Rejoignez-nous

Hockey

Désireux d'être plus stable, le LHC annonce deux nouveaux étrangers

Publié

,

le

Antti Suomela (40) avec Timo Meier lors de sa période en NHL avec les San José Sharks. (© KEYSTONE/AP/ROSS D. FRANKLIN)

Le Lausanne Hockey Club a tenu sa conférence de fin de saison. L'organisation vaudoise mise sur une vraie stabilité tout en annonçant l'arrivée de deux nouveaux joueurs étrangers.

"Il faut arrêter de se voir plus beau que l'on est." Ces mots du CEO Chris Wolf frappent juste au moment de faire le bilan d'une fin de saison ratée pour le club lausannois. Onzième et bouté hors des pré-play-off lors de l'ultime journée, le LHC n'a pas cherché à embellir le tableau.

Soulagé de n'avoir pas dû batailler dans un play-out énergivore de tous les dangers contre Ajoie, le directoire du club vaudois aimerait travailler dans la sérénité et la continuité. "La 11e place est mauvaise, notre image est mauvaise et nous avons été affaiblis par des histoires internes, tonne Chris Wolf. Cela fait douze ans que je travaille dans ce club et je souhaiterais une fois pouvoir évoluer dans une certaine normalité et que l'histoire arrête de se répéter."

John Fust confirmé comme directeur sportif

Le directeur du club a évoqué les nombreux changements à différents étages de l'organisation. Les multiples directeurs financiers en sept ans ou les six entraîneurs dans ce même laps de temps. Pour tendre vers cette stabilité rêvée, le club peut compter sur un actionnaire solide établi dans le canton de Vaud. Le départ de Petr Svoboda a permis de mettre sur pied une gouvernance que le club espère durable et saine avec des rôles clairs et bien définis. C'est d'ailleurs pour cette raison que le président du Conseil d'administration Patrick de Preux a décidé de rester à son poste.

En plus de cette structure réduite, le club entend mieux communiquer à l'avenir en faisant preuve de davantage de transparence. "Ce n'est pas le tout de mettre en avant telle ou telle valeur, il convient de les appliquer dans la vie de tous les jours, précise encore Chris Wolf. Nous avons besoin d'un retour à plus d'authenticité."

Sans en donner les termes exacts, le LHC a confirmé la prolongation de John Fust à son poste de directeur sportif. "C'est une durée assez cohérente pour que John puisse faire son travail au mieux", souligne Chris Wolf.

Djoos et Suomela arrivent, Gernat part

Sur le plan sportif, les Lions ont annoncé les arrivées pour deux ans de deux nouveaux étrangers: l'attaquant finlandais Antti Suomela et le défenseur de Zoug, Christian Djoos. Agé de bientôt 29 ans, Suomela réalise une saison fantastique en Suède. Auteur de 37 buts et de 66 points en 51 parties, le centre a même été élu MVP.

Quant à Christian Djoos, il a prouvé en deux saisons avec Zoug qu'il était l'un des meilleurs arrières du championnat. Champion la saison passée, il fêtera ses 29 ans en août et même si Zoug a un peu déçu en saison régulière, il a tout de même inscrit 36 points (9 buts) en 52 matches. Avec ces deux renforts, le power-play du LHC devrait logiquement s'améliorer.

Les Vaudois enregistrent en revanche le départ de leur défenseur slovaque Martin Gernat. Le joueur a émis le souhait de partir malgré un contrat valable encore un an. John Fust a évoqué une séparation d'un commun accord dans un climat amical.

Parmi les arrivées, signalons celle du jeune gardien vaudois Kevin Pasche (2003) et du retour éventuel de Theo Rochette qui brille actuellement en LHJMQ avec Québec. Le cas de certains joueurs est encore en suspens. Libre à la fin de la saison, Cory Emmerton aimerait rester. A voir si un poste de 7e étranger avec des piges dans un club partenaire de Swiss League est envisageable. Et le cas de Guillaume Maillard n'est pour l'instant pas réglé. "On discute", conclut John Fust.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey sur glace

Genève-Servette enchaîne et s'impose 3-1 face à Rapperswil

Publié

le

(KEYSTONE/Walter Bieri)

Après avoir renoué avec le succès aux Vernets et en championnat la veille face à Kloten, Genève-Servette se déplacait samedi à Rapperswil avec succès. Les Genevois se sont imposés 3-1 au terme d'un match sous tension.

"Ok mais avec quel gardien ?", voici un résumé de la discussion qui animait les supporters servettiens avant ce match contre Rapperswil. Légèrement blessé, Gauthier Descloux n'est toujours pas de retour alors que Robert Mayer, qui n'a pas fini la rencontre face à Kloten visiblement sonné après avoir reçu un puck dans le casque, n'est pas de retour au jeu. C'est donc Remo Giovanini qui est venu en renfort de Sierre pour défendre les cages genevoises. Nassim Jaafri, héros de la veille, est lui gardien remplaçant. Parmi les autres absents de marque, Valtteri Filppula est annoncé malade. Christophe Cavalleri revient donc dans l'alignement genevois, lui qui est habituellement prêté à la Chaux-de-Fonds.

Avec toutes ces absences, les Grenat démarrent tout de même pied au plancher et ouvrir le score peu après 3 minutes de jeu grâce à Noah Rod. Le capitaine servettien inscrit ainsi son deuxième but en deux matchs. En face, Rapperswil n'arrive à rien et les rares occasions franches sont stoppées par Remo Giovanini, très bon entre ses poteaux. Les Genevois vont même marquer un deuxième but en première période sur une triangulation Winnik - Richard - Miranda de toute beauté. La domination genevoise est ainsi récompensée par un score de 2-0 après 20 minutes.

Troisième tiers tendu

Un score qui n'évoluera pas dans la deuxième période. Les Grenat dominent toujours les débats, sont solidaires devant leur gardien et prennent moins de risque qu'il y a quelques semaines. Les Genevois auraient même dû marquer le 3e but en début de troisième période avec plus d'une minute trente à 5 contre 3 mais sans succès. Le tournant de la rencontre aurait pu être l'expulsion de Vincent Praplan pour charge à la tête peu après la moitié du troisième tiers mais les 5 minutes de supériorité numérique saint-galloise n'ont rien donné.

Les Grenat vont finalement sceller à 3-1 sur une dernière double supériorité numérique. Les Genevois remportent ainsi 6 points sur ce week-end et remontent au classement. Ils n'ont désormais plus que 4 points de retard (et 1 match de plus à jouer) sur Lugano 6e. Place à la pause de l'équipe nationale pour les Servettiens qui ne rejoueront pas en championnat avant le 19 décembre. Ils restent toutefois un match avant la pause: le quart de finale retour face aux Växjö Lakers mardi en Ligue des Champions, pour rappel, les Genevois s'étaient imposés 4-1 au match aller.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette s'impose non sans trembler face à Kloten

Publié

le

(KEYSTONE/Pierre Albouy)

Auteurs d'une superbe prestation quelques jours plus tôt en Ligue des champions, Genève-Servette a remporté non sans peine son premier match de championnat depuis le 24 novembre. Un succès 6-4 face à Kloten. 

Gauthier Descloux est annoncé blessé pour cette rencontre alors que Lennström est toujours absent. Les Genevois ont aussi une revanche à prendre face à Kloten. Il y a 10 jours, les Zurichois s'étaient chichement imposé 4 à 3 après avoir subi le jeu.

Ce n'est pas dans le premier tiers que les Genevois vont faire la différence. Sans réussir à faire la différence, les Grenat rentrent au vestiaire sur le score de 0-0 après 20 minutes qui se sont déroulées sans histoire.

La différence est faite dans le deuxième tiers grâce à Noah Rod, en infériorité numérique qui peut prendre de vitesse tout le monde pour inscrire le 1-0. Le deuxième but tombe quelques instants après pour les Genevois, 2 minutes 20 plus tard pour être précis, grâce à Sakari Manninen. Le GSHC continue de dérouler avec le 3-0 inscrit à quelques secondes du terme du tiers médian.

A 3-0, on imagine le match plié mais les Aviateurs vont marquer le but de l'espoir après 60 secondes de jeu dans le troisième tiers. Les Grenat vont reprendre 3 longueurs d'avance 96 secondes plus tard. Mais le tournant du match pourrait être le 4-2 de Kloten marqué après 3 minutes et 6 secondes dans la troisième période. Sur le but marqué, Robert Mayer se plaint de quelque chose (on ignore quoi au moment d'écrire ces lignes) et sort. Problème, Gauthier Descloux est absent et c'est donc Nassim Jaffri, gardien habituel des U20 du GSHC, qui entre en jeu.

Si le premier tir reçu par le jeune gardien né en 2005 fini au fond et permet à Kloten de revenir à 4-3, Jaafri sera décisif à quelques reprises notamment lors d'un 1 contre 1 face à Jonathan Ang, l'ailier canadien de Kloten. Les Grenat vont finalement marquer le 5e avant que Kloten revienne à 5-4 à 6 contre 4 avant que Jooris ne scelle le score dans la cage vide. Les Genevois ont tremblé mais s'imposent...c'est peut-être le plus important ce soir.

 

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Le GSHC perd à Zurich et conclut une terrible semaine à 0 point

Publié

le

(KEYSTONE/Christian Merz)

Genève-Servette s'est incliné 4-2 samedi face aux ZSC Lions samedi à Zurich. Les Genevois ont été dominés durant l'intégralité de la partie avant de sauver l'honneur en toute fin de partie. Les Grenat ont ainsi été battu à 3 reprises en 3 matchs durant cette semaine. 

Après sa laborieuse performance de la veille face à Langnau, Genève-Servette se déplace à Zurich avec une confiance proche de 0 et une incapacité crasse à marquer des goals. En face, Zurich est leader de National League et son armada offensive et surtout sa brigade défensive font merveille.

L'espoir de voir les Grenat briller est vite anéanti par le premier but zurichois qui tombe après 2 minutes 39 de jeu. Le 2-0 est inscrit 7 minutes plus tard sur une mauvaise sortie de Robert Mayer puni par Derek Grant, l'attaquant zurichois inscrit donc un doublé et confirme la grosse domination des locaux. En face, Genève-Servette n'arrive à rien et manque son début de rencontre. Le 3-0 inscrit deux minutes plus tard valide la sensation d'une rencontre déséquilibrée. Un troisième but qui chasse Robert Mayer des buts grenat, contraint de laisser sa place à Gauthier Descloux. Un score qui n'évolue pas après 20 minutes.

Le deuxième tiers est une copie conforme de la première période avec des Genevois inoffensifs face à des Zurichois en gestion totale. Le seul but du tiers médian est marqué par les ZSC Lions alors à 5 contre 3. C'est sur le score de 4-0 que le deuxième tiers s'achève.

Honneur sauf 

Il y a du mieux dans le troisième tiers avec un GSHC plus productif et qui profite des quelques espaces laissés par Zurich. Les Grenat vont même éviter les deux matchs consécutifs sans marquer grâce à Teemu Hartikainen en powerplay à moins de 4 minutes du terme. Les Genevois vont même s'offrir une possible fin de match de folie avec le deuxième but grenat marqué à 101 secondes de la fin de la troisième période. Mais rien n'y fait, si Genève ont bien joué durant  3 minutes, les Grenat s'inclinent pour la troisième fois consécutive de la semaine.

Les Grenat avaient les moyens de faire au moins 6 points cette semaine, ils terminent avec 0 points de plus au compteur. Une semaine qu'il faudra compenser le plus rapidement possible pour éviter de voir la zone rouge se rapprocher trop dangereusement. Mais avant ca, il y a un quart de finale à jouer mardi aux Vernets face aux Växjö Lakers.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette perd ses moyens et le match face à Langnau

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Les Grenat se sont manqués vendredi aux Vernets. Les Genevois se sont inclinés 2-0 face à Langnau. C'est leur premier match sans inscrire de but à domicile depuis le 30 janvier 2020 (défaite 3-0 face à Lausanne). Mais c'est surtout la manière qui inquiète. 

Genève-Servette est une équipe capable du pire et du meilleur en même temps ces derniers matchs. Dominateurs dans le jeu, les Servettiens oscillent entre malchance et manque de hargne au moment d'inscrire des goals. La défaite de mardi face à Kloten en est l'exemple, Kloten n'a eu besoin que de 15 tirs pour marquer 4 buts alors que Genève a calé après 3 goals en 37 tentatives. Huitièmes à 4 points de la 6e place, les Grenat n'ont donc pas le droit de trembler au moment de recevoir les Langnau Tigers, dixièmes de National League avec seulement 3 points de retard sur Genève.

Le premier tiers ne sera pourtant pas celui dans lequel apparaît une équipe du GSHC "morte de faim" et impitoyable offensivement. C'est sur un score nul et vierge que les deux équipes se séparent après les 20 premières minutes sans qu'une tendance ne se dégage en faveur d'une équipe ou d'une autre.

Aucune réaction genevoise

Le deuxième tiers sera bien mieux entamé par les Genevois à qui ils ne manquent qu'un but pour concrétiser le bon début de période. Mais l'élan servettien est stoppé par une pénalité contre le GSHC. Une pénalité passée sans encombre au niveau du score mais non sans mal en terme de rythme. Incapables de remettre la compresse, les Grenat ne laissent que peu d'occasions aux Emmentalois, mais quand même assez pour que ceux-ci ouvrent le score à la 29e minute sur une déviation quelque peu chanceuse devant Robert Mayer. Comme lors des dernières rencontres, les Genevois incapables de marquer sont punis par une malchance crasse.

C'est donc menés d'un but que les Servettiens reviennent sur la glace en début de troisième période. Des Genevois qui vont même froler la correctionnelle avec une tentative bernoise à la suite d'une erreur genevois qui semblait finir juste derrière la ligne. Mais le 2-0 emmentalois tombe à moins de 5 minutes du terme de la partie. En face, les Genevois semblent apathiques et s'inclinent 2-0 sous les sifflets de leur public et sans montrer de réaction d'orgeuil.  Il va falloir réagir dès samedi face à Zurich.

 

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette se rate et s'incline 4-3 face à Kloten

Publié

le

(KEYSTONE/Patrick B. Kraemer)

Genève-Servette s'est incliné 4-3 mardi sur la glace du EHC Kloten. Les Grenat étaient pourtant revenus de 3-0 à 3-3 avant d'encaisser le but de la défaite à un peu plus d'une minute du terme de la rencontre. Une défaite fait mal au classement pour les Genevois. 

Désormais privés de victoires depuis 5 matchs de rang aux Vernets, les Genevois ont au moins l'avantage de bien voyager avec 3 succès consécutifs sur la route. Un contraste saisissant avec le début de saison qui avait vu les Grenat s'incliner à 6 reprises. Face à une équipe de Kloten avant-dernière, les Genevois sont presque obligés de ramener les 3 points pour rejoindre la tête du classement, aussi pour s'éviter un petit camouflet.

Premier tiers raté

Mais les Genevois vont "rester dans le car" en tout début de période. Auteurs d'un départ canon, les joueurs de Kloten vont ouvrir le score après 1'23'' de jouée, sur une superbe déviation laissant Gauthier Descloux de marbre. Un but qui eut le mérite de réveiller les Grenat qui vont alors dominer les débats sans tromper l'ultime rempart des Aviateurs. Mais les hommes de Jan Cadieux vont prendre une autre leçon de réalisme sur le seul powerplay zurichois du tiers initial. Après 4 (!!) secondes de supériorité numérique, c'est 2-0 pour Kloten grâce à un tir imparable dans une position idéale de l'ailier zurichois Jonathan Ang.

Les Grenat vont penser réduire le score sur leur deuxième supériorité de la soirée mais la réussite de Marc-Antoine Pouliot est annulé pour une obstruction sur le gardien. C'est donc à 2-0 que les deux équipes rentrent aux vestiaires après 20 minutes.

Praplan décisif ?

On se dit que la pause aura remis les idées des Genevois dans le bon ordre. Mais c'est bien Kloten qui va inscrire le 3-0 en contre-attaque alors que Genève domine à nouveau les débats. Mais l'espoir va renaître 4 minutes après le 3-0 grâce à une demi-volée de Vincent Praplan. Formé à Kloten, l'attaquant genevois relance les débats. Il donnera même de solides arguments en faveur d'un retour genevois moins de 4 minutes plus tard avec un doublé grâce à un délice de passe d'Eliot Berthon. C'est donc 3-2 après 40 minutes et l'impression que Genève est capable de renverser cette rencontre en troisième période.

L'égalisation tombe en tout début de première grâce à Tim Berni et un tir imparable dans la lucarne du gardien. Mais la bonne remontée des Genevois est gâchée par Miro Aaltonen à 69 secondes du terme de la rencontre. L'attaquant finlandais de Kloten peut donner la victoire aux siens sur une nouvelle contre attaque zurichoise.

A Genève de réagir dès vendredi aux Vernets face à Langnau (à suivre sur Radio Lac dès 19h30).

Continuer la lecture