Rejoignez-nous

Sport

Coupe Davis: deux Genevois avec l'Equipe de Suisse

Publié

,

le

Henri Laaksonen, Luca Margaroli, Sandro Ehrat, Antoine Bellier ont à nouveau été sélectionnés par le capitaine Séverin Luethi, toute à droite. Marc-Andrea Hüsler, deuxième depuis la droite, est blessé. Il sera remplacé par un autre Genevois Johan Nikles (©KEYSTONE/Peter Schneider/archives).

Le capitaine Séverin Lüthi a fait appel à Johan Nikles et Antoine Bellier pour affronter le Pérou début mars à Lima.

C'est une sélection sans surprise. L'Equipe de Suisse de Coupe Davis qui se rendra à Lima les 6 et 7 mars sera formée de Henri Laaksonen (ATP 134), Sandro Ehrat (ATP 381), Johan Nikles (ATP 475), Antoine Bellier (ATP 554) et du spécialiste du double Luca Margaroli, (ATP 141 en double). Le vainqueur de cette rencontre entre le Pérou et la sélection helvétique qui se déroulera au Club Lawn Tennis de la Exposición sur terre battue jouera pour une place dans le groupe des qualifiés en septembre.

Un retour pour Nikles et Bellier

Il s'agit d'un retour pour les deux Genevois qui n’étaient présents ni l'un, ni l'autre lors de la défaite à Bratislava (1-3) contre la Slovaquie en septembre dernier. Nikles et Bellier remontent dans le classement mondial depuis quelques mois grâce à leurs bons résultats.
Luca Margaroli, le joueur de double suisse le mieux classé, complète l'Equipe de Suisse...

 

Johan Nikles accompagnera Antoine Bellier avec l'Equipe de Suisse de Coupe Davis les 6-7 mars à Lima (©KEYSTONE/Peter Schneider/archives).

 

Côté péruvien, Juan Pablo Varillas (ATP 145) est proche du numéro un helvétique Henri Laaksonen dans la hiérarchie planétaire.
Les autres candidats à une titularisation au sein de la sélection andine occupent un rang similaire aux Helvètes dans le classement ATP. Ce sont eux-aussi des habitués de la Coupe Davis : Nicolas Alvarez (ATP 335), Jorge Panta (ATP 486) ou Mauricio Echazu (ATP 563) sont régulièrement appelés tout comme Sergio Galdos (ATP 200), un spécialiste du double expérimenté qui occupait le 80e rang au classement mondial il y a encore deux ans.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

L'UEFA annule toutes ses sanctions contre les 12 clubs mutins

Publié

le

Le Real Madrid, ici lors d'un match contre Valencia, était l'un des clubs visés par les sanctions (archives). (© KEYSTONE/AP/Alberto Saiz)

L'UEFA a décidé d'annuler toutes les procédures disciplinaires, déjà suspendues, contre les 12 clubs mutins de la Super Ligue, a annoncé l'instance dans un communiqué lundi.

Elle se plie ainsi à une décision de justice de Madrid. Les sanctions disciplinaires "en relation avec le projet de la dénommée 'Super Ligue' sont déclarées nulles et non avenues, sans aucun préjudice, comme si les procédures n'avaient jamais été engagées", explique l'UEFA.

Cette décision concerne à la fois les neuf clubs qui avaient officiellement quitté le projet de Super Ligue (Tottenham, Arsenal, Manchester City, Manchester United, Chelsea, Liverpool, l'Atletico Madrid, l'Inter Milan et l'AC Milan), mais aussi les trois derniers mutins qui étaient toujours attachés au projet (Real Madrid, Juventus et FC Barcelone) et que l'UEFA menaçait d'exclure des compétitions européennes.

Le 7 mai, l'UEFA avait annoncé des sanctions, principalement financières, à l'encontre de ces neuf clubs, qui s'étaient retirés, avec lesquels elle avait déclaré avoir trouvé un accord, à la suite de leurs excuses et à la reconnaissance de leur "erreur".

"Sanction déguisée"

Un tribunal de commerce de Madrid avait demandé le 1er juillet à l'UEFA d'"annuler" ce qu'il considérait comme une "sanction déguisée" contre ces mêmes neuf clubs de foot.

Parmi les "mesures de réintégration" acceptées par ces neuf clubs, et finalement abandonnées, figuraient le renoncement à 5% de leurs recettes de compétitions de l'UEFA pendant une saison, un don "global" de 15 millions d'euros aux "communautés locales" du football européen ou une amende de 100 millions d'euros s'ils cherchaient un jour à disputer une compétition "non autorisée".

Le magistrat madrilène avait également exhorté l'UEFA à annuler les procédures disciplinaires contre le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus Turin, qui avaient également été suspendues jusqu'à nouvel ordre depuis le 9 juin par l'instance européenne, estimant qu'il s'agissait d'un "mépris flagrant" de sa propre décision d'avril dernier interdisant les sanctions. L'instance présidée par Aleksander Ceferin menaçait le Real, le Barça et la Juventus d'être exclus des compétitions européennes.

Ces 12 clubs avaient annoncé la création, en avril, d'une Super Ligue, une compétition lucrative et privée, basée sur le principe d'un championnat fermé, fondée par douze clubs dissidents et vouée à supplanter la Ligue des champions.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Tennis

Ashleigh Barty forfait pour Indian Wells

Publié

le

Ashleigh Barty ne sait pas quand elle rejouera. (© KEYSTONE/EPA/JASON SZENES)

L'Australienne Ashleigh Barty, no 1 mondiale, a renoncé à participer au tournoi WTA 1000 d'Indian Wells, qui débute dans 9 jours, ont annoncé les organisateurs, sans en préciser la raison.

La Japonaise Naomi Osaka (7e) et l'Américaine Serena Williams ont déja annoncé qu'elles ne participeraient pas non plus au tournoi californien, initialement programmé en mars mais décalé à l'automne en raison de la pandémie.

Barty reste sur une élimination prématurée à l'US Open, où elle s'était arrêtée au 3e tour, battue par l'Américaine Shelby Rogers. Lauréate de Wimbledon en juillet, elle avait manqué l'occasion d'enchaîner avec un deuxième Grand Chelem.

Elle avait expliqué "ne plus avoir assez de forces physiques ou mentales dans le réservoir" durant ce match.

Sa saison 2021 n'en reste pas moins réussie, après une année 2020 durant laquelle elle n'avait quasiment pas joué, faisant le choix de rester en Australie durant la pandémie de Covid-19.

De retour sur les courts cette année, la joueuse de 25 ans est revenue à son meilleur niveau, remportant outre Wimbledon, les tournois de Miami, Melbourne, Stuttgart et Cincinnati, sans avoir pris le temps de revenir dans son pays depuis février.

Qualifiée pour le Masters féminin, qui a été déplacé de Shenzen en Chine à Guadalajara au Mexique en raison de la pandémie, sa participation n'en reste pas moins très incertaine.

"Juste effrayant"

Son entraîneur Craig Tyzzer a expliqué récemment que la joueuse avait "besoin de faire une pause". De plus, selon lui, "ce n'est pas facile d'aller jouer ce tournoi au Mexique et d'ensuite revenir en Australie avec deux semaines de quarantaine obligatoire".

Tyzzer avait au passage critiqué le choix de déplacer le Masters dans une ville "à 1500 mètres d'altitude. "Ils utilisent des balles sans pression qui volent. Si vous les utilisez dans des conditions normales, elles ne rebondissent pas. Des conditions inconnues, dans un pays où elles n'ont jamais joué, je trouve que c'est juste ridicule. Comme spectacle, c'est juste effrayant."

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Tennis

Rever pour Kim Clijsters lors de son nouveau retour

Publié

le

A nouveau un revers au premier tour pour Kim Clijsters. (© KEYSTONE/AP/Kamran Jebreili)

Kim Clijsters (38 ans) a de nouveau été battue pour un de ses retours sur le circuit. La Belge s'est inclinée 3-6 7-5 3-6 contre la Taïwanaise Hsieh Su-Wei au 1er tour du tournoi WTA de Chicago.

Clijsters, ancienne no 1 mondial et vainqueur de quatre tournois du Grand Chelem, prenait part pour la première fois à un tournoi significatif depuis plus d'une année et sa défaite au 1er tour à l'US Open.

Clijsters s'était retirée une première fois du tennis mondial en 2007. Deux ans plus tard, elle revenait pour à nouveau quitter la scène trois années plus après l'US Open. La saison dernière, elle avait effectué quelques retours sporadiques. Mais elle a, chaque fois, connu l'élimination au premier tour.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Osaka déclare vouloir revenir "probablement bientôt" sur les courts

Publié

le

Naomi Osaka ne devrait pas tarder à revenir sur les courts. (© KEYSTONE/EPA/PETER FOLEY)

L'ex-no 1 mondiale japonaise Naomi Osaka a expliqué lundi qu'elle serait "probablement bientôt" de retour sur les courts.

Elle ressent à nouveau "l'envie" de rejouer au tennis après plusieurs mois compliqués sur le plan mental.

"Je sais que je vais rejouer", a expliqué la double vainqueure de l'US Open (2018 et 2020) et de l'Open d'Australie (2019 et 2021) dans l'émission "The Shop" diffusée sur la chaîne américaine HBO, avant d'ajouter que son retour se ferait "probablement bientôt", sans plus de précisions.

"J'ai de nouveau cette envie, a-t-elle poursuivi. Ce ne serait pas vraiment important de gagner ou de perdre, je veux juste avoir le plaisir d'être de retour sur le court."

Osaka avait déclaré début septembre qu'elle souhaitait "faire une pause pendant un certain temps" après son élimination au 3e tour de l'US Open, suivie d'une conférence de presse où elle avait craqué nerveusement.

Auparavant, elle s'était retirée en cours de tournoi à Roland-Garros et avait fait l'impasse sur Wimbledon, révélant avoir des problèmes d'anxiété, marqués par "plusieurs épisodes dépressifs", dans un message sur Twitter, réseau social où elle est très présente.

La joueuse de 23 ans, désormais N.7 mondiale, a expliqué que ses problèmes étaient exacerbés lorsqu'elle devait se présenter devant les médias après ses rencontres.

"J'adorais la compétition, et simplement être compétitive", a-t-elle glissé. "Si je devais jouer un long match, plus il durait, mieux c'était pour moi."

"J'ai commencé à ressentir récemment que plus c'était long, plus je devenais stressée, mais je devais simplement faire une pause pour aller au fond de moi-même", a continué celle qui a allumé la vasque olympique lors des Jeux de Tokyo en juillet.

La Japonaise n'a toutefois pas précisé si elle comptait être présente à Melbourne en janvier pour défendre son titre conquis en 2021.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Genève

Sami Vatanen renforce les Aigles

Publié

le

Sami Vataten (à dr.) sous le maillot finlandais. (© KEYSTONE/EPA/LARRY W. SMITH)

Genève-Servette a engagé jusqu'à la fin de la saison le défenseur finlandais Sami Vatanen. Âgé de 30 ans, le Finnois affiche 524 matches de NHL au compteur, en neuf saisons.

Sami Vataten est "un défenseur offensif complet et très mobile", relève le club genevois lundi dans un communiqué. Pour preuve, il a inscrit 226 points en NHL.

Repêché par les Anaheim Ducks au 4e tour en 2009, il a connu quatre équipes en NHL entre 2012 et 2021 (Anaheim, New Jersey, Carolina et Dallas). Vatanen a également remporté une médaille de bronze aux JO de Sotchi en 2014 avec la Finlande.

"Son impressionnante production dans les meilleures ligues du monde, associée à sa rigueur défensive, va faire de lui l’une des attractions du championnat", assure le club grenat. Il portera le no 45 dans sa nouvelle équipe et est immédiatement opérationnel.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture