Rejoignez-nous

Football

Servette: un engouement unique pour la venue des Rangers

Publié

,

le

Battus 1-2 à Glasgow par les Rangers, les Servettiens ont préservé leurs chances de qualification pour les matches de barrage de la Ligue des Champions fin août (© Keystone/Steve Welsh/PA via AP).

7457 jours après la venue des Young Boys pour l’inauguration du stade, une rencontre du Servette FC se jouera à nouveau à guichets fermés à la Praille.

L’engouement unique autour de ce troisième tour retour du tour préliminaire de la Ligue des champions commande des devoirs aux Servettiens. Comme le 16 mars 2003, ils n’ont franchement pas le droit de décevoir.

Battus de justesse au match aller après une entame cataclysmique et l’expulsion à l’heure de jeu de David Douline, les Grenat veulent croire en leur étoile. A cette possibilité de défier mardi prochain sur cette même pelouse sans doute le PSV Eindhoven en match aller des play-off. Après avoir perdu sur la marge la plus étroite (1-2) une rencontre qui a bien failli tourner au cauchemar, René Weiler et ses joueurs peuvent penser que le ciel est leur seule limite.

30'000 spectateurs pour un match de Coupe d'Europe c'est normal. Enzo Crivelli

"Il n’y aura aucune pression sur nos épaules, avance Enzo Crivelli qui sera de retour aux affaires après avoir purgé son match de suspension à Glasgow. Jouer un match de Coupe d’Europe devant 30'000 spectateurs est, selon moi, normal. Le staff, l'équipe et la ville sont prêtes. La pression, elle sera sur les Rangers." L’avant-centre assure que les Servettiens seront aptes au combat sur le plan physique.

Enzo CrivelliAttaquant du Servette FC

"Les supporters vont nous pousser. La fatigue est sans doute là en raison de la répétition des matches, mais on va l’oublier, promet-il. Nous nous sommes battus toutes la saison dernière pour avoir le bonheur de jouer une telle rencontre."

Enzo CrivelliAttaquant du Servette FC

Crivelli apprecie le 4-4-2 de Weiler

Par ailleurs, le numéro vingt-sept grenat se plaît dans le nouveau système de jeu que le coach René Weiler a introduit cette saison.

Enzo CrivelliAttaquant du Servette FC

Un atout de plus pour le SFC qui peut compter en plus sur Chris Bedia qui est devenu un redoutable buteur depuis le début de l'année.

 

Enzo Crivelli, en noir, apprécie le système de jeu mis en place par le coach René Weiler, en gris, (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

 

Un match à 5 millions d'euros

L’enjeu financier peut aider également les joueurs à trouver un second souffle. Une qualification pour les play-off offrirait, en effet, une manne de 5 millions d’euros au club. On rappellera que le Servette FC est d'ores et déjà assuré, dans le scénario le moins favorable, de recevoir 3,5 millions d'euros pour sa présence en phase de poules de l'Europa League qui a récompensé sa qualification pour ce troisième tour préliminaire.

Ondoua pour Douline

La titularisation d’Enzo Crivelli sera l’un des trois ajustements que devrait opérer René Weiler par rapport à mardi dernier. Gaël Ondoua remplacera Douline suspendu et tout indique qu’Anthony Baron sera préféré à Bradley Mazikou sur le flanc gauche de la défense.

M. Stevanovic sur le banc

Présent lundi matin à l’entraînement, Miroslav Stevanovic figurera sur la feuille de match. "Il ne commencera pas. Mais il pourrait entrer en jeu", glisse René Weiler. Dans un rôle de joker, le meilleur passeur du pays pourrait, pourquoi pas, changer le cours du match sur une inspiration géniale.

FC Sion: un exemple à suivre...

Le passé rappelle qu’une équipe romande peut être en mesure de faire tomber un grand d’Ecosse. En 2011, le FC Sion de Laurent Roussey avait éliminé le Celtic en play-off de l’Europa League. Douze ans plus tard, le Servette FC n’a besoin que d’un petit but pour revenir à la hauteur des Rangers avant, pourquoi pas, de porter l’estocade dans un stade qui sera en furie.

"J’ignore quel sera le scénario de la rencontre. Si nous marquerons vite, ou pas. Si nous devons courir derrière le score ou pas, lâche un René Weiler soucieux toujours de ne pas baisser sa garde devant une telle échéance. A nous de bien entrer dans le match, d’être prêt à l’emballer, de bien défendre aussi. Un fait demeure acquis: nous avons toujours la possibilité de nous qualifier." Et d’entretenir ce rêve de hisser - enfin - l’un des clubs prestigieux du pays en phase de poules de la Ligue des champions.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Quarts de finale de la Coupe: Delémont attend Servette

Publié

le

René Weiler ne prendra pas à la légère le déplacement à Delémont (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Les quarts de finale de la Coupe de Suisse débutent ce soir avec trois matches. Le plus attendu opposera dès 20h15 à la Blancherie les SR Delémont à Servette.

Les Jurassiens, qui évoluent en Promotion League, rêvent d'un nouvel exploit après avoir sorti successivement deux clubs de Super League lors des tours précédents, en l'occurrence Saint-Gall (2-1) et Lucerne (1-0). Mais avec Servette, ils auront face à eux un adversaire d'un autre calibre.

Les Genevois sont en train de réussir une très belle saison. Ils sont encore engagés sur les trois tableaux puisqu'ils ont encore des ambitions en championnat - ils sont deuxièmes à quatre points des Young Boys - et en Conference League, avec un double duel à venir en 8es de finale contre Viktoria Plzen.

Même le départ à Union Berlin lors du mercato du buteur Chris Bédia et l'incroyable bourde administrative qui prive l'équipe de trois des recrues hivernales ne semble pas avoir perturbé outre mesure l'équipe de René Weiler. La Coupe de Suisse peut lui permettre de remporter un trophée attendu depuis 2001.

Les autres rencontres de la soirée mettront aux prises des formations appartenant à l'élite. A 20h30, Bâle accueillera Lugano alors que le FC Zurich recevra Winterthour.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette bat les Young Boys et remporte le choc au sommet

Publié

le

Yoan Séverin devance Cédric Itten. Comme si le Servette FC avait toujours eu un temps d'avance... (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Les Servettiens ont remporté le choc au sommet de Super League en battant les Young Boys (1-0) dimanche après-midi à Berne. Antunes a marqué l'unique but de la partie peu avant la mi-temps.

Invaincus à domicile en Super League depuis 34 matches, les Young Boys sont tombés de haut. Le choc au sommet face au Servette FC a illustré tous ses errements. Les Bernois se sont inclinés 1-0 pour leur premier revers au Wankdorf depuis le 19 mars 2022, le jour où le FC Zurich sur la route de son titre s'était imposé 2-1. Ils ne comptent désormais plus que 4 points d’avance sur les Grenat.

Ils ont été incapables de répondre à la superbe ouverture du score d’Alexis Antunes peu avant la pause pour confirmer une impression qui se dégage depuis des semaines. Les Young Boys ont mal à leur football, comme si les départs à l’étranger d’Ulisses Garcia et de Jean-Pierre Nsame avaient provoqué une sorte de rupture. Raphaël Wicky peut toutefois avancer une circonstance atténuante avec l’indisponibilité de Filip Ugrinic. Mais c’est bien la seule.

Servette n'a strictement rien volé

Il ne faut toutefois pas taire les mérites du Servette FC. Trois jours après son succès à Razgrad pour s’ouvrir les portes des huitièmes de finale de la Conference League, la formation de René Weiler n’a strictement rien volé sur le synthétique du Wankdorf. Timothé Cognat, Alexis Antunes et Dereck Kutesa ont formé un trio maître pour dessiner plusieurs actions magnifiques. Tous leurs coéquipiers doivent être réunis dans ce concert d’éloges au même titre que René Weiler. Au soir de ce dernier dimanche de février, l’entraîneur ne peut plus se cacher. Le Servette jouera bien le titre ce printemps !

Un point seulement pour Lausanne

A la Tuilière dans l’autre match programmé à 18.30, Lausanne n’est pas parvenu à enchaîner. Huits jours après leur succès devant Yverdon, les Vaudois ont partagé l’enjeu avec Winterthour (1-1). Brighton Labeau a répondu à la 33e à l’ouverture du score de Boubacar Fofana de la 8e. Avec ce nul, Lausanne laisse le SLO à 11 points désormais et n’en accuse plus que 2 de retard sur les Grasshoppers. Si le danger d’une relégation directe n’est plus de mise, la lutte pour échapper à la place de barragiste est encore loin d’être gagnée pour Ludovic Magnin et ses joueurs.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Un samedi à oublier pour Yverdon

Publié

le

A l'image du match, Anton Kade, en blanc, pied en avant devance Anthony Sauthier, en vert; l'ancien Servettien et ses coéquipiers ont - une fois n'est pas coutume - connu la défaite samedi sur leur terrain face au FC Bâle (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON).

Un samedi bien triste pour Yverdon Sport ! Alors qu’ils visaient une cinquième victoire de rang à domicile, les Nord-Vaudois ont subi la loi du FC Bâle (0-2) lors d'un match aux allures de cauchemar.

Yverdon s’est incliné face aux Rhénans (0-2) sur des réussites du Géorgien Gabriel Sigua à la 37e et de l’Ivoirien Thierno Barry à la 83e pour hypothéquer vraiment leurs chances de figurer parmi les six premiers à l’issue de ce troisième tour. Plus grave encore, les Vaudois ont sans doute perdu pour plusieurs mois leur meilleur homme Varol Tasar, touché gravement au genou au quart d’heure. L’expulsion de Dario Del Fabro à la 79e devait noircir encore plus le tableau.

La victoire du FC Bâle ne se discute pas. Malgré une fin de première période un brin "compliquée", les Rhénans ont témoigné d’une réelle maitrise après le repos. Fabio Celestini a sans doute apprécié la performance de Dion Kacuri, passeur sur le 2-0 et, surtout, remarquable tout au long de la rencontre au cœur du jeu.

Souvent en évidence cette saison, Varol Tasar s'est sérieusement blessé à un genou; l'ex-attaquant grenat a dû être évacué sur une civière (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON).

Stade Lausanne battu à Saint-Gall

A St. Gall face à une équipe qui restait sur quatre nuls et une défaite, le Stade Lausanne-Ouchy s’est incliné 1-0 sur un penalty accordé à la... 93e minute pour une faute bien inutile de Lucas Pos sur Willem Geubbels. Christian Witzig le transformait pour délivrer les 16'192 spectateurs du kybunpark en pour enfoncer encore davantage le SLO. Comme dimanche dernier à Berne où ils s’étaient inclinés sur le même score devant les Young Boys, il n’a pas manqué grand-chose aux Stadistes. On pense notamment à cette frappe d’Edmon Akichi sur la transversale en première période...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Equipe de Suisse

Nette victoire des Suissesses sur la Pologne

Publié

le

L'ancienne attaquant du FC Zurich Alayah Pilgrim - en blanc - a inscrit le deuxième but de l'Equipe de Suisse vendredi à Marbella (© KEYSTONE/Anthony Anex).

L'Equipe de Suisse féminine a nettement battu la Pologne (4-1) vendredi à Marbella. Les Suissesses retrouveront les Polonaises pour un nouveau match amical mardi au même endroit. 

Pia Sundhage a réussi sa première à la tête de l'équipe de Suisse féminine. A Marbella, ses protégées ont nettement battu la Pologne (4-1) dans le premier des deux matches amicaux entre les deux formations.

Les Suissesses ont connu une entame idéale puisqu'elles ont ouvert le score dès la 6e grâce à un autogoal. Elvira Herzog a ensuite retenu un penalty (16e) avant le 2-0 signé par Alayah Pilgrim à la 45e.

Les Polonaises ont réduit l'écart à la 62e, mais cela n'a pas perturbé l'équipe de Suisse. Celle-ci a peu après repris ses distances grâce à des réussites de Noemi Ivelj (66e) - sa première en équipe nationale - et d'Alisha Lehmann (71e).

Les deux équipes seront à nouveau aux prises mardi au même endroit. Pia Sundhage espère que l'issue sera identique. La technicienne suédoise a connu de meilleurs débuts sur le banc que sa prédécesseuse Inka Grings, dont le premier match s'était soldé par un résultat nul et vierge (0-0) à Marbella déjàface à la Pologne.

Pia Sundhage a indiqué être contente du résultat de ce premier test, et aussi globalement par son contenu. "C'est un premier petit pas que nous avons fait. Pour la confiance, il est important d'avoir pu marquer quatre buts", a-t-elle commenté.

 

Continuer la lecture

Football

Servette repart à l'Est

Publié

le

Viktoria Plzen, le futur adversaire du Servette FC. (© KEYSTONE/AP/ARMANDO BABANI)

Le destin européen du Servette FC s’écrit toujours à l’Est. Après ses succès devant le Sheriff Tiraspol et le Ludogorets Razgrad, les Grenat devront battre une équipe tchèque, Viktoria Plzen, pour aller en quarts de finale.

La formation de René Weiler affrontera le Viktoria Plzen (Pilsen), troisième du championnat tchèque derrière Sparta Prague et Slavia Prague. Il reste à espérer qu’elle offrira une meilleure réplique que lors de sa double confrontation contre le Slavia avec deux défaites 2-0 à Genève et 4-0 à Prague. Vainqueur de ses... six matches de la phase de poules face à Ballkani (1-0, 1-0), Astana (2-1, 3-0) et le Dinamo Zagreb (1-0, 1-0), Viktoria Plzen se présente comme le favori logique de ce huitième de finale.

Dirigée depuis cette saison par un entraîneur de 72 ans en la personne de l’ancien gardien Miroslav Koubek, l’équipe de Bohème devra toutefois se méfier de ce Servette FC porté depuis des mois par ce supplément d’âme qui peut faire toute la différence. Malgré un effectif limité, l’équipe de René Weiler ne cesse-t-elle pas de repousser ses limites cette saison sur la scène européenne ?

Le match aller aura lieu le jeudi 7 mars au Stade de Genève, le retour une semaine plus tard en République tchèque.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture