Rejoignez-nous

Sport

Internationaux d'Australie: tirage délicat pour les Suisses

Publié

,

le

Roger Federer risque de devoir vraiment serrer le jeu au troisième tour. (©KEYSTONE/AP/JJ)

Le péril guettera Roger Federer (n°3) dès le troisième tour à l'Open d'Australie. Selon toute vraisemblance, le Bâlois affrontera l'un des joueurs qui monte sur le Circuit: Hubert Hurkacz (n°31).

C'est un tirage au sort difficile qui attend les représentants helvétiques à Melbourne et Roger Federer n'est pas épargné! Il affrontera Hubert Hurkacz (22 ans). Toujours en lice cette semaine à Auckland, le Polonais a gagné trois simples sur trois lors de la récente ATP Cup face à Diego Schwartzman, Borna Coric et Dominic Thiem. Roger Federer, qui n'a toujours pas un seul match officiel dans les jambes, devra donc très vite monter en puissance. Il en aura le loisir lors de son premier tour contre l'Américain Steve Johnson (ATP 81) qu'il a battu déjà à deux reprises par le passé sans concéder le moindre set, et au deuxième face au Serbe Filip Krajinovic (ATP 41) ou un qualifié qui ne sera pas Henri Laaksonen (ATP 102), éliminé piteusement d'entrée par le... 734e mondial, l'Australien Rink Hijikata.

Après avoir passé le cap de ce seizième de finale qui sera un véritable piège s'il l'oppose à Hubert Hurkacz, Roger Federer pourra alors songer à la deuxième semaine de cet Open. Il figure dans le tableau de Novak Djokovic (no 2) qu'il est appelé à rencontrer en demi-finale après, théoriquement, un quart contre un Italien, Matteo Berrettini (no 8) ou Fabio Fognini (no 12). Le tenant du titre ouvrira le bal face à l'Allemand Jan-Lennard Struff (ATP 37), un adversaire qui peut se montrer parfois dangereux.

Une revanche à prendre pour Stan Wawrinka

Pour Stan Wawrinka (no 15), le premier tour sera placé sous le signe de la revanche. Le Vaudois retrouvera, en effet, le Bosnien Damir Dzumhur (ATP 92) qui l'avait éliminé le printemps dernier d'entrée de jeu au Geneva Open. La route du Vaudois passera ensuite par un deuxième tour contre sans doute le Serbe Miomir Kecmanovic (ATP 53), demi-finaliste tout comme lui la semaine dernière à Doha, et par un troisième contre John Isner avant le grand défi contre Daniil Medvedev (no 4). Le Russe sera le favori du haut du tableau avec bien sûr Rafael Nadal. Le no 1 mondial pourrait retrouver Nick Kyrgios (no 23) en huitième de finale dans un choc qui fera saliver toute l'Australie.

Un tableau miné pour Belinda Bencic

Tête de série no 6, Belinda Bencic entamera, comme Roger Federer et Stan Wawrinka, son tournoi en douceur. La Saint-Galloise affrontera d'entrée la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova WTA 202), qui revient à la compétition après avoir été blessée pendant six mois.

La suite sera plus corsée avec un deuxième tour sans doute contre la Lettone Jelena Ostapenko (WTA 45) et un huitième de finale face à la Biélorusse Aryna Sabalenka (no 11) qui vient d'infliger une correction à la Championne de Wimbledon Simona Halep à Adelaïde.

Jil Teichmann (WTA 67) aura une tâche difficile contre la Russe Ekaterina Alexandrova (no 25) qui vient de remporter le tournoi de Shenzhen. Quant à Viktorija Golubic (WTA 78), elle rencontrera la Chinoise Lin Zhui (WTA 71). Stefanie Vögele (WTA 117) est à une victoire de rejoindre Belinda Bencic, Jil Teichmann et Viktorija Golubic dans le tableau principal. L'Argovienne s'est, en effet, hissée au troisième et dernier des qualifications où l'attendra la Roumaine Monica Niculescu (WTA 128).

 

 

Source: keystone/ATS/LD/bb

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

National League: Berne et Davos joueront les play-off

Publié

le

Joel Vermin: un but pour Berne et une place en play-off (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Berne et Davos ont obtenu leur place en play-off de National League lors de l'avant-dernière journée de la qualification. Les Ours ont battu Lausanne 4-1, les Grisons dominant les Zurich Lions 4-2.

Les Vaudois avaient pourtant ouvert le score par Marti (8e), mais les Bernois ont su trouver les ressources pour répliquer. Ritzmann (10e), Sceviour (23e), Vermin (54e) et Scherwey (57e) ont donné les trois points décisifs pour le SCB.

Aux Grisons, le HCD a su digérer le départ idéal des visiteurs qui menaient 2-0 après six minutes. Les Davosiens ont fait la différence dans le tiers médian par Rasmussen (21e/28e) et Egli (38e) avant que Nordstrom ne délivre son équipe en fin de match dans le but vide.

Deux équipes pour une place en play-in

Si les six places directement qualificatives pour les quarts de finale des play-off sont désormais attribuées, il n'en va pas de même pour celles des play-in, qui concernent les rangs 7 à 10. Lugano (7e) y sera forcément, malgré la fessée 6-1 reçue à Bienne. Les bianconeri comptent 79 points, soit trois de plus qu'Ambri-Piotta (8e), qui a assuré aussi sa place en l'emportant 3-2 contre Fribourg-Gottéron après avoir été mené deux fois. Spacek a donné la victoire aux Léventins (51e).

Battu 3-2 ap à Zoug - qui a mis fin à une longue période négative grâce à Gross après 17 secondes en prolongation -, Genève-Servette est assuré de finir au pire 9e. Mais le suspense reste de mise pour la 10e place: Bienne possède 71 points et les Langnau Tigers 70. Ces derniers ont arraché un succès précieux 5-4 ap contre Kloten après avoir été menés 4-1 à la 33e!

Dernière journée décisive

La dernière journée, au programme lundi soir, sera donc décisive pour cette ultime place dans les play-in. Bienne se rendra aux Vernets pour y affronter Genève-Servette dans ce qui constituait la finale de la saison dernière. Pour leur part, les Langnau Tigers iront défier les Zurich Lions, les vainqueurs de la qualification.

Ambri-Piotta aura l'occasion d'assurer sa 8e place et un duel alléchant en play-in contre Lugano en cas de succès à Kloten.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette battu mais qualifié pour les play-in

Publié

le

(KEYSTONE/Urs Flueeler).

Genève-Servette s'est incliné 3-2 après prolongations samedi à Zoug. Un point gagné qui valide la place du GSHC en play-in pour la suite de la saison.

Ce duel entre les deux dernières équipes à avoir remporté le titre de champion de Suisse n'est pas celui entre deux équipes en confiance. Coté zougois, ce sont 8 défaites consécutives qui sont enregistrées avant la rencontre. Coté servettien, la fatigue accumulée avec l'enchaînement des matchs et la Champions Hockey League se fait sentir et les Genevois restent sur deux défaites de suite.

Soyons francs, il est inutile de s'attarder sur le premier tiers, vierge de tout but, de tout rythme. Seule une action de chaque coté, stoppée par les gardiens respectifs, sont à signaler.

Le deuxième tiers sera un peu plus animé avec l'ouverrture du score par le GSHC et Theodor Lennström à la 24e, parfaitement décalé par Valtteri Filppula. Les Grenat vont alors avoir un petit momentum et une domination qui restera stérile. Les Zougois vont égaliser 5 minutes plus tard sur un "rouleau" pris par Jussi Olkinuora, à nouveau préféré dans les buts genevois. 5 minutes plus tard, les Zougois vont inscrire le 2-1 après une longue séquence en leur faveur. 2-1 c'est le score après 40 minutes sans que les Genevois ne montrent grand chose, hormis une contre-attaque éclair conclue par un penalty en faveur du GSHC mais sans succès.

Le troisième tiers débute sur le même morne rythme que le tiers médian. Un powerplay genevois va toutefois changer la donne. Même si les Servettiens ne parviennent pas à égaliser, ils vont accélérer et tenter en vain d'égaliser, à chaque fois c'est Leonardo Genoni, le gardien zougois.

Mais les efforts vont payer à quelques minutes du terme de la partie. Les Genevois ont le vent dans le dos et égalisent à 4'15'' du terme. C'est finalement en prolongations avec une nouvelle bourde de Jussi Olkinuora. L'essentiel est ailleurs: Genève-Servette est assuré d'être play-in.

Continuer la lecture

Football

Servette bat Saint-Gall et revient à 1 point des Young Boys

Publié

le

Les Servettiens Miroslav Stevanovic, en grenat, qui tente de déborder le défenseur st-gallois Chima Okoroji, en vert et blanc, ont remporté un match capital samedi à la Praille(KEYSTONE/Martial Trezzini)

Vainqueur de Saint-Gall (2-0), Servette, qui est toujours deuxième du classement, revient provisoirement à un point des Young Boys, en attendant le match que les leaders de Super League doivent jouer dimanche à Zurich (16h30).

Des buts de Cognat et de Guillemenot ont permis à Servette de s'approcher de la tête du classement. C'est une excellente opération pour le SFC: un seul point sépare désormais le onze grenat des jaunes et noirs bernois, actuels champions de Suisse en titre: toujours en tête, les Young Boys jouent à Zurich en fin d’après-midi. Les joueurs de René Weiler ont globalement bien maîtrisé cette partie même les Brodeurs se sont créés bon nombre d'occasions de but. Ainsi, la fin de championnat s’annonce passionnante. Timothé Cognat, auteur de l’ouverture, suite à une magnifique action conclue par un centre du latéral japonais Keigo Tsunemoto, ne peut que s'en réjouir.

Timothé CognatDemi relayeur du Servette FC

 

Le second but grenat a été marqué par Jeremy Guillemenot qui a remplacé Crivelli pour le dernier quart du match. Une entrée en jeu parfaite à première vue pour le numéro vingt-en-un grenat. L’attaquant genevois nuance quelque peu...

Jeremy GuillemenotAttaquant du Servette FC

 

Au-delà de ce succès, le SFC est toujours en course tant en Coupe de Suisse ou en Conference League, qu’en championnat. Une réussite que Jeremy Guillemenot attribue à la cohésion hors norme dont font preuve le contingent grenat...

Jeremy GuillemenotAttaquant du Servette FC

 

Prochain rendez-vous pour le onze grenat, jeudi soir (21h) avec le match aller des huitièmes de finale de la Conference League face à Viktoria Plzen (Pilsen, en allemand).

Continuer la lecture

Football

Servette accueille St-Gall et veut mettre la pression sur YB

Publié

le

Le Servette FC de René Weiler pourrait se rapprocher un peu plus d'YB ce week-end (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Servette pourrait se rapprocher un peu plus du leader Young Boys au terme de la 26e journée de Super League.

Les Grenat accueillent St-Gall samedi à 18h, alors que les Bernois se déplaceront à Zurich dimanche.

Tombeur d'YB dimanche dernier en championnat, qualifié pour les demi-finales de la Coupe mercredi, Servette a le vent en poupe. Les hommes de René Weiler ont l'occasion de revenir à une longueur du champion en titre samedi soir, tout en repoussant St-Gall (3e du classement) à 10 longueurs.

Le SFC n'a concédé qu'une seule défaite face à St-Gall lors des six derniers duels livrés en Super League face aux Brodeurs. Une troisième victoire d'affilée en championnat permettrait aux Genevois d'aborder sereinement leur quart de finale aller de Conférence League, prévu jeudi prochain face au Viktoria Plzen.

Deux autres parties sont programmées samedi. La lanterne rouge Stade Lausanne-Ouchy accueille Grasshopper à 18h, avec une certitude: une troisième défaite consécutive en Super League condamnerait le SLO à la phase contre la relégation. Bâle recevra pour sa part Lausanne (20h30), qui reste sur deux victoires face au FCB en championnat.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Transferts: pas de dérogation pour Servette

Publié

le

Archives (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)
Servette ne pourra pas aligner ses recrues Bassirou N’diaye et Omar Rekik d'ici au terme de la saison. La Commission des transferts de la Swiss Football League n'a pas accordé de dérogation aux Grenat pour radier deux joueurs supplémentaires hors délai, a annoncé la SFL vendredi.

Le Servette FC avait déposé le 20 février une requête afin d'écarter Boubacar Fofana, Chris Bedia et Ronny Rodelin de son contingent, pour y ajouter Takuma Nishimura, Bassirou N’diaye et Omar Rekik. Les clubs avaient jusqu’au 15 février pour supprimer des joueurs sans justification particulière.

La notion de retard "excusable" avancée par le club n'a notamment pas convaincu la Commission des transferts. "Elle n’est ainsi et en aucun cas pertinente", explique dans son communiqué la Commission, ajoutant qu'un rappel à ce sujet avait justement été adressé aux clubs le 13 février.

Revenant sur le fait que Boubacar Fofana était inscrit sur deux listes de contingent, la Commission souligne que la situation "n'est que la conséquence du manquement du club concerné et non du règlement lui-même. (...) Cette double inscription est par ailleurs sans conséquence pour le joueur doublement inscrit, puisqu'il est qualifié avec son nouveau club", Winterthour.

Takuma Nishimura n'est en revanche pas concerné par cette décision, définitive pour les instances de la SFL. Il a pris dans le contingent la place laissée libre par Ronny Rodelin, lequel a été prêté à Perly-Certoux en 2e ligue interrégionale. Le Japonais n'a d'ailleurs pas tardé à s'illustrer, marquant le 2-0 mercredi à Delémont en quart de finale de la Coupe de Suisse.

Continuer la lecture