Rejoignez-nous

Sport

Open d'Australie: Belinda Bencic éliminée

Publié

,

le

Belinda Bencic (à gauche) félicite Anett Kontaveit qui était bien plus forte samedi. (©KEYSTONE/AP/MDB KAJ)

Le jeu de massacre se poursuit dans le simple dames de Melbourne. Après Naomi Osaka et Serena Williams, c'est au tour de Karolina Plsikova et de Belinda Bencic de mordre la poussière.

Belinda Bencic s'est inclinée 6-0 6-1 en 49 minutes devant Anett Kontaveit (no 28). Submergée d'entrée de jeu par le punch de l'Estonienne au service et en coup droit, Belinda Bencic n'a pas existé dans ce match. "J'ai été dépassée par les événements, avoue Belinda Bencic. J'avais déjà connu ce même sentiment d'impuissance, à Istanbul en 2014 face à Caroline Woznicaki." En Turquie, la Danoise l'avait battue 6-0 6-0.

Incapable de se procurer la moindre balle de break, Belinda Bencic n'a pas témoigné de l'efficacité voulue au service pour tenir le choc face à une adversaire en pleine confiance. A 24 ans, l'Estonienne se hisse pour la quatrième fois en huitième de finale d'un tournoi du Grand Chelem. Lundi face à la Polonaise Iga Swiatek (WTA 56), elle aura une occasion en or de passer une première fois ce cap du quatrième tour.

Belinda Bencic a donc conclu d'une manière abrupte une tournée de début d'année en demi-teinte. Battue d'entrée à Shenzhen et éliminée en quart de finale à Adelaïde et en seizième de finale à Melbourne, elle n'a pas vraiment justifié son rang de no 7 mondiale. "Je ne suis pas une joueuse de début de saison", souligne-t-elle. Avec la Fed Cup à Bienne contre le Canada, le tournoi de Saint-Pétersbourg qu'elle va peut-être ajouter à son programme, Dubaï et Doha, elle espère retrouver avec l'enchaînement des matches le bon timing qui lui fait encore défaut en ce début d'année.

Sur la Rod Laver Arena, Karolina Plsikova a été, pour sa part, battue 7-6 (7/4) 7-6 (7/3) devant Anastasia Pavlyuchenkova (no 30). La Tchèque a galvaudé deux balles de deuxième set pour concéder sa première défaite devant la Russe en sept rencontres... A 27 ans, elle peut commencer à s'interroger si elle gagnera un jour un titre du Grand Chelem tant son bras se crispe dans les moments cruciaux d'une rencontre.

 

 

Source: ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Super League: précieux succès pour Sion à Lausanne

Publié

le

Grgic transforme son deuxième penalty (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le FC Sion a fait un pas vers le maintien en gagnant 2-1 à Lausanne lors de la 35e journée de Super League. Les Valaisans comptent trois points d'avance sur Lucerne, tenu en échec 2-2 par Young Boys.

Grasshopper s'est virtuellement sauvé en dominant Saint-Gall 3-2. Les Sauterelles ont 40 points, comme Sion, mais une bien meilleure différence de buts. Lugano a surfé sur la vague de sa victoire en Coupe en s'imposant 2-1 contre le champion Zurich. Servette et Bâle en sont restés à 0-0.

Deux buts sur penalty

Sion n'a pas été malheureux à la Tuilière, où il a empoché les trois points grâce à deux penalties transformés par Grgic (31e/93e). Les Valaisans ont failli payer cher leur passivité en deuxième période, où ils se sont contentés d'attendre.

Le LS a ainsi pu égaliser grâce à un autogoal de Fickentscher, sur qui le ballon rebondissait après une frappe de Grippo sur la barre (82e). Sion sera sauvé quoi qu'il arrive s'il ne perd pas dimanche à Tourbillon face au Servette.

Le moral des Lucernois

Mais en cas de défaite, il y aura danger. Lucerne pourrait passer devant en gagnant au Letzigrund chez le champion Zurich. Les joueurs de Suisse centrale font preuve d'un grand moral. Face à YB, ils ont été menés 2-0 après sept minutes de jeu et des réussites de Kanga (3e) et Fernandes (7e). Sorgic (23e) et Ugrinic (69e) leur ont permis de revenir et de prendre un point qui pourrait être précieux.

GC n'a plus de souci de relégation après son succès 3-2 contre Saint-Gall, acquis grâce à des réussites de Loosli, Morandi et Momoh. Pour le promu, l'objectif de la saison est atteint.

Au Cornaredo, un rare doublé du capitaine Sabbatini (4e/28e) a permis aux bianconeri d'obtenir un succès de prestige contre Zurich. Les visiteurs avaient frappé les premiers par Gogia (3e).

Enfin, Servette et Bâle ont livré une partie globalement décevante, conclue sur un triste 0-0. Ce match a senti fort la fin de saison.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Le tenant du titre poursuit sa route

Publié

le

Casper Ruud affrontera Reilly Opelka vendredi en demi-finale à Genève (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Tenant du titre, Casper Ruud (ATP 8) a cueilli jeudi un sixième succès consécutif au Geneva Open. Le Norvégien s'est hissé en demi-finale en dominant Thanasi Kokkinakis (ATP 85) 6-4 7-6 (7/3).

Finaliste du Masters 1000 de Miami en mars mais en retrait dans ses quatre premiers tournois joués sur terre battue, Casper Ruud monte en puissance avant la quinzaine de Roland-Garros. Il avait déjà atteint le stade des demi-finales la semaine passée à Rome, s'inclinant devant le futur champion Novak Djokovic.

Facile vainqueur de Benoît Paire (6-3 6-1 en 55') mercredi pour son entrée en lice, Casper Ruud a dû serrer sa garde dans le deuxième set face à Thanasi Kokkinakis. Il a dû sauver deux balles de break à 5-5 - les deux seules que son adversaire australien s'est procurées -, mais a maîtrisé son sujet dans le tie-break.

Le Norvégien de 23 ans devra soigner sa relance vendredi pour sa quatrième demi-finale de l'année. Il retrouvera le géant Reilly Opelka (ATP 18), lequel a dominé Tallon Griekspoor (ATP 64) 6-4 3-6 6-3 jeudi. Il a remporté les trois duels livrés face à l'Américain de 2m11, dont un sur la terre battue de Houston en 2019.

La demi-finale du haut du tableau, "décapité" par les éliminations successives de Daniil Medvedev (ATP 2) et Denis Shapovalov (ATP 15) notamment, s'annonce moins relevée. Tombeur du Russe au 2e tour et de Kamil Majchrzak (6-2 6-4) jeudi, Richard Gasquet (ATP 75) se frottera au Portugais Joao Sousa (ATP 79).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Opelka premier demi-finaliste

Publié

le

Reilly Opelka est en demi-finale du Geneva Open (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Reilly Opelka (ATP 18) est le premier demi-finaliste du Geneva Open. Le géant américain de 2m11 s'est imposé 6-4 3-6 6-3 devant Tallon Griekspoor (ATP 64) jeudi en quart de finale.

Tête de série no 4 du tableau, Reilly Opelka a mis 1h33' pour prendre la mesure du Néerlandais, tombeur du Genevois Johan Nikles (ATP 317) la veille. Il a forcé la décision en signant le break dès le deuxième jeu de la troisième manche, dans laquelle il n'a perdu que 2 points sur son service.

Sacré en avril sur la terre battue de Houston, Reilly Opelka avait été battu d'entrée dans ses trois premiers tournois joués sur cette surface en Europe, notamment à Rome où il a subi la loi de Stan Wawrinka la semaine dernière. Il affrontera en demi-finale le tenant du titre Casper Ruud (ATP 8) ou Thanaski Kokkinakis (ATP 85).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Ruud domine Paire en deux sets

Publié

le

Casper Ruud a aisément battu Benoît Paire en 8e de finale à Genève (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Casper Ruud (ATP 8) a entamé victorieusement la défense de son titre au Geneva Open. Exempté de 1er tour, le Norvégien s'est imposé 6-3 6-1 devant le fantasque Benoît Paire (ATP 67) en 8e de finale.

Tête de série no 2 du tableau, Casper Ruud n'a mis que 55' pour signer sa neuvième victoire consécutive en Suisse, lui qui avait également été sacré sur la terre battue de Gstaad l'été dernier. Benoît Paire a bien résisté jusqu'à 3-3, après avoir même mené 2-1 service à suivre. Le Français a ensuite lâché prise, concédant sept jeux de manière consécutive.

Demi-finaliste du Masters 1000 de Rome la semaine dernière, le Norvégien affrontera jeudi en quart de finale l'étonnant Thanasi Kokkinakis (ATP 85), d'ordinaire peu à l'aise sur terre battue. L'Australien, tombeur de Fabio Fognini (ATP 52) au 1er tour, a confirmé en venant à bout de Federico Delbonis (ATP 62) en 8e de finale. Mené 6-1 5-3, il s'est imposé 1-6 7-5 7-5 devant l'Argentin.

Shapovalov mord la poussière

Battu par Casper Ruud en finale l'an dernier sur la terre battue du Parc des Eaux-Vives, Denis Shapovalov (ATP 15) a en revanche connu l'élimination dès son entrée en lice à Genève. Le gaucher canadien s'est incliné 6-4 6-7 (2/7) 6-3 devant le Bélarusse Ilya Ivashka (ATP 50), lequel se frottera au Portugais Joao Sousa (ATP 79) jeudi soir en quart de finale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Fin de parcours pour Johan Nikles au Geneva Open

Publié

le

Johan Nikles a été éliminé en 8e de finale à Genève (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Johan Nikles (ATP 317) n'est pas parvenu à enchaîner un quatrième succès sur la terre battue du Parc des Eaux-Vives.

Le Genevois s'est logiquement incliné en 8e de finale du Geneva Open, battu 6-3 7-5 par le Néerlandais Tallon Griekspoor (ATP 64) après 1h29' de jeu.

Issu des qualifications, Johan Nikles s'attendait à un match difficile face à un joueur qu'il avait qualifié de "très solide" après sa victoire face à Leandro Riedi (ATP 301) la veille. Les quelque 2h30' passées sur le court dans une partie où il avait sauvé six balles de match ne l'ont qui plus est pas aidé à aborder ce 8e de finale dans les meilleures dispositions.

Nettement dominé dans un premier set où il a concédé deux breaks, le Genevois de 25 ans a néanmoins trouvé les ressources pour faire vibrer ses nombreux supporters dans la deuxième manche. Il a même pu croire en un nouveau retournement de situation lorsqu'il s'est procuré quatre balles d'égalisation à un set partout à 5-3 sur le service adverse.

Mais Johan Nikles n'est pas parvenu à porter l'estocade. Guère convaincant depuis l'entame de la deuxième manche, Tallon Griekspoor a quant à lui sur serrer sa garde au meilleur moment pour s'éviter toute mauvaise surprise, remportant les quatre derniers jeux du match pour gagner le droit de défier la tête de série no 4 Reilly Opelka (ATP 18) en quart de finale.

Aux alentours de la 275e place

Cette défaite, subie face à un joueur solidement installé dans le top 100, ne ternira en rien le fabuleux bilan que peut tirer Johan Nikles. Le Genevois a savouré comme il se devait la première victoire de sa carrière obtenue sur l'ATP Tour. Son accession au 2e tour lui permettra d'améliorer son meilleur classement pour figurer aux alentours de la 275e place mondiale lundi prochain.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture