Rejoignez-nous

Basketball

Les Lions de Genève en finale grâce à un coup de génie

Publié

,

le

Jeremy Jaunin - en blanc - et les Lions de Genève sont finalement venus à bout de Robert Zinn et du tenant du titre, Fribourg Olympic grâce à une action lumineuse à la dernière seconde (© LUCIE GERTSCH/swiss.basketball).

Les Lions de Genève ont battu Fribourg Olympic d'extrême justesse (57-55) au terme d'un match intense et indécis. Leur persévérance et leurs qualités mentales ont prévalu face aux détenteurs du trophée.

On ne pouvait rêver meilleure propagande pour la sphère orange ! Même si en terme de d'actions d'éclats, les puristes n'ont pas tous été ravis par ce qu'ils ont vu, la première demi-finale a tenu toutes ces promesses. Indécise d'un bout à l'autre, elle n'a livré son verdict qu'à l'ultime seconde de la partie. La prestation des deux équipes a connu des hauts et des bas. Les joueurs des bords de la Sarine ont eu le dessus durant vingt-cinq minutes environ. Ensuite, ce sont Donatas Sabeckis et ses coéquipiers qui ont patiemment et progressivement fait tourner le match. Une joie et un soulagement pour les Lions qui ont su faire front pour finir par s'imposer, confirmant une fois de plus qu'il faut compter avec eux cette saison...

Roberto KovacArrière-shooteur des Lions de Genève

 

Le coup de génie final

Si les dernières minutes ont eté capitales comme le souligne Roberto Kovac, ce sont surtout les vingt dernières secondes qui ont marqué les esprits. Le pivot américain Dominic Morris venait de remettre les deux équipes à égalité d'un tir à trois points. Direction les prolongations, croyait-on. Erreur ! Les basketteurs du Grand-Saconnex ont plus d'un tour dans leur sac à malice. Alors que les Fribourgeois s'efforçaient de gêner les shooteurs adverses. Le meneur de jeu lituanien a adressé une passe lumineuse à Eric Adams, sans laissé la moindre surveillance devant le panier. Ce dernier ne s'est pas fait prier pour donner la victoire aux siens d'un dunk d'anthologie. La messe était dite, grâce à une action qui resterait dans les annales.

Roberto KovacArrière-shooteur des Lions de Genève

 

Le pivot américain Eric Adams, l'auteur du dunk décisif (© LUCIE GERTSCH/swiss.basketball).

 

Sur la dernière action, synonyme de victoire pour les Lions, l'option retenue était la plus adéquate au vu des circonstances. Sans oublier, la passe lumineuse adressée par Donatas Sabeckis.

Michel-Ofik NzegePivot des Lions de Genève

 

L'occasion de souligner encore une fois, si besoin était, les qualités hors-norme par rapport au niveau de l'élite helvétique du meneur lituanien.

Michel-Ofik NzegePivot des Lions de Genève

 

Imad Fattal de son côté rend hommage à son coach comme à ses joueurs pour leur présence d'esprit sur l'action décisive comme dans les minutes qui ont précédé.

Imad FattalPrésident des Lions de Genève

 

Du rarement vu!

Forcement une telle rencontre est appelée à laisser une trace dans les mémoires et on peut se demander si les joueurs ont été déjà vécu un scenario aussi incroyable.

Jeremy JauninMeneur de jeu des Lions de Genève

 

Le président genevois Imad Fattal n’en pas vu beaucoup non plus de rencontres comme celles-là. Lui qui est passé par tous les états d’âme..

Imad FattalPrésident des Lions de Genève

 

Auteur d'une performance solide (dix points, six rebonds), le pivot genevois Michel-Ofik Nzege relève les qualités mentales de son équipe qui lui a permis de revenir dans le match dès le milieu du troisième quart-temps.

Michel-Ofik NzegePivot des Lions de Genève

 

Michel-Ofik Nzege (n°1) et Arnaud Cotture se sont livrés une bataille sans merci sous les paniers (© LUCIE GERTSCH/swiss.basketball).

 

Jeremy Jaunin pourrait conserver "son" titre

Le détenteur du trophée a été éliminé. Il en va tout autrement de Jeremy Jaunin qui lui, s'apprête à jouer une deuxième finale consécutive et pourrait à nouveau soulever sous un maillot différent.

Jeremy JauninMeneur de jeu des Lions de Genève

 

Les Lions face à la SAM

Vainqueurs d'Union Neuchâtel sur un score plus net (72-57), les Tessinois de Massagno défieront les Lions dimanche (16h) dans ce qui sera une revanche de la finale jouée voilà deux ans sur le parquet de la Salle du Pierrier.

La seconde demi-finale a vu la victoire de Massagno sur Union Neuchâtel 72-57 (© LUCIE GERTSCH/swiss.basketball)..

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basketball

Play-offs: les Lions battus à Fribourg par Olympic

Publié

le

Kazadi (à droite) a brillé samedi face aux Lions (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Les favoris ont imposé leur loi à domicile samedi dans l'acte I des demi-finales de SBL messieurs. Olympic, face aux Lions de Genève (95-61), et Massagno, face à Union Neuchâtel (93-72) ont tous deux signé leur quatrième succès en autant de matches dans ces play-off.

Quintuple tenant du titre et vainqueur de la phase préliminaire, Fribourg a écrasé les Lions de Genève 95-61 à St-Léonard. Deuxième du tour qualificatif, Massagno s'est pour sa part imposé 93-72 devant l'invité-surprise du dernier carré, Union Neuchâtel.

Olympic a fait la différence d'entrée face aux Lions, qui ont eu besoin de cinq matches pour mater Monthey en quart de finale. Les hommes du coach Thibaut Petit ont inscrit les 15 premiers points du match, prenant jusqu'à 24 longueurs d'avance (31-7) après quelques secondes de jeu dans le deuxième quart.

Un partiel de 11-0 a alors permis aux Lions de Genève de se relancer. Porté par Jonathan Kazadi (17 points, 6 rebonds), Olympic n'a cependant pas desserré son étreinte, remportant le troisième quart sur le score de 20-10 pour entamer l'ultime période avec une marge de 27 unités (68-41).

Massagno n'a pas non plus tremblé face à Union, qui a créé la surprise en sortant Vevey Riviera en quart. Keith Clanton (17 points, 13 rebonds, 6 assists) et ses équipiers ont rapidement pris les commandes, menant 25-16 après 10' de jeu. Les Tessinois ont enfoncé définitivement le clou dans le troisième quart en s'offrant un matelas de 18 points (69-51 après 29'16).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Basketball

LNA, play-off: Les Lions de Genève continuent

Publié

le

Archives (KEYSTONE/Cyril Zingaro)
Les Lions de Genève ont obtenu leur billet pour les demi-finales de play-off de LNA.
Dans le 5e match décisif, ils ont nettement battu Monthey 97-68. Ils affronteront ensuite Fribourg Olympic, tenant du titre.
L'autre demi-finale mettra aux prises Massagno et Union Neuchâtel.

Continuer la lecture

Basketball

Coupe de Suisse : les Lions battus en finale par Fribourg Olympic

Publié

le

Jonathan Kazadi (à gauche) défie Paul Gravet sur la route d'un nouveau trophée pour Fribourg Olympic. (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Double vainqueur sortant, Fribourg Olympic a ajouté une 12e Coupe de Suisse à sa collection. Serrée, la rencontre a finalement tourné en défaveur des Lions de Genève (57-48).

Cette finale Fribourg Olympic - Lions de Genève aura été la moins prolifique au niveau des points marqués depuis... 1966. Davantage que pour sa maladresse, la rencontre restera cependant dans les annales pour son intensité, rarement aussi élevée au niveau du basket helvétique.

Au contact durant 30 minutes (39-37), les Genevois ont accusé un passage à vide fatal en début de 4e quart. Les visiteurs n'ont soudainement plus pu contenir l'efficacité offensive d'Eric Nottage, le meilleur marqueur de la soirée avec ses 15 points (49-39 à la 33e, puis 53-43 à la 37e). Dans le camp genevois, Robert Zinn (15 points également) aura été le seul à marquer à trois points (5/8).

Première pour Petit

Entraîneur du Fribourg Olympic, Thibaut Petit soulève enfin la Coupe de Suisse. Battu en 2011 avec Monthey et en 2018 avec Lugano, le technicien belge fait, cette fois-ci, partie du camp des gagnants. Chez les Lions de Genève, Markel Humphrey a, lui, perdu pour la quatrième fois en... quatre finales.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Basketball

Le quatre à la suite d'Elfic Fribourg

Publié

le

Un titre de plus pour Abigail Fogg et Elfic Fribourg (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Elfic Fribourg est toujours aussi intouchable. Invaincu en finale de la Coupe de Suisse depuis 2019, Elfic Fribourg a remporté pour la cinquième fois le trophée.

Face à Troistorrents, les pensionnaires de Saint-Léonard ont été accrochées jusqu'à la 28e minute (47-42), sans pour autant donner l'impression de pouvoir perdre. Score final: 78-61 (41-35). Pour les Fribourgeoises, il s'agit du 15e trophée consécutif, toutes compétitions confondues, dont quatre Coupes de Suisse.

Dans cette finale disputée devant 1750 spectateurs, Troistorrents a évolué sans complexe durant le premier quart (18-18). Si elles ont concédé beaucoup trop de balles perdues qui ont fait le bonheur des Fribourgeoises en début de deuxième période (34-22 à la 15e), les Chorgues ont su revenir à hauteur, peu avant la mi-temps (35-35e à la 18e), avant de se casser les dents sur la défense adverse.

La mobilité d'Abigail Fogg dans le jeu intérieur 18 points, 13 rebonds), l'efficacité de Qadashah Hoopie (22 points, 8 assists) auront été les autres atouts décisifs des Elfes avec cette rigueur défensive de tous les instants.

En poste depuis octobre dernier, Alexandra Arena ne sera pas, par ailleurs, reconduite dans ses fonctions à la tête de l'équipe chablaisienne, la saison prochaine, selon une information recueillie par Keystone-ATS auprès du comité du club valaisan.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Basketball

Play-offs: les Lions nets vainqueurs de Monthey

Publié

le

Le meneur Bryan Colon, en blanc, a été l'un des Lions les plus en vue mercredi soir au Pommier (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI).

Souvent en difficulté ces dernières semaines, les Lions de Genève se sont imposés 78-61 face à Monthey Chablais lors du premier match des quarts de finale des play-offs mercredi soir à la Salle du Pommier.

Les Lions de Genève ont retrouvé leur mordant face à Monthey Chablais. Une victoire plutôt nette, dix-sept points d'écart (78-61) et cinq joueurs à plus de dix points au compteur. Et tout cela, malgré un début de match raté: dix points de retard après quatre minutes de jeu.

La défaite subie face au BBC Nyon (75-77) le vendredi précédent au Bout-du-Monde a sans doute servi d'électrochoc, car les basketteurs du Grand-Saconnex ont fait preuve d'une rigueur défensive accrue pour prendre le dessus face aux Sangliers bas-valaisans de Clayton Le Sann, arrivé cet hiver en provenance de Genève.

De son côté, Olympic a connu une entrée en matière délicate dans ces play-off de SBL. Les Fribourgeois ont néanmoins dominé Nyon 87-68 dans l’acte I de ce quart de finale.

Grandissime favori à sa propre succession, Olympic a souffert bien plus que prévu face à une équipe qui a arraché son ticket pour les séries finales lors de l’ultime journée de la phase préliminaire. Nyon a ainsi mené 5-0, puis 7-1 après moins de trois minutes de jeu.

Les joueurs de La Côte vaudoise ont certes encaissé un partiel de 10-0 dans le deuxième quart, mais ils n’ont rien lâché pour atteindre la pause avec un point de retard (37-36). Ils ont même pu reprendre les commandes à la 24e (42-44). Mais Olympic a alors serré sa garde pour s’éviter toute mauvaise surprise, inscrivant 12 points de suite pour s’offrir une marge de 18 longueurs à la 33e (70-52).

Par ailleurs, Massagno a dominé Pully Lausanne 96-77, mardi Union Neuchâtel est allé gagner à Vevey (83-80).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture