Rejoignez-nous

Sport

Football: Geiger veut donner plus de poids offensif à Servette

Publié

,

le

Varol Tasar et les Servettiens devront faire trembler les filets du FC Lugano jeudi soir à la Praille.

Après deux défaites de suite, dont une en Coupe, les néo-promus sont attendus au tournant jeudi (20h) contre Lugano à la Praille. Le salut « grenat » passera par plus d’efficacité offensive selon l’entraîneur Alain Geiger…

Deux revers et un seul but marqué lors des 180 dernières minutes. Une élimination en Coupe de Suisse à Zurich contres les Grasshoppers (0-1), puis un revers à Saint-Gall (1-3) où la défense n’a pas donné toutes les garanties de sécurité. Servette semble marquer le pas. Les nombreux blessés, un onze de départ souvent remanié ces dernières semaines, voilà qui n’a pas aidé. Sans parler du fait que les cadres n’ont pas été à la hauteur. Une situation qui s’explique également par des faits de jeu selon le mentor valaisan de la Praille. Il revient sur la situation du demi défensif russo-camerounais Gaël Ondoua…

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Plus généralement, les Servettiens doivent progresser dans ce qu’il est convenu d’appeler les zones de vérité : les seize mètres tant en phase offensive qu’en phase défensive.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Ce ne sont donc pas les problèmes de l’arrière-garde qui préoccupe le coach servettien avant la venue du FC Lugano de Fabio Celestini jeudi soir. Pas d’alternative, il faut faire trembler les filets adverses !

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Servette souffre, puis se libère face aux Young Boys

Publié

le

Steve Rouiller et la défense servettienne ont su résister aux Young Boys de l'ex-attaquant grenat Jean-Pierre NSame (© KEYSTONE/Martial Trezzini).

Servette a mieux joué à dix qu’à onze face aux champions de Suisse dans un match riche en rebondissements, mais sans but (0-0). A part Fofana côté servettien, Sierro a également été expulsé chez les « jaunes et noirs ». Plus de cinq milles spectateurs – dont certains très enthousiastes – ont assisté au match.

Plusieurs milliers de supporters (5240, chiffre officiel) beaucoup plus chaud que le climat qui ne l’était vraiment pas ont poussé leurs favoris vers une performance qui paraissait inimaginable après les vingt premières minutes: à savoir obtenir un résultat positif face aux Young Boys qui – de l’aveu même d’Alain Geiger – ont joué à niveau européen. Le résultat peut paraître flatteur aux observateurs neutres et aux amateurs de statistiques, les visiteurs ayant eu beaucoup plus de tirs totaux (vingt-sept), notamment cadrés, les Servettiens sont allés chercher ce point. Dominés dans tous les compartiments du jeu, ils faisaient figure d’équipe de ligue inferieure, ils ont eu le mérite de non seulement refaire surface petit à petit, mais dominer leurs adversaires alors qu’ils étaient à dix contre onze. Dans ces conditions, la satisfaction de leur entraîneur à l’issue de la partie était  des plus compréhensibles.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Jeremy Frick: « le public nous a poussé à nous dépasser! »

Quant au public, son appui a clairement été ressenti par les joueurs en grenat, notamment le gardien Jeremy Frick, très bien placé pour entendre le supporters dans son dos en première mi-temps.

Jeremy Frick Gardien du Servette FC

 

Si les joueurs d’Alain Geiger ont fait preuve de caractère, leur performance reste cependant bien en deçà de celles de la saison dernière. Sixièmes du classement avec quatre points en autant de matches, ils n’ont marqué que deux buts et à chaque fois sur penalty. Le mentor valaisan de la Praille n’est surpris pour autant…

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

Continuer la lecture

Football

Double défi pour Servette face aux Young Boys et au coronavirus

Publié

le

Anthony Sauthier et Servette défient les Young Boys de Christian Fasnacht dans un contexte très particulier (© Keystone/Martial Trezzini/archives).

Plus mille spectateurs pourront assister au match Servette – Young Boys samedi (19h) au Stade de la Praille. C’est la première fois depuis huit mois. De quoi réjouir le capitaine genevois Anthony Sauthier et ses coéquipiers.

La fête pourrait être tellement belle. Pour la première fois depuis l’hiver dernier (victoire sur le FC Zurich 4-1 le 16.02.20), plus de mille spectateurs du SFC peuvent assister à un match de leurs favoris au Stade de Genève. Mais ces retrouvailles se déroulent dans un contexte particulier.
L’ouverture des grandes manifestations sportives coïncide avec une recrudescence des cas de coronavirus (plus de trois mille nouveaux cas annoncés vendredi) qui frappe de plein fouet le championnat de Suisse de hockey sur glace, deux équipes en quarantaine (Fribourg Gotteron), et de basketball (les trois premiers rencontres des joueuses de Genève Elite et le match des Lions de Genève contre les Tigres de Lugano (agendé samedi en fin d’après-midi) ont dû être renvoyés.
Du côté des footballeurs servettiens, la joie de pouvoir retrouver des supporters en grand nombre est tempérée par la nécessité d’appliquer à la lettre les consignes de sécurité sanitaire. Une situation paradoxale – et inquiétante – qui ne peut qu’interpeller le capitaine « grenat ».

Anthony Sauthier Capitaine du Servette FC

 

Sur un plan strictement sportif, Servette défie les champions de Suisse en titre. Sur le gazon de la Praille, les « grenats » défient les champions de Suisse en titre.
Le défi face aux « jaunes et noirs » de la capitale fédérale est d’autant plus grand qu’iles possèdent l’une des attaques les plus redoutables. Auteur de trente-deux buts la saison dernière en championnat, le meilleur buteur « jaune et noir » est un ancien Servettien que l’arrière latéral droit genevois connaît particulièrement bien.

Anthony Sauthier Capitaine du Servette FC

Pour les Servettiens, il s’agit également de tirer les leçons des trois premiers matches de championnat joués avant la pause de l’équipe nationale, car s’ils éprouvent des regrets par rapport aux occasions de but ratées, ils ont également travaillé certaines phases de jeu spécifiques sur le plan défensif pour éviter d’encaisser des buts sur des ballons arrêtés comme lors de la courte défaite à Saint-Gall (0-1).

Anthony Sauthier Capitaine du Servette FC

 

Pour les joueurs d’Alain Geiger, il s’agit notamment de bien entrer dans la partie. Anthony Sauthier sera mis à contribution en phase défensive. Mais le numéro deux grenat qui n’a plus marqué depuis longtemps est aussi prêt à apporter sa pierre à l’édifice en attaque également.

Anthony Sauthier Capitaine du Servette FC

 

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette fait le plein de confiance face à Langnau

Publié

le

Eric Fehr n'a pas tremblé au moment d'inscrire le 2-1 face au portier emmentalois (Laurent Naville/Radio Lac)

Genève-Servette a décroché jeudi sa troisième victoire de la saison en quatre matches de National League. Les hommes du coach Patrick Emond ont écrasé Langnau 8-1 aux Vernets devant 3788.

Les Aigles, qui restaient sur une défaite à domicile devant Ambri-Piotta, ont fait la différence avant la mi-match. Deux buts inscrits en l’espace de 13 secondes par Eric Fehr et Damien Riat ont fait passer le score de 1-1 à 3-1. La messe était dite après le 4-1 signé Tyler Moy à la 24e.

Le « power play » genevois a ensuite fait exploser la défense emmentaloise, qui a concédé quatre buts à 4 contre 5 et un à 3 contre 5 pour subir sa troisième défaite de la saison en trois sorties. Auteur d’un assist sur le 3-1, le magicien suédois Linus Omark a d’ailleurs marqué ses deux premiers buts dans ce championnat en supériorité numérique.

Tyler Moy a lui aussi signé un doublé, ouvrant la marque dès la 7e pour une équipe qui a concédé l’égalisation à la 14e juste après avoir « tué » un double désavantage numérique de deux minutes. Gauthier Descloux, qui a capitulé sur un tir de Nolan Diem, a détourné les 34 autres tirs cadrés par Langnau.

Reste maintenant un déplacement piège vendredi soir face à Rapperswil. A suivre sur Radio Lac dès 19h30.

Réecouter le match:

Le GSHC sur Radio Lac - 1er tiers Frank Rohrbasser & Bastien Trottet

Le GSHC sur Radio Lac - 2e tiers Frank Rohrbasser & Bastien Trottet

Le GSHC sur Radio Lac - 3e tiers Frank Rohrbasser & Bastien Trottet

sey/ats

Continuer la lecture

Ski alpin

Début de saison pour Tanguy Nef: « il faut aussi savoir rêver gros »

Publié

le

Tanguy Nef lors du slalom de Val d'Isère (F), le 15 décembre 2019 (KEYSTONE/EPA/Sébastien Nogier)

La Coupe du monde de ski alpin débute samedi en Autriche, à Sölden avec le géant hommes et dames. Parmi les skieurs alignés par Swiss Ski, le Genevois Tanguy Nef prendra le départ en géant. Une nouvelle saison que le skieur de 23 ans entame avec deux objectifs en ligne de mire: un podium en slalom et les championnats du monde de Cortina d’Ampezzo.

Sa présence sur les pistes autrichiennes dès ce week-end n’est pas due au hasard. Après ses premiers coups de spatules donnés en novembre 2018 à Levi, en Finlande, le Genevois s’est fait une place dans l’équipe suisse de slalom. Mais cette saison, le report d’un mois de la saison de slalom lui a permis de s’entraîner davantage en géant, une discipline qu’il avait déjà pratiquée lors de sa carrière universitaire. L’an passé, ses études l’avaient forcé à se concentrer uniquement sur le slalom mais cette saison, la donne est différente.

Tanguy Nef Membre de l'équipe suisse de ski

 

Même si Tanguy Nef pourrait être aligné en géant en plus du slalom, le Genevois a montré son potentiel par le passé avec quelques belles performances dont 2 présences dans le top 10 et 4 dans le top 15 sur le circuit de la coupe du monde de slalom. Avec comme meilleur résultat une 6e place à Madonna di Campiglio

Tanguy Nef Membre de l'équipe suisse de ski

 

« Le mois de janvier est celui des slalomeurs »

Car cette année, la saison de slalom commencera le 21 décembre sur les pistes d’Alta Badia (I). Un début tardif dû à l’annulation du slalom de Lévi prévu habituellement mi-septembre. Un report qui changera quelques habitudes sur le circuit.

Tanguy Nef Membre de l'équipe suisse de ski

 

Si la saison de slalom est reportée, elle prendra très vite de l’ampleur puisque dès le mois de janvier, les slalomeurs enchaîneront 7 slaloms en 28 jours. Pour Tanguy Nef, cela ne change pas tellement des précédentes saisons.

Tanguy Nef Membre de l'équipe suisse de ski

 

 

Continuer la lecture

Football

Ligue des Nations: Shaqiri ravi d’être de retour

Publié

le

Absent durant plus d'un an, Xherdan Shaqiri, au centre avec le ballon, enchaîne les matches de prestige avec la sélection helvétique : après avoir effectué sa rentrée face aux triples champions d'Europe samedi à Madrid, il se prépare à défier les quadruples champions du Monde à Cologne (© KEYSTONE/DPA/Federico Gambarini).

Xherdan Shaqiri a fait sa rentrée sous le maillot national en Espagne samedi après une longue absence. Le meneur de jeu helvétique se réjouit d’affronter l’Allemagne mardi (20h45) à Cologne.

C’est un Xherdan Shaqiri détendu qui s’est présenté devant la presse lundi. « C’est un très beau sentiment d’être à nouveau dans l’équipe après une année d’absence », s’est-il réjoui avant d’affronter les Allemands . « Je voulais aider l’équipe et je me suis très bien senti pendant le match », a ajouté le meneur de jeu, entré à la 60e minute à Madrid. Mais « XS » n’a pas pu empêcher la défaite 1-0 de l’équipe nationale. Reste que son retour a mis un terme au feuilleton de la semaine, lui qui avait été testé positif au coronavirus mardi, puis négatif mercredi.

Surpris du test positif

« J’ai été un peu surpris d’être testé positif, car j’avais déjà eu le virus, a-t-il expliqué. En Angleterre, nous sommes testés toutes les semaines. » L’Angleterre et Liverpool, c’est justement là où le Bâlois a choisi de rester, malgré un temps de jeu dérisoire. « J’y ai évidemment réfléchi durant l’été, explique-t-il. Mais j’ai choisi de rester à Liverpool, où j’essaierai de rééditer les bonnes performances que j’avais pu réaliser. »

L’équipe de Suisse peut lui permettre de retrouver une certaine confiance, lui qu’on s’attend à voir sur la pelouse contre le onze allemand mardi, même si Vladimir Petkovic n’a pas confirmé la titularisation de son vice-capitaine.

Xherdan Shaqiri: ravi de revêtir à nouveau le maillot national (© KEYSTONE/AP Photo/Martin Meissner).

Xherdan Shaqiri: « Mon rôle n’a pas changé »

Shaqiri, lui, ne voit pas ses seize mois d’absence comme une remise en question de son rôle en équipe nationale: « Il n’a pas changé, affirme-t-il. J’ai une certaine expérience, je fais partie des routiniers. Je vais chercher à aider les jeunes, car je pense que chaque joueur de l’équipe de Suisse doit prendre ses responsabilités. Malgré mon absence, je suis resté le même. » Sur le terrain aussi?

 

 

 

Photos: Keystone/DPA

Textes: Valentin Schnorhk/bb

Continuer la lecture