Rejoignez-nous

Sport

Indian Wells: Del Potro stoppe Federer

Publié

,

le

Roger Federer n'est pas parvenu à enchaîner un 18e succès en 2018.

Le no 1 mondial a subi sa première défaite de l'année en finale du Masters 1000 de Miami, s'inclinant 6-4 6-7 (8/10) 7-6 (7/2) devant Juan Martin Del Potro. Il a pourtant bénéficié de trois balles de match dans l'ultime set, sur son service qui plus est.

Le Bâlois de 36 ans, qui disputait son 1400e match sur le circuit principal dimanche (1149 victoires, 251 défaites), devra donc patienter avant de cueillir un 98e titre qui lui permettrait de se retrouver à onze longueurs du fabuleux record de Jimmy Connors. Il restait sur quatre finales remportées consécutivement, dont une face au même Juan Martin Del Potro l'automne dernier à Bâle.

Un quart à Miami pour conserver son rang

Cet échec est sans conséquence comptable, Roger Federer étant assuré de conserver la 1re place mondiale depuis son accession au dernier carré. Mais il sera à nouveau sous pression à Miami, où il aura également un titre à défendre: il aura virtuellement 110 points de retard sur Rafael Nadal, finaliste malheureux en 2017 mais d'ores et déjà forfait pour l'édition 2018, à l'entame du tournoi floridien. Le Bâlois devra donc se hisser en quart de finale pour garder sa couronne.

Ex-no 4 mondial, Juan Martin Del Potro progresse quant à lui de deux places dans la hiérarchie grâce à son sacre californien pour se retrouver 6e. Celui que l'on surnomme "la Tour de Tandil" a conquis dimanche son 22e titre ATP, le deuxième consécutif après Acapulco. Le vainqueur de l'US Open s'est adjugé son premier trophée estampillé Masters 1000, après trois finales perdues dans des tournois de cette catégorie.

Trois occasions gâchées

Au bord du précipice samedi dans une demi-finale où Borna Coric mena 7-5 4-2 puis 7-5 4-6 4-3 service à suivre, Roger Federer n'a pas réussi un nouveau miracle en finale. Sa tâche était il est vrai bien plus compliquée face à Juan Martin Del Potro, dont l'énorme gifle de coup droit lui a causé bien des tourments. C'est en vain qu'il aura écarté une première balle de match à 7/8 dans le tie-break du deuxième set, en profitant d'une grosse faute de coup droit de l'Argentin.

Roger Federer, qui avait littéralement offert le premier break de cette partie à son adversaire en livrant un jeu de service catastrophique à 2-2 dans le set initial, a pourtant eu toutes les cartes en main pour passer l'épaule dans la troisième manche. Il a en effet bénéficié de trois balles de match sur son propre service à 5-4, mais il a manqué le coche sur ces trois points. Le Bâlois a ensuite sombré dans le deuxième jeu décisif, dont il a perdu les cinq premiers points.

(Source ATS)

Photo : ©KEYSTONE/EPA/JOHN G. MABANGLO

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Martin Fuchs 9e de la finale du Top 10

Publié

le

Martin Fuchs n'a pu faire mieux que 9e dans la finale du Top 10 (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Martin Fuchs devra encore patienter avant d'ajouter la prestigieuse Finale du Top 10 à son palmarès. Le Zurichois, qui montait Conner Jei, a dû se contenter d'une 9e place vendredi soir à Genève.

Avant-dernier cavalier à s'élancer en sa qualité de no 2 mondial, Martin Fuchs a commis une faute qui allait s'avérer fatale dès la première manche. Le champion d'Europe individuel de 2019 a pris tous les risques sur le deuxième parcours, faisant alors tomber trois perches.

"Je voulais tout donner pour mettre la pression sur les cavaliers ayant réussi un sans-faute, afin de pouvoir éventuellement monter sur le podium", a expliqué le Zurichois, qui visera un troisième succès consécutif dans le Grand Prix dimanche après-midi. Mais qui pensait avant tout aux adieux de Clooney prévus avant ce GP.

La victoire est revenue à l'extraordinaire duo Henrik von Eckermann/King Edward, auteur d'un double sans faute et qui a devancé de 0''93 la paire Simon Delestre/Cayman Jolly Jumper. Le Suédois conclut ainsi en beauté une année au cours de laquelle il est devenu champion du monde tant en individuel que par équipe.

Godel 4e du cross

Brillant vainqueur de la spectaculaire épreuve de cross l'an dernier, Robin Godel n'a pas réédité cet exploit vendredi soir. Le Fribourgeois, qui montait Big Diamond, doit se contenter d'une 4e place derrière un trio de cavaliers français. La victoire est revenue à Max Livio, sur Boleybawn Prince.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

National League: succès genevois, le LHC et Ajoie perdent

Publié

le

Teemu Hartikainen, le meilleur buteur de National League (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Genève-Servette compte désormais six points d'avance en tête de la National League. Les Grenat ont battu Ambri-Piotta 5-2 vendredi alors que Bienne, 2e du classement, a perdu 3-1 à Langnau.

Côté romand, le Lausanne HC s'est incliné 5-4 à Rapperswil. Ajoie a connu une nouvelle défaite, les Jurassiens étant dominés 5-2 chez eux par Lugano.

Aux Vernets, le héros de la soirée a été le Finlandais Teemu Hartikainen, auteur d'un hat-trick lors du tiers médian qui a fait passer le score de 1-1 à 4-1. Hartikainen a déjà inscrit 18 buts cette saison et il est le meilleur buteur du championnat. Il constitue l'un des grands atouts du club genevois toujours en quête d'un premier titre de champion.

Soirée à oublier

Lausanne a vécu une nouvelle soirée à oublier à Rapperswil. Les Vaudois ont pris trois longueurs d'avance grâce à Audette (4e), Genazzi (11e) et Fuchs (13e), mais ils n'ont pas tenu la distance. Les Lakers ont renversé la situation après deux tiers déjà. Kovacs a signé le 4-4 (54e) mais Moy a donné les trois points à "Rappi" à la 58e.

Lausanne a cru égaliser à cinq secondes de la sirène, mais la réussite a été annulée après de longues minutes de visionnement de la vidéo. Ce match a un peu rappelé celui du 1er novembre au même endroit, quand le LHC menait 4-1 après 20 minutes avant de s'incliner 7-4...

Pas la joie

Ce n'est toujours pas la joie du côté de Porrentruy. Cancre de la Ligue, le HC Ajoie a en effet subi un nouveau revers. Les Jurassiens restent désormais sur douze défaites consécutives depuis leur victoire du 28 octobre à Ambri...

Les Ajoulots ont pourtant montré du caractère. Un doublé d'Asselin lors de la période intermédiaire leur a permis de revenir à 2-2, mais les Tessinois ont arraché la victoire grâce à Josephs (47e), Zanetti (49e) et Granlund (52e).

Bienne, qui était sur une bonne dynamique, a chuté dans l'Emmental. Seul Olofsson (45e) a marqué pour les Seelandais pour revenir à 2-1, mais les Tigers ont marqué dans le but vide par Michaelis à une seconde de la fin. Le gardien biennois Säteri a dû sortir sur blessure à la 27e.

Berne a montré les limites actuelles de la défense des tenants du titre. Les Ours ont en effet battu Zoug 7-3. Enfin, les Zurich Lions ont dominé Kloten 3-1 dans un derby très serré.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Sanna Lüdi va manquer toute la saison

Publié

le

Sanna Lüdi ne participera pas aux épreuves de Coupe du monde de skicross cette saison. La Bernoise a annoncé jeudi sur Instagram qu'une blessure l'en empêchait. Elle n'a toutefois pas précisé la nature de cette dernière. (Archives) (© KEYSTONE/EPA TT NEWS AGENCY/ANDERS WIKLUND/ TT)

Sanna Lüdi manquera toute la saison de Coupe du monde qui a débuté jeudi à Val Thorens. Sur Instagram, la Bernoise de 36 ans a fait savoir qu'elle ne serait pas au départ "pour des raisons médicales".

Elle n'a pas donné d'indications plus précises sur la nature de sa blessure.

Au cours de sa carrière, Sanna Lüdi a dû faire face à plusieurs reprises à des problèmes de santé. Dernièrement, la gagnante de trois courses de Coupe du monde a manqué les Jeux olympiques de Pékin en raison d'une fracture du tibia.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

National League: belle réaction du HC Bienne

Publié

le

Hughes et la défense de Gottéron sous pression (© KEYSTONE/MARCEL BIERI)

Bienne s'est imposé 4-2 contre Fribourg-Gottéron mercredi en National League. Les Seelandais ont bien réagi après avoir été menés de deux longueurs après le tiers initial.

Gottéron avait en effet bien entamé la partie, marquant par Jörg (8e) et Gundersen (11e). Mais les hommes de Christian Dubé n'ont pas tenu la distance. Bienne est revenu à égalité après 40 minutes grâce à des réussites de Rathgeb (25e) et Rajala (27e).

La décision s'est faite dans l'ultime période. Haas a signé un doublé (45e/60e), le dernier but étant inscrit à 36 secondes de la fin alors que Hughes avait quitté sa cage.

Trois défaites de suite

Bienne conforte ainsi sa deuxième place au classement avec un cinquième succès sur ses six derniers matches. Fribourg traverse pour sa part une zone de turbulences avec trois défaites consécutives.

Les Zurich Lions ont quant à eux été battus chez eux 3-2 par Rapperswil-Jona. Les Lakers ont pris l'avantage par Moy (7e) et Noreau (26e) avant que les Lions ne reviennent à égalité sur un doublé de Texier (45e/55e). Mais Dünner a donné la victoire aux visiteurs à 35 secondes de la fin.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hippisme

Le Genevois Edouard Schmitz au CHI avec des ambitions

Publié

le

Edouard Schmitz et Quno, sa "valeure sure", sur la piste de Palexpo lors du Concours hippique internation de Genève en 2021(KEYSTONE/Martial Trezzini)

Si les premières foulées du Concours hippique international (CHI) de Genève ont eu lieu mercredi sur la piste de Palexpo, c'est jeudi que débuteront les épreuves internationales. Parmi la délégation suisse de saut d'obstacles, le Genevois Edouard Schmitz, 23 ans, espère briller chez lui sur la piste genevoise.

C'est un nom qui n'a pas encore la renommée de Steve Guerdat ou de Martin Fuchs au niveau national mais il faudra compter avec Edouard Schmitz cette année. D'autant qu'il ne se cache pas, il est prêt.

Edouard SchmitzCavalier genevois

 

Numéro 3 mondial au classement des moins de 25 ans, 43e mondial dans le classement général, Edouard Schmitz a frappé un grand coup en remportant cette année le Grand Prix 5 étoiles de Dublin en août. Il fit également partie de l'équipe de Suisse lors des Mondiaux de Herning au Danemark. Enfin, ligne notable à son palmarès, le succès au Grand Prix des Nations de Saint-Gall, là aussi en tant que membre de l'équipe de Suisse en compagnie de Steve Guerdat, Martin Fuchs et Pius Schwizer.

Avec une telle année 2022, difficile de ne pas se mettre de pression d'autant qu'Edouard Schmitz est en tête d'affiche sur certains visuels du Concours hippique. Mais cela n'empêche pas le Genevois de 23 ans, étudiant à l'Université de Zurich, de garder son objectif en ligne de mire

Edouard SchmitzCavalier genevois

 

Une ambition qui plait à entendre et qui va jusqu'à épater Alban Poudret, directeur sportif du tournoi et rédacteur en chef du Cavalier Romand.

Alban PoudretDirecteur sportif du CHI

 

Gamin et Quno en valeur sûre

Ce ne sera pas la première fois qu'Edouard Schmitz s'élancera à Palexpo lui qui a déjà pris part aux précédentes éditions (en atteste son interview sur Radio Lac en 2019: partie 1 / partie 2) mais il endosse pour la première fois un rôle de sérieux concurrent. Malgré l'expérience gagnée sur le circuit, concourir à Genève reste particulier

Edouard SchmitzCavalier genevois

 

Un cavalier ambitieux qui peut surtout compter sur deux chevaux bien différents mais prêt à faire vibrer la foule de Palexpo.

Edouard SchmitzCavalier genevois

 

Edouard Schmitz, 23 ans, est ambitieux, sûr de lui. Pour prendre son envol en saut d'obstacles, il a mis en pause ses études (il lui reste 1 an d'études à l'Université de Zurich). Un choix qui lui a permis de récolter de précieux succès sur la scène internationale. Mais hors de question de brûler les étapes pour un cavalier qui a su - parfois bien aidé - garder la tête sur les épaules.

Edouard SchmitzCavalier genevois

Continuer la lecture