Rejoignez-nous

Football

Servette s'est battu tout seul

Publié

,

le

Miroslav Stevanovic, en blanc, a tout tenté dimanche après-midi sur la pelouse du Wankdorf, mais sans succès face au défenseur genevois Ulisses Garcia et à ses coéquipiers "jaunes et noirs" (© KEYSTONE/Peter Schneider).

Servette s'est incliné à Berne face aux Young Boys (0-2). Les Servettiens ont capitulé sur un autogoal de Steve Rouiller et un but de la tête de leur ancien attaquant Jean-Pierre Nsame. Fébriles, ils ont grandement facilité la tâche des "jaunes et noirs" bernois qui semblent toujours plus près d'un nouveau titre national.

Un début de match a coûté très cher dimanche aux Servettiens. Un corner évitable, suivi d'un autogoal qui ne l'était pas moins: voilà qui singulièrement leur tâche. Servette a pourtant bien réagi au cours du quart d'heure qui a suivi. Les visiteurs sont même passé tout près de l'égalisation sur un coup de tête à bout portant de Steve Rouiller, mais le reflexe du gardien Von Ballmoos l'a privé de cette joie. Dans l'enchaînement, les visiteurs ont encaissé le second but de partie sur un centre parfait de Maceiras qui a trouvé la tête de Nsame pour crucifier Jeremy Frick.

Pas de match en semaine

Battus sur leur terrain mi-décembre par le SFC (1-2), les leaders de Super League n'ont pas eu besoin de puiser dans leurs réserves pour empocher les trois points. De leur côté, les joueurs d'Alain Geiger se consolent en se disant qu'ils bénéficient d'une semaine entière (ou presque) pour préparer la venue du FC Zurich samedi (18h) à la Praille. C'est la première fois depuis un mois qu'ils n'auront pas de match en semaine: un répit bienvenue par les temps qui courent.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Conference League: une option pour le FC Bâle

Publié

le

Males jubile après son but (© KEYSTONE/EPA/Zsolt Szigetvary)

Le FC Bâle s'est imposé 2-1 à Budapest contre Ujpest au 3e tour qualificatif aller de Conference League. Les rotblau ont su réagir après avoir été menés à la pause.

Des réussites de Cabral (55e) et Males (74e) ont permis aux Rhénans de se mettre en posture favorable avant le match retour jeudi prochain. La grande forme manifestée par Cabral, aussi auteur de l'assist sur le deuxième but, fait beaucoup de bien aux hommes de Patrick Rahmen en ce début de saison.

Kasami mal inspiré

Le FCB a eu le mérite de montrer une réaction après une première mi-temps très décevante, durant laquelle il aurait pu encaisser davantage qu'un but. Les visiteurs ont mal entamé la partie. Sans le poteau sur un tir de Pauljevic dès la 6e et sans un arrêt de Lindner (10e), ils auraient rapidement pu courir après le score.

Le FCB a perdu beaucoup trop de ballons à mi-terrain, notamment par un Kasami pas bien inspiré. A tel point que Patrick Rahmen le remplaçait dès la 39e. Une minute plus tard, Ujpest trouvait le juste salaire de sa domination. Une balle perdue par Palacios permettait aux Hongrois de lancer un contre que Croizet parvenait à conclure, seul face à Lindner.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Conference League: Lucerne très mal barré

Publié

le

Til inscrit son deuxième but (© KEYSTONE/PHILIPP SCHMIDLI)

L'aventure européenne de Lucerne risque d'être brève cet été. Le club de Fabio Celestini a été battu 3-0 à domicile par le Feyenoord Rotterdam au 3e tour qualificatif aller de la Conference League.

Guus Til a été l'homme du match pour le Feyenoord. L'attaquant s'est fait l'auteur d'un doublé en première mi-temps (9e/39e), démontrant de belles qualités de finisseur. Il avait déjà marqué à trois reprises au tour précédent. Sinisterra a ajouté le numéro trois après un incroyable cafouillage dans la défense suisse provoqué par le gardien Vasic (84e).

Ugrinic seul Lucernois dangereux

Très efficaces et solides, les Néerlandais ont justifié leur statut de favoris face à des Lucernois qui, à part leur volonté, n'ont pas montré grand-chose. Seul Ugrinic a parfois su se montrer dangereux.

Ce score très net hypothèque évidemment sérieusement les chances lucernoises d'atteindre les play-off. On voit en effet mal comment l'équipe pourrait réussir une improbable remontée dans la ville portuaire jeudi prochain.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Manchester City engage Grealish pour 100 mio de livres

Publié

le

Jack Grealish: un transfert de poids pour Manchester City (© KEYSTONE/AP/Frank Augstein)

Manchester City a engagé le milieu offensif Jack Grealish (25 ans), qui évoluait à Aston Villa. L'international anglais a signé un contrat de six ans avec les champions en titre.

Les Citizens ont déboursé un montant record pour ce transfert, qui serait de l'ordre de 100 millions de livres (126 mio de francs), selon les médias anglais. Il s'agit du plus gros transfert de l'histoire en Premier League, devant les 89 mio de livres déboursés par Manchester United pour faire venir Paul Pogba de la Juventus en 2016.

Manchester City a précisé que Grealish porterait le numéro 10, récemment libéré par le départ du joueur argentin Sergio Aguero. "City est la meilleure équipe du pays avec un manager qui est considéré comme le meilleur du monde", a déclaré Grealish. "C'est un rêve qui se réalise de faire partie de ce club."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Espagne: Messi ne prolongera pas avec le Barça, annonce le club

Publié

le

Messi avec le maillot du Barça: une image du passé? (© KEYSTONE/AP/Joan Monfort)

Lionel Messi (34 ans) ne signera pas de prolongation de contrat au FC Barcelone, a annoncé le club catalan. L'Argentin a effectué toute sa carrière professionnelle chez les blaugrana.

"Bien qu'un accord ait été trouvé entre le FC Barcelone et Leo Messi (...) il ne pourra pas être formalisé en raison d'obstacles économiques et structurels (les règlements de la Liga espagnole). Face à cette situation, Lionel Messi ne restera pas lié au FC Barcelone. Les deux parties regrettent profondément que les souhaits du joueur comme du club ne puissent pas se concrétiser", a affirmé le club blaugrana dans un communiqué.

"Le Barça veut remercier de tout coeur le joueur pour son apport à l'institution et lui souhaite le meilleur pour sa vie personnelle et professionnelle." Arrivé en fin de contrat en juin dernier, le sextuple Ballon d'Or se donc retrouve libre de signer où il veut. C'est un véritable coup de tonnerre alors même que la presse espagnole s'attendait à la conclusion imminente de l'accord entre les deux parties.

Difficultés financières

Depuis la fin de la décevante saison 2020-2021, achevée avec le seul trophée de la Coupe du Roi sur l'étagère, le club catalan a tout fait pour conserver son joyau. Mais les graves difficultés financières du Barça pour rester dans les limites du fair-play financier de la Ligue espagnole, ont eu raison de l'opération.

Messi était pourtant disposé à faire un effort pécuniaire. Selon la presse espagnole, l'Argentin était prêt à diviser son salaire par deux et à prolonger pour cinq saisons.

L'attaquant aux six Ballons d'Or, tout juste vainqueur de la Copa América avec l'Argentine, était devenu cette saison le joueur ayant disputé le plus grand nombre de matches au Barça, devant les 767 apparitions de la légende Xavi.

Marché des transferts

Ce rebondissement fracassant concernant l'un des plus grands joueurs de l'histoire risque de bouleverser le marché des transferts et la presse spécialisée, avant que le point de chute de l'astre argentin soit connu. L'été dernier, les velléités de départ de Messi avaient déjà causé un long feuilleton.

Le joueur avait finalement décidé de rester en Catalogne jusqu'au bout de son contrat, malgré l'intérêt évoqué par la presse du Paris Saint-Germain ou de Manchester City. Ces deux clubs, aux ressources financières sans limites ou presque, vont sans doute se manifester prochainement sur ce dossier...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Christian Eriksen "en excellente forme", selon l'Inter

Publié

le

Christian Eriksen devra patienter au moins six mois avant de retrouver les terrains. (© KEYSTONE/EPA RITZAU SCANPIX/CLAUS BECH)

Le Danois Christian Eriksen, qui a revu ses coéquipiers de l'Inter Milan mercredi pour la première fois depuis son arrêt cardiaque lors de l'Euro-2020, se trouve "en excellente forme".

Dans un communiqué, le club milanais a expliqué que son milieu offensif, âgé de 29 ans, était venu rendre visite à ses partenaires au centre d'entraînement Appiano Gentile.

"Le milieu de terrain danois a rencontré la direction, l'entraîneur, ses coéquipiers et tous les membres du staff présents. Eriksen va bien, il est en excellente forme physique et mentale", a fait savoir l'Inter.

"Il va maintenant suivre le programme de rééducation préparé par des spécialistes à Copenhague, qui vont également coordonner le suivi médical. Le staff du club restera naturellement informé tout au long du processus", a prévenu l'Inter Milan.

Christian Eriksen avait été victime d'un malaise cardiaque à la fin de la première période du premier match des Danois à l'Euro-2020 contre la Finlande.

Son futur au sein du club milanais est incertain, le joueur s'étant fait poser un pacemaker, ce qui n'est pas autorisé dans le championnat italien.

Les tests qu'il va passer détermineront s'il pourra, ou non, le retirer, ce qui lui permettrait de rester à l'Inter. Eriksen ne devrait pas retrouver les terrains avant six mois, qu'il demeure, ou non, en Italie.

Le Danois avait connu une première année délicate en Lombardie, avant de s'imposer comme un titulaire indiscutable des Nerazzuri, avec qui il est devenu champion d'Italie en mai.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture