Rejoignez-nous

Culture

Une sphère lumineuse sur la plaine de Plainpalais invite à prendre le temps de respirer

Publié

,

le

Photo DR Dan Acher

Un projet qui mêle art et sensibilisation à la santé mentale: pendant 10 jours, un dôme lumineux est installé sur la plaine de Plainpalais pour inviter les Genevois à ralentir le rythme et à respirer ensemble. Une première mondiale!

Vous avez peut-être vu cette grande sphère lumineuse qui trône depuis quelques jours sur la plaine de Plainpalais. C'est le nouveau projet de l'artiviste genevois Dan Acher, qui avait notamment recréé des aurores boréales il y a deux ans dans le Parc des Bastions.

Cette fois-ci, il a installé un dôme blanc de 15 mètres de diamètre qui s'éclaire à intervalles réguliers, comme une invitation à prendre le temps de respirer. D'où son nom "Breathe". Dan Acher:

 

 

Et les premiers tests réalisés avec lumière et bande-son étaient visiblement concluants...

 

 

Le projet s'inscrit dans le cadre de l'année de mairie d'Alfonso Gomez, qui y voit un évènement artistique fédérateur et une expérience sensorielle mais pas seulement. L'ambition est aussi de ralentir le rythme et de "se recentrer dans un monde complexe, rapide et interconnecté". Alfonso Gomez:

 

 

Egalement associée au projet, l'association Minds Genève, qui profitera de l'occasion pour mettre en lumière les problématiques de santé mentale. Sous couvert de statistiques alarmantes, notamment à Genève. Andréa Pereira, la directrice de Minds:

 

 

Des activités proposées par Minds auront également lieu sur la plaine pour sensibiliser à l’importance de la santé mentale et la pratique de la pleine conscience.

Le projet "Breathe" se prolonge du 16 au 26 mai sur la plaine de Plainpalais. La sphère s'éclaire et s'anime dès la tombée de la nuit, jusqu'à minuit.

Le jet d'eau, le Grand Théâtre, le phare des Pâquis, le bâtiment de l'OMS et le Palais des Nations s'illumineront à l'unisson avec le dôme. Plus d'informations sur www.breathe-now.com

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Céline Dion se confie sur ses excès médicamenteux

Publié

le

Celine Dion s'est confiée dimanche soir à la télévision française sur ses "excès médicamenteux" (Archives). (© KEYSTONE/AP The Canadian Press/JACQUES BOISSINOT)

La chanteuse Céline Dion s'est confiée dimanche, lors d'un entretien avec TF1, sur ses excès avec "des médicaments très dangereux", avant la diffusion d'un documentaire évoquant la maladie qui l'éloigne de la scène.

La Canadienne de 56 ans se bat depuis des années contre le syndrome de la personne raide (SPR), une maladie auto-immune, sans remède connu, qui provoque douleurs aiguës, difficultés à se mouvoir et spasmes. Elle n'a pas pu donner de concert depuis 2020.

Amazon Prime Video diffusera à partir du 25 juin ce documentaire intitulé "Je suis: Céline Dion".

Quand la douleur est devenue trop forte, pour une raison qu'elle ignorait jusque fin 2022, a raconté la Québecoise à la chaîne de télévision française, "j'ai annulé beaucoup de spectacles, je me suis retrouvée à mentir, à prendre des médicaments... Peut-être je vais essayer un anti-inflammatoire, un antispasmodique ou quelque chose".

"J'ai commencé avec des petites choses, jusqu'à me rendre... avec des médicaments très dangereux, pour continuer", a-t-elle expliqué lors de cet entretien enregistré en mai à Las Vegas (Etats-Unis).

À la journaliste Anne-Claire Coudray qui lui demandait si elle avait pris "du Valium" (du diazépam, un benzodiazépine), Céline Dion a répondu: "Oui, entre autres".

"Ne souffrez pas seuls"

"Sans avoir de diagnostic. Donc, au début, ça aidait un peu. Mais très rapidement, il fallait que les doses montent", a-t-elle poursuivi. "Et quand on est rendu dans un niveau de médication dangereux et que ça ne fonctionne plus, on a deux choix: on continue ou on arrête de respirer et c'est terminé".

"Ne vivez pas des douleurs seul. (...) Acceptez d'en parler mais aussi de consulter. Ne souffrez pas seul", a exhorté la chanteuse.

Céline Dion, dont le nom a été avancé début juin par Le Canard enchaîné pour faire partie des artistes devant se produire à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Paris le 26 juillet, a redit sa certitude de redonner des concerts un jour. "Je ne sais pas quand. Mais je vais revenir sur scène", a-t-elle affirmé.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Festi'neuch: bon bilan sécuritaire et musical

Publié

le

Le chanteur Etienne Daho a dédié son concert de vendredi soir à Françoise Hardy, décédée quelques jours auparavant (archives). (© KEYSTONE/EPA/HUGO MARIE)

Festi'neuch, qui a commencé jeudi et se termine dimanche soir, a vécu une 23e édition réussie. Le Neuchâtel Open Air Festival n'a pas connu de problèmes sécuritaires majeurs, malgré une affluence record de 57'000 personnes.

La nouvelle scène du Cargo a permis d'augmenter de 2000 le nombre de festivaliers le jeudi soir, a déclaré dimanche Antonin Rousseau, directeur de Festi'neuch. "L'espace était plus grand et plus aéré et la qualité du son était bien meilleure. Les artistes ont aussi apprécié et relevé que les conditions techniques étaient à la hauteur", a-t-il ajouté.

Malgré les travaux de réaménagement des Jeunes-Rives, le site est resté fluide et agréable, a précisé le directeur. Festi'neuch a conservé la même superficie. Il a gagné de l'espace au bord du lac mais en a perdu un peu ailleurs.

Les moments forts musicaux ont été les concerts de la nouvelle révélation de la chanson française Zaho de Sagazan et d'Etienne Daho. Le concert de Bigflo et Oli de dimanche soir est très attendu.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

A Morges, les petits ont rendez-vous au Diabolo Festival

Publié

le

Les enfants auront de quoi s'amuser le week-end prochain au festival Diabolo à Morges (photo d'illustration). (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA)

Le Diabolo Festival animera le week-end prochain le théâtre et l'esplanade de Beausobre, à Morges (VD). Le rendez-vous culturel des enfants de 2 à 10 ans a concocté un menu foisonnant, avec 14 spectacles et 28 ateliers créatifs ou sportifs. Le chanteur Gaëtan y présentera un projet spécial avec l'Orchestre de chambre de Genève.

Cette douzième édition accueillera les familles sur un espace de près de 30'000 m2, comprenant onze scènes et deux petits chapiteaux. Plusieurs spectacles et animations affichent d'ores et déjà complet.

Au programme, des activités "incontournables plébiscitées par les festivaliers, comme le chantier, les jeux en bois ou la rencontre avec les trois ânes mascottes", note un communiqué. Mais le festival promet aussi des nouveautés, comme une ludothèque géante ou un manège qui fonctionne grâce aux parents qui pédalent sur un vélo.

Pierre et le loup

Gaëtan, tête d'affiche du festival, propose un projet inédit, qui se décline en deux parties. Il se muera en conteur pour raconter l'histoire de "Pierre et le loup" de Prokofiev accompagné par les 18 musiciens de l'Orchestre de chambre de Genève. Puis les familles pourront entonner les plus grands tubes de l'artiste dans des versions réorchestrées pour l'occasion.

Le festival annonce une ribambelle d'activités et de spectacles, comme du cirque, du théâtre de papier, de la magie, des marionnettes ou du théâtre d'objets. Un mur de grimpe et une slackline seront à disposition des plus sportifs. Il est recommandé de réserver ses places sur le site de la manifestation.

Billets offerts

Conscient que toutes les familles ne peuvent pas s'offrir des activités culturelles, le festival donne depuis plusieurs années des entrées gratuites aux services sociaux de la ville et à des foyers de la région. En 2024, près de 500 entrées ont ainsi été offertes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Un écran géant en plein air pour découvrir "Maria de Buenos Aires"

Publié

le

Le parc des Eaux-Vives servira de décor naturel à la projection sur grand écran de l'opéra "Maria de Buenos Aires" le vendredi 21 juin) (image d'illustration). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le Grand Théâtre de Genève organise le vendredi 21 juin une soirée de clôture de saison dans le cadre verdoyant du Parc des Eaux-Vives. L'opéra-tango "Maria de Buenos Aires" d'Astor Piazolla sera diffusé sur un écran géant. Une projection gratuite, à savourer dès 21h00 sous les étoiles.

L'oeuvre mise en scène par le Tessinois Daniele Finzi Pasca a été l'un des plus grands succès de la saison écoulée. Cette ode à la femme, à la fois libre et mystique, s'inscrit dans un univers poétique où évoluent des acrobates, des danseurs et des funambules. Le public pourra louer des transats sur place.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Dix concerts au lever du jour sur les rives du Léman à Lausanne

Publié

le

Durant dix semaines cet été, la Jetée de la Compagnie à Bellerive, Lausanne, accueille le festival "Musique à l'aube" et ses dix concerts matinaux (archives). (© Keystone/LAURENT GILLIERON)

L'association Thelonica propose pour la 8e année consécutive des concerts matinaux au bord du lac à Lausanne. Avec le festival "Musique à l'aube", les lève-tôt amateurs de jazz, classique, pop et de musiques improvisées pourront écouter dix concerts à la Jetée de la Compagnie à Bellerive, tous les samedis à 06h00, du 22 juin au 24 août.

L'idée de ces concerts matinaux est née en 2017, avec deux prestations. Les "Musiques à l'aube" se sont ensuite déroulées tous les étés, avec cinq concerts. Depuis 2021, le format est passé à dix rendez-vous et s'est élargi à de nouveaux styles musicaux, comme le classique ou la musique contemporaine, rappelle Thelonica. En cas de pluie, le concert est reporté au lendemain matin. Le prix est libre.

Cette année, en ouverture du festival le 22 juin, le public pourra venir écouter les souffles méditerranéens du nord de l'Afrique de l'auteur-compositeur algérien Anouar Kaddour Chérif et sa mandole. A voir ensuite le quartet suisse de jazz KUMA (29 juin), le guitariste, claviériste et producteur barcelonais Raül Refree (6 juillet), la soprano britannique Juliet Fraser et son acolyte Newton Armstrong (13 juillet) et le R'n'B suisse de Lakna (20 juillet).

L'été musico-matinal se poursuivra ensuite avec le violoncelle de la Franco-américaine Sonia Wieder-Atherton (27 juillet), le concert multi-instrumentiste des Suisses Sara Oswald et Robin Girod (3 août), le jazz-rock et les sonorités du Far West de Roman Nowka quartet (10 août), les chansons accompagnées à l'accordéon du groupe helvétique OXEON (17 août) et, enfin, les trompette et contrebasse jazz du duo suisse Matthieu Michel et Patrice Moret (24 août).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture