Rejoignez-nous

Coronavirus

La fièvre des réseaux sociaux : Voyagez en restant chez vous

Publié

,

le

Ce matin, Roxane vous présente une application de réalité augmentée qui vous permettra de voyager tout en restant chez vous !

La fièvre des réseaux sociaux
Voyagez en restant chez vous grâce à la réalité augmentée
La fièvre des réseaux sociauxVoyagez en restant chez vous grâce à la réalité augmentée

Vendredi matin, grand soleil, veille de week-end, températures printanières... On ressent une envie de sortir, de s'évader, de voyager… Alors que nous sommes encore soumis aux mesures de confinement, il est facile de tomber dans la déprime. Heureusement, j’ai une solution pour vous. Une solution qui va vous permettre de vous évadez un peu tout en restant chez vous.

Voyagez en restant chez vous grâce à la réalité augmentée !

Cette idée qui a beaucoup fait parler d’elle sur Instagram nous vient d’Italie, plus précisément du studio de design Sovrappensiero, l'un des leaders du domaine dans la péninsule. L’idée de ce studio : encourager les gens à rester chez eux tout en leur proposant une solution ingénieuse et facile d’accès pour s’évader.

Ils l’ont baptisé “Restez chez vous et voyagez” (Stay at home and go somewhere en VO) et il s’agit d’une invitation au voyage dans sa version 2.0 grâce à la réalité augmentée. Comme une fenêtre magique qui s'ouvre sur les lieux les plus paradisiaques de notre planète. Voyez plutôt :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

DAY 03 . STAY AT HOME AND GO SOMEWHERE -design for quarantine- in this difficult period many people across the globe are dealing with quarantine to prevent the spread of COVID-19. We created a free augmented reality project for all the people forced at home who still want to travel everyday in a different place with their minds. Everyone can print at home our “portal” and bring a little piece of the outside world inside. DM for instructions . . . #designforquarantine #COVID-19 #coronavirus #design #portal #augmentedreality #arvideo #iorestoacasa #designart #art #newmedia #newmediadesign #escape #travel #virtualwindow #spacewarp #stayathome #gosomewhere #somewhere

Une publication partagée par Sovrappensiero Design Studio (@sovrappensierodesign) le

Pour l'utiliser, il vous suffit de télécharger l’application puis de scanner avec votre smartphone le code créé par le studio (comme dans la vidéo ci-dessous).
Et là, c'est l'évasion garantie. Vous verrez défiler, dans votre fenêtre, une majestueuse forêt verdoyante, une plage de sable fin, un lever de soleil dans la Savane... Autant de paysages captivants qui changent de manière aléatoire comme pour vous arracher à votre quotidien de confiné et vous emportez, au gré de son algorithme, dans des endroits plus beaux les uns que les autres.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

. STAY AT HOME AND GO SOMEWHERE _ design for quarantine in this difficult period many people across the globe are dealing with quarantine to prevent the spread of COVID-19. We created a free augmented reality project for all the people forced at home who still want to travel everyday in a different place with their minds. Everyone can print at home our “portal” and bring a little piece of the outside world inside. DM for instructions . . . #designforquarantine #COVID-19 #coronavirus #design #portal #augmentedreality #arvideo #iorestoacasa #designart #art #newmedia #newmediadesign #escape #travel #virtualwindow #spacewarp #stayathome #gosomewhere #somewhere

Une publication partagée par Sovrappensiero Design Studio (@sovrappensierodesign) le

J’ai testé l'application pour vous ce matin et me suis retrouvée à déambuler dans un champ de Tournesols, baigné de soleil. Tout simplement magique !

Evadez-vous dès maintenant grâce à Sovrappensiero ! Il vous suffit de télécharger et d'imprimer le modèle du code que vous trouverez ci-dessous, le coller contre un mur, là où vous voulez placer votre fenêtre. Puis, téléchargez l’application Artivive (disponible sur iOS et Androïd, recherchez-là dans votre store) sur votre smartphone. Ensuite, vous n'avez plus qu'à scanner le code avec l’application et vous laisser emporter ! Si vous n'avez pas d'imprimante, vous pouvez aussi scanner le code directement sur votre ordinateur.

©Sovrappensiero Design

L'utilisation est très simple et les paysages sont d'une beauté à couper le souffle ! On ne peut que vous encourager à installer vous aussi votre fenêtre chez vous et à profiter du spectacle ! Pour le plaisir des yeux, je vous remets un exemple avec un paysage que j'aime particulièrement !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

DAY 01 . STAY AT HOME AND GO SOMEWHERE -design for quarantine- in this difficult period many people across the globe are dealing with quarantine to prevent the spread of COVID-19. We created a free augmented reality project for all the people forced at home who still want to travel everyday in a different place with their minds. Everyone can print at home our “portal” and bring a little piece of the outside world inside. DM for instructions . . . #designforquarantine #COVID-19 #coronavirus #design #portal #augmentedreality #arvideo #iorestoacasa #designart #art #newmedia #newmediadesign #escape #travel #virtualwindow #spacewarp #stayathome #gosomewhere #somewhere

Une publication partagée par Sovrappensiero Design Studio (@sovrappensierodesign) le

Bon voyage et bon week-end !

1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: Confinement : La magie de Disneyland Paris s'invite chez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coronavirus

Suisse: 47,9% de la population entièrement vaccinée, selon l'OFSP

Publié

le

Depuis le début de la campagne de vaccination, 8'978'071 doses de vaccin ont été administrées. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Du 23 juillet au 29 juillet, 230'434 doses de vaccin contre le Covid-19 ont été administrées en Suisse. Au total, 47,9% de la population est donc entièrement vaccinée, selon les données publiées vendredi sur le site de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Depuis le début de la campagne de vaccination, 8'978'071 doses de vaccin ont été administrées. 4'139'512 personnes ont reçu deux doses de sérum et 699'047 jusqu'à présent une seule piqûre.

En moyenne, 32'919 vaccinations ont été effectuées par jour. Comparé à la semaine précédente, le rythme des injections a ralenti de 28%.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Coronavirus

La Suisse compte 800 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

Publié

le

Les patients Covid-19 occupent 4% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 67,90% (Photo d'illustration). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

La Suisse compte vendredi 800 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). On déplore deux décès supplémentaires et 20 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 22'343 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 3,58%.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 9'425, soit 109,03 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 1,26. Les patients Covid-19 occupent 4% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 67,90%.

Au total 8'978'071 doses de vaccin ont été administrées et 47,88% des personnes ont déjà reçu deux doses. La Suisse a reçu jusqu'à présent 9'912'600 doses de vaccins. Des certificats ont déjà été émis pour 4'966'810 personnes vaccinées.

Depuis le début de la pandémie, 717'665 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 9'053'135 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 10'417 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 29'497.

Le pays dénombre par ailleurs 5'700 personnes en isolement et 6'318 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S'y ajoutent 914 autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

Personnel soignant pour des tests obligatoires contre le Covid-19

Publié

le

Des tests réguliers contre le Covid-19 pour le personnel soignant peuvent faire partie intégrante de concepts de protection des hôpitaux, estime l'Association suisse des infirmières et infirmiers (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L'Association suisse des infirmières et infirmiers approuve l'introduction de tests obligatoires pour les soignants non vaccinés contre le coronavirus. "Un des buts principaux de notre profession, c'est de mettre hors de danger les patients", déclare Roswitha Koch.

"Pour les institutions de soins, il est donc primordial de mettre en place des concepts de protection afin de protéger leurs patients et aussi le personnel", ajoute la responsable du développement des soins infirmiers de l'association dans un entretien diffusé vendredi par La Tribune de Genève et 24 Heures.

Selon elle, des tests réguliers peuvent faire partie intégrante de tels concepts. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a transmis mercredi plusieurs propositions aux cantons pour faire face à la propagation rapide en Suisse du très contagieux variant Delta. Parmi elles figure un dépistage obligatoire du personnel soignant non vacciné contre le Covid-19.

Réduction du salaire

Mme Kock réitère en revanche son opposition à une vaccination obligatoire pour le personnel soignant en Suisse. "La loi sur les épidémies prévoit une telle clause, mais les conditions ne sont pas remplies, notamment en ce qui concerne la proportionnalité de la mesure. Si les autorités devaient prendre une telle décision, il faudrait sans doute que la justice tranche".

Quant à la décision de l'Hôpital du Jura de moins payer son personnel non vacciné en cas de quarantaine, ce n'est, selon la responsable de l'association, qu'une tentative de mettre la pression pour la vaccination. Elle "laissera des traces".

Elle peut être interprétée "comme un manque de respect vis-à-vis d'hommes et de femmes qui se sont beaucoup engagés [...] dans cette pandémie" et "peut même renforcer les convictions de ceux qui hésitent" à se faire vaccine, assure Mme Koch.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

La Suisse compte 827 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

Publié

le

Les patients Covid-19 occupent 4,40% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 68,50%. (Photo d'illustration) (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La Suisse compte jeudi 827 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). On déplore deux décès supplémentaires et 24 malades ont été hospitalisés.

Le nombre de décès a été adapté jeudi. Il a été complété par 18 déclarations tardives, erronées ou doubles durant la période de mars 2020 à juin 2021. C’est pourquoi 18 décès supplémentaires figurent sous la rubrique "Différence par rapport à la veille", a précisé l'OFSP dans son rapport de situation.

Le nombre des hospitalisations a également été adapté, pour les mêmes raisons: 51 hospitalisations supplémentaires figurent ainsi sous la rubrique "Différence par rapport à la veille".

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 18'590 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 4,45%.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 9246, soit 106,95 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 1,26. Les patients Covid-19 occupent 4,40% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 68,50%.

Au total 8'947'156 doses de vaccin ont été administrées et 47,66% des personnes ont déjà reçu deux doses. La Suisse a reçu jusqu'à présent 9'535'650 doses de vaccins. Des certificats ont déjà été émis pour 4'934'755 personnes vaccinées.

Depuis le début de la pandémie, 716'865 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 9'030'792 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 10'415 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 29'477.

Le pays dénombre par ailleurs 5391 personnes en isolement et 6189 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S'y ajoutent 964 autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Pas de nouveaux assouplissements: compréhension des cantons

Publié

le

Lukas Engelberger (à gauche) assure "partager l'évaluation" d'Alain Berset concernant l'évolution de la pandémie (archives). (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Les cantons peuvent comprendre la décision du Conseil fédéral de ne pas assouplir les mesures de lutte contre le coronavirus. Le président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS), Lukas Engelberger, l'a déclaré jeudi à la radio alémanique SRF.

Le Bâlois assure "partager l'évaluation selon laquelle la situation actuelle est incertaine et juge par conséquent juste la décision de renoncer pour le moment à de nouveaux assouplissements".

Le Conseil fédéral aurait dû transmettre ce jeudi aux cantons des propositions pour les nouvelles étapes d'assouplissement des mesures de lutte contre le coronavirus. Le ministre de la santé Alain Berset a toutefois informé mercredi la CDS que ce ne serait pas le cas, en raison de la "dynamique négative" et des "incertitudes" liées notamment aux retours de vacances.

Test obligatoire

Dans le même temps, la Confédération a proposé de soumettre le personnel soignant non vacciné à un test obligatoire au travail. Une mesure à laquelle s'opposent les cantons.

Selon M. Engelberger, il ne faut pas augmenter la pression sur des personnes en particulier, mais il faut rappeler constamment la possibilité de se faire vacciner pour tous les collaborateurs du domaine de la santé qui ne le sont pas.

Toutefois, le personnel non vacciné ou qui a guéri du coronavirus devrait se faire tester régulièrement, précise la CDS. Cette tâche revient, selon elle, aux employeurs.

Spitex et l'association des hôpitaux H+ ne sont pas contre cette obligation. Mais cela impliquerait un effort plus important qui n'est pas inclus dans les tarifs actuels.

Le financement de cette "tâche supplémentaire" doit être préalablement réglée, a indiqué jeudi à Keystone-ATS H+. Cela vaut également dans le cas où des visiteurs doivent se soumettre à un test avant d'entrer dans un hôpital ou s'il faut contrôler leur certificat covid. Certaines organisations Spitex testent déjà régulièrement leur personnel non vacciné, a précisé l'organisation.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture