Rejoignez-nous

Equipe de Suisse

Euro 24: ne pas se prendre les pieds dans le tapis

Publié

,

le

Contrairement aux apparences, le match face à la Biélorussie samedi à Novi Sad ne sera pas un jeu d'enfant pour Breel Embolo, Manuel Akanji, Djibril Sow, Granit Xhaka et Zeki Amdouni, même si les "Rouges" de Murat Yakin partent favoris (© KEYSTONE/Georgios Kefalas).

1er rendez-vous qualificatif pour l'Euro, le match Biélorussie - Suisse constitue un match-piège pour les joueurs de Murat Yakin.

109 jours après la défaite 6-1 que l'on peut qualifier de honteuse en huitième de finale de la Coupe du monde contre le Portugal, l'équipe de Suisse remet le couvert samedi (18h) à Novi Sad face à la Biélorussie. Avec un mot d'ordre: interdiction de se prendre les pieds dans le tapis!

Nonante-septième au classement FIFA, la Biélorussie reste sur une campagne ratée en Ligue des Nations avec une dernière place en Ligue C dans un groupe qui comprenait le Kazakhstan, l'Azerbaïdjan et la Slovaquie. Une seule comparaison suffit à souligner le fossé entre les deux équipes. Le capitaine de l'équipe de Suisse est l'un des joueurs clés du leader de la Premier League. Yauhen Yablonski, le joueur qui va serrer la main de Granit Xhaka lors du toss, est, en revanche, remplaçant à l'Aris Limassol, troisième du Championnat de Chypre.

Kondratiev: 2 buts face aux Helvètes

Les références du sélectionneur sont, en revanche, bien plus prestigieuses que celles de son capitaine. A nouveau à la tête de la sélection depuis deux ans, Georgi Kondratiev se souviendra qu'il avait signé, sous les couleurs soviétiques, un doublé lors d'un succès 4-0 contre l'équipe de Suisse de Paul Wolfisberg le 2 mai 1985 à Moscou pour le compte du tour préliminaire de la Coupe du monde 1986.

 

Georgi Kondratiev sait fort bien que la rencontre de samedi n'épousera pas le même scénario. Même sans Xherdan Shaqiri, la Suisse ne devrait rencontrer aucune difficulté pour asseoir sa supériorité. Un tout autre résultat qu'une victoire pour lancer ce tour préliminaire de l'Euro 2024 avant la venue d'Israël mardi à Genève s'apparentera à un camouflet aussi dévastateur que le 6-1 contre le Portugal.

Des choix pas innocents

Même s'il n'y a pas vraiment débat pour neuf des onze titulaires, les choix de Murat Yakin pour cette rencontre de Novi Sad ne seront pas "innocents". Lancera-t-il Fabian Rieder et Zeki Amdouni, sans doute les deux joueurs les plus brillants de la Super League depuis le début de l'année, dans le grand bain? Ou redonnera-t-il une chance à Noah Okafor, auquel il avait quelque peu marchandé sa confiance lors de la Coupe du monde et qui ne brille pas vraiment ces dernières semaines à Salzbourg? Ruben Vargas et Cedric Itten postulent également pour épauler Breel Embolo à la pointe de l'attaque.

Opération: rachat

Grandissime favorite de ce groupe qui comprend également la Roumanie, le Kosovo et Andorre, l'Equipe de Suisse de Murat Yakin peut, pourquoi pas, nourrir l'ambition de gagner les dix matches de cette campagne qu'elle achèvera le 21 novembre. L'un des grands enseignements de "The Pressure Game", l'excellent documentaire produit par la SSR sur la vie de cette équipe de Suisse tout au long de l'année dernière, est bien ce degré d'exigence que ne cessent de cultiver le coach national, le capitaine et les joueurs. Auquel s'ajoute depuis ce funeste 6 décembre la quête d'un rachat qu'ils doivent à leurs supporters. Seules des victoires à la pelle permettront d'oublier...

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Equipe de Suisse

Ligue des Nations : défaite des Suissesses face à l'Italie

Publié

le

Une seule Suissesse Riola Xhemaili, en rouge, empêtrée dans la défense italienne représentée entre autres par Aurora Galli, n°4, Elena Linari, n°5, Marina Lenzini, n° 19, et Lucia Di Guglielmo (© KEYSTONE/Michael Buholzer).

L'équipe de Suisse féminine s'est inclinée par la marge la plus étroite (0-1) face à l'Italie vendredi soir à Saint-Gall pour son premier match de la la Ligue des nations.

Arianna Caruso a réussi après l'heure de jeu le seul but de la rencontre suivie par plus de 6000 spectateurs en Suisse orientale.

Il s'agit de la troisième défaite des Suissesses en onze matches sous la direction de la coach nationale Inka Grinks, dont l'équipe a peiné sur le plan offensif. Les deux actions les plus dangereuses sont venues des tirs de loin de la latérale Nadine Riesen. Mais la meilleure occasion helvétique a finalement échu à Neben Pilgrim, juste entrée en jeu, qui a ajusté le poteau de la cage italienne.

 

Alayah Pilgrim, en rouge, qui prend ici le dessus sur Giada Greggi, en blanc et bleu marine, a fait valoir sa force de pénétration en fin de partie (© Michael Buholzer/Keystone via AP).

 

Comme à la Coupe du Monde, la sélection ibérique est venue à bout de la Suède (3-2). Mardi les Suissesses se rendront en Espagne pour affronter les championnes du monde.

Continuer la lecture

Equipe de Suisse

Yakin - Xhaka: la main dans la main

Publié

le

Murat Yakin (à gauche) et Granit Xhaka - ici lors du point presse avant Kosovo - Suisse - se sont parlés dimanche. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

45 minutes pour une discussion "franche et ouverte": Murat Yakin et Granit Xhaka ont enterré la hache de guerre. Le coach national et le capitaine de l'Equipe de Suisse marchent à nouveau la main dans la main.

Tel est en tout cas le message martelé par Murat Yakin à la veille de rencontrer Andorre à Sion pour le sixième match de l’Equipe de Suisse dans le tour préliminaire de l’Euro. "Je n’ai pas accueilli les déclarations de Granit samedi comme une critique mais comme une exhortation, souligne Murat Yakin dans le souci légitime d’apaiser les tensions. Je lui ai toutefois signifié que tenir de tels propos devant la presse était inutile."

Le sélectionneur et le capitaine ont évoqué la qualité des entraînements. "Nous sommes entrés dans les détails. Nous avons ainsi étudié ensemble les datas des derniers entraînements, poursuit Murat Yakin. Granit sera plus impliqué dans le programme de la semaine. Mais au final, ce n’est pas le capitaine qui décide. C’est toujours le coach... Les échanges entre Granit sont très souvent nourris. Nous avons tous les deux, il est vrai, notre caractère."

Yvon Mvogo titulaire

Ce mardi face à la 154e équipe du cassement FIFA, un tout autre résultat qu’une large victoire sera une déception. " Le match de samedi au Kosovo que nous avons livré ne nous satisfaits pas, grimace Murat Yakin. Face à Andorre, une équipe, qui sait elle aussi désormais bien défendre, il faudra être patient. Je pense procéder à des changements pour insuffler plus de fraîcheur dans l’équipe. »

Un premier changement a été officialisé lundi. Yvon Mvogo gardera les buts pour sa cinquième sélection, sa première depuis vingt-sept mois. "Il était établi que Yann Sommer ne jouerait que le premier match. Gregor Kobel aurait dû être titulaire mardi. Il a une gêne à la cuisse et c’est donc Yvon qui le remplacera, précise Murat Yakin. Yvon mérite sa place. Il est revenu à son meilleur niveau après sa blessure qui ne lui a pas permis de disputer la Coupe du monde. Il se donne à fond à chaque entraînement. Il participe, par ailleurs, à la bonne ambiance du groupe. Je le vois ainsi toujours avec le sourire aux lèvres."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Equipe de Suisse

Le gardien genevois Racioppi remplace Kobel, blessé

Publié

le

Anthony Racioppi est convoqué pour la première fois en équipe nationale (© KEYSTONE/Peter Klaunzer).

Anthony Racioppi a été appelé en Equipe de Suisse ; le gardien genevois des Young Boys remplace Gregor Kobel, blessé.

Murat Yakin a fait appel à Anthony Racioppi comme gardien supplémentaire. Le Genevois a réussi d'excellentes performances notamment en Ligue des Champions avec les Young Boys. Il remplace Gregor Kobel qui ne participera pas au match de mardi contre Andorre en raison de légères douleurs à la cuisse. Le portier de Borussia Dortmund reste avec la sélection helvétique en continuant à s'entraîner individuellement. Racioppi a rejoint l'équipe lundi matin.

 

Continuer la lecture

Equipe de Suisse

Granit Xhaka fâché après le demi-échec suisse au Kosovo

Publié

le

Granit Xhaka: des déclarations d'après-match peu appréciées (© KEYSTONE/Jean-Christophe Bott).

Le match nul concédé face au Kosovo (2-2) a créé des remous. Selon son capitaine Granit Xhaka, l'Equipe de Suisse ne s'entraîne pas de façon assez intensive. Le directeur Pierluigi Tami cherche avant à calmer le jeu...

La sélection helvétique a connu un coup d'arrêt samedi soir au Kosovo (2-2). Tout comme en juin face à la Roumanie, la Nati a craqué dans les dernières secondes. Mais cette fois, c'est au terme d’une rencontre qu’ils n’ont jamais maîtriser que les joueurs de Murat Yakin ont à nouveau perdu deux points précieux dans la course à la qualification pour l’Euro'24. A trop vouloir jouer avec le feu, ils ont fini par se brûler les doigts à Pristina où la liesse du public tranchait au coup de sifflet final avec les mines déconfites des joueurs suisses, conscients d’avoir une nouvelle fois manqué leur affaire. Denis Zakaria, le milieu de terrain genevois, était évidemment déçu, mais il a reconnu que le résultat du match est équitable. Notre envoyé spécial au Kosovo, Julien Trachsel de Radio Chablais l'a rencontré juste après le match.

Denis ZakariaDemi de l'Equipe de Suisse

Le rythme et l’intensité ont cruellement fait défaut. Ce qui a permis aux Kosovars d’y croire et de tenter crânement leur chance. Pour l’entraîneur-assistant de l’équipe de Suisse, Vincent Cavin, le constat est sans appel.

Vincent CavinAssistant-coach de l'Equipe de Suisse

Quand on manque d'implication, on ne peut pas trouver le bon rythme. Granit Xhaka

Au terme de la rencontre, le capitaine Granit Xhaka n’a pas mâché ses mots. Pour le milieu de terrain, l’implication et l’intensité à l’entraînement durant la semaine n’ont pas été suffisantes.

Granit XhakaCapitaine de l'Equipe de Suisse

Quant à savoir si la préparation de l’équipe nationale durant sa semaine passée en Valais défaillante, l’entraîneur-assistant de la sélection helvétique, Vincent Cavin, se montre plus tempéré…

Vincent CavinAssistant-coach de l'Equipe de Suisse

 

Pour Pierluigi Tami, directeur des équipes nationales, une discussion interne est nécessaire (© KEYSTONE/Patrick Straub/archives).

 

Les déclarations de Granit n'aident personne. Il faut penser à l'équipe. Pierluigi Tami

Le directeur des équipes nationales Pieluigi Tami a réagi dimanche par vidéo-conférence. Même s'il a ouvertement désapprouvé les propos tenus par le numéro dix de la Nati, lui suggérant de faire plutôt de faire son autocritique personnelle lors de propos tenus à chaud, il a surtout cherché à calmer le jeu. A l'entendre, se laisser à des déclarations trop virulentes à chaud est contre-productif, mais il comprend son capitaine qui a vécu une semaine chargée en émotion. Une discussion interne devrait avoir lieu, mais uniquement une fois que la tension sera retombée.

Pierluigi TamiDirecteur des équipes nationales

Mardi soir (20h45) à Sion, les joueurs au maillot rouge à croix blanche devront réagir contre Andorre.

 

 

 

Interviews d'après-match à Pristina: Radio Chablais

 

Continuer la lecture

Equipe de Suisse

Un tournant pour les Helvètes face au Kosovo et Andorre

Publié

le

En l'absence de Breel Embolo, les espoirs helvétiques reposent sur l'efficacité du Genevois Zeki Amdouni, au centre, et Noah Okafor, à droite, entre autre (© KEYSTONE/Laurent Gilliéron).

L'Equipe de Suisse est à un tournant dans son groupe qualificatif pour l'Euro dont la phase finale se jouera l'été prochain en Allemagne.

Le tour préliminaire de l’Euro se poursuit avec deux matches qualificatifs pour l’Equipe de Suisse. D’abord, samedi (20h45) au Kosovo, un adversaire dont les Helvètes devront se méfier, puis mardi à Sion (horaire identique) face à Andorre.

Les Helvètes sous l'œil de Michel Pont

La sélection helvétique est assez classique. Une singularité cependant. Parmi les défenseurs, un seul arrière latéral de métier: Ricardo Rodriguez qui joue à gauche. Comment expliquer que le coach national Murat Yakin y ait renoncé ? Michel Pont, ancien coach-assistant de l’Equipe de Suisse, nous livre sa pensée sur ce sujet.

Michel PontEx-coach-assistant de l’Equipe de Suisse

 

Ricardo Rodriguez est le seul et unique arrière latéral de métier de cette Equipe de Suisse version Murat Yakin (© KEYSTONE/Laurent Gilliéron).

 

Malgré l’absence de latéral droit nominal au sein de l’effectif suisse, des solutions de repli existent: le Valaisan Edimilson Fernandes pourrait évoluer à ce poste. Il se dit prêt à relever le défi.

Edimilson FernandesDemi de l'Equipe de Suisse

Embolo absent

Les joueurs de Murat Yakin restent largement favoris de leur groupe. Cependant, Breel Embolo leur fer de lance en attaque est absent pour blessure.
Reste à savoir si cette absence pose problème.

Michel PontEx-coach-assistant de l’Equipe de Suisse

Une préparation optimale

Quoi qu'il en soit, près de trois mois après leur dernier match dans les qualifications pour l’Euro, les Helvètes se sont entraînés durant toute la semaine en Valais. Pour préparer les deux rendez-vous samedi (20h45) face au Kosovo, puis face à Andorre mardi, les joueurs de Murat Yakin ont pris leurs quartiers à Saillon. Ils ont eu la possibilité de s'entraîner sur des terrains en parfait état. Une nécessité, comme l’explique le directeur des équipes nationales, Pierluigi Tami. Julien Trachsel de Radio Chablais l'a rencontré.

Pierluigi TamiDirecteur des équipes nationales

 

Le choix de s'entraîner dans le Vieux-Pays a été anticipé longtemps à l'avance.

Pierluigi TamiDirecteur des équipes nationales

 

Les joueurs helvétiques ont eu un dernier entraînement vendredi matin à Riddes (VS) avant s’envoler destination Pristina où l'Equipe de Suisse n'a qu'une idée en tête: renouer avec la victoire. Et pour cause! Après avoir égaré deux points bêtement lors de leur dernière sortie contre la Roumanie mi-juin (2-2), les Helvètes entendent profiter de leur déplacement au Kosovo pour se relancer.
Dans un match qui s’annonce très particulier pour certains joueurs, comme Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri, la maîtrise des émotions sera l’une des clés de la partie. L’ambiance s’annonce électrique. Mais pas question pour les Helvètes d'oublier leur objectif seuls les trois points comptent.

Dan NdoyeAttaquant de l'Equipe de Suisse

Pour décrocher les trois points de la victoire, l’équipe de Suisse comptera sur son nouveau buteur, Zeki Amdouni. Cet été, le Genevois a quitté le FC Bâle pour rejoindre Burnley, en 1ère division anglaise. Son quotidien a donc totalement changé. Zeki Amdouni est revenu sur sa nouvelle vie au Royaume-Uni, dans le meilleur championnat du monde…

Zeki AmdouniAttaquant de l'Equipe de Suisse

Zeki Amdouni aura l’occasion ce soir (sa) d’inscrire un sixième but en cinq matches sous le maillot national.

En tête du groupe I du tour qualificatif de l’Euro avant ces deux matches, l'Equipe de Suisse est en tête du classement avec deux points d'avance sur la Roumanie et trois sur Israël. Les deux premiers de chaque groupe se qualifient pour le phase finale qui se jouera en Allemagne l'été prochain.

 

 

Interview Valais: Julien Trachsel (radio Chablais)

Continuer la lecture