.

Le parti écologiste veut aussi faire de ce projet autoroutier une cause nationale. « Nous souhaitons nous lancer dans un combat politique de type Notre-Dame-des-Landes », a souligné le porte-parole d’EELV, Alain Coulombel, en faisant référence au projet controversé d’aéroport à Nantes, abandonné après une longue lutte.

Enfin, EELV envisage d’organiser un référendum, dont les modalités restent à définir, auprès des communes françaises et suisses qui seraient impactées par l’autoroute. Les Verts genevois apporteront leur aide à leur collègues français. « Nous appuierons la société civile », a noté le député au Grand Conseil genevois Jean Rossiaud.

Urgence climatique

Selon M. Coulombel, les élus du Chablais français qui soutiennent le projet autoroutier ont une méconnaissance de l’urgence climatique. Aujourd’hui, les conditions ont changé. Cette autoroute ne fera qu’augmenter les émissions de gaz à effet de serre, consommera des terres agricoles indispensables et coûtera très cher.

Les Verts genevois estiment de leur côté légitime de prendre position par rapport à des projets en France voisine. « En matière d’environnement, nous sommes intimement liés », a justifié Pierre Eckert, le chef de groupe des Verts au Parlement genevois. « Notre bassin de vie est commun », a insisté M. Rossiaud.

Source: Keystone-ATS

Continuer la lecture

Leman Express

Aucun train mardi matin entre Annemasse et Genève

Publié

le

Mardi 11 Février au matin, la circulation a été totalement interrompue entre Annemasse et Genève.

Aucun train n’a pu circuler ce matin entre la France voisine et Genève. Les perturbations ont débuté vers 7H, en raison d’un train bloqué sur les voies, à la sortie d’Annemasse. Toutes les liaisons transfrontalières ont été provisoirement interrompues jusqu’aux environs de 9H. Les usagers ont dû se rabattre sur le tram 17, le bus ou leurs véhicules. Les CFF annoncent encore quelques retards possibles.

 

Continuer la lecture

Actualité

Le Léman Express tourne à plein régime dès ce mercredi

Publié

le

KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

La fin des mouvements sociaux en France va enfin permettre au Léman Express d’être opérationnel pour la première fois sur l’ensemble de son parcours. Les lignes 2 et 3 qui desservent respectivement Annecy et Le-Fayet-Saint-Gervais seront inaugurées.

Après un premier bilan positif donnée lundi, le Léman Express va encore vivre une journée spéciale. Ce mercredi le déploiement intégral du train transfrontalier devrait être effectif plus de cinq semaines après la date prévue. L’ensemble des lignes pourront être desservies en raison de l’arrêt des grèves en France. Rappelons que le mouvement social relatif à la réforme des retraites a amputé le nouveau réseau et limité la desserte au tronçon suisse et à Annemasse. Pour la première fois depuis son lancement, le RER genevois va couvrir l’ensemble du réseau transfrontalier. Les détails de Mario Werren, directeur de Lemanis.

Mario Werren Directeur de Lemanis

 

Quelques soucis à régler

En dépit de la mise en circulation totale du Léman Express, quelques soucis subsistent toujours et sont en cours de résolution. Notamment en ce qui concerne le problème des places aux heures de pointe. Les explications de Mario Werren, directeur de Lemanis.

Mario Werren Directeur de Lemanis

Pour rappel, selon les premières estimations, le RER genevois transporte 25’000 voyageurs par jour en moyenne entre Coppet et Annemasse et entre Genève et la Plaine. Une évaluation plus précise des chiffres de fréquentation devrait être faite en mai ou en juin.

Continuer la lecture

Actualité

Mario Werren: « Le Léman Express est une belle réussite »

Publié

le

Un mois après la mise en circulation du Leman Express, Mario Werren, directeur de Lemanis considère le train transfrontalier comme une réussite. La fréquentation est déjà très bonne en dépit d’une mise en service partielle du fait des grèves qui sévissent en France.

Le premier bilan du Leman Express après un mois d’exploitation est très positif et c’est une surprise selon Mario Werren. Le directeur de Lemanis explique qu’il s’attendait à une montée en puissance un peu plus lente et que la fréquentation est plus élevée que prévue. En dépit des mouvements sociaux qui touchent la France, le Leman Express a pu assurer une grande partie de son tracé. Les explications de Mario Werren, directeur de Lemanis.

Mario Werren  Directeur de Lemanis

 

Un métro pour les Genevois

Le Léman Express serait donc une réussite et utilisé aussi bien par les Genevois que par les Français. C’est ce que révèlent les observations de Lemanis lors de ce premier mois d’activité. Par ailleurs, la population genevoise utiliserait le Leman Express comme un métro pour se rendre d’un bout à l’autre de la ville. Les détails de Mario Werren, directeur de Lemanis.

Mario Werren  Directeur de Lemanis

 

Des soucis mineurs

Si le Leman Express semble sur les bons rails, tout n’est pas rose. Le transport transfrontalier affronte encore quelques problèmes techniques et logistiques. Une situation qui n’inquiète pas Mario Werren qui rappelle que le train est encore en rodage et que ces soucis jugés mineurs seront réglés avec le temps.

Mario Werren  Directeur de Lemanis

Le directeur de Lemanis a d’ailleurs pu constater l’évolution des interrogations des usagers entre les mois qui ont précédé le lancement et la période qui a suivi la mise en route du Leman Express. Les explications de Mario Werren, directeur de Lemanis.

Mario Werren  Directeur de Lemanis

La mise en place de l’ensemble de l’offre devrait être assurée dans les prochaines semaines en fonction de l’évolution des mouvements sociaux qui touchent la France.

Continuer la lecture