Rejoignez-nous

Sport

Les "Champs" pour van Aert, la victoire finale pour Pogacar

Publié

,

le

Tadej Pogacar peut lever les bras. Il a gagné son deuxième Tour de France. (© KEYSTONE/EPA/GUILLAUME HORCAJUELO)

Le Slovène Tadej Pogacar (UAE), vainqueur sortant, a remporté pour la deuxième fois le Tour de France, dimanche, sur les Champs-Elysées à Paris.

La 21e et dernière étape a été magistralement gagnée par le Belge Wout van Aert (Jumbo).

Le champion de Belgique s'est imposé dans le sprint final aux dépens du Britannique Mark Cavendish, troisième de l'étape.

Agé de 26 ans, van Aert a enlevé son troisième succès depuis le départ, son deuxième en deux jours. Performance exceptionnelle, il a gagné une étape de montagne (le jour de la double montée du Ventoux), un contre-la-montre (Saint-Emilion) et un sprint massif (Paris Champs-Elysées).

Dans un sprint somptueux, le Belge a été emmené par le Néerlandais Mike Teunissen et a dominé son compatriote Jasper Philipsen.

Cavendish, vainqueur à quatre reprises depuis le départ, a perdu la roue de son +lanceur+ habituel, le Danois Michael Morkov. Troisième de l'étape, il n'a pu gagner pour la 35e fois sur le Tour et battre le record des victoires d'étape qu'il détient à égalité avec le Belge Eddy Merckx.

Pour consolation, il a obtenu le maillot vert qu'il avait déjà ramené à Paris voici dix ans.

Le plus important depuis 2014

Au classement final, Pogacar a battu le Danois Jonas Vingegaard et l'Equatorien Richard Carapaz, présents pour la première fois sur le podium.

L'écart entre les deux premiers, supérieur à cinq minutes, est le plus important depuis 2014 et le succès de l'Italien Vincenzo Nibali.

Pogacar, qui a signé la deuxième victoire slovène en 108 éditions, a cumulé comme l'an passé trois maillots distinctifs: jaune (classement général), à pois (montagne), blanc (jeune). Il a enlevé trois étapes, un contre-la-montre et deux arrivées au sommet.

Dans la dernière étape, longue de 108,4 kilomètres à partir de Chatou, la course a accéléré au premier passage sur la ligne d'arrivée, à la mi-parcours.

Sous le soleil parisien, aucune échappée n'a pu compter plus d'une quarantaine de secondes d'avance sur le circuit final des Champs-Elysées. Les derniers attaquants (Schelling, Valgren, Van Moer) ont été repris à 6 kilomètres de l'arrivée. Le Suisse Stefan Bissegger s'était dérouillé les jambes avant de s'envoler pour Tokyo en s'immisçant dans la première échappée du jour.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Feu vert pour le Zoug - Berne de vendredi

Publié

le

Zoug pourra jouer vendredi face à Berne (© KEYSTONE/PHILIPP SCHMIDLI)

Zoug accueillera bel et bien Berne vendredi en National League. Le champion de Suisse a suffisamment de joueurs disponibles après les derniers tests de Covid-19 qu'il a effectués.

Le club de Suisse centrale a été contraint de reporter son duel prévu mardi à Davos après que quatre cas positifs ont été détectés dans son effectif dans la foulée de son affontement avec Munich en Champions League. Les personnes testées positives ont été placées à l'isolement. Tous les joueurs ont pourtant été vaccinés.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Andreï Bykov (Gottéron) sur le flanc

Publié

le

Andreï Bykov (à dr.) risque de cruellement manquer à Gottéron. (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Andreï Bykov manquera à l'appel pendant plusieurs semaines à Fribourg-Gottéron. L'attaquant a été blessé lors d'un mauvais coup reçu mardi lors du match victorieux (5-3) contre Berne.

Bykov était retourné aux vestiaires lors du dernier tiers-temps. La durée exacte de son indisponibilité n'est pas encore connue, mais elle sera de plusieurs semaines, annonce jeudi La Liberté. Yannick Herren sera rappelé, comme treizième attaquant.

Bykov rejoint Jérémie Kamerzin dans la liste des blessés à Gottéron, leader de National League.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Stefanie Siegenthaler manque sa finale

Publié

le

Stefanie Siegenthaler n'a pas évolué au même niveau qu'en qualifications. (© KEYSTONE/ALEXANDRA WEY)

Stefanie Siegenthaler est passée au travers de la finale du concours général des Mondiaux de Kitakyushu, au Japon. Elle est restée loin de son meilleur niveau et a pris la 24e (et dernière) place.

La Zurichoise âgée de 23 ans avait eu le mérite de se qualifier, mais sa finale restera comme une déception. Elle a chuté d'entrée, dans l'exercice au sol, sur sa première diagonale.

Au final, son total de 46,432 points est inférieur de deux points et demi à son score des qualifications.

Favorite, la Russe Angelina Melnikova (21 ans/1m52 pour 44 kg) a tenu son rang. Elle a décroché l'or, talonnée par les Américaines Leanne Wong et Kayla DiCello. C'est son premier titre mondial.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Tirage au sort le 1er avril

Publié

le

Gianni Infantino, le président de la FIFA, maître d'oeuvre du raout quadriennal. (© KEYSTONE/EPA/Miguel Gutierrez)

Le tirage au sort de la phase de groupes du tour final de la Coupe du monde 2022 au Qatar se déroulera le 1er avril à Doha, au lendemain du congrès de la FIFA au même endroit.

Le tournoi aura lieu du 21 novembre au 18 décembre.

Les trois sélections déjà qualifiées sont le Qatar (pays hôte), l'Allemagne et le Danemark. La Suisse a de bonnes chances d'être du voyage, soit en décrochant son billet directement si elle devance l'Italie pour la 1re place dans son groupe de qualification, soit lors d'un barrage entre les deuxièmes de groupes.

Au moment du tirage au sort, les 32 pays participants ne seront pas encore tous connus. Les deux derniers qualifiés seront déterminés après les barrages intercontinentaux en juin.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

L'entraîneur du Bayern, Julian Nagelsmann, positif au Covid-19

Publié

le

Julian Nagelsmann doit prendre soin de lui. (© KEYSTONE/AP/Matthias Schrader)

Pourtant vacciné, Julian Nagelsmann, l'entraîneur du Bayern Munich, a été contrôlé positif au Covid-19 et va se placer en quarantaine, a annoncé le club jeudi.

"Julian Nagelsmann a été testé positif au coronavirus bien qu'il soit entièrement vacciné. Il retournera à Munich séparément de l'équipe par avion médicalisé et sera placé à l'isolement", a expliqué le champion d'Allemagne sur Twitter.

L'entraîneur de 34 ans n'était pas présent mercredi soir à l'Estadio da Luz pour assister à la victoire de son équipe 4-0 en Ligue des champions face au Benfica Lisbonne. Il avait cependant fait le déplacement au Portugal mardi, mais était resté isolé à l'hôtel ensuite par précaution.

Le club avait parlé mercredi "de symptômes de grippe" sans plus de précision.

"Il a des symptômes de grippe. Il n'avait pas envie de venir au match. Par conséquent, ses assistants le remplaceront", avait expliqué au micro de DAZN le directeur sportif Hasan Salihamidzic.

Selon le ministère de la Santé bavarois, toute personne testée positive au coronavirus doit se mettre quatorze jours en quarantaine.

En théorie, Nagelsmann devrait ainsi rater quatre rencontres du Bayern, dont le match retour à domicile contre les Portugais (2 novembre). Il pourrait retrouver le banc contre Fribourg, le 6 novembre.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture