Rejoignez-nous

Coronavirus

La fièvre des réseaux sociaux : Voyagez en restant chez vous

Publié

,

le

Ce matin, Roxane vous présente une application de réalité augmentée qui vous permettra de voyager tout en restant chez vous !

La fièvre des réseaux sociauxVoyagez en restant chez vous grâce à la réalité augmentée

Vendredi matin, grand soleil, veille de week-end, températures printanières... On ressent une envie de sortir, de s'évader, de voyager… Alors que nous sommes encore soumis aux mesures de confinement, il est facile de tomber dans la déprime. Heureusement, j’ai une solution pour vous. Une solution qui va vous permettre de vous évadez un peu tout en restant chez vous.

Voyagez en restant chez vous grâce à la réalité augmentée !

Cette idée qui a beaucoup fait parler d’elle sur Instagram nous vient d’Italie, plus précisément du studio de design Sovrappensiero, l'un des leaders du domaine dans la péninsule. L’idée de ce studio : encourager les gens à rester chez eux tout en leur proposant une solution ingénieuse et facile d’accès pour s’évader.

Ils l’ont baptisé “Restez chez vous et voyagez” (Stay at home and go somewhere en VO) et il s’agit d’une invitation au voyage dans sa version 2.0 grâce à la réalité augmentée. Comme une fenêtre magique qui s'ouvre sur les lieux les plus paradisiaques de notre planète. Voyez plutôt :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

DAY 03 . STAY AT HOME AND GO SOMEWHERE -design for quarantine- in this difficult period many people across the globe are dealing with quarantine to prevent the spread of COVID-19. We created a free augmented reality project for all the people forced at home who still want to travel everyday in a different place with their minds. Everyone can print at home our “portal” and bring a little piece of the outside world inside. DM for instructions . . . #designforquarantine #COVID-19 #coronavirus #design #portal #augmentedreality #arvideo #iorestoacasa #designart #art #newmedia #newmediadesign #escape #travel #virtualwindow #spacewarp #stayathome #gosomewhere #somewhere

Une publication partagée par Sovrappensiero Design Studio (@sovrappensierodesign) le

Pour l'utiliser, il vous suffit de télécharger l’application puis de scanner avec votre smartphone le code créé par le studio (comme dans la vidéo ci-dessous).
Et là, c'est l'évasion garantie. Vous verrez défiler, dans votre fenêtre, une majestueuse forêt verdoyante, une plage de sable fin, un lever de soleil dans la Savane... Autant de paysages captivants qui changent de manière aléatoire comme pour vous arracher à votre quotidien de confiné et vous emportez, au gré de son algorithme, dans des endroits plus beaux les uns que les autres.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

. STAY AT HOME AND GO SOMEWHERE _ design for quarantine in this difficult period many people across the globe are dealing with quarantine to prevent the spread of COVID-19. We created a free augmented reality project for all the people forced at home who still want to travel everyday in a different place with their minds. Everyone can print at home our “portal” and bring a little piece of the outside world inside. DM for instructions . . . #designforquarantine #COVID-19 #coronavirus #design #portal #augmentedreality #arvideo #iorestoacasa #designart #art #newmedia #newmediadesign #escape #travel #virtualwindow #spacewarp #stayathome #gosomewhere #somewhere

Une publication partagée par Sovrappensiero Design Studio (@sovrappensierodesign) le

J’ai testé l'application pour vous ce matin et me suis retrouvée à déambuler dans un champ de Tournesols, baigné de soleil. Tout simplement magique !

Evadez-vous dès maintenant grâce à Sovrappensiero ! Il vous suffit de télécharger et d'imprimer le modèle du code que vous trouverez ci-dessous, le coller contre un mur, là où vous voulez placer votre fenêtre. Puis, téléchargez l’application Artivive (disponible sur iOS et Androïd, recherchez-là dans votre store) sur votre smartphone. Ensuite, vous n'avez plus qu'à scanner le code avec l’application et vous laisser emporter ! Si vous n'avez pas d'imprimante, vous pouvez aussi scanner le code directement sur votre ordinateur.

©Sovrappensiero Design

L'utilisation est très simple et les paysages sont d'une beauté à couper le souffle ! On ne peut que vous encourager à installer vous aussi votre fenêtre chez vous et à profiter du spectacle ! Pour le plaisir des yeux, je vous remets un exemple avec un paysage que j'aime particulièrement !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

DAY 01 . STAY AT HOME AND GO SOMEWHERE -design for quarantine- in this difficult period many people across the globe are dealing with quarantine to prevent the spread of COVID-19. We created a free augmented reality project for all the people forced at home who still want to travel everyday in a different place with their minds. Everyone can print at home our “portal” and bring a little piece of the outside world inside. DM for instructions . . . #designforquarantine #COVID-19 #coronavirus #design #portal #augmentedreality #arvideo #iorestoacasa #designart #art #newmedia #newmediadesign #escape #travel #virtualwindow #spacewarp #stayathome #gosomewhere #somewhere

Une publication partagée par Sovrappensiero Design Studio (@sovrappensierodesign) le

Bon voyage et bon week-end !

1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: Confinement : La magie de Disneyland Paris s'invite chez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coronavirus

L’après-Covid est difficile pour la santé mentale des jeunes

Publié

le

KEYSTONE Byline ENNIO LEANZA

La santé mentale des jeunes est sérieusement a été touchée pendant la pandémie de Covid.

« Quelles psychothérapies pour les jeunes dans le monde d'après ? »

C’est le thème de la table ronde organisée demain soir (jeudi) par l’association genevoise Trajectoires. Pour répondre à cette question, cinq spécialistes de la santé psychique débattront des mesures à prendre et des enjeux à saisir pour accompagner les nouvelles générations dans leurs questionnements et leurs préoccupations. 

Sandra Carlucci est psychologue-psychothérapeute et Membre du comité de Trajectoires. Qu'a-t-elle constaté lors de ses consultations?

Sandra CarlucciPsychologue-psychothérapeute et Membre du comité de Trajectoires

Si l’on est un proche, parent ou ami, comment reconnaitre un jeune qui va mal?

Sandra CarlucciPsychologue-psychothérapeute et Membre du comité de Trajectoires

La table ronde est ouverte à tous. 

Rdv donc ce jeudi 29 septembre à 19h à l’Auditoire Louis-Jeantet. 

Les infos sont à retrouver ici.

Continuer la lecture

Actualité

"La fin de la pandémie est en vue" selon le chef de l'OMS

Publié

le

CREDIT: Keystone/MARTIAL TREZZINI
"La fin de la pandémie est en vue". Le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a appelé mercredi à Genève à ne pas relâcher les efforts. La semaine dernière, le nombre de nouvelles victimes a été le plus bas depuis mars 2020.

"Nous n'avons jamais été en meilleure position de mettre un terme à la pandémie", a affirmé à la presse M. Tedros qui est sorti pour la première fois de son habituelle prudence. "Nous n'y sommes pas encore", a-t-il toutefois ajouté. Et d'affirmer que le moment n'est pas venu d'arrêter les efforts pour réduire la prévalence du coronavirus, alors que la pandémie ralentit depuis plusieurs semaines.

La semaine dernière, le nombre de nouveaux cas a reculé de 25%, selon les données publiées mercredi par l'OMS. Plus de 3,1 millions de nouvelles infections ont été identifiées. Au total, le Pacifique occidental et l'Europe ont chacun dû faire face à plus d'1 million de cas additionnels.

Toutes les régions ont pu s'appuyer sur un recul. Celui-ci va de 15% en Europe à un tiers en Afrique et un peu plus dans le Pacifique occidental.

Côté nouveaux décès, le nombre a atteint un peu moins de 11'000, en recul de 20%. Seule l'Afrique a dû faire face à une augmentation, alors que l'Europe, avec 31% de réduction, a elle obtenu la plus importante diminution.

Le variant Omicron rassemble à nouveau presque tous les séquençages sur un mois. Au total, environ 6,5 million de personnes ont succombé au coronavirus depuis le début de la pandémie. Près de 610 millions ont été infectées.

 

Continuer la lecture

Coronavirus

L’OFSP annonce 14'475 nouveaux cas de coronavirus en sept jours

Publié

le

Depuis le début de la pandémie, plus de quatre millions de cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire en Suisse et au Liechtenstein (image d'illustration). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé mardi 14'475 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. On déplore sept décès supplémentaires et 196 malades ont été hospitalisés.

Il y a sept jours, l'OFSP avait annoncé 15'302 cas sur le même laps de temps. Le même jour, il dénombrait 17 décès et 168 hospitalisations supplémentaires. En une semaine, le nombre de nouveaux cas a ainsi reculé de 5,4%. Les hospitalisations ont en revanche augmenté dans le même temps de 16,7%.

Actuellement, 589 personnes se trouvent aux soins intensifs. Les patients Covid-19 occupent 3,8% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 72,3%.

Depuis le début de la pandémie, 4'059'527 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 22'644'400 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 13'624 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 57'887.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

Covid long chez les jeunes adultes: cholestérol élevé et surpoids

Publié

le

Les chercheurs ont constaté un indice de masse corporelle augmenté, des valeurs de cholestérol plus élevées et une endurance physique réduite chez les recrues ayant contracté le Covid (archives). (© KEYSTONE)

Le Covid long se manifeste chez les jeunes adultes par une endurance réduite et des taux plus élevés de cholestérol et du surpoids, entre autres. Cela pourrait favoriser des complications à long terme, selon une étude zurichoise portant sur près de 500 recrues.

Ces conséquences se manifestent même après un épisode de Covid-19 modéré, d'après cette recherche financée par l'armée suisse et menée par l'équipe de Patricia Schlagenhauf à l'Université de Zurich (UZH). Réalisée entre mai et novembre 2021, elle a porté sur 29 soldates et 464 soldats âgés en moyenne de 21 ans et non vaccinés.

Sur cet échantillon, 177 avaient contracté la maladie, en moyenne 340 jours avant l'étude. Le groupe de contrôle était constitué de 251 recrues testées séronégatives. Les chercheurs se sont penchés sur différents aspects, cardiovasculaires, pulmonaires, neurologiques, ophtalmologiques, psychologiques, ainsi que sur la fertilité masculine.

Constellation à risque

Résultats: même si ces jeunes adultes se sont généralement bien rétablis, l'étude a mis en évidence de la fatigue, un odorat amoindri, une charge psychique plus élevée et un impact négatif à court terme sur la fertilité masculine. Chez les recrues dont l'infection remontait à plus de six mois, ces valeurs n'étaient plus significatives, a indiqué lundi l'UZH dans un communiqué.

Selon les auteurs toutefois, les indices d'une "constellation à risque" sont présents même chez les sujets dont l'infection remonte à plus de six mois. "Un indice de masse corporelle augmenté, des valeurs de cholestérol plus élevées et une endurance physique réduite laissent envisager un risque accru de troubles métaboliques et de complications cardiovasculaires", note Patricia Schlagenhauf, citée dans le communiqué.

Pour les auteurs, de nouvelles stratégies sont nécessaires pour la gestion et le traitement de ces séquelles chez les jeunes adultes. Des chercheurs de l'Hôpital universitaire de Zurich et du Laboratoire de Spiez (BE) ont également participé à ces travaux publiés dans la revue Lancet Infectious Diseases.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

Certificat Covid: une mise à jour utile pour voyager à l'étranger

Publié

le

Le certificat Covid n'est plus demandé en Suisse depuis février mais il est parfois encore nécessaire pour certains voyages à l'étranger (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) met à jour l'application COVID Certificate. L'encadré "Validité en Suisse" sera supprimé et remplacé par la date de la vaccination ou du test, une information utile pour les voyages à l'étranger.

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a confirmé lundi la mise à jour à Keystone-ATS, revenant sur une information parue dans plusieurs médias. Il a précisé qu'elle a été déployée lundi et sera disponible pour tous les détenteurs au plus tard d'ici la fin de la semaine via l'app ou le play store.

Sur l'application de nombreux Helvètes s'affiche un bandeau jaune avec l'inscription "expiration imminente", indiquant que leur certificat sera bientôt échu. Cela n'a pas de conséquence en Suisse puisque l'obligation du certificat Covid a été levée en février 2022.

Depuis lors la durée de validité en Suisse est devenue purement formelle. Elle n'est pas non plus pertinente à l'étranger car les règles diffèrent selon les pays, précise l'OFSP.

Si de nombreux pays ont également levé l'obligation d'un certificat Covid, ce n'est pas le cas de tous. Les Etats-Unis, le Canada mais aussi plusieurs pays d'Asie l'exigent encore.

Pour savoir si leur certificat répond aux critères du pays qu'ils souhaitent visiter, l'OFSP recommande aux voyageurs de se renseigner sur les sites des autorités du pays en question. Le site de l'IATA (https://www.iatatravelcentre.com/) fournit aussi des informations pour les voyages à l'échelle mondiale. Pour les voyages en Europe, les voyageurs peuvent également se renseigner sur le site https://reopen.europa.eu/fr.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture