Rejoignez-nous

Sport

Trente courageux rameurs ont bravé les éléments

Publié

,

le

La participation au quarante-huitième tour du Leman a été fortement réduite en raison du manque d'entraînement pour les équipages britanniques, français et néerlandais. Pour les équipages allemands, ce sont les récentes restrictions supplémentaires imposées suite à le recrudescence de nouveaux cas de contagion qui ont empêchés la grande majorité d'entre eux de se déplacer (© MAXCOMM/Pedro Neto).

Trente rameurs ont pris part à une quarante-huitième édition du tour du Leman raccourcie en raison des conditions météorologiques. Au lieu des cent soixante kilomètres prévus, la course s'est déroulée sur septante-cinq kilomètres.

Des conditions dantesques et une participation fortement réduite, voilà le contexte dans lequel s'est déroulé le Tour de Léman s’est déroulé samedi. Une quarante-huitième édition maintenue contre vents et marées même si, par précaution, les organisateurs ont dû raccourcir la course en raison de la météo défavorable. Au lieu des cent-soixante kilomètres du parcours prévu initialement prévu d'un bout du Lac à l'autre, les six équipages en lice ont donc ramé de Genève à Rolle, puis retour ce qui correspond à une distance de septante-cinq kilomètres. Mais tous n’ont pas pu rallier l’arrivée.

Stéphane TrachslerPrésident du comité d'organisation

 

Sur le plan sportif, c'est l’équipage Bonner Ruder-Verein e. v. / Kölner CfW / GTR Neuwied / SRC Bonn qui a franchi la ligne d’arrivée en tête en 5h26'37''. Le quintet allemand est arrivé avec vingt minutes d'avance sur ses compatriotes et néanmoins concurrents de Rgm Neuwieder RG / KCfW Köln / Clever RC. Premières de la catégorie féminine, les rameuses de SC Thun et du RC Hallwilersee ont mis près de huit heures et quatorze minutes à rallier l'arrivée. Elles complètent le podium de cette édition tronquée.

Stéphane TrachslerPrésident du comité d'organisation

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Alex Frei: une défaite qui fait mal

Publié

le

Alex Frei: il jouera peut-être son avenir ce mercredi... (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

La fin de l'hiver s'annonce particulièrement rude pour Alex Frei. La défaite concédée au Parc Saint-Jacques face à Lucerne (2-3) fragilise encore davantage la position de l'entraîneur du FC Bâle.

Après un nul jugé "encourageant" à Saint-Gall qui avait été arraché à dix contre onze, le FCB est tombé de haut. Il s'incline à domicile pour la première fois face à Lucerne depuis près de huit ans (26.04.15). Les Lucernois ont raflé la mise grâce à la réussite de Benjamin Kimpioka à la 89e minute. Prêté par l'AIK Solna, l'attaquant suédois n'a eu qu'à pousser le cuir dans la cage après une passe magnifique de Max Meyer.

Déjà à l'origine du 2-1 de son capitaine Ardon Jashari à la 74e, le stratège allemand s'est régalé devant les largesses de la défense adverse. Sa vista a conduit les siens vers une victoire qui n'est pas imméritée.

Amdouni: 1 but, 1 assist

A Bâle, l'unique motif de satisfaction réside dans l'allant témoigné par Zeki Amdouni, auteur d'un but et d'un assist. Mais à lui seul, le Genevois ne peut pas gommer toutes les lacunes d'une équipe qui n'est pas loin de basculer dans la crise. Elle le sera sûrement si elle est éliminée de la Coupe de Suisse mercredi par les Grasshoppers.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Fribourg-Gottéron remporte un match capital à Berne

Publié

le

Le Biennois Gaëtan Haas inquiète le portier ajoulot Tim Wolf. (© KEYSTONE/PostFinance/GEORGIOS KEFALAS)

Fribourg-Gottéron s'est imposé 3-2 aux tirs au but à Berne dans un match capital pour les play-off. Ces deux points ramenés par les Fribourgeois pourraient valoir cher dans les semaines à venir.

Il avait de la tension dans la capitale pour ce match qui pouvait permettre aux Bernois de se rapprocher de la sixième place. Las, les joueurs de Toni Söderholm ont fini par lâcher. Ils ont été pris à froid par le premier but de la saison d'Andrei Bykov après moins de 2 minutes sur un service suicidaire de Ramon Untersander. Les joueurs de Christian Dubé ont bénéficié d'un 5 contre 3 pendant 1'53'' . Christoph Bertschy a alors trouvé l'ouverture pour le 2-1 fribourgeois (47e). L'Allemand Dominik Kahun a égalisé d'un tir du poignet (52e) dans une rencontre très fermée devant l'enjeu. Les Fribourgeois auraient pu faire la différence en prolongation mais Philippe Wütrich a multiplié les arrêts de grande classe.

Un Genève-Servette minimaliste mais volontaire est parvenu à mater Kloten (3-1) après avoir connu un nouveau départ tonitruant avec une ouverture du score de Vincent Praplan digne d'une action de baseball. Puis Teemu Hartikainen a inscrit son 22e but de la saison sur un service de son compère préféré Linus Omark (18e) à 5 contre 4. Puis comme souvent ces derniers temps, les joueurs de Jan Cadieux se sont crispés. Cela s'est vu dès la reprise du deuxième tiers-temps quand Miro Aaltonen a réduit le score après 18'' de jeu. Les Genevois avaient perdu de leur superbe. Ils ont failli être rejoints sur la sirène de la deuxième période. Jonathan Ang a marqué après une invraisemblable cabriole de Robert Mayer. Las, les Genevois ont été sauvés par le gong pour quelques dixièmes de seconde, le temps était écoulé. Ils fêtent ainsi un cinquième succès de rang et semblent cimenter de plus en plus leur première place.

Lausanne gagne à Zurich

Mine de rien, le Lausanne HC a remporté son troisième match de suite. Les Vaudois ont su parfaitement exploiter leur fraîcheur physique (3-1) face à des Zurich Lions, qui disputaient leur quatrième match en six jours. Le Tchèque Jiri Sekac a ouvert la marque pour le LHC à la 15e, mais 45'' plus tard Garett Roe surprenait le portier finlandais Eetu Laurikainen pour l'égalisation. L'Autrichien Michael Raffl a donné l'avantage à ses couleurs dès la reprise de la deuxième période avant que le Finlandais Miikka Salomäki ne fasse la décision à la 50e.

Bienne a mis fin à une série de quatre défaites avec un succès sur la glace d'Ajoie (3-0). Beat Forster s'est trouvé au bon endroit devant le but de Tim Wolf pour l'ouverture du score des Seelandais (19e). Gaëtan Haas (21e) et Mike Künzle (45e) ont fait ensuite la différence. Bienne conserve ainsi sa deuxième place. Ajoie a vécu un nouveau week-end sans point.

Davos a remporté une victoire peut-être capitale pour une qualification directe en play-off. Les Grisons ont battu 1-0 Zoug grâce à un but de Dennis Rasmussen en supériorité numérique (40e). Ils repoussent leur adversaire du soir à huit points

Grâce à son succès 3-2 sur la glace des Langnau Tigers, Ambri-Piotta repasse devant son adversaire du soir pour se retrouver onzième à un point de Lugano, dernier qualifié pour les pré-play-off.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Thabo Sefolosha: "Je suis content d'avoir pu aider mon équipe"

Publié

le

Thabo Sefolosha sous le feu des projecteurs à Clarens (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Thabo Sefolosha a joué et Thabo Sefolosha a dominé. Le Vaudois a terminé la partie avec 14 points, 10 rebonds, 6 assists, 4 interceptions et un contre en 33 minutes de jeu.

Grâce à sa star, Vevey s'est imposé 75-60 en demi-finale de la Coupe de la Ligue face à Union Neuchâtel. Interview avec celui qui a chaussé ses Air Jordan 45 Welcome Back, comme un symbole.

-Alors Thabo, comment vous sentez-vous après ce premier match et plus de 33 minutes de jeu?

"Ce n'est pas exactement ce qu'on avait discuté avec le coach (il rit). Et là il y a la finale demain donc un petit back to back pour reprendre. Non, c'est allé et je suis content d'avoir pu aider mon équipe. Il y avait de bonnes choses et de moins bonnes choses. Je suis fatigué et je sais qu'il y a des erreurs commises par manque de rythme."

-Quel sentiment avez-vous après avoir vu ce public qui n'avait d'yeux que pour vous?

"C'était incroyable de voir les fans et de voir les bannières dans les gradins. Qui l'aurait cru? C'est magnifique de pouvoir vivre ça avec des joueurs de la région. Comme je l'ai dit l'autre jour en conférence de presse, c'est un beau moyen de boucler la boucle."

-Avez-vous senti le public libéré après votre premier panier?

"Pas spécialement. Mais j'étais content de marquer pour bien entrer dans le match. Seulement je savais qu'il restait encore plus de 35 minutes de jeu."

-Comment jugez-vous votre performance?

"J'ai fait beaucoup d'erreurs sur des jeux. Je me suis mal placé. A l'entraînement je maîtrisais 60% des jeux, là c'est redescendu à 40. J'avais un peu peur de mes jambes sur les déplacements latéraux et j'ai été battu trop de fois. Mais j'ai pu aider au rebond."

-Une finale ça ne se joue pas, ça se gagne, non?

"Exactement! On va préparer ce match comme on peut vu le court laps de temps sans regarder derrière."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette résiste face à Kloten et continue sa série de succès

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Engagé pour son deuxième match de la semaine après la victoire 4-3 aux tirs au but face à Ambri, Genève-Servette s'est imposé samedi face à Kloten aux Vernets samedi sur le score de 3-1. C'est le cinquième succès consécutif pour le GSHC qui garde 7 points d'avance sur son dauphin Bienne. 

Pour cette rencontre, les Genevois retrouvaient Daniel Winnik (malade mardi) et Valtteri Filppula (absent depuis 3 rencontres) mais déploraient les absences de Benjamin Antonietti, Gauthier Descloux (tous deux touchés au bas du corps, évalué au jour le jour) ainsi que de Simon Le Coultre qui a dû être opéré après le match contre Ambri-Piotta.

Face à des joueurs de la banlieue zurichoise déjà engagés vendredi soir face à leur rival des ZSC Lions, les Genevois ont démarré pied au plancher cette rencontre. Sur leurs deux premières supériorités numérique, les Grenat purent prendre le large grâce à Vincent Praplan puis Teemu Hartikainen. Maîtres de la rondelle, les Servettiens ont su garder les joueurs de Kloten loin de leur zone.

A 0.5 seconde près

Tout changea en deuxième période, brassés par leur coach lors de la pause, les néo-promus zurichois parvinrent à réduire le score, à 4 contre 3, après seulement 18 secondes dans le tiers médian. Mieux, Kloten, toujours en lutte pour une place dans le top 6  de National League, fut largement meilleur sur la deuxième période.  Une légère domination qu'on crut récompensée en toute fin de 2e tiers, mais les Zurichois furent coupable d'inscrire un goal mois d'une seconde après la sirène indiquant la fin de la période.

Le troisième tiers fut bien plus équilibré que les deux premiers. Presque soporifique sur les premières minutes, le troisième tiers prit une tournure presque folle avec notamment des Genevois frustrés à plusieurs reprises par Sandro Zurkirchen, le portier de Kloten.

Ce succès est le 5e consécutif d'un GSHC qui reste solide leader de National League. Après une fin 2022 compliquée, Genève-Servette retrouver sa verse et a prouvé sa capacité à résister aux assauts d'équipe en grand besoin de points comme c'était le cas samedi face à Kloten.

Le prochain match de Genève sera un bon moyen de jauger la forme retrouvée avec une rencontre face à Rapperswil, quatrième de National League et qui cherche à rester dans le top 3 de l'élite du hockey suisse.

Continuer la lecture

Sport

Thabo Sefolosha et Vevey en finale contre Massagno

Publié

le

Thabo Sefolosha a été omniprésent pour son retour sur les parquets helvétiques (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

La finale de la Coupe de la Ligue opposera dimanche Vevey à Massagno. Dans une salle du Pierrier à Clarens remplie comme un oeuf, les Vaudois ont battu Union Neuchâtel 75-60.

On peut dire que l'effet Thabo Sefolosha a marché à plein régime. Mais la présence du premier Suisse en NBA a semblé crisper tout le monde sur le terrain, en tous les cas en début de partie. Le premier panier de Vevey, forcément inscrit par Sefolosha, a provoqué une hystérie parmi les supporters vaudois. Il faut dire que le numéro 18 s'est offert un "spin move" avant de prendre un tampon de la part d'un défenseur neuchâtelois.

Dans cette partie aux forts accents défensifs, c'est bien le VRB qui s'en est le mieux sorti. Le VRB ou plutôt le SRB pour Sefolosha Riviera Basket, puisque tous les regards étaient logiquement tournés vers lui.

Porté par leur star, les Veveysans ont gentiment repris leurs esprits. Et comme Massagno, c'est dans le dernier quart que la différence s'est faite. Même sans Thabo, les joueurs de Niksa Bavcevic ont appliqué leurs préceptes qui font d'eux le deuxième du championnat à l'heure actuelle.

La ligne de statistiques de l'ancien joueur des Houston Rockets, qui n'avait plus joué depuis près de trois ans, rappelle que le Vaudois fut l'un des meilleurs défenseurs du monde. Sefolosha a terminé la partie avec 14 points, 10 rebonds, 6 assists, 4 interceptions et un contre en 33 minutes de jeu.

La finale réunira finalement logiquement les deux premiers du championnat. Et la bataille tactique entre Bavcevic et Gubitosa promet beaucoup. Le coach tessinois n'a d'ailleurs pas caché son admiration pour celui qui prendra sa retraite au terme de la saison après plus de 45 ans sur les bancs de Suisse et d'Europe. "C'est le meilleur coach du pays et j'ai toujours eu de la peine face à ses équipes", a expliqué le coach de Massagno.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture