Rejoignez-nous

Ski alpin

Début de saison pour Tanguy Nef: "il faut aussi savoir rêver gros"

Publié

,

le

Tanguy Nef lors du slalom de Val d'Isère (F), le 15 décembre 2019 (KEYSTONE/EPA/Sébastien Nogier)

La Coupe du monde de ski alpin débute samedi en Autriche, à Sölden avec le géant hommes et dames. Parmi les skieurs alignés par Swiss Ski, le Genevois Tanguy Nef prendra le départ en géant. Une nouvelle saison que le skieur de 23 ans entame avec deux objectifs en ligne de mire: un podium en slalom et les championnats du monde de Cortina d'Ampezzo.

Sa présence sur les pistes autrichiennes dès ce week-end n'est pas due au hasard. Après ses premiers coups de spatules donnés en novembre 2018 à Levi, en Finlande, le Genevois s'est fait une place dans l'équipe suisse de slalom. Mais cette saison, le report d'un mois de la saison de slalom lui a permis de s'entraîner davantage en géant, une discipline qu'il avait déjà pratiquée lors de sa carrière universitaire. L'an passé, ses études l'avaient forcé à se concentrer uniquement sur le slalom mais cette saison, la donne est différente.

Tanguy NefMembre de l'équipe suisse de ski

 

Même si Tanguy Nef pourrait être aligné en géant en plus du slalom, le Genevois a montré son potentiel par le passé avec quelques belles performances dont 2 présences dans le top 10 et 4 dans le top 15 sur le circuit de la coupe du monde de slalom. Avec comme meilleur résultat une 6e place à Madonna di Campiglio

Tanguy NefMembre de l'équipe suisse de ski

 

"Le mois de janvier est celui des slalomeurs"

Car cette année, la saison de slalom commencera le 21 décembre sur les pistes d'Alta Badia (I). Un début tardif dû à l'annulation du slalom de Lévi prévu habituellement mi-septembre. Un report qui changera quelques habitudes sur le circuit.

Tanguy NefMembre de l'équipe suisse de ski

 

Si la saison de slalom est reportée, elle prendra très vite de l'ampleur puisque dès le mois de janvier, les slalomeurs enchaîneront 7 slaloms en 28 jours. Pour Tanguy Nef, cela ne change pas tellement des précédentes saisons.

Tanguy NefMembre de l'équipe suisse de ski

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ski alpin

Coupe du monde : 35e victoire pour Lara Gut Behrami

Publié

le

Le slalom géant de Killington a tourné au triomphe pour Lara Gut Behrami - en rouge - qui a remporté sa 35e victoire sur le cirque blanc en devançant l'Italienne Marta Bassino - à gauche - qui termine deuxième et la Suédoise Sara Hector - à droite - qui a pris la troisième place (© KEYSTONE/AP Photo/Robert F. Bukaty).

Lara Gut Behrami a remporté le géant de Killington. La Tessinoise, qui signe sa 35e victoire en Coupe du monde, a devancé Marta Bassino de 0''07 et Sara Hector de 0''20.

On a l'habitude de dire que quand son ski de géant va, tout va. Eh bien Lara Gut Behrami a posé les bases pour sa saison 2022/23. Après un début de saison tronqué, cela valait la peine d'attendre. Laurent Morel de skiactu.ch a rencontré la skieuse de Comano.

Lara Gut Behrami35 victoires en Coupe du Monde

Parfaitement posée sur ses lattes, la Tessinoise a dompté une piste qui ne lui a jamais vraiment convenu par le passé.

Lara Gut Behrami35 victoires en Coupe du Monde

Dans un Vermont balayé par le vent, la skieuse de Comano a su tirer son épingle du jeu et éviter de retomber dans ses travers habituels. Au lieu d'abuser du drift, elle a su l'utiliser avec intelligence, notamment sur le bas de la piste et sa pente à 67%.

Ce cinquième succès en géant est tout de même inattendu pour la championne du monde. Parce que Sara Hector possédait 0''43 de bonus au terme de son premier passage. Seulement lors de la deuxième manche, la championne olympique suédoise a cédé du terrain tout au long du parcours.

Le résultat d'ensemble des Suissesses n'est pas si mauvais avec cinq autres filles dans les points. Wendy Holdener ne s'en sort pas si mal que ça avec sa 16e place. Résultat encourageant aussi pour Andrea Ellenberger, finalement 19e.

Il y a en revanche encore du travail à faire pour Michelle Gisin. L'Obwaldienne doit s'adapter à son nouveau matériel. Seulement 17e de la première manche, la double championne olympique du combiné n'a pu améliorer son rang. Bien au contraire. Elle a échoué à la 25e place.

A égalité avec son illustre compatriote, Simone Wild a de quoi être frustrée. La Zurichoise aurait pu remonter quelque peu au classement sans une immense faute sur le bas du tracé. Sans vitesse, Wild a fini 28e. Trentième du premier run et qualifiée par les poils, Camille Rast a grappillé quelques rangs pour finalement se classer 21e.

A noter les premiers points (17e) pour l'Albanaise Lara Colturi, âgée d'à peine 16 ans (elle les a fêtés le 15 novembre). La fille de la championne olympique de Super-G à Salt Lake City en 2002 Daniela Ceccarelli est d'ailleurs la plus jeune skieuse à inscrire des points en Coupe du monde.

 

Texte: ATS/sport

Interviews: skiactu.ch

 

Continuer la lecture

Ski alpin

9 Suissesses dans le portillon de départ à Levi

Publié

le

Comme ses coéquipières de l'Equipe de Suisse, la Valaisanne Camille Rast a retrouvé le sourire: privée de compétition à Sölden fin octobre et à Cervinia début novembre, elle va enfin pouvoir lancer sa saison Coupe du Monde à Levi (© KEYSTONE/Gian Ehrenzeller).

Après deux annulations, les skieuses suisses sont impatientes de lancer enfin leur saison: elles seront neuf au départ des slaloms Coupe du Monde de Levi samedi (10h, 13h) et dimanche (10h15, 13h15). 

La Coupe du monde féminine va pouvoir enfin commencer ce week-end en Finlande. Deux slaloms sont au programme à Levi. L'équipe de Suisse sera composée de neuf représentantes à cette occasion: la Schwytzoise Wendy Holdener, l'Obwaldienne Michelle Gisin, l'Uranaise Aline Danioth, la Neuchâteloise Mélanie Meillard, les Saint-Galloise Nicole Good et Aline Höpli ainsi que les Valaisannes Camille Rast et Elena Stoffel, sans oublier Lorina Zelger. Ce qui constitue la délégation la plus importante parmi toutes les nations en lice devant les Autrichiennes (huit), les Suédoises et les Américaines (sept concurrentes).

De plus 10° à moins 20°!

Des températures clémentes de nos régions, les Suissesses sont passées au froid glacial de l'Europe du Nord(-Est). Un changement de climat qui enlève rien à leur joie de pouvoir se mesurer dans un décor féerique. Faute de compétition, elles sont nombreuses à s'interroger sur leur véritable état de forme : elles sont impatientes de dévaler la piste finlandaise.

Laurent Morel, notre confrère de skiactu a rencontré les skieuses helvétiques à commencer par Michelle Gisin qui n'a pas d'attente particulière avec ces courses de Levi...

Michelle GisinSlalomeuse Equipe de Suisse

 

Malgré un froid mordant, Michelle Gisin se rejouit de retrouver ses sensations sur la piste de Levi (© KEYSTONE/AP Photo/Marco Trovati/archives).

 

Camille Rast: "je n'aime pas trop m'entraîner avec un chrono"

Comme ses coéquipières de l'Equipe de Suisse, Camille Rast veut avant tout se situer et savoir où elle en est avec son nouveau matériel. Dans ces conditions, quelle place pense-t-elle pouvoir viser en fin de semaine?

Camille RastSlalomeuse Equipe de Suisse

 

A noter qu'une bonne septantaine de skieuses sont inscrites pour ces deux slaloms en cette fin de semaine.

 

source: ats, skiactu.ch

Continuer la lecture

Actualité

A Sölden, Tanguy Nef lance sa Coupe du monde avec les JO en tête

Publié

le

A Sölden, Tanguy Nef lance sa saison en gardant les yeux rivés sur les Jeux olympiques [KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA]

En ski alpin, la saison recommence ce week-end déjà avec les géants femmes puis homme de Sölden en Autriche. Une saison qui sera marquée par les Jeux olympiques d’hiver prévus à Pékin en février prochain, des jeux auxquels le Genevois Tanguy Nef espère prendre part

Ce week-end, ce sont 18 skieuses et skieurs suisses qui s’élanceront sur la piste autrichienne. Parmi eux, Tanguy Nef qui s’élancera pour la quatrième fois de sa carrière dans un géant de Coupe du monde. Le Genevois de 24 ans qui admet volontiers ne pas encore être à 100%.

Tanguy NefMembre de l'équipe suisse de ski

 

Débutée en 2018 sur la piste finlandaise de Levi, la carrière en Coupe du monde de Tanguy Nef  reste principalement  consacrée au slalom. Mais comme ces dernières saisons, il espère pouvoir prendre quelques départ en géant sans pour autant en faire une priorité.

Tanguy NefMembre de l'équipe suisse de ski

 

A quelques jours de s'élancer du portillon de Sölden, le skieur genevois l'admet, il a pris du plaisir durant sa préparation estivale qu'il qualifie de réussie.

Tanguy NefMembre de l'équipe suisse de ski

 

Point d'orgue de cette saison, les Jeux olympiques de Pékin prévus en février. Une grande messe internationale à laquelle compte prendre part Tanguy Nef motivé par cet objectif

Tanguy NefMembre de l'équipe suisse de ski

Continuer la lecture

Ski alpin

Coupe du Monde: 10 Suissesses retenues, Michelle Gisin incertaine

Publié

le

Michelle Gisin est incertaine pour Sölden (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Swiss Ski annonce avoir sélectionné dix skieuses pour participer au géant d'ouverture de la Coupe du monde 2021/22 samedi à Sölden. Mais la participation de Michelle Gisin et d'Andrea Ellenberger reste incertaine.

Michelle Gisin a souffert d'une forme de mononucléose durant l'été, alors qu'Andrea Ellenberger se remet difficilement de sa grave blessure à un genou subie la saison passée. Lara Gut Behrami, Simone Wild, Mélanie Meillard, Camille Rast, Vanessa Kasper, Vivianne Härri, Jasmina Suter et Priska Nufer sont les autres Suissesses engagées en Autriche.

Swiss-Ski avait dévoilé sa sélection masculine pour Sölden il y a quelques jours déjà. Elle comprend huit skieurs: Marco Odermatt, Loïc Meillard, Gino Caviezel, Justin Murisier, Cédric Noger, Daniele Sette, Daniel Yule et Tanguy Nef.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Ski alpin

Pas de médaille pour Wendy Holdener

Publié

le

Wendy Holdener n'a pas réussi à monter sur le podium aux Mondiaux de Cortina d'Ampezzo (Keystone/AP Photo/Gabriele Facciotti).

Quatrième du slalom, Wendy Holdener a raté sa dernière occasion de gagner une médaille aux championnats du Monde à Cortina d'Ampezzo.

Wendy Holdener échoue au pied du podium dans le slalom des Mondiaux de Cortina. La Schwytzoise termine à 0''36 de Mikaela Shiffrin, qui s'est parée de bronze. Le titre est revenu à l'impressionnante Katharina Liensberger, déjà sacrée en parallèle et "bronzée" en géant dans ces joutes.

Troisième à l'issue de la première manche avec six centième de seconde d'avance sur Mikaela Shiffrin, Wendy Holdener quittera donc Cortina sans médaille dans ses bagages. Elle n'a pas pris suffisamment de risques sur le second parcours, commettant qui plus est une petite faute à quelques portes de l'arrivée.

Mikaela Shiffrin n'a pas flanché pour remporter sa onzième médaille dans des championnats du monde, la quatrième à Cortina. La quadruple tenante du titre n'a néanmoins rien pu faire face à Katharina Liensberger, qui a signé le meilleur chrono dans les deux manches pour devancer de près de deux secondes l'Américaine et d'une seconde Petra Vlhova (deuxième).

Michelle Gisin satisfaite malgré tout

La logique a été en partie respectée dans ce slalom, même si Katharina Liensberger n'a jamais gagné en Coupe du monde. Une seule des quatre favorites manque à l'appel: Michelle Gisin, victorieuse dans la discipline fin décembre à Semmering, a été éliminée après à peine douze secondes de course en première manche.

Déjà décevante jeudi en géant (onzième), l'Obwaldienne de 27 ans doit donc se contenter du bronze du combiné dans ces joutes, où elle pouvait légitimement viser trois podiums. Elle gardait néanmoins son sourire dans l'aire d'arrivée.

"Je suis très, très heureuse. La première semaine fut parfaite pour moi, j'ai enfin retrouvé le bon feeling en vitesse. J'ai pu fêter ça en décrochant le bronze du combiné", lâchait-elle, pas franchement déçue de ses performances de la deuxième semaine.

"Ce n'était pas mon jour, ni samedi, ni jeudi. Mais ça peut arriver d'enfourcher une porte", a rappelé Michelle Gisin, qui préférait se réjouir de la médaille de bronze conquise par son compagnon Luca De Aliprandini vendredi en géant. N'empêche qu'elle avait rallié l'arrivée des vingt-quatre derniers slaloms de Coupe du monde...

Heureuse surprise pour Camille Rast

Une seule autre Suissesse a terminé ce slalom. Camille Rast, qui pointait au 6e rang après le premier parcours à 0''37 de Wendy Holdener, a reculé à la 8e place (à 3''09 de la gagnante). La Valaisanne de 21 ans se satisfait largement de ce résultat, elle qui n'a terminé que deux fois dans le top 10 en Coupe du monde.

"Je suis contente de finir dans le top ten. Je ne m'attendais pas à cela. Je ne m'attendais même pas à être ici", a rappelé la championne du monde juniors 2017 de slalom, qui a décroché son ticket pour Cortina en prenant la sixième place en janvier à Flachau. "Je commence à être régulière", s'est-elle réjouie.

Trop "timide" dans son entame en première manche (seizième), Mélanie Meillard a quant à elle connu l'élimination après quelques secondes de course sur le deuxième parcours. "Je suis triste, c'est dur. Je n'ai pas pris suffisamment de risques en première manche, et j'en ai pris trop sur la deuxième", a-t-elle expliqué.

 

Photo: Keystone/AP

Texte: ats-sport/bb

Continuer la lecture