Choisissez votre radio
Connect with us

La visite du Pape François va attirer les foules à Genève

Publicité

Actualité

La visite du Pape François va attirer les foules à Genève

La visite du Pape François va attirer les foules à Genève

Visite du Pape à Genève le 21 juin prochain, un enjeu tant au niveau de la chrétienté que de la sécurité

Le Pape va drainer les foules à Genève en juin prochain. Invité par le Conseil œcuménique des églises pour l’anniversaire de sa création, il y a 70 ans, François vient en Suisse non pas en tant que chef d’Etat mais en tant que visiteur privé. Il donnera néanmoins une messe qui devrait réunir plus de 40’000 fidèles.

François arrivera le jeudi 21 juin à 10 heures du matin, où une rencontre est prévue avec le président du Conseil fédéral Alain Berset, à l’aéroport. Le Pape se rendra ensuite au Conseil œcuménique des églises dans le quartier des organisations internationales. Le Conseil œcuménique représente plus de 500 millions de chrétiens dans le monde appartenant à 348 églises. Mais l’église catholique romaine n’en fait pas partie.

La raison de cette absence serait historique et un peu politique aussi, selon le représentant du Vatican. Il y a 70 ans, la question de la représentation de l’église catholique au sein du Conseil œcuménique aurait été posée. Avec son milliard de fidèles dans le monde, elle aurait pu prendre une place démesurée. Qu’importe, en participant à cet anniversaire, le Saint-Père veut faire passer un message d’unité, malgré tout, comme l’explique Monseigneur Charles Morerod, évêque de Genève, Lausanne, Fribourg et Neuchâtel.

Charles Morerod Évêque de Genève, Lausanne, Fribourg et Neuchâtel

François devrait aborder d’autres sujets durant cette rencontre. Notamment la question de la migration ou de l’écologie qui sont des thèmes qui lui tiennent à cœur.  Il se rendra ensuite à Palexpo pour donner une messe dans la halle 7, à 17 heures 30. Elle devrait réunir plus de 40’000 personnes. La célébration est ouverte à tous mais il faut s’inscrire. Monseigneur Morerod nous explique la marche à suivre.

Charles Morerod Évêque de Genève, Lausanne, Fribourg et Neuchâtel

Côté sécurité, un fort déploiement des polices genevoises et vaudoises est prévu. Et des restrictions du côté de la mobilité.

Certains accès seront limités, notamment  l’aéroport pour les non voyageurs, le quartier de l’ONU ou encore certains itinéraires piétons à Palexpo. Cette venue devrait créer de nombreuses perturbations au niveau de la circulation. D’autant que ce jour-là, le Mundial et sa Fan zone devrait aussi attirer du monde à Genève. La police demande instamment à chacun de privilégier les transports publics, les trains et les bus, ainsi que les taxis et VTC. Accueillir le Pape constitue un sacré défi pour le Lieutenant-Colonel de la police genevoise François Waridel.

François Waridel Lieutenant-Colonel de la police genevoise

Cet après-midi-là, les voyageurs devront se rendre 3 ou 4 heures à l’avance à l’aéroport pour prendre leur vol, avertit la police.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez Radio Lac sur tous les supports

écrans
To Top