Rejoignez-nous

Football

Une défaite qui fait tache

Publié

,

le

L'ouverture du score d'Ola Brynhildsen pour Molde. (© KEYSTONE/EPA/Svein Ove Ekornesvag)

Il faudra encore un certain temps pour replacer Genève sur la carte du football européen. Le Servette FC a, en effet, concédé une lourde défaite en Norvège qui fait tache.

Les Genevois se sont inclinés 3-0 à Molde en match aller du deuxième tour préliminaire de la nouvelle Conférence League. Autant dire qu'ils se retrouvent dans une situation bien précaire avant le match retour de jeudi prochain à la Praille. On voit mal comment une équipe qui témoigne d'un tel manque de réalisme dans les deux surfaces pourrait renverser la table et obtenir le droit de défier les Turcs de Tarbzonspor au troisième tour.

A Molde, le Servette FC a concédé les trois buts en raison de ses largesses défensives. Ola Brynhildsen à la 7e et Ohi Omoijuanfo à la 32e ont pu, ainsi, battre Jérémy Frick de la tête au second poteau. Le capitaine Magnus Eikrem devait porter le coup de grâce à la 59e après un mauvais renvoi de Gaël Clichy. Malgré un ascendant certain dans le jeu, les Genevois ne devaient bénéficier que d'une seule véritable occasion avec la frappe de Grejohn Kyei sur la transversale dans le temps additionnel de la première période.

Avec son onze de départ sans aucune recrue de l'intersaison comme pour signifier que la campagne des transferts fut peut-être trop "frileuse" pour une équipe appelée à jouer l'Europe, Alain Geiger a pu mesurer toutes les limites de sa formation. Elle n'a pas su afficher cette rigueur défensive sans laquelle rien n'est possible. Et comme au printemps dernier en championnat, elle a concédé bien trop vite l'ouverture du score pour se retrouver dans une position peu enviable. Huitième de finaliste de la dernière Europa League et actuel leader de son championnat, Molde, sans toucher au génie, a su capitaliser les erreurs adverses pour signer un succès qui lui assure une immense option sur la qualification.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Young Boys franchit un premier obstacle

Publié

le

Aebischer (à gauche) signe le 3-0 (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Les Young Boys peuvent toujours rêver aux millions de la Ligue des champions. Ils ont en effet franchi le 2e tour qualificatif en battant Slovan Bratislava 3-2 à Berne au retour.

Les quadruples champions de Suisse - qui avaient ramené le nul 0-0 de Slovaquie au match aller - n'ont toutefois pas vécu une soirée des plus tranquilles. Ils menaient pourtant 3-0 après 48 minutes, mais leurs largesses défensives ont permis au Slovan de reprendre espoir, un peu contre toute attente.

Les Bernois ont pris les devants grâce à un penalty de Siebatcheu (10e), une frappe de Garcia (24e) et un somptueux coup franc dans la lucarne botté par Aebischer (48e). Tout semblait alors dit...

Gardien en évidence

Le gardien David von Ballmoos a aussi apporté sa contribution. Il a arrêté un penalty tiré par Rafael Ratao à la 21e alors que le score n'était que de 1-0 en faveur des Bernois. Et il a surtout dévié une frappe de Kankava sur sa barre à la 86e...

La partie a connu un double rebondissement aux alentours de l'heure de jeu. A peine entré sur la pelouse, sur un corner défensif, l'attaquant Kanga a dévié dans le but bernois un long centre de Weiss (58e). Pas idéal pour une première apparition sous le maillot de YB! Et quatre minutes plus tard, Henty ramenait les Slovaques à une longueur, profitant d'une inattention coupable de la défense.

Tension

Malgré quelques frayeurs, les Suisses tenaient bon jusqu'au bout. Ils passaient aussi plusieurs fois près du 4-2 dans les arrêts de jeu. Mais ils auraient dû s'épargner cette fin de rencontre tendue.

YB n'est donc pas encore au bout de ses peines avant d'atteindre le Graal que représente la phase de groupes. Deux étapes restent à franchir, à savoir le 3e tour qualificatif - face aux Roumains de Cluj - et les éventuels play-off.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Super League: Servette engage Dimitri Oberlin jusqu'en 2024

Publié

le

Dimitri Oberlin arrive à Servette pour relancer sa carrière (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Dimitri Oberlin (23 ans) va tenter de se relancer en Super League. L'attaquant suisse, qui était libre, a signé un contrat de trois ans avec Servette, a indiqué la formation genevoise.

Formé au Lausanne-Sport puis au FC Zurich, l'attaquant d'origine camerounaise était parti jeune en Autriche (RB Salzbourg) en 2015. Il était revenu en Suisse à Bâle en 2017, d'abord en prêt puis avec un transfert définitif. Après de bonnes prestations, notamment en automne 2017 en Ligue des champions, Oberlin n'a jamais pu confirmer.

Les Rhénans l'ont successivement prêté à Empoli, puis à Zulte-Waregem. En janvier 2021, il avait été transféré dans la 2e équipe du Bayern Munich, qui l'avait laissé libre à fin juin.

"Nous sommes très heureux de l'arrivée de Dimitri au sein du club. Grâce à toutes ses qualités, il va venir dynamiser encore plus notre secteur offensif", a déclaré le directeur sportif du Servette, Philippe Senderos.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Deux Brésiliens arrivent au FC Lugano

Publié

le

L'entraîneur Abel Braga accueille deux compatriotes. (© KEYSTONE/Ti-PRESS/Alessandro Crinari)

Le FC Lugano annonce la signature de l'attaquant brésilien Luis Phelipe (20 ans) et de son compatriote Yuri (25 ans), qui joue au poste de latéral gauche.

Le premier a été prêté par le Red Bull Salzbourg jusqu'au 30 juin 2022. Il n'a jamais joué pour les champions d'Autriche. Le second, qui arrive libre après avoir joué la dernière saison à Ponte Preta, a signé un contrat d'un an avec les Bianconeri.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Equipe de Suisse

L'ASF confirme le départ de Petkovic pour Bordeaux

Publié

le

Vladimir Petkovic veut relever un nouveau défi (© KEYSTONE/AP/Kirill Kudryavtsev)

L'ASF confirme le départ de Vladimir Petkovic (57 ans) qui quitte son poste de coach national de l'Equipe de Suisse; il a signé un contrat de trois ans avec les Girondins de Bordeaux.

Petkovic était encore sous contrat jusqu'à la fin de l'année prochaine (en cas de qualification pour la phase finale de la Coupe du Monde au Qatar) avec l'Association suisse de football (ASF). Celle-ci a donc accepté de le libérer avant l'échéance. Les deux parties ont convenu de ne pas dévoiler les modalités de l'accord.

L'ASF et le club français, qui vient de changer de propriétaire, ont officialisé le transfert en soirée. Les quotidiens Blick et L'Equipe avaient rendu publique l'information en fin d'après-midi sur leurs sites internet.

V. Petkovic: "sept années merveilleuses"

"Je tiens à remercier les responsables de l’ASF d'avoir accédé à mon souhait et de m'avoir laissé partir pour un nouveau défi", a déclaré Petkovic. "Ce furent sept années merveilleuses que je n'oublierai jamais. Je tiens également à remercier tous ceux qui m'ont soutenu et accompagné pendant cette période afin de rendre ces succès possibles pour notre pays", a-t-il encore dit.

Le technicien était en poste depuis le 1er juillet 2014. Il a mené les "Rouges" à l'Euro'16, à la Coupe du monde'18 (qualification pour les huitièmes de finale à chaque fois) et enfin aux quarts de finale l'Euro'21, début juillet, après avoir réussi à éliminer la France championne du monde aux penalties.

78 matches

Le natif de Sarajevo est le sélectionneur qui a dirigé l'Equipe de Suisse le plus souvent, avec septante-huit matches (quarante-deux victoires, quinze résultats nuls, vingt-et-une défaites), soit un de plus que Karl Rappan. Ce dernier avait été en poste à quatre reprises durant plus d'un quart de siècle au total (1937 -63).

Le directeur de l'équipe nationale, Pierluigi Tami, regrette le départ anticipé de Petkovic: "Je peux comprendre Vlado, mais je suis déçu que nous devions mettre fin prématurément à notre coopération fructueuse. C'est avec le cœur lourd que nous devons le laisser partir. Je lui souhaite le meilleur dans son nouveau défi".

"Nous sommes tristes que Vladimir Petkovic nous quitte, mais nous sommes très reconnaissants à Vlado pour les sept années extrêmement bonnes et réussies qu'il nous a données en tant qu'entraîneur national," a, pour sa part, ajouté le président de l'ASF Dominique Blanc.

Retour au football de club

Cette arrivée en Ligue 1 constitue un retour au football de club pour Petkovic. Son dernier poste avant de diriger la sélection helvétique l'avait mené à la Lazio Rome de juin 2012 à décembre 2013. Dans la capitale, il avait gagné la Coupe d'Italie. Plus tôt, il avait dirigé Lugano, Bellinzone, les Young Boys qui ont raté le titre de champion de Suisse après avoir compté treize points d'avance sur le FC Bâle, Samsunspor et le FC Sion.

A Bordeaux, Petkovic va remplacer Jean-Louis Gasset sur le banc des Girondins. "Il a le profil parfait pour s'inscrire dans le projet long terme avec le club. Recruter un tel coach avec une telle aura et un tel CV, c'est aussi la preuve de notre ambition pour cette saison", a déclaré Gérard Lopez, propriétaire des Girondins.

A deux doigts de la rétrogradation administrative

Le technicien arrive dans un club qui a connu récemment de nombreux déboires et qui a échappé in extremis à une relégation administrative sur le tapis vert en raison de gros problèmes financiers. L'homme d'affaires hispano-luxembourgeois Gérard Lopez en est devenu le propriétaire cet été.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Covid-19: test positif pour Denis Zakaria

Publié

le

Denis Zakaria doit patienter avant de retrouver le terrain (© KEYSTONE/AP/Maxim Shemetov)

Denis Zakaria (24 ans) est en quarantaine après un test positif au Covid-19. L'international suisse ne pourra ainsi pas reprendre l'entraînement mardi avec Borussia Mönchengladbch comme prévu.

Zakaria a été testé positif durant ses vacances après l'Euro. Il se trouve en quarantaine et est suivi par le département médical du club, a indiqué celui-ci. Le joueur suisse se sent bien. Il n'a eu aucun contact avec ses coéquipiers.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture