Rejoignez-nous

Volleyball

LNA : destin opposé pour les équipes genevoises

Publié

,

le

Toute la déception chênoise en une image : éliminés par le LUC en quatre matches, Robin Rey, Edin Musabegovic et Antonio Dos Santos - de gauche à droite - ne joueront pas les demi-finales du championnat. Ils sont également privés de compétition européenne (© KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Battus (0-3) à Dorigny par le LUC, Chênois ne jouera pas les demi-finales du championnat de Suisse. Victorieuses (3-0) dans leur salle face à Toggenbourg, les joueuses de Genève Volley ont, en revanche, sauvé leur place en LNA féminine.

Le sort des deux représentants genevois de l’élite helvétique est connu : la saison de Genève Volley est terminée, celle de Chênois se poursuit avec des matches sans enjeu ou presque. Pour les joueuses de Châtelaine, c'est une issue finalement heureuse. Un soulagement plus qu'une explosion de joie, mais tout de même. N'ayant pas réussi à se qualifier pour les play-offs, elles se sont cependant parvenues se maintenir. Grâce à trois victoires trois manches à zéro face aux néo-promues de Toggenbourg. Samedi, elles l'ont emporté sans coup férir (25-9 25-12 25-22). La nomination d'Aïda Shouk en lieu et place de Ludovic Gruel à la tête de l’équipe a donc été couronnée de succès.

Pas de Coupe d'Europe pour Chênois

Pour les volleyeurs de Chêne, c'est une fin en queue de poisson. La saison semblait lancée sur de bonnes bases avant les play-offs. Et même après le premier acte, tout semble se présenter pour le mieux. Deux victoires consécutives à une semaine d'intervalle (3-2 pour le dernier match de la saison régulière, puis 3-1 lors du premier match des quarts de finale) avaient mis les joueurs de Charly Carreño sur les rails. C'est ensuite que tout a basculé. Un deuxième perdu (0-3) à Dorigny, avant un troisième acte perdu sur des détails (1-3) à Sous-Moulin. Samedi, ils ont bu le calice jusqu'à la lie : une défaite sans appel (0-3 une nouvelle fois) au score final, mais aussi des sets nettement perdus (17-25, 19-25, 17-25). La messe est dite. Mais la pilule est amère.

Conséquence : non seulement, Chênois ne jouera pas les demi-finales, mais se voit également privé d'une compétition européenne à laquelle une quatrième lui aurait donné. Place à présent aux matches de classement, pour mettre du baume au cœur des banlieusards genevois.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Un 2e succès en 2 matches pour Heidrich/Vergé-Dépré

Publié

le

La paire Heidrich/Vergé-Dépré jouera les 8es de finale à Tokyo (© KEYSTONE/AP/Petros Giannakouris)

Joana Heidrich et Anouk Vergé-Dépré disputeront les huitièmes de finale du tournoi olympique de Tokyo.

Les championnes d'Europe 2020 sont assurées de terminer à l'une des deux premières places du groupe A grâce à leur succès obtenu en deux manches face aux Néerlandaises Katja Stam et Raisa Schoon (22-20, 21-18).

Heidrich/Vergé-Dépré affichent deux succès en deux parties, tout comme les Canadiennes Sarah Pavan/Meliassa Humana-Paredes qu'elles affronteront jeudi pour leur dernier match de poule. Un succès face aux championnes du monde 2019 leur permettrait de remporter ce groupe et de bénéficier d'un tableau plus favorable.

Joana Heidrich et Anouk Vergé-Dépré sont revenues de loin face à Katja Stam/Raisa Schoon. La Zurichoise et la Bernoise ont ainsi dû effacer cinq balles de set de manière consécutive dans la première manche! Menées 15-20, elles ont empoché sept points d'affilée, le dernier sur un contre de Joana Heidrich.

Heidrich/Vergé-Dépré, qui avaient eu besoin de trois sets pour vaincre Julia Sude/Karla Borger lors de la 1re journée, ont cette fois-ci pu s'imposer en deux sets. Elles ont à nouveau parfaitement géré le "money time" dans la deuxième manche, remportant cinq des six derniers points après s'être retrouvées menées 16-17.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Volleyball

Quitte ou double pour Chênois face à Schönenwerd

Publié

le

Le libero argentin Facundo Santucci (en noir) est venu en renfort pour permettre à Dejan Radic et Chênois de tirer le maximum de leur potentiel lors de la phase finale du championnat.

Un sacré défi attend Chênois en demi-finales des play-offs de LNA face à Schönenwerd: une double confrontation au lieu d'une série au meilleur des cinq matches. Une formule qui ne laisse aucune place à l'erreur...

Les demi-finales des play-offs de Ligue Nationale A se poursuivent toujours. Car si Amriswil s’est qualifié aux dépens du Lausanne Université Club (3-0 dans la série), la seconde demi-finale opposant Chênois à Schönenwerd n’a pas encore livré son verdict. Et pour cause. Le coronavirus est passé. Un de ses membres ayant été infecté, la formation soleuroise s’est retrouvée en quarantaine.

Schönenwerd cloîtré

Cloîtrés chez eux, les joueurs de Schönenwerd n’ont pu reprendre l’entraînement que mercredi. Alors que les volleyeurs de Chêne poursuivaient leur préparation sans interruption. Reste à savoir si c’est un avantage.

Stepan AbramovTeam manager de Chênois Volley

 

Pour éviter trop de retards dans le calendrier, la série a été réduite à deux matches. En cas d’égalité sur ces deux rencontres, un set décisif départagera les prétendants à la finale. Une formule couperet qui met la pression sur les joueurs mais les volleyeurs de Chêne y ont déjà été confrontés.

Stepan AbramovTeam manager de Chênois Volley

 

Santucci en renfort

Pour relever ce défi, les volleyeurs de Chêne bénéficient toutefois de l’apport d’un nouveau joueur :  Facundo Santucci. nous dit ce qu’il pense de cette formule.

Stepan AbramovTeam manager de Chênois Volley

 

Le libero argentin nous dit quel défaut ses coéquipiers devront corriger pour atteindre la finale...

Stepan AbramovTeam manager de Chênois Volley

 

Les volleyeurs de Chêne se rendront samedi (10h30) à Schönenwerd, avant de recevoir les Soleurois mercredi (20h) au centre sportif de Sous-Moulin…

 

 

 

Continuer la lecture

Volleyball

Genève Volley doit remettre l'ouvrage sur le métier

Publié

le

Les joueuses de Genève Volley réunies autour de leur coach Aïda Shouk : des discussions commencent bientôt en vue de renouveler leurs contrats (© Jérôme Schneiderredzonefoto.com).

Ayant raté la qualification pour les play-offs, les volleyeuses de Châtelaine oscillent entre déception et volonté de continuer à construire une équipe pour la saison prochaine.

Classée à la neuvième et avant-dernière place au terme de la saison régulière de Ligue Nationale A féminine, Genève Volley ne jouera pas les play-offs. Après un bon mois de décembre, les Genevoises ont perdu chacune des cinq rencontres jouées depuis le début de l’année, elles ratent ainsi l’objectif avoué pour cette saison à savoir une place parmi les 8 premières.
Très déçue, leur coach Aïda Shouk nous dit ce qui a manqué à son équipe pour réussir de meilleures performances.

Aïda ShoukCoach de Genève Volley

 

Libero en LNA à seize ans!

Covid, fermeture des salles de force sans oublier les nombreuses blessures, rien n’a joué en leur faveur. Un poste-clé a été particulièrement touché celui de libero. En l’absence de la titulaire du poste c’est la toute jeune Alyssa Aveni qui a dû tenir la baraque.

Aïda ShoukCoach de Genève Volley

Passeuse et capitaine de Genève Volley, Léonor Guyot est très déçue par les performances de son équipe cette saison. Mais elle semble prête à continuer l'aventure (© Jérôme Schneiderredzonefoto.com).

 

Un gros travail de fond

Projetons-nous à présent sur la suite à savoir la saison prochaine. Arrivant en fin de contrat, Aïda Shouk ne sait pas encore si elle sera encore à la tête de l’équipe à la reprise l’automne prochain. Elle nous parle cependant du plus gros chantier qui attend les volleyeuses de Châtelaine.

Aïda ShoukCoach de Genève Volley

 

Continuer l'aventure

On peut toutefois se demander si les joueuses ont envie de continuer l’aventure. On a pris la température auprès de la capitaine de l'équipe :

Leonor GuyotCapitaine de Genève Volley

 

Place à présent aux play-outs ou plutôt aux rencontres de classement. Les joueuses d’Aïda Shouk affronteront la formation de Val de Travers détentrice de la lanterne rouge dans une série au meilleur des trois matches. Une série sans enjeu puisque l’équipe occupant la dernière place de LNA ne sera pas reléguée à l’issue de cette saison. Quoi qu'il en soit, Genève Volley a remporté de justesse la première de ces rencontres face aux joueuses des montagnes neuchâteloises (3-2).

 

 

Photos: © Jérôme Schneider (redzonefoto.com)

Continuer la lecture

Sport

Genève Volley: une fin d'année qui incite à l'optimisme

Publié

le

Malgré l'absence d'une demi-douzaine de joueuses, Genève Volley est parvenu à remporter une dernière victoire avant la fin de l'année face à Val-de-Travers (© Jérôme Schneider/redzonefoto.com).

Deux fois victorieuses face à Val de Travers (3-0, 3-1), les joueuses d'Aïda Shouk ont remporté leurs premières victoires de la saison en décembre.

Genève Volley a terminé l’année de la meilleure manière. Sa victoire sur Val de Travers (3-1) lors de la dernière confrontation de l'année entre les deux équipes qui ferment la marche au classement laisse entrouverte une possible qualification pour les play-offs de Ligue Nationale A féminine,
Actuellement neuvièmes, les volleyeuses de Châtelaine conservent donc l’espoir d’accrocher une huitième place afin de participer aux séries finales.
Pourtant leur début de championnat a été particulièrement difficile, avec sept défaites en autant de rencontres. Tout cela, sans obtenir le moindre point. Mais le déclic est arrivé mi-novembre.

Aïda ShoukCoach de Genève Volley

 

Cinq rencontres pour une place en play-offs

Les volleyeuses de Châtelaine ont encore cinq matches pour gagner une place et atteindre leur objectif minimal de début de saison. N’ayant plus aucune confrontation directe face aux équipes qui sont voisines avec elles au classement, elles devront nécessaires obtenir des points face à des équipes classées entre les cinquième et septième places.
Que faudra-t-il faire pour y parvenir? rééditer leur performance de samedi ou devront-elles élever le niveau de leur jeu?

Aïda ShoukCoach de Genève Volley

 

En attendant la reprise pour Genève Volley est fixée au samedi 10 janvier à Neuchâtel contre une des grosses cylindrées du championnat.

 

 

 

 

Continuer la lecture

Sport

Chênois victime de ses fautes directes

Publié

le

Jovan Djokic s'élève très haut pour smasher ce ballon. Mais ce sont les visiteurs qui finiront par l'emporter (© Jérôme Schneider/redzonefoto.com).

L'invincibilité de Chênois a pris fin samedi lors du choc au sommet face à Amriswil (0-3). Professionnels à 100%, les Thurgoviens ont été plus sereins lors des moments-clés de ce match.

Déçus, frustrés, énervés, les Chênois sont longtemps restés enfermés dans leur vestiaire après la nette défaite subie face à Amriswil. Trois sets à zéro dans les gencives, ça fait mal. Mais le revers est moins net que ne l'indique le score des sets gagnés. Les deux premiers ont en effet été très disputés avant que les joueurs de Ratko Pavlicevic ne finisse par céder (23-25, puis 22-25). Seul le troisième a été perdu très nettement (13-25). En fin de compte, c'est l'aspect mental qui a été déterminant.

 

Jovan Djokić : "Cette défaite  fait mal"

Après le match, les deux-ex, tous deux ailiers, ont livré leurs impressions. D'abord, Jovan Djokic, joueur d'Amriswil jusqu'à la saison dernière, formé à Chêne, de retour à Sous-Moulin depuis cet été. Puis, Quentin Zeller, ex-leader de Chênois, formé à Servette/Star Onex, qui a fait le chemin inverse, quittant les banlieusards genevois à l'intersaison pour les bords du lac de Constance. La déception du premier nommé était d'autant plus grande que son équipe a perdu le deux premiers sets de justesse.

Jovan DjokićAilier de Chênois Volley

 

Des erreurs évitables ont donc précipité la chute des Chênois. Mais comment expliquer que ces défaillances soient survenues à des moments-clés de la partie. La réponse de Jovan Djokic ne tarde pas : ce match s’est joué dans la tête.

Jovan DjokićAilier de Chênois Volley

 

Quentin Zeller : "Nous avons plus sereins"

Quant à son adversaire, et néanmoins ami, il savoure cette victoire, importante pour lui comme pour sa nouvelle équipe.

Quentin ZellerAilier d'Amriswil

 

L’attaquant genevois de la formation thurgovienne a estimé que les qualités intrinsèques de son équipe ont contribué à faire pencher la balance en faveur des visiteurs.

Quentin ZellerAilier d'Amriswil

 

 

 

Photos : © Jérôme Schneider :  http://redzonefoto.com/

Continuer la lecture