Rejoignez-nous

Aviron

Trente courageux rameurs ont bravé les éléments

Publié

,

le

La participation au quarante-huitième tour du Leman a été fortement réduite en raison du manque d'entraînement pour les équipages britanniques, français et néerlandais. Pour les équipages allemands, ce sont les récentes restrictions supplémentaires imposées suite à le recrudescence de nouveaux cas de contagion qui ont empêchés la grande majorité d'entre eux de se déplacer (© MAXCOMM/Pedro Neto).

Trente rameurs ont pris part à une quarante-huitième édition du tour du Leman raccourcie en raison des conditions météorologiques. Au lieu des cent soixante kilomètres prévus, la course s’est déroulée sur septante-cinq kilomètres.

Des conditions dantesques et une participation fortement réduite, voilà le contexte dans lequel s’est déroulé le Tour de Léman s’est déroulé samedi. Une quarante-huitième édition maintenue contre vents et marées même si, par précaution, les organisateurs ont dû raccourcir la course en raison de la météo défavorable. Au lieu des cent-soixante kilomètres du parcours prévu initialement prévu d’un bout du Lac à l’autre, les six équipages en lice ont donc ramé de Genève à Rolle, puis retour ce qui correspond à une distance de septante-cinq kilomètres. Mais tous n’ont pas pu rallier l’arrivée.

Stéphane Trachsler Président du comité d'organisation

 

Sur le plan sportif, c’est l’équipage Bonner Ruder-Verein e. v. / Kölner CfW / GTR Neuwied / SRC Bonn qui a franchi la ligne d’arrivée en tête en 5h26’37 ». Le quintet allemand est arrivé avec vingt minutes d’avance sur ses compatriotes et néanmoins concurrents de Rgm Neuwieder RG / KCfW Köln / Clever RC. Premières de la catégorie féminine, les rameuses de SC Thun et du RC Hallwilersee ont mis près de huit heures et quatorze minutes à rallier l’arrivée. Elles complètent le podium de cette édition tronquée.

Stéphane Trachsler Président du comité d'organisation

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aviron

Une fin de saison de rêve pour Sophia Meakin

Publié

le

Sofia Meakin a terminé en apothéose aussi bien sa fin de semaine européenne que sa saison (© Keystone/EPA/Jakub Kaczmarczyk POLAND OUT).

Avec sa médaille d’argent aux championnats d’Europe, la première chez les élites, la Genevoise Sofia Meakin a terminé de la manière possible une saison fortement perturbée par le coronavirus.

La délégation suisse a vécu une journée exceptionnelle dimanche à Poznan (Pologne) avec deux bateaux sur le podium.
Âgée de 22 ans seulement, Sofia Meakin a pris la deuxième place du skiff (monoplace) poids légers aux championnats d’Europe. Battue seulement par la Néerlandaise Martine Veldhuis qui a mené la course de bout en bout, elle remporte sa toute première médaille chez les élites.

Sofia Meakin Vice-championne d'Europe skiff poids légers

 

Sofia Meakin : « je me suis surprise moi-même ! »

Une performance d’autant plus remarquable pour la Genevoise qu’elle avait pris un mauvais départ. Elle était quatrième après cinq cents mètres de course, puis troisième à mi-parcours (mille mètres). La nouvelle vice-championne d’Europe a réussi une spectaculaire remontée.

Sofia Meakin Vice-championne d'Europe skiff poids légers

 

Radieuse sur le podium, la rameuse du CA de Vésenaz a conquis de haute lutte sa médaille d’argent après avoir raté son départ (© Detlev Seyb/SWISS ROWING/DR).

 

La rameuse du CA Vésenaz a encore gagné une place dans la phase finale en dépassant l’Italienne Paola Piazzolla qui l’avait devancée lors de la course de repêchage samedi. Mais elle n’était pas surprise de cette issue.

Sofia Meakin Vice-championne d'Europe skiff poids légers

 

Enfin, cette première médaille chez les élites représente énormément pour la toute jeune rameuse qui a multiplié les sacrifices cette saison. Elle s’est notamment astreinte à un régime alimentaire pendant trois mois pour faire le poids et pouvoir s’aligner en poids léger. La joie de monter sur le podium et de manger enfin un bon repas était d’autant plus grande dimanche après la course.

Sofia Meakin Vice-championne d'Europe skiff poids légers

 

Et après dix jours de vacances dès le lundi 12 octobre, elle reprendra l’entraînement à Sarnen (OW) en plein cœur de la Suisse centrale dans l’optique de la saison prochaine où se tiendront – si la situation sanitaire le permet – les Jeux Olympiques d’été à Tokyo.

 

Après dix jours de vacances, Sofia Meakin, ici à droite avec Eline Rol, retrouvera le lac de Sarnen pour préparer la saison prochaine (© KEYSTONE/Urs Flueeler).

 

Delarze et Röösli en argent aussi

Côté masculin, le deux de couple helvétique composé de Roman Röösli et Barnabé Delarze a également gagné la médaille d’argent lors de ces championnats d’Europe. C’est leur 3e médaille sur la scène continentale.

 

 

 

 

https://www.radiolac.ch/sport/aviron/sofia-meakin-au-championnat-deurope-je-me-sens-prete/

Continuer la lecture

Aviron

Sofia Meakin au championnat d’Europe: « Je me sens prête »

Publié

le

Sofia Meakin lors du championnat d'Europe 2019 sur le Rotsee à Lucerne [KEYSTONE/Alexandra Wey]

Les championnats d’Europe d’aviron commencent vendredi à Poznan en Pologne. Parmi la délégation suisse, la Genevoise Sofia Meakin, 22 ans, alignée en skiff poids léger (seule sur le bateau).

Le skiff n’est pas forcément la discipline principale de la Genevoise, qui s’est illustrée en double avec, entre autre, un titre mondial M23 gagné en 2019 avec Eline Rol, une autre Genevoise.  Mais qu’importe, alors qu’elle s’est envolée mercredi pour la Pologne, la Genevoise se sent bien.

Sofia Meakin Rameuse genevoise

 

D’autant que Sofia Meakin a tout de même de l’expérience en skiff. Au niveau national elle est vice-championne en titre et sur le plan européen, elle avait terminé 4e  lors des championnats d’Europe élite 2019. Mais attention, elle reste prudente lorsqu’on parle d’une éventuelle médaille.

Sofia Meakin Rameuse genevoise

 

« Si toute l’année pouvait être pleine de régates »

L’aviron n’a pas été épargné par la pandémie avec un calendrier entièrement chamboulé. Les championnats du monde M23, prévu en août ont été annulé, les championnats d’Europe reportés mais depuis fin août, tout repart très vite avec 3 compétitions majeures (championnat d’Europe M23, championnat suisse, championnat d’Europe élite) en 1 mois. Un calendrier qui convient à la Genevoise.

Sofia Meakin Rameuse genevoise

 

Puis ces reports ont également affecté les Jeux Olympiques de Tokyo. Non-qualifiée pour l’édition prévue en 2020, Sofia Meakin peut à nouveau espérer se qualifier en mars prochain pour l’édition prévue en 2021.

Sofia Meakin Rameuse genevoise

 

En attendant, les championnats d’Europe d’aviron débutent vendredi. Première course pour la Genevoise de 22 ans ce sera vendredi puis si tout va bien, Sofia Meakin disputera la finale prévue dimanche.

Continuer la lecture