Rejoignez-nous

Hockey sur glace

Laurent Strawson : « je suis soulagé et déçu! »

Publié

,

le

Aux Vernets, les supporters seront moins nombreux derrière les buts et ils ne pourront plus être debout.

Patinoires et stades pourront être rempli aux deux tiers au mieux cette saison ; pour Laurent Strawson, président de Genève-Servette « c’est insuffisant », même s’il avoue un certain soulagement.

Les championnats de football et de hockey sur glace se joueront avec des enceintes remplies aux deux tiers de leur capacité en termes de places assises. La mesure satisfait globalement la Swiss Football League ; du côté de la Ligue suisse de hockey sur glace, les dirigeants de clubs se réjouissent que les deux sports soient logés à la même enseigne. Mais cette égalité de traitement est accueillie de façon mitigée à Genève. Le Stade de la Praille pourrait potentiellement accueillir près de 20’000 spectateurs sur 30’000 au total, toutes les places étant assises. Aux Vernets, la capacité maximale de la patinoire est bien inférieure. La nouvelle n’est pas vraiment réjouissante pour les dirigeants de Genève-Servette, à commencer par leur président. Me Laurent Strawson est partagé entre déception et soulagement.

Laurent Strawson Président du Genève-Servette HC

 

Concrètement, sur les 7135 places que compte l’enceinte des Vernets, plus de 1’200 sont des places debout, ce qui reduit d’autant le nombre de spectateurs autorisés à assister aux matches.

Laurent Strawson Président du Genève-Servette HC

 

Les conséquentes financières d’un tel manque à gagner seraient très importantes. Le responsable grenat et son comité devront chercher des solutions alternatives pas faciles à trouver quand on sait que les budgets sont faits bien à l’avance.

Laurent Strawson Président du Genève-Servette HC

 

Enfin, les interrogations des présidents de club ne s’arrêtent pas à la reprise de l’actuel championnat de Suisse : le futur comporte également son lot d’incertitudes.

Laurent Strawson Président du Genève-Servette HC

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

C’est officiel, Joël Vermin sera bien genevois!

Publié

le

Photo: ©KEYSTONE/Martial Trezzini

Le Genève-Servette Hockey Club a confirmé ce matin l’échange de joueurs avec le Lausanne HC.

L’ailier international Joël Vermin rejoint les grenat, tandis que Tim Bozon et Petr Cajka font le chemin inverse vers Malley. A 28 ans, Joël Vermin a paraphé un contrat de 2 saisons, jusqu’à la fin 2021-2022.  

Est-ce que Genève-Servette avait besoin d’un joueur au profil de Joël Vermin ou est-ce que c’était surtout une question d’opportunité? La réponse Marc Gautschi, le directeur sportif du GSHC.

Marc Gautschi Directeur sportif GSHC

Certains regrettent toutefois de voir partir Petr Cajka, un jeune à fort potentiel…

Marc Gautschi Directeur sportif GSHC

Un échange qui a beaucoup fait parler, notamment en raison de querelles internes opposant le désormais ex-Lions et un coéquipier lausannois. Marc Gautschi, lui, ne tient compte que des aspects sportifs. 

Marc Gautschi Directeur sportif GSHC

Le GSHC précise que « le budget sportif inchangé suite à ces échanges, par rapport aux limites que la direction s’était fixée en cette période sanitaire difficile ».

Continuer la lecture