Rejoignez-nous

Mobilité

Les verts savoyards et genevois opposés à l'autoroute du Chablais

Publié

,

le

KEYSTONE/Laurent Gillieron

Europe Ecologie les Verts (EELV) Pays de Savoie a promis vendredi à Annemasse de s'opposer par tous les moyens à la construction d'un tronçon autoroutier de 16 kilomètres dans le Chablais français. Ce combat est soutenu par les Verts genevois.

EELV va tout d'abord recourir au Conseil d'Etat français contre la décision du gouvernement d'Emmanuel Macron de déclarer d'utilité publique le projet autoroutier. La Ville de Genève a entrepris une démarche similaire auprès de la même autorité. Le conseiller administratif Rémy Pagani a déposé le recours vendredi à Paris.

Le parti écologiste veut aussi faire de ce projet autoroutier une cause nationale. "Nous souhaitons nous lancer dans un combat politique de type Notre-Dame-des-Landes", a souligné le porte-parole d'EELV, Alain Coulombel, en faisant référence au projet controversé d'aéroport à Nantes, abandonné après une longue lutte.

Enfin, EELV envisage d'organiser un référendum, dont les modalités restent à définir, auprès des communes françaises et suisses qui seraient impactées par l'autoroute. Les Verts genevois apporteront leur aide à leur collègues français. "Nous appuierons la société civile", a noté le député au Grand Conseil genevois Jean Rossiaud.

Urgence climatique

Selon M. Coulombel, les élus du Chablais français qui soutiennent le projet autoroutier ont une méconnaissance de l'urgence climatique. Aujourd'hui, les conditions ont changé. Cette autoroute ne fera qu'augmenter les émissions de gaz à effet de serre, consommera des terres agricoles indispensables et coûtera très cher.

Les Verts genevois estiment de leur côté légitime de prendre position par rapport à des projets en France voisine. "En matière d'environnement, nous sommes intimement liés", a justifié Pierre Eckert, le chef de groupe des Verts au Parlement genevois. "Notre bassin de vie est commun", a insisté M. Rossiaud.

Source: Keystone-ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Les perturbations se prolongent encore pour le Léman Express

Publié

le

Photo archives ©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI))

Trafic ferroviaire toujours perturbé pour les liaisons transfrontalières.

Les absences des conducteurs pour maladie restent élevées, annoncent ce matin les CFF. Conséquences: les lignes L2 et L4 sont supprimées depuis le 8 janvier entre Coppet et Annemasse. Et cela va durer au moins jusqu’au 1er février.

Pour compenser ces suppressions, les CFF envoient les trains Régio Express en renfort pour desservir tous les arrêts entre Genève et Annemasse, et ainsi maintenir une cadence aux quarts d’heure.

Les CFF prévoient des modifications d'horaires et invitent à consulter l'horaire en ligne.

Continuer la lecture

Genève

Toujours déficitaire, Genève Aéroport a un peu redressé la barre en 2021

Publié

le

Photo Archives KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Genève Aéroport a enregistré en 2021 des niveaux de fréquentation bien inférieurs à ceux d'avant l'éclatement de la crise pandémique. L'exploitant du tarmac de Cointrin a cependant perçu une amélioration du trafic, plus vigoureuse au deuxième semestre, mais bouclera dans le rouge pour la deuxième année consécutive.

En 2021, l'aéroport a accueilli 5,92 millions de passagers, en hausse de 5,8% sur un an, indique lundi la société exploitante. Par rapport à 2019 où le nombre de passagers avait frôlé les 18 millions, la fréquentation accuse un tassement de 67%. La pandémie a fortement affecté le trafic aérien, rappelle le communiqué.

Le deuxième semestre s'est révélé très favorable pour Genève Aéroport jusqu'à l'apparition du variant Omicron en novembre et la mise en place de nouvelles limitations de voyage dans de nombreux pays. Au cours des six premiers mois de 2021, le trafic passagers n'a représenté que 13% du niveau d'avant-crise. Les mouvements d'avions affichent des statistiques plus favorables, avec 99'249 atterrissages et décollages, soit une progression de 14,9%. En 2019, ce chiffre s'élevait à environ 186'000.

Mais Genève Aéroport est encore loin de la sortie de crise. Ignace Jeannerat, chef du service communication ad interim à l'aéroport de Genève.

Ignace JeanneratChef du service communication ad interim

Pour 2021, les états financiers complets seront publiés le 29 mars. Mais Cointrin s'attend déjà à un nouveau déficit important, après les 129 millions de pertes déjà enregistrées en 2020. Pas question toutefois d'envisager pour l'heure de plan social. Ignace Jeannerat, porte-parole de l'aéroport de Genève.

Ignace JeanneratChef du service communication ad interim

Le fret poursuit sa reprise

Le nombre de destinations est passé à 139, contre 147 en 2020. L'aéroport genevois a retrouvé cependant la "quasi-totalité de la desserte long-courrier" dont le taux de remplissage est qualifié d'"élevé" en fin d'année, souligne la société.

Easyjet reste la principale compagnie aérienne de Cointrin, s'adjugeant une part de marché de 48,6%, contre 12% pour Swiss. Les autres compagnies n'atteignent pas 4%. Qatar Airways signera son retour à Genève en mars.

La reprise du fret semble se confirmer, le volume ayant gonflé de 14,7% sur un an à 58'094 tonnes, en contraction de 27,9% par rapport au niveau de 2019. Toutes les activités ont contribué à ce redressement.

Le fret transporté en soutes des avions de ligne pour passagers a augmenté de 19,1%, à comparer à la hausse de 12,4% pour le fret camionné par les compagnies et celle de 9,2% pour les intégrateurs. Emirates (37,2% du marché), Etihad (17,5%) et Lufthansa (8,3%) sont les principaux acteurs dans ce domaine à Genève. Pour le courrier express, DHL Express (83,6%) se taille la part du lion.

Avec ATS Keystone.

Continuer la lecture

Actualité

Carouge: commerçants divisés sur la piétonisation

Publié

le

Archives Keystone MARTIAL TREZZINI

A Carouge, les travaux pour étendre la zone piétonne débutent ce lundi mais les avis des commerçants sont partagés sur la question.

Le début ce lundi 17 janvier des travaux d’extension de la zone piétonne sur la rue Saint-Joseph dans le Vieux-Carouge. Un chantier qui aurait dû initialement commencer en octobre mais qui a été repoussé à la demande des commerçants, pour épargner la période des fêtes.

Des commerçants qui sont partagés sur cette piétonnisation et notamment sur la question du stationnement des véhicules.

Le chantier va durer 2 mois mais déjà certains commerçants du secteur s'interrogent sur les bienfaits ou non de l'opération...

Le chantier va entraîner la fermeture totale à la circulation automobile de la rue Saint-Joseph et d’une partie de la rue du Pont-Neuf.

Continuer la lecture

Genève

Les RegioExpress en renfort du Léman Express

Publié

le

Archives (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Une solution a été trouvée pour limiter les perturbations de trafic sur les lignes du Léman Express.

Face à l'augmentation des absences aux CFF, les lignes L2 et L4 ont été supprimées entre Coppet et Annemasse jusqu'au 25 janvier. Les trains circulent donc jusqu'à présent aux demi-heures, au lieu des quarts d'heure.

Mais une solution a été trouvée pour renforcer le réseau avec les trains RegioExpress des CFF qui desserviront exceptionnellement toutes les gares entre Genève Cornavin et Annemasse entre le 17 et le 25 janvier 2022. La ligne transfrontalière retrouvera donc sa cadence habituelle, toutes les 15 minutes entre Genève et Annemasse. Les RegioExpress circuleront selon l’horaire des lignes L2 et L4 du Léman Express :

• Annemasse - Genève : trains aux h27 et h57
• Genève - Annemasse : trains aux h12 et h42

 

Continuer la lecture

Genève

Le retour du tram de Noël à Genève

Publié

le

Un peu de magie depuis lundi après-midi sur le réseau TPG avec le retour du Tram de Noël à Genève.

La tradition avait disparu depuis plus de 40 ans. Elle fait son grand retour avec un tram spécialement décoré pour l'occasion. Paré de guirlandes, de lumières et de boules, le tram de Noël propose une course féerique pour les 4 / 10 ans.

Avec des conteuses pour voyager dans tous les sens du terme. Sans oublier, bien sûr, le Père Noël également à bord. Et Benoît Rouchaleau aussi…

Benoît RouchaleauReportage Tram de Noël

Le tram de Noël réalise une boucle qui mène sans arrêt à la Place des Augustins, à Plainpalais, à la Corraterie, au Quai de la Poste, au Boulevard Georges-Favon avant de revenir à son point de départ. Explication de la démarche avec Pascal Tanner, Expert réseau tramway et responsable du Tram de Noël des TPG.

Pascal TannerExpert réseau tramway et responsable du Tram de Noël

Chaque voyage accueille une dizaine d’enfants. Le « pass » sanitaire est obligatoire pour tous les adultes à bord du tram.

Inscriptions sur https://tramdenoel-tpg.ch/

 

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture