Choisissez votre radio
Connect with us

Cancer de l’ovaire : les symptômes

Publicité

Actualité

Cancer de l’ovaire : les symptômes

Cancer de l’ovaire : les symptômes

Pendant dix jours, le service de gynécologie des HUG et la ligue genevoise contre le cancer se mobilisent par solidarité avec les patients et leurs proches.

Le cancer de l’ovaire est une maladie souvent méconnue alors que c’est, parmi les cancers gynécologiques, la première cause de mortalité chez la femme. Et pour cause, c’est un cancer qu’on découvre souvent très tard. Il survient le plus souvent après la ménopause et touche les femmes autour de 60, 70 ans. Il n’y a aucun moyen connu de prévenir ce cancer. Mais les femmes qui ont, dans leur famille, une ou plusieurs de leurs proches atteintes de ce cancer doivent être vigilantes. Les précisions de Patrick Petignat, il est responsable du service de gynécologie aux HUG.

Patrick Petignat Responsable du service de gynécologie aux HUG

Il n’existe pas de dépistage fiable à l’heure actuelle, il faut donc faire attention aux symptômes. Les symptômes qui sont des douleurs abdominales. Nous sommes beaucoup à avoir mal au ventre de temps en temps mais là, si la douleur persiste plus de trois semaines, ce n’est pas normal, il faut consulter son médecin. Il y a aussi des facteurs protecteurs qu’il est important de connaître. Par exemple, la pilule contraceptive permettrait de diminuer le risque de cancer de l’ovaire.

Patrick Petignat Responsable du service de gynécologie aux HUG

Le but, avec ces 10 jours du cancer de l’ovaire, c’est donc de mieux faire connaître cette maladie, et encourager dans ce sens, dans l’espoir de trouver, à terme, un marqueur ou un examen pour détecter la maladie à un stade précoce.

Le cancer de l’ovaire, dont on ne parle pas beaucoup, contrairement au cancer du sein. Les célébrités peuvent jouer un rôle, on l’a vu avec Angelina Jolie en ce qui concerne le cancer du sein. Angelina Jolie qui a aussi parlé du cancer de l’ovaire tout comme le président américain Barack Obama qui l’a mentionné plusieurs fois dans la présentation de son plan de réforme de la santé, puisque sa mère est morte d’un cancer ovarien à 53 ans.

Un mot sur le programme de ces 10 jours pour s’informer sur le cancer de l’ovaire, avec notamment cette course organisée ce dimanche, la 11 Course Terry Fox de l’Espoir. Une conférence-brunch sur le thème de la place du dépistage dans le cancer de l’ovaire est également prévue le 25 septembre à la Ligue genevoise contre le cancer.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez Radio Lac sur tous les supports

écrans
To Top