Rejoignez-nous

Football

Les Bleus très loin du compte face au Mexique

Publié

,

le

Le Mexicain Jorge Sanchez déborde le Français Lucas Tousart. (© KEYSTONE/AP/Shuji Kajiyama)

Trop approximative, sans repères ni vécu commun, l'équipe de France olympique a été très nettement et très logiquement battue 4-1 par le Mexique jeudi à Tokyo pour son premier match aux JO.

On ne savait pas très bien quoi attendre de cette sélection française bâtie en catastrophe, arrivée au Japon après trois petites semaines de travail, pas plus, un seul match amical et sept heures de décalage horaire, et même 14 pour les deux Mexicains Gignac et Florian Thauvin.

Le terrain a apporté des réponses sans équivoque et, logiquement, les Bleus ont énormément souffert contre une équipe du Mexique infiniment mieux rodée et dont la plupart des joueurs ont évolué ensemble dans toutes les sélections de jeunes.

Dans les temps forts du Mexique, la France a ainsi parfois ressemblé à une équipe de club en pleine préparation de pré-saison après un mercato hyper-actif.

Et malgré les efforts de Gignac et les responsabilités prises par Téji Savanier, tout a été trop compliqué pour les Bleus, la relance, les transitions défensives et les combinaisons offensives, notamment du côté de Thauvin, dans un très mauvais jour.

Fort de sa culture olympique, qui lui a valu l'or aux JO-2012, le Mexique était sans doute l'adversaire le plus redoutable pour les Bleus. Mais l'équipe de Sylvain Ripoll a tout de même semblé loin du compte et ses prochains rivaux, l'Afrique du Sud dimanche à Saitama et surtout le Japon, mercredi à Yokohama, sont des obstacles très sérieux sur la route des quarts de finale.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Super League: Servette engage Dimitri Oberlin jusqu'en 2024

Publié

le

Dimitri Oberlin arrive à Servette pour relancer sa carrière (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Dimitri Oberlin (23 ans) va tenter de se relancer en Super League. L'attaquant suisse, qui était libre, a signé un contrat de trois ans avec Servette, a indiqué la formation genevoise.

Formé au Lausanne-Sport puis au FC Zurich, l'attaquant d'origine camerounaise était parti jeune en Autriche (RB Salzbourg) en 2015. Il était revenu en Suisse à Bâle en 2017, d'abord en prêt puis avec un transfert définitif. Après de bonnes prestations, notamment en automne 2017 en Ligue des champions, Oberlin n'a jamais pu confirmer.

Les Rhénans l'ont successivement prêté à Empoli, puis à Zulte-Waregem. En janvier 2021, il avait été transféré dans la 2e équipe du Bayern Munich, qui l'avait laissé libre à fin juin.

"Nous sommes très heureux de l'arrivée de Dimitri au sein du club. Grâce à toutes ses qualités, il va venir dynamiser encore plus notre secteur offensif", a déclaré le directeur sportif du Servette, Philippe Senderos.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Deux Brésiliens arrivent au FC Lugano

Publié

le

L'entraîneur Abel Braga accueille deux compatriotes. (© KEYSTONE/Ti-PRESS/Alessandro Crinari)

Le FC Lugano annonce la signature de l'attaquant brésilien Luis Phelipe (20 ans) et de son compatriote Yuri (25 ans), qui joue au poste de latéral gauche.

Le premier a été prêté par le Red Bull Salzbourg jusqu'au 30 juin 2022. Il n'a jamais joué pour les champions d'Autriche. Le second, qui arrive libre après avoir joué la dernière saison à Ponte Preta, a signé un contrat d'un an avec les Bianconeri.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Equipe de Suisse

L'ASF confirme le départ de Petkovic pour Bordeaux

Publié

le

Vladimir Petkovic veut relever un nouveau défi (© KEYSTONE/AP/Kirill Kudryavtsev)

L'ASF confirme le départ de Vladimir Petkovic (57 ans) qui quitte son poste de coach national de l'Equipe de Suisse; il a signé un contrat de trois ans avec les Girondins de Bordeaux.

Petkovic était encore sous contrat jusqu'à la fin de l'année prochaine (en cas de qualification pour la phase finale de la Coupe du Monde au Qatar) avec l'Association suisse de football (ASF). Celle-ci a donc accepté de le libérer avant l'échéance. Les deux parties ont convenu de ne pas dévoiler les modalités de l'accord.

L'ASF et le club français, qui vient de changer de propriétaire, ont officialisé le transfert en soirée. Les quotidiens Blick et L'Equipe avaient rendu publique l'information en fin d'après-midi sur leurs sites internet.

V. Petkovic: "sept années merveilleuses"

"Je tiens à remercier les responsables de l’ASF d'avoir accédé à mon souhait et de m'avoir laissé partir pour un nouveau défi", a déclaré Petkovic. "Ce furent sept années merveilleuses que je n'oublierai jamais. Je tiens également à remercier tous ceux qui m'ont soutenu et accompagné pendant cette période afin de rendre ces succès possibles pour notre pays", a-t-il encore dit.

Le technicien était en poste depuis le 1er juillet 2014. Il a mené les "Rouges" à l'Euro'16, à la Coupe du monde'18 (qualification pour les huitièmes de finale à chaque fois) et enfin aux quarts de finale l'Euro'21, début juillet, après avoir réussi à éliminer la France championne du monde aux penalties.

78 matches

Le natif de Sarajevo est le sélectionneur qui a dirigé l'Equipe de Suisse le plus souvent, avec septante-huit matches (quarante-deux victoires, quinze résultats nuls, vingt-et-une défaites), soit un de plus que Karl Rappan. Ce dernier avait été en poste à quatre reprises durant plus d'un quart de siècle au total (1937 -63).

Le directeur de l'équipe nationale, Pierluigi Tami, regrette le départ anticipé de Petkovic: "Je peux comprendre Vlado, mais je suis déçu que nous devions mettre fin prématurément à notre coopération fructueuse. C'est avec le cœur lourd que nous devons le laisser partir. Je lui souhaite le meilleur dans son nouveau défi".

"Nous sommes tristes que Vladimir Petkovic nous quitte, mais nous sommes très reconnaissants à Vlado pour les sept années extrêmement bonnes et réussies qu'il nous a données en tant qu'entraîneur national," a, pour sa part, ajouté le président de l'ASF Dominique Blanc.

Retour au football de club

Cette arrivée en Ligue 1 constitue un retour au football de club pour Petkovic. Son dernier poste avant de diriger la sélection helvétique l'avait mené à la Lazio Rome de juin 2012 à décembre 2013. Dans la capitale, il avait gagné la Coupe d'Italie. Plus tôt, il avait dirigé Lugano, Bellinzone, les Young Boys qui ont raté le titre de champion de Suisse après avoir compté treize points d'avance sur le FC Bâle, Samsunspor et le FC Sion.

A Bordeaux, Petkovic va remplacer Jean-Louis Gasset sur le banc des Girondins. "Il a le profil parfait pour s'inscrire dans le projet long terme avec le club. Recruter un tel coach avec une telle aura et un tel CV, c'est aussi la preuve de notre ambition pour cette saison", a déclaré Gérard Lopez, propriétaire des Girondins.

A deux doigts de la rétrogradation administrative

Le technicien arrive dans un club qui a connu récemment de nombreux déboires et qui a échappé in extremis à une relégation administrative sur le tapis vert en raison de gros problèmes financiers. L'homme d'affaires hispano-luxembourgeois Gérard Lopez en est devenu le propriétaire cet été.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Covid-19: test positif pour Denis Zakaria

Publié

le

Denis Zakaria doit patienter avant de retrouver le terrain (© KEYSTONE/AP/Maxim Shemetov)

Denis Zakaria (24 ans) est en quarantaine après un test positif au Covid-19. L'international suisse ne pourra ainsi pas reprendre l'entraînement mardi avec Borussia Mönchengladbch comme prévu.

Zakaria a été testé positif durant ses vacances après l'Euro. Il se trouve en quarantaine et est suivi par le département médical du club, a indiqué celui-ci. Le joueur suisse se sent bien. Il n'a eu aucun contact avec ses coéquipiers.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Xherdan Shaqiri veut quitter Liverpool

Publié

le

Xherdan Shaqiri: son bon Euro a suscité l'intérêt de plusieurs clubs (© KEYSTONE/AP/Anton Vaganov)

Xherdan Shaqiri (29 ans) veut quitter Liverpool cet été. Le club anglais devrait accéder au souhait de l'international suisse, qui évolue chez les Reds depuis juillet 2018.

"J'ai dit aux dirigeants de Liverpool que je me sentais prêt pour un nouveau challenge. Ils ont accepté ma décision et vont examiner les offres pour me vendre", a expliqué Shaqiri dans le "Corriere dello Sport". Ses propos ont aussi été relayés dans le "Liverpool Echo".

Jouer régulièrement

"Ce qui est important à ce moment de ma carrière, c'est d'être capable de jouer régulièrement, ce qui n'a pas été le cas lors des trois dernières saisons", a poursuivi le Suisse. "Je n'ai que 29 ans, j'ai joué dans plusieurs des meilleurs championnats en Europe et j'aimerais que cela continue."

Le contrat de l'international suisse court jusqu'à fin juin 2023. Le bon Euro réalisé par Shaqiri, notamment auteur de trois buts, a fait monter sa valeur. Les Reds espèrent pouvoir le vendre en réalisant une plus-value par rapport aux 12 millions de livres déboursés en 2018 pour le faire venir de Stoke.

Destinations possibles

Selon la presse, plusieurs clubs seraient intéressés par le Bâlois. La Lazio, Naples, le FC Séville et Villarreal font partie des destinations possibles.

En trois saisons à Anfield Road, Xherdan Shaqiri a effectué au total 63 apparitions, dont 45 en Premier League. Il a marqué 8 buts (7 en championnat). Lors de la saison écoulée, il n'a été aligné que durant 551 minutes en Premier League, réparties en 14 bouts de matches, avec un maigre bilan de deux assists.

Malgré son faible temps de jeu, qui s'explique aussi par une concurrence féroce et quelques blessures, Shaqiri a pu ajouter quelques lignes à son palmarès. Il a ainsi notamment gagné la Ligue des champions en 2019 et le titre de champion d'Angleterre en 2020.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture