Rejoignez-nous

Sport

La marathonienne Mary Keitany prend sa retraite à 39 ans

Publié

,

le

Mary Keitany lors de l'une de ses victoires à Londres. (© KEYSTONE/AP/Sang Tan)

La Kényane Mary Keitany, quadruple vainqueure du marathon de New York et triple vainqueure de celui de Londres, met fin à sa carrière à 39 ans après une blessure à la hanche.

Elle avait été privée de compétition ces deux dernières années.

Keitany est l'une des plus grandes marathoniennes de l'histoire, et détient le record féminin sur la distance, établi sans lièvre masculin lors du marathon de Londres 2017 en 2h17'01''. La Kényane Brigid Kosgei qui a couru les 42,195 km en 2h14'04'' lors du marathon de Chicago 2019 avait elle bénéficié de deux lièvres masculins.

"Je me suis beaucoup cherchée, et nous avons décidé avec mon manager italien Gianni Demadonna que c'était mieux pour moi d'arrêter", a déclaré Keitany, qui n'avait commencé les courses de fond qu'après la naissance de son premier enfant en 2008.

"J'ai contracté une blessure à la hanche après mon dernier marathon de Londres en 2019, qui a amputé ma capacité à m'entraîner et je n'ai pas pu concourir efficacement depuis. Je crois que j'ai rencontré le succès dans cette carrière et que c'est la meilleure décision que je puisse prendre" a-t-elle poursuivi.

En dix ans de carrière, Keitany s'est également emparée des records sur 10 miles, 20km, semi-marathon et 25km.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Le FC Barcelone limoge son entraîneur Ronald Koeman

Publié

le

L'entraîneur du FC Barcelone Ronald Koeman a été démis de ses fonctions dans la nuit de mercredi à jeudi. (© KEYSTONE/AP/Manu Fernandez)

Le FC Barcelone a limogé son entraîneur néerlandais Ronald Koeman, a annoncé le club catalan dans un communiqué dans la nuit de mercredi à jeudi, après la défaite 1-0 chez le Rayo Vallecano en Liga.

"Le FC Barcelone a destitué cette nuit Ronald Koeman de ses fonctions d'entraîneur de l'équipe première", a annoncé le club catalan, précisant que le président Joan Laporta a déjà communiqué cette décision à l'entraîneur.

Cette décision intervient trois jours après une défaite cinglante lors du clasico de Liga face au Real Madrid, dimanche au Camp Nou (2-1), et alors que le Barça stagne à la 9e place du championnat d'Espagne et qu'il est au bord de l'élimination en Ligue des champions.

Critiqué depuis plusieurs semaines, Koeman était déjà passé proche de l'éviction fin septembre, quand le Barça venait d'être corrigé 3-0 au Camp Nou par le Bayern Munich en Ligue des champions.

Le technicien néerlandais avait alors demandé aux dirigeants d'éclaircir la situation, et le président Laporta s'était présenté devant la presse avant un match de Ligue des champions à Lisbonne (perdu 3-0 face au Benfica) pour affirmer que le club comptait sur Koeman.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Etoile Carouge recevra Saint-Gall en quart de finale

Publié

le

Tombeurs du FC Bâle. les Stelliens de Thierry Cotting défieront à nouveau une équipe de Super League (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI).

Après avoir éliminé Winterthour (3-1) mi-septembre et le FC Bâle (1-0) mercredi, les Stelliens défieront les Brodeurs d'ici le 10 février prochain en quarts de finale de la Coupe de Suisse.

La main innocente de l'ancien joueur bâlois Benjamin Huggel a d'emblée tiré au sort le nom d'Etoile Carouge, suivi quelques instants plus tard de Saint-Gall. Un derby vaudois figure egalement à l'affiche de ces quarts de finale: Yverdon recevra Lausanne-Sport. Les deux formations de Promotion League encore en course seront opposées aux finalistes de la dernière édition. Bienne recevra le détenteur du trophée Lucerne. Tombeur du Servette FC, Thoune attend la venue du FC Lugano.

Ces matches comptant pour les quarts de finale se joueront en semaine du mardi 8 au jeudi 10 février prochain.

 

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

 

https://www.radiolac.ch/sport/etoile-carouge-bat-le-fc-bale-et-refait-le-coup-de-77/

 

https://www.radiolac.ch/sport/etoile-carouge-vise-un-exploit-face-au-fc-bale-comme-1977/

Continuer la lecture

Football

Breel Embolo: le match de sa vie

Publié

le

Breel Embolo: il a terrassé le Bayern Munich. (© KEYSTONE/AP/Martin Meissner)

Breel Embolo Superstar ! Le Bâlois a livré le match de sa vie lors du succès - historique - 5-0 du Borussia Mönchengladbach devant le Bayern Munich au 2e tour de la Coupe d'Allemagne.

Avec ses trois assists et ses deux buts, le Bâlois a tourmenté comme jamais la défense bavaroise forte pourtant de trois Champions du monde, Benjamin Pavard, Lucas Hernandez et Manuel Neuer. Il a, surtout, mis au supplice Dayot Upamecano, le transfuge de Leipzig, pour réussir une performance de choix. On rêve désormais de la voir évoluer dans le même registre le 12 novembre à Rome lors de la finalissima du tour préliminaire de la Coupe du monde entre l'Italie et la Suisse.

Le Borussia a forcé la décision d'entrée de jeu. A la 21e minute, Gladbach menait, en effet, déjà 3-0 avant que Breel Embolo ne trouve à son tour le chemin des filets après le repos. L'attaquant ne fut pas le seul Suisse à briller contre les Bavarois. Denis Zakaria fut aussi fort à son avantage en ligne médiane alors que Nico Elbedi et Yann Sommer ont témoigné d'une rigueur de tous les instants pour réussir un clean-sheet.

Le Bayern Munich n'avait jamais dans son histoire perdu un match de Coupe d'Allemagne sur un score aussi lourd. Frappé par le coronavirus, l'entraîneur Julian Nagelsmann n'était pas sur le banc mercredi soir.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Etoile Carouge bat le FC Bâle et refait le coup de 77!

Publié

le

Auteur du seul but du match, l'ex-latéral gauche du SFC Romain Kursner a ensuite sauvé sur sa ligne quelques minutes plus tard (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI).

Extraordinaire performance d'Etoile Carouge qui se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe de Suisse en battant le FC Bâle (1-0) mardi soir à la Fontenette. Les Stelliens ont ainsi rejoint leurs glorieux devanciers dans le livre d'Or du football suisse.

Comme le 20 août 1977, un seul but a permis à Etoile Carouge de battre le FC Bâle (1-0) et d'entrer dans l'Histoire du ballon rond helvétique! Après six minutes de jeu en seconde mi-temps, Romain Kursner a surgi comme un diable de sa boîte pour propulser le cuir au fond des filets sur un renvoi du gardien adverse Gebhardt. L'ancien  arrière latéral gauche du Servette FC a ensuite sauvé sur sa ligne un ballon qui prenait le chemin des filets. Mais outre ses deux actions d'éclat, c'est toute l'équipe des bords de l'Arve qui est a féliciter pour une performance de tout premier ordre. Chaque joueur a parfaitement recité sa partition pour offrir aux 3'000 spectateurs ravis une qualification logique et méritée. Car la différence de catégorie de jeu ne s'est absolument pas vue mercredi soir au Stade de la Fontenette.

R. Kursner: "c'est la victoire de toute l'équipe"

Déjà auteur de l’ouverture du score face à Winterthour au tour précédent, l’ancien latéral gauche du Servette FC a ensuite dégagé sur la ligne un ballon qui avait le poids de l’égalisation.
Romain Kursner revient sur cette soirée mémorable et sur ces deux actions.

Romain KursnerArrière latéral gauche d'Etoile Carouge

 

 

Continuer la lecture

Football

Eliminé à Thoune, le Servette FC touche le fond!

Publié

le

Toute la détresse de Jeremy Frick (à gauche) sur l'égalisation thounoise. (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Le SFC n'a pas retrouvé la lumière à Thoune. Battus dans l'Oberland bernois (1-4) mercredi soir en huitième de finale de la Coupe de Suisse, les Servettiens basculent lentement, mais sûrement dans la crise.

Ce revers face à une équipe de Challenge League qui intervient après trois défaites de rang en championnat interpelle. Il y a vraiment quelque chose de cassé au sein de la formation d'Alain Geiger. Sa seconde période dans l'Oberland fut, en effet, catastrophique. Les Genevois, qui avaient eu le bonheur d'ouvrir le score peu avant la pause sur une tête de Miroslav Stevanovic, ont encaissé trois buts en l'espace de 11 minutes pour perdre complètement le fil de leur football. Coupable sur les deux premiers buts thounois, Jeremy Frick endosse, bien sûr, une très grande responsabilité dans cette défaite. Mais le gardien ne fut pas le seul à sombrer à la Stockhorn Arena. Ses défenseurs, notamment, ne lui furent pas d'un grand secours.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture